Rue des Hospitalières-Saint-Gervais


Rue des Hospitalières-Saint-Gervais
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hospitalière (homonymie) et Saint-Gervais.
arrt
Rue des Hospitalières-Saint-Gervais
Position sur la carte
Carte de Paris
Arrondissements 4
Quartiers Saint-Gervais
Début 46 rue des Rosiers
Fin 45 rue des Francs-Bourgeois
Longueur 92 m
Largeur 10 m
Anciens noms Rue des Dames-Hospitalières

Passage des Dames-Saint-Gervais

Géocodification Ville de Paris : 4574
DGI : 4659
Nomenclature officielle
Images et documents sur Wikimedia Commons Images et documents sur Wikimedia Commons
Paris-Marais-p1010711.jpg
rue des Hospitalières-Saint-Gervais

La rue des Hospitalières-Saint-Gervais est une rue du 4e arrondissement de Paris, qui va de la rue des Rosiers au sud à la rue des Francs-Bourgeois au nord. Sa longueur est de 92 m.

Sommaire

Histoire

La rue des Hospitalières-Saint-Gervais s'est appelée « rue des Dames-hospitalières », et plus anciennement « passage des Dames-Saint-Gervais ». Il s'agissait, à l'origine, d'un passage étroit reliant deux impasses, qui a ensuite été élargi en rue de 10 m de large par décision ministérielle du 23 juillet 1817, comme rue de pourtour du marché des Blancs-Manteaux. Elle a reçu son nom actuel en 1844.

La rue doit son nom au couvent des religieuses hospitalières de Saint-Anastase ; auparavant logées à l'Hôpital Saint-Gervais, elles s'installèrent à partir de 1655 et jusqu'en 1790 dans un bâtiment se trouvant à l'emplacement de l'actuel Espace des Blancs-Manteaux, au no 1 bis. Ce marché couvert fut construit entre 1813 et 1819 en pierres de taille, et inauguré le 24 août 1819. Il a été récemment reconverti en salle polyvalente (activités sportives et culturelles), l'Espace d'animation des Blancs Manteaux.

Description

N°1 bis de la rue : ancien marché reconverti en salle polyvalente
Tête de bœuf, bronze, bouche de fontaine du marché des Blanc-Manteaux de Paris, par Edme Gaulle (français, 1762-1841), 1819. H. 19 cm (7 ¼ in.)

Cette rue fait partie du quartier juif du Marais, surnommé Pletzl. On y trouve plusieurs commerces typiques (Librairie du Temple, supérette kascher, restaurant Chez Marianne et ancienne librairie Hebraïca Judaïca).

Au no 6 se trouve l'Institut médico-pédagogique Binet-Simon[1], qui accueille de jeunes déficients intellectuels entre 3 et 16 ans. Une quarantaine d'enfants y sont scolarisés, encadrés par cinq instituteurs spécialisés. La structure est gérée par l'APAJH[2], Association pour adultes et jeunes handicapés.

Aux no 8 et no 10 se trouve l'École élémentaire des Hospitalières-Saint-Gervais, occupant une partie de l'espace de l'ancien marché des Blancs-Manteaux. L'ancien pavillon de boucherie, grande halle en pierres de taille (d'une superficie de 434 m), sert aujourd'hui de préau. C'est la raison de la présence sur sa façade de deux fontaines à tête de bœuf en bronze, réalisées par le sculpteur Edme Gaulle en 1819.

Le diptyque composé de deux têtes de bœuf en bronze fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis le 27 juillet 1970[3].

Devant l'école se trouve une petite place avec quelques arbres.

Au no 12 se trouvait une librairie spécialisée, Hebraica Judaica, remplacée en septembre 2009 par un magasin de vêtements de sport. Les locaux hébergeaient autrefois le restaurant Rozenstroiks, lieu de rendez-vous des tailleurs, fourreurs, casquettiers et orfèvres.

Galerie

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :


(M) Ce site est desservi par la station de métro Saint-Paul.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rue des Hospitalières-Saint-Gervais de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.