Royal Astronomical Society


Royal Astronomical Society

L'Astronomical Society of London commence en 1820 à soutenir la recherche astronomique surtout développée à l’époque par des gentlemen éclairés. Elle obtient sa désignation actuelle, Royal Astronomical Society (RAS), en 1831 lorsqu’elle reçoit une Royal Charter du roi William IV. Alors réservée aux hommes, une Supplemental Charter ouvre les portes de la RAS aux femmes en 1915.

La RAS est membre de l’UAI (Union astronomique internationale) et membre du Science Council.

Sommaire

Publications

Une des principales activités de la RAS est la publication de revues de référence. Elle en publie notamment deux qui sont au tout premier plan international, les MNRAS en astronomie et, en association avec la Deutsche Geophysikalische Gesellschaft (Société allemande de géophysique), le GJI en géophysique. Ci-dessous la liste des revues publiées par la RAS :

Membres

Ils sont nommés et autorisés à adjoindre l’acronyme « FRAS » (pour Fellow of the Royal Astronomy Society) à leur nom. Toute personne de plus de 18 ans peut devenir membre de la RAS. Comme lors de la fondation il n’y avait pas d’astronomes professionnels, aucune qualification particulière n’est demandée pour intégrer cette célèbre organisation. Cependant trois quarts des membres sont des astronomes ou des géophysiciens professionnels. La RAS fait office de corps professionnel pour les astronomes et les géophysiciens et ses membres peuvent postuler à l’entrée du Science Council. La RAS comptait 3000 membres en 2003. Aujourd'hui elle en compte a peu près 4000 a travers le monde.

Réunions

La RAS organise des rencontres mensuelles sur des sujets portant sur l’astronomie et la géophysique. Elles se tiennent le plus souvent a Londre du second vendredi du mois de septembre jusqu'à juin. Elle parraine également les UK National Astronomy Meeting (Rencontres astronomiques du Royaume-Uni) tenues chaque printemps et diverses autres rencontres au Royaume-Uni.

Conjointement avec la Geological Society of London (Société géologique de Londres) elle parraine la British Geophysical Association (Association géophysique britannique).

Présidents

Le premier président de la RAS fut William Herschel, mais il ne présida aucune des réunions. Depuis, le poste a été occupé par de nombreux astronomes. Actuellement une présidence dure deux ans.

Présidents récents 
Anciens présidents renommés 

Récompenses

La récompense la plus importante de la RAS est la médaille d'or de la Royal Astronomical Society. Albert Einstein (en 1926) et Stephen Hawking (en 1985) en sont deux des récipiendaires les plus connus du grand public. La RAS délivre également la médaille Eddington, la médaille Herschel, la médaille Chapman, la médaille Price et la médaille Jackson-Gwilt. Les chaires comprennent la Harold Jeffreys Lectureship en géophysique, la George Darwin Lectureship en astronomie et la Gerald Whitrow Lectureship en cosmologie.

Autres activités

La RAS occupe les locaux de Burlington House à Londres, où les membres ont accès à une bibliothèque et à des salles de conférences au sein de leurs enseignes. La RAS défend les intérêts de l’astronomie et de la géophysique en Grande-Bretagne ainsi qu'auprès des gouvernements européens. Elle possède un bureau de presse situé a Londre qui informe les médias et le public des dernières avancées en astronomie et astrophysique.

Voir aussi

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Royal Astronomical Society de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Royal Astronomical Society — Saltar a navegación, búsqueda La Royal Astronomical Society (RAS), comenzó como la Sociedad Astronómica de Londres (Astronomical Society of London) en 1820 para apoyar la investigación astronómica. Cambió su nombre a Royal Astronomical Society en …   Wikipedia Español

  • Royal Astronomical Society — This article is about the British Society. For the Canadian Society, see Royal Astronomical Society of Canada. The entrance to the Royal Astronomical Society at Burlington House. The Royal Astronomical Society (RAS) is a learned society that… …   Wikipedia

  • Royal Astronomical Society — Der Sitz der RAS seit 1874 – Burlington House in London, im Jahr 2004. Die Royal Astronomical Society (RAS) begann als die Astronomical Society of London (1820), um die astronomische Forschung zu unterstützen (die zu jener Zeit eher von… …   Deutsch Wikipedia

  • Royal Astronomical Society — ▪ British science society       British scientific society founded in 1820 to promote astronomical research. Its headquarters are located in Burlington House, near Piccadilly Circus, London, England.       First named the Astronomical Society of… …   Universalium

  • Royal Astronomical Society of New Zealand — The Royal Astronomical Society of New Zealand (RASNZ) is the New Zealand national astronomical society. It is an association of professional and amateur astronomers with the prime objective to the promotion and extension of knowledge of astronomy …   Wikipedia

  • Royal Astronomical Society of Canada — The Royal Astronomical Society of Canada (RASC) is a national, non profit, charitable organization devoted to the advancement of astronomy and allied sciences. At present, there are 29 local branches of the Society, called Centres, located in… …   Wikipedia

  • Royal Astronomical Society of Canada — Société royale d astronomie du Canada La Société royale d astronomie du Canada (SRAC) ou Royal Astronomical Society of Canada (RASC) est un organisme pan canadien à but non lucratif, dédié à l avancement de l astronomie et des sciences… …   Wikipédia en Français

  • Monthly Notices of the Royal Astronomical Society —   Titre abrégé Mon. Not. Roy. Astron. Soc. MNRAS Discipline Astronomie …   Wikipédia en Français

  • Memoirs of the Royal Astronomical Society —   Titre abrégé Mem. Roy. Astron. Soc. MmRAS Discipline Astronomie Langue Anglais …   Wikipédia en Français

  • Monthly Notices of the Royal Astronomical Society —   Abbreviated title (ISO) Mon. Not. R. Astron. Soc., MNRAS …   Wikipedia