Assistants d'éducation


Assistants d'éducation

Assistant d'éducation

Le corps des assistants d'éducation (AE ou AED [1]) a été créé par la loi Ferry du 30 avril 2003, dans le but de remplacer progressivement les maîtres d'internat (MI) et surveillants d'externat (SE), dont le statut, remontant à 1937, était considéré par le ministère de l'Éducation nationale comme obsolète et mal adapté aux besoins actuels des établissements scolaires du second degré. Les A.E. exercent les fonctions d'encadrement et de surveillance des élèves anciennement dévolues aux MI-SE.

Sommaire

Statut

Les AE sont recrutés par contrat de droit public d'une durée de 3 ans, renouvelable une fois, ce qui leur octroie le statut d'agent non-titulaire de l'État. Quoique payés sur le budget de l'État, les AE ne sont plus recrutés par les Recteurs d'académie sur critères sociaux (avec barême) comme leurs prédécesseurs MI-SE, mais par le chef d'établissement d'exercice, après le dépôt d'une candidature auprès des services du rectorat.

Le rectorat d'Académie décide des ouvertures et des fermetures de postes dans chaque EPLE (Établissement public local d'enseignement) en fonction de la dotation ministérielle allouée à chaque académie, et s'assure du suivi de gestion global de ces personnels. Néanmoins, le traitement et la gestion administrative personnelle des AE relèvent d'établissements dits mutualisateurs, chargés, dans chaque arrondissement, de ces tâches de gestion et de paiement.

Pour postuler à un poste d'assistant d'éducation, il convient d'être titulaire du Baccalauréat ou d'un titre ou diplôme équivalent. Pour exercer en internat, l'agent doit avoir vingt ans révolus à la date d'entrée en fonction. Les postes d'AE sont prioritairement réservés aux étudiants, notamment boursiers, mais ouverts également à d'autres catégories socio-professionnelles.

Le service des AE est annualisé et représente un temps de travail de 1 600 heures (800 heures à mi-temps), répartis sur 39 semaines en début d'année par le principal ou le proviseur. En justifiant d'une inscription dans l'enseignement supérieur, l'AE se voit déduire de son service annuel un crédit horaire de 200 heures (100 heures pour les surveillants à mi-temps).

Les AE sont placés sous l'autorité hiérarchique du chef d'établissement, et sous l'autorité fonctionnelle du conseiller principal d'éducation, qu'ils secondent.

Fonctions

La tâche première des assistants d'éducation consiste en la surveillance et l'encadrement des élèves durant le temps scolaire : études et permanences, internat, réfectoire, surveillance des locaux. Ils participent, auprès du CPE, au contrôle d'assiduité (appel quotidien, tenue du registre des absences et des retards, ...) et de discipline (surveillance des retenues) des élèves de l'établissement. Ils sont en cela le bras droit du conseiller principal d'éducation (CPE), qu'ils tiennent informé du comportement des élèves, et des éventuels problèmes décelés. Ils assurent des tâches éducatives auprès des enfants (soutien scolaire, aide aux devoirs, aide à l'utilisation des nouvelles technologies, animation sportive et culturelle, encadrement de voyages et sorties scolaires, ...). Enfin, notamment hors du temps de présence des élèves, les AED peuvent être sollicités par le chef d'établissement pour participer à des tâches administratives diverses (envoi des bulletins scolaires, inscriptions, préparation de rentrée, ...). Certains AE (TICE) sont employés pour effectuer des tâches en rapport à l'informatique. Ils sont ainsi techniciens de maintenance, administrateurs de réseau, ou secondent les professeurs.

La loi du 30 avril 2003 a également prévu la mise à disposition d'assistant d'éducation pour les écoles du premier degré, et la mise en place d'assistants d'éducation formés à l'intégration des élèves handicapés.

Notes

  1. Le sigle AED est souvent préféré par l'administration pour éviter toute confusion avec les aides éducateurs et les adjoints d'enseignement

Lien externe

  • Portail de l’éducation Portail de l’éducation
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Assistant d%27%C3%A9ducation ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Assistants d'éducation de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Assistants D'éducation — Assistant d éducation Le corps des assistants d éducation (AE ou AED [1]) a été créé par la loi Ferry du 30 avril 2003, dans le but de remplacer progressivement les maîtres d internat (MI) et surveillants d externat (SE), dont le statut,… …   Wikipédia en Français

  • Assistants d'education — Assistant d éducation Le corps des assistants d éducation (AE ou AED [1]) a été créé par la loi Ferry du 30 avril 2003, dans le but de remplacer progressivement les maîtres d internat (MI) et surveillants d externat (SE), dont le statut,… …   Wikipédia en Français

  • Education prioritaire — Éducation prioritaire en France Sommaire 1 Les origines de l’éducation prioritaire 1.1 Naissance du concept d’égalité à l’école 1.2 Une première démarche …   Wikipédia en Français

  • Education prioritaire en France — Éducation prioritaire en France Sommaire 1 Les origines de l’éducation prioritaire 1.1 Naissance du concept d’égalité à l’école 1.2 Une première démarche …   Wikipédia en Français

  • Éducation prioritaire — en France Sommaire 1 Les origines de l’éducation prioritaire 1.1 Naissance du concept d’égalité à l’école 1.2 Une première démarche …   Wikipédia en Français

  • Éducation prioritaire en france — Sommaire 1 Les origines de l’éducation prioritaire 1.1 Naissance du concept d’égalité à l’école 1.2 Une première démarche …   Wikipédia en Français

  • Éducation prioritaire en France — Sommaire 1 Les origines de l’éducation prioritaire 1.1 Naissance du concept d’égalité à l’école 1.2 Une première démarche 1 …   Wikipédia en Français

  • ÉDUCATION - Liberté et systèmes d’enseignement — Il y a longtemps que la structure rudimentaire, où se trouvent face à face un maître et un seul élève ou disciple – organisation qui permet la plus grande autonomie –, a été abandonnée. Déjà Platon et Aristote, soucieux de former l’homme de la… …   Encyclopédie Universelle

  • education — /ej oo kay sheuhn/, n. 1. the act or process of imparting or acquiring general knowledge, developing the powers of reasoning and judgment, and generally of preparing oneself or others intellectually for mature life. 2. the act or process of… …   Universalium

  • EDUCATION, JEWISH — This entry is arranged according to the following outline. Bibliography at the end of a section is indicated by (†). in the biblical period the nature of the sources historical survey the patriarchal period and the settlement the kingdom the… …   Encyclopedia of Judaism