Rougemont-le-château


Rougemont-le-château

Rougemont-le-Château

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rougemont.
Rougemont-le-Château
Photographie représentant symboliquement la Commune
Vue générale du village
Carte de localisation de Rougemont-le-Château
Pays France France
Région Franche-Comté
Département Territoire de Belfort
Arrondissement Belfort
Canton Rougemont-le-Château
(chef-lieu)
Code Insee 90089
Code postal 90110
Maire
Mandat en cours
Michel Berne
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Sous Vosgien
Latitude
Longitude
47° 43′ 00″ Nord
       6° 58′ 00″ Est
/ 47.71666666666, 6.9666666666
Altitude 396m (mini) – 1 035m (maxi)
Superficie 16,64 km²
Population sans
doubles comptes
1 374 hab.
(2006)
Densité 82,6 hab./km²

Rougemont-le-Château est une commune française, située dans le département du Territoire de Belfort et la région Franche-Comté.



Sommaire

Géographie

Le village est situé au pied des Vosges du sud, à la limite entre la région de Franche-Comté et celle d'Alsace au point de jonction de deux anciennes voies romaines dont l'une reliait Langres à Strasbourg en longeant le massif vosgien et l'autre venait de Belfort après avoir traversé Offemont. Son nom, à l'origine Rubromonte ou Rubens Mons ou Rotenberg ou encore Rothenburg en allemand, est dû à la couleur de la roche affleurant à cet endroit.

Le village est traversé par la rivière Saint-Nicolas, qui prend sa source à 6 km dans le hameau du même nom, hameau qui dépend de la commune de Rougemont-le-Château.


Histoire

Ruine du château-fort de Rougemont
  • Fin du XIe siècle : fondation du prieuré de Saint-Nicolas dans la vallée qui porte ce nom.
  • Fin du XIIe siècle : construction par le comte de Ferrette du château-fort situé sur un éperon (Montagne des Boules, 736m d'altitude) dominant le village.
  • Milieu du XIIIe siècle : fortification du village de Rougemont et construction du 'Château-bas'. Bien que 'situé en Allemagne', Jean de Ferrette est vassal d'Othon, comte de Bourgogne.
  • 1295 Jean de Ferrette fait don à son oncle Thiébaud de '...mon châtel haut de Rougemont, mon châtel et ma forteresse sise dessous le châtel haut, la chatellenie...'.
  • 1347 : Albert II de Habsbourg, archiduc d'Autriche, hérite de Rougemont et du comté de Ferrette à la mort de son épouse Jeanne de Ferrette. La seigneurerie de Rougemont restera autrichienne jusqu'à la fin de la Guerre de Trente Ans, en 1648.
  • en 1350 existe une chapelle dépendant de la paroisse d'Angeot.
  • Fin du XIVe siècle : siège et incendie du château-haut par une bande de mercenaires conduite par Arnaud de Cervole (dit l' 'Archiprêtre') ou par Enguerrand de Coucy. Les objets trouvés lors des fouilles de dégagement des ruines effectuées entre 1977 et 1990 se trouvent au Musée d'Histoire de Belfort.
  • 1620 : à la paroisse de Rougemont sont rattachés les villages de Romagny-sous-Rougemont et Leval ainsi que le hameau de Saint-Nicolas.
  • 1696 : le fief de Rougemont revient au marquis d'Huxelles.
  • 1852 : début de la construction de l'église actuelle, dédiée à Saint-Pierre. Les travaux s'achèvent en 1868.
  • 1870 : le 2 novembre, au moment où la ville de Belfort est investie, des combats ont lieu sur la route de Rougemont à Masevaux, au lieu-dit 'Le Champ des Fourches' entre les gardes nationaux français et une troupe de Uhlans.
  • 1871 : en conséquence de la signature du Traité de Francfort signé le 10 mai, Rougemont et les trois autres villages « francophones » Leval, Petitefontaine et Romagny sont détachés du canton de Masevaux pour constituer ce qui était à l'époque le plus petit canton de France avec 2681 habitants au recensement de 1881

Le XIXe siècle voit le village s'industrialiser, comme la plupart de ceux du pays sous-vosgien situés sur des cours d'eau. D'abord un tissage mécanique de 250 métiers installé par Victor Ehrard vers le milieu du siècle qui fabriquait du calicot mais aussi une usine de pièces détachées pour l'industrie textile, quincaillerie, serrurerie, petite fonderie, une tuilerie et un four à chaux vers la fin du siècle. La séparation du Territoire de Belfort de l'Alsace en 1871 provoqua une arrivée massive d'Alsaciens qui refusaient la germanisation. La disponibilité de cette main d'œuvre et la volonté des industriels alsaciens de garder une tête de pont économique sur le territoire français favorisa l'implantation de nouvelles industries dans le Territoire de Belfort. En 1900 la population du village dépassait 2300 habitants pour un peu plus de 1200 en 2004.

  • 1913 : Rougemont est relié à Belfort par le chemin de fer d'intérêt local. Cette voie métrique qui rejoint la ligne Belfort-Sentheim (Haut-Rhin) à l'embranchement des Errues aura un rôle capital pendant le conflit de 1914-1918.

Administration

Démographie

Économie

Dans les environs

Photo de la chapelle Sainte-Catherine près du château

La chapelle Sainte-Catherine est située près des ruines du château-fort, sur le versant est de la vallée de Saint-Nicolas. De nombreux chemins forestiers permettent des randonnées intéressantes dans le massif. Le bâtiment actuel date de 1876, il a remplacé une chapelle faisant partie d'un ermitage existant déjà au XVe siècle. Les fondations de la Maison du moine et la Source Sainte-Catherine sont visibles à proximité. La chapelle abritait une jolie statue de sainte Catherine datant du XVIIIe siècle en bois polychrome. Elle a été restaurée dans les années 1980.

Le couvent de Saint-Nicolas, la chapelle Saint-Nicolas et le Château Keller datent du milieu du XIXe siècle. Ils ont été construits par Émile Keller (1828-1909) qui fut élu député de Belfort à plusieurs reprises.

La statue de la Sainte-Vierge, haute d'une dizaine de mètres a été érigée après la fin de la Seconde Guerre Mondiale et veille depuis que le village du haut des forets entourant la commune.

Documentation

Photos du Vieux-Château

Bibliographie : Le Vieux Château de Rougemont - site médiéval, sous la direction de Pierre Walter, aux Editions Deval à Belfort.

  • Portail de la Franche-Comté Portail de la Franche-Comté
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Rougemont-le-Ch%C3%A2teau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rougemont-le-château de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rougemont-le-Chateau — Rougemont le Château DEC …   Deutsch Wikipedia

  • Rougemont-le-Château — Rougemont le Château …   Deutsch Wikipedia

  • Rougemont-le-Chateau — Rougemont le Château Pour les articles homonymes, voir Rougemont. Rougemont le Château …   Wikipédia en Français

  • Rougemont-le-Château — Saltar a navegación, búsqueda Rougemont le Château País …   Wikipedia Español

  • Rougemont-le-Château — Pour les articles homonymes, voir Rougemont. 47° 43′ 00″ N 6° 58′ 00″ E …   Wikipédia en Français

  • Rougemont-le-Château — French commune nomcommune=Rougemont le Château caption= x=222 y=106 lat long=coord|47|44|11|N|6|58|05|E|region:FR type:city insee=90089 cp=90110 région=Franche Comté département=Territoire de Belfort arrondissement=Belfort canton=Rougemont le… …   Wikipedia

  • Rougemont-le-Chateau — Original name in latin Rougemont le Chteau Name in other language Rougemont, Rougemont le Chateau, Rougemont le Chteau State code FR Continent/City Europe/Paris longitude 47.73389 latitude 6.96899 altitude 443 Population 1282 Date 2012 01 18 …   Cities with a population over 1000 database

  • Kanton Rougemont-le-Château — Region Franche Comté Département Territoire de Belfort Arrondissement Belfort Hauptort Rougemont le Château Einwohner 5.693 (1. Jan. 2008) …   Deutsch Wikipedia

  • Canton de Rougemont-le-Château — Administration Pays France Région Franche Comté Département Territoire de Belfort Arrondissement Belfort …   Wikipédia en Français

  • Canton De Rougemont-le-Château — Le canton de Rougemont le Château fait partie du département du Territoire de Belfort, dans l Est de la France. Son chef lieu est le village de Rougemont le Château. Il s étend au pied du massif des Vosges, aux confins de l Alsace et de la… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.