Romeo et Juliette


Romeo et Juliette

Roméo et Juliette

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roméo et Juliette (homonymie).
Roméo et Juliette

Illustration de Roméo et Juliette

Le balcon de Juliette à Vérone


Auteur William Shakespeare
Genre Tragédie
Version originale
Titre original Romeo and Juliet
Langue originale Anglais
Pays d'origine Royaume-Uni Royaume-Uni
Version française

Roméo et Juliette est une pièce de William Shakespeare inspirée d’un conte italien de Masuccio Salernitano (Masuccio de Salerne) repris par Luigi Da Porto. La pièce est généralement datée de la première moitié des années 1590. Cette pièce a été écrite dans le style tragique. L'action se déroule à Vérone (en Italie du nord). Elle raconte l'histoire de Roméo Montaigu (Romeo Montecchi) et de Juliette Capulet (Giulietta Capuleti), deux jeunes gens vivant un amour tragique en raison de l'inimitié qui oppose leurs deux maisons.

Sommaire

Résumé

  • Acte premier
Roméo et Juliette, de Ford Madox Brown.
Roméo et Juliette par Sir Frank Bernard Dicksee.

La rivalité qui oppose les Capulet et les Montaigu ensanglante la ville de Vérone, au grand dam du prince Escalus. Roméo, héritier des Montaigu et fou amoureux de Rosaline, s'adonne à la mélancolie la plus noire car elle le repousse. Pour le dérider, ses amis Benvolio et Mercutio le persuadent de s'inviter incognito à la fête que Capulet donne en l'honneur de sa fille, Juliette ; Roméo accepte puisque Rosaline y sera. Pour Juliette, persuadée par sa mère et sa nourrice, le bal sera l'occasion de rencontrer un possible futur époux, même si Capulet n'est pas pressé de marier sa fille.

Les Montaigu reconnus, Capulet empêche un parent de leur chercher noises, pour imposer son autorité et éviter un scandale chez lui, et aussi parce qu'il apprécie Roméo. Juliette remplace totalement Rosaline dans le cœur de Roméo, sentiment partagé par Juliette. Les deux jeunes gens sont accablés lorsqu’ils découvrent qu'ils appartiennent aux deux familles rivales.

  • Acte II

Roméo entre dans le jardin des Capulet pour apercevoir Juliette. Lorsqu'elle apparaît à sa fenêtre[1]. Juliette lui déclare son amour pensant être seule, Roméo lui déclare ensuite le sien.

Roméo consulte son confesseur, le franciscain frère Laurent. Ce dernier déplore l’inconstance de Roméo mais voit en ce mariage avec Juliette l'espoir de réconcilier les Capulet et les Montaigu.

Le lendemain, Roméo fait dire à Juliette par le biais de la Nourrice, qu'elle prétexte se confesser pour se rendre chez le frère Laurent, qui célèbrera leur mariage.

  • Acte III

Désormais époux de Juliette, Roméo refuse de se battre contre le cousin de cette dernière, Tybalt, qui l'insulte. Mercutio prend alors sa place et Roméo, en s'interposant, est involontairement responsable de la blessure qui tue son ami. Désespéré, il tue Tybalt par vengeance. Le prince décide alors de bannir Roméo : « Et pour cette offense, nous l'exilons sur le-champ  »

Juliette, accablée par la nouvelle de cet exil (annoncé par la Nourrice), réussit à passer une nuit de noce avec Roméo avant qu'il ne prenne le chemin de l'exil à Mantoue. Mais ses parents ont décidé de hâter son union avec le comte Pâris. Celle-ci s'y refuse, provoquant ainsi la colère de Capulet et Lady Capulet. Elle décide ainsi de se rendre dans la cellule du frère Laurent pour avoir de l'aide.

  • Acte IV

Le Frère Laurent propose alors à Juliette de prendre une potion qui lui donnera l’apparence de la mort. Elle sera déposée dans le caveau des Capulet d'où Roméo, prévenu par une lettre, viendra la faire sortir.

Le matin, la nourrice découvre Juliette inanimée et tous se lamentent. Les obsèques se déroulent selon le plan du frère Laurent.

  • Acte V

Une épidémie de peste empêche le messager du frère Laurent de porter sa lettre à Roméo, et seule la nouvelle de la mort de Juliette parvient jusqu'à lui. Il revient à Vérone résolu à mourir sur la tombe de sa jeune épouse. C'est là qu'il croise le comte Pâris, qui le provoque en duel et se fait tuer. Roméo entre dans la crypte et fait ses adieux à Juliette avant d’avaler une fiole de poison. Le frère Laurent découvre horrifié son corps sans vie. Juliette se réveille et comprenant que Roméo est mort, lui donne un dernier baiser avant de se tuer avec le poignard de Roméo.

Le prince Escalus, Montaigu (dont la femme est morte de chagrin pendant la nuit) et les deux époux Capulet se retrouvent dans le cimetière. Frère Laurent leur raconte alors la véritable histoire des deux amants, il a pour preuve une lettre que Roméo a écrite avant d’aller voir Juliette au cimetière. Les deux familles se réconcilient sous l'initiative de Capulet et Montaigu déclare vouloir élever une statue en or à la mémoire de leurs enfants.

Les personnages

Personnages non partisans

    • Escalus, prince de Vérone
    • Frère Laurent, moine franciscain, confesseur de Roméo
    • Frère Jean, moine franciscain
    • Un apothicaire qui vend le poison qui servira à Roméo
    • Trois musiciens, des citoyens, des parents de chaque maison, des gardes, des hommes de guet, des serviteurs et autres gens de maison
    • Mercutio, parent du prince et ami de Roméo

Les Capulet

    • Le vieux Capulet, père de Juliette et chef de la maison des Capulet : tantôt bon vivant, tantôt colérique
    • Lady Capulet, son épouse
    • Juliette, leur fille de treize ans
    • Tybalt, neveu de Lady Capulet, jeune seigneur arrogant
    • Pâris, gentilhomme que les Capulet aimeraient voir épouser Juliette
    • La nourrice de Juliette, personnage comique au franc-parlé salace
    • Pierre, son valet
    • Samson et Grégoire, serviteurs de Capulet
    • Un vieil homme, le grand-oncle de Juliette

Les Montaigu

    • Le vieux Montaigu, chef de la maison rivale des Capulet, père de Roméo
    • Lady Montaigu, son épouse
    • Roméo, leur fils de dix-huit ans
    • Benvolio, cousin et ami de Roméo
    • Abraham, valet de Montaigu

Sources

L’histoire s'inspire du mythe de Pyrame et Thisbé, qui figure notamment dans Les Métamorphoses d’Ovide. Mais Shakespeare disposait de sources plus récentes. Le nom des deux familles rivales apparaît dès le XIVe siècle dans la Divine Comédie de Dante ( « Purgatoire », VI, 105), mais seuls les Montaigu sont de Vérone. Les Capulet sont de Brescia et la rivalité entre les deux maisons s’inscrit dans le conflit entre guelfes et gibelins sans qu’il soit fait mention d’aucune histoire d’amour.

Une première ébauche de l’intrigue apparaît en 1476 dans la nouvelle Mariotto et Ganozza de Masuccio Salernitano, dont l’action se déroule à Sienne, dans une ambiance beaucoup moins sombre que le drame shakespearien. Mais c’est à Luigi da Porto que l’on doit en 1530 la forme moderne de l’intrigue. Porto transpose l’action dans la Vérone des années 1301-1304, sous le règne de Bartolomeo della Scala (qui deviendra Escalus chez Shakespeare). C’est la version que l’on retrouve dans la nouvelle de Matteo Bandello en 1554.

La nouvelle de Bandello fut traduite en français par Pierre Boaistuau (1559), et c’est cette version qui fut traduite en anglais, en prose par William Painter dans le Palace of Pleasure (1567) après l'avoir été en vers dans The Tragical History of Romeus and Juliet (1562) d'Arthur Brooke[2],[3].

Date de composition

En l'absence d'archives et Shakespeare n'ayant signé aucune des pièces de théâtre éditées de son vivant (contrairement aux poèmes, Vénus et Adonis ou Lucrèce par exemple), il est parfois délicat de dater exactement la rédaction de ses œuvres dramatiques. On ne sait pas exactement quand il écrivit Roméo et Juliette. La nourrice évoque un tremblement de terre qui aurait eu lieu onze ans auparavant ; or une secousse frappa l'Angleterre en 1580, ce qui permettrait de dater ce passage précis de 1591 si l'allusion est exacte. Mais les ressemblances stylistique entre la pièce et Le Songe d'une nuit d'été (qui met en scène une représentation burlesque de Pyrame et Thisbée), ainsi que les documents attestant de l'existence de représentations (la pièce ayant acquis une grande popularité en 1595) semblent indiquer que sa rédaction se situa entre 1595 et 1596. Une hypothèse assez communément admise est que Shakespeare aurait esquissé une première mouture de la pièce en 1591 qu'il aurait remaniée entre 1595 et 1596.

Adaptations

Cette histoire connaîtra de nombreuses adaptations, notamment pour l'opéra, le ballet, le cinéma et animation japonaise.

Musique

Opéras

Musique populaire

Danse

  • 1966 : sur une musique de Berlioz (1839), Roméo et Juliette, chorégraphie de Maurice Béjart.
  • 1990 : sur musique de Prokofiev (1935), Roméo et Juliette chorégraphie Angelin Preljocaj pour le Ballet Preljocaj.
  • 1990 : sur musique de Tchaïkovsky, Bertrand d'At pour le Ballet de l'Opéra national du Rhin.
  • 2008 : sur musique de Laurent Couson, Roméos et Juliettes [1] par la compagnie de hip hop Traffic de Styles, chorégraphie de Sébastien Lefrançois avec John Degois, Marie-Priska Caillet ( remplacée par Jann Gallois ), Hakim Hachouche, Céline Lefevre, Giovanni Leocadie, Cyrille Musy, Otuawan Nyong, Laurent Paolini, Feroz Sahoulamide.

Comédies musicales

Théâtre

Films

Autres adaptations

Séries télévisées

Bandes dessinées

  • 2006 : Papyrus : le trentième album, "Les enfants d'Isis".

Interprétation du mythe

Les histoires d'amours contrariées abondent, mais Roméo et Juliette occupe une place particulière. L'histoire et ses personnages se prêtent à différents niveaux de lecture et d'interprétation. Si on voit d'abord le coup de foudre et le tragique provoqué par l'environnement hostile, la pièce et ses détails offrent aux critiques matière à interprétation plus subtiles. Par exemple, Roméo qui passe d'amoureux à mourir de Rosaline à amoureux à en mourir de Juliette[4], l'empressement des amants à chercher la mort (exprimé dès l'acte I) et leur suicide final, les mots aimables de Capulet à propos de Roméo[5] et la réconciliation des deux familles, etc.

Voir aussi

Bibliographie

  • William Shakespeare (trad. François Laroque, Jean-Pierre Villquin, préface de François Laroque), Roméo et Juliette [« Romeo and Juliet »], vol. 21016, Librairie Générale Française, coll. « Le Livre de Poche / Le Théâtre de Poche », Paris, 2005 (réimpr. 2008), broché, 187 p. (ISBN 978225308210).
    Traduction française récente de Roméo et Juliette par deux universitaires spécialistes de la littérature élisabéthaine.
     

Liens internes

Notes et références

  1. Contrairement à l'idée reçue, Shakespeare ne fait pas mention d'un balcon mais bien d'une fenêtre, cependant le théâtre Élisabéthain est construit avec un balcon qui surplombe la pièce et par conséquent Juliette se trouve sur ce balcon pendant la scène 2 de l'acte II.
  2. (en) Les sources de Roméo et Juliette
  3. Traduit de l'article italien
  4. Lire à ce sujet L'inquiétude de Shakespeare de Yves Bonnefoy : réel amour pour Juliette, ou bien simple vénération pour son image, telle une nouvelle Rosaline - manière d'échapper au monde réel ?
  5. I,5 : « il a les manières du plus courtois gentilhomme ; et, à dire vrai, Vérone est fière de lui, comme d'un jouvenceau vertueux et bien élevé. »
  • Portail du théâtre Portail du théâtre
  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de la musique classique Portail de la musique classique

Ce document provient de « Rom%C3%A9o et Juliette ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Romeo et Juliette de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roméo et juliette — Pour les articles homonymes, voir Roméo et Juliette (homonymie). Roméo et Juliette Le balcon de Juliette à …   Wikipédia en Français

  • Roméo et Juliette — ( Romeo and Juliet ) is an opera in five acts by Charles Gounod to a French libretto by Jules Barbier and Michel Carré, based on The Tragedy of Romeo and Juliet by William Shakespeare. It was first performed at the Théâtre Lyrique, Paris on April …   Wikipedia

  • Roméo et Juliette — tragédie en cinq actes, en vers et en prose (1594 1595), de Shakespeare, qui s inspira d une nouvelle de l Italien Luigi Bandello (v. 1485 1561); l histoire de cet amour tragique, née dans l Antiquité, avait déjà été traitée par de nombreux… …   Encyclopédie Universelle

  • Roméo et Juliette — Pour les articles homonymes, voir Roméo et Juliette (homonymie). Roméo et Juliette …   Wikipédia en Français

  • Roméo et Juliette —    1) Romeo and Juliet    Ballet filmé de Paul Czinner, d après Shakespeare, avec Rudolph Noureev, Margot Fonteyn.   Pays: Grande Bretagne   Date de sortie: 1966   Technique: couleurs   Durée: 2 h 05    Résumé    Avec le Royal Ballet de Londres… …   Dictionnaire mondial des Films

  • Romeo et Juliette, de la haine a l'amour — Roméo et Juliette, de la haine à l amour Roméo et Juliette De la haine à l amour Lyrics Gérard Presgurvic Musique Gérard Presgurvic Mise en scène Redha Chorégraphie Redha Décors Petrika Ionesco Costumes Do …   Wikipédia en Français

  • Roméo et Juliette, de la haine à l'amour — Roméo et Juliette De la haine à l amour Lyrics Gérard Presgurvic Musique Gérard Presgurvic Mise en scène Redha Chorégraphie Redha Décors Petrika Ionesco Costumes …   Wikipédia en Français

  • Roméo et Juliette - De La Haine À L'Amour — Roméo et Juliette, de la haine à l amour Roméo et Juliette De la haine à l amour Lyrics Gérard Presgurvic Musique Gérard Presgurvic Mise en scène Redha Chorégraphie Redha Décors Petrika Ionesco Costumes Do …   Wikipédia en Français

  • Roméo et juliette, de la haine à l'amour — Roméo et Juliette De la haine à l amour Lyrics Gérard Presgurvic Musique Gérard Presgurvic Mise en scène Redha Chorégraphie Redha Décors Petrika Ionesco Costumes Do …   Wikipédia en Français

  • Roméo et Juliette (Shakespeare) — Roméo et Juliette Pour les articles homonymes, voir Roméo et Juliette (homonymie). Roméo et Juliette Le balcon de Juliette à …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.