Roman graphique


Roman graphique

Un roman graphique (de l'anglais graphic novel), est une œuvre narrative dans laquelle l'histoire est transmise au lecteur en utilisant la bande dessinée (classique ou expérimentale)[1]. Le format BD du roman graphique comprend un grand nombre de pages, souvent plus d'une centaine[2]. Le terme est employé dans un sens large, englobant les œuvres non romanesques et les histoires courtes liées par la même thématique, ainsi que des récits de fiction à travers un certain nombre de genres[3].

Bien qu'originaires des États-Unis, les romans graphiques ont généralement des formats reliés en longueur et plus durables que ceux des magazines de comics, avec les mêmes matériaux et méthodes que les livres imprimés, et ils sont généralement vendus dans les librairies et les magasins spécialisés de bandes dessinées plutôt que dans les kiosques. Ces livres sont de plus en plus acceptés en tant que matériel de lecture souhaité par les bibliothèques qui ignorent les bandes dessinées classiques.

Sommaire

Définition

Le terme roman graphique est la traduction littérale du graphic novel américain, mais ce terme mouvant n'est pas strictement défini. Il est quelquefois utilisé de façon controversée pour laisser entendre des distinctions subjectives dans la qualité artistique entre les romans graphiques et les autres genres de BD à connotation juvénile ou humoristique tels comics et comic book en langue anglaise et bandes dessinées en français.

Le roman graphique propose une histoire complète très développée, plus littéraire, qui a un début, un milieu et une fin, à l'opposé des séries continues. Il implique très souvent une histoire qui est en dehors des genres habituellement associés aux bandes dessinées (humour, aventure, science-fiction) et qui traite de thèmes plus matures. Il est parfois appliqué à des œuvres qui correspondent à cette description, même si elles sont sérialisés en format du livre de bande dessinée américaine traditionnelle.[réf. nécessaire].

Bande dessinée francophone

L'influence de Hugo Pratt, surtout depuis La Ballade de la mer salée et de son célèbre héros Corto Maltese dans Pif en 1970, est déterminante dans l'apparition du roman graphique en France. Dans la BD francophone, fin des années 1970 début années 1980, plusieurs éditeurs innovent : couverture souple, choix du noir et blanc, formats inhabituels et affranchissement des normes de pagination habituelles (l'album cartonné d'environ 50 pages). Casterman publie une collection sous le simple titre Les romans (à suivre). Chez d'autres éditeurs, s'ajoutent également d'autres collections innovatrices: Roman BD chez Dargaud, Encrage chez Delcourt, Tohu Bohu aux Humanoïdes associés, Romans graphiques au Seuil.

D'un graphisme plus radical, certaines de ces créations ne font plus appel à la structure traditionnelle de la bande dessinée (planche divisée en cases contenant des phylactères) et donnent une part plus importante au texte. Les dernières décennies ont vu l'affirmation du succès de bandes dessinées destinées aux adultes, abordant des thèmes nouveaux (intimistes, biographiques, familiaux, politiques, sociaux) et développant des intrigues complexes et des personnages au comportement parfois ambigu.

États-Unis

Aux États-Unis, le terme graphic novel à l'origine désigne les bandes dessinées nord-américaines destinées à un autre lectorat que les magazines publiés dans les stands. Un Pacte avec Dieu (A Contract With God(en), 1978) de Will Eisner est considéré comme l'un des tout premiers graphic novel anglo-saxon.

Il désigne actuellement, le plus souvent, un livre racontant une seule longue histoire d'au moins 45 pages, en comparaison aux anciens magazines qui réunissaient plusieurs courtes histoires. Les puristes disent même qu'ils ne doivent pas dépasser les 100 pages.

Pour certains, ils ne comprennent pas les séries publiées dans un premier temps en épisodes bien que d'autres disent que la prépublication est dans la droite ligne des romanciers du XIXe siècle comme Charles Dickens, qui furent d'abord publiés en feuilleton dans les journaux puis en roman.

Ainsi, bien qu'à l'origine il s'agissait d'une seule histoire, on retrouve actuellement des compilations appelées TPB (Trade paperbacks regroupant plusieurs épisodes d'une même série), des anthologies, et même des compilations regroupant plusieurs auteurs et dessinateurs. Bien souvent les histoires sont maintenant conçues pour s'étaler sur plusieurs numéros afin de constituer une histoire unique dans le trade paperback, ce terme étant le plus employé.

L'expression graphic novel est actuellement utilisée aux États-Unis pour éliminer la connotation enfantine et humoristique des termes comic et comic book. De même, en français, le terme « bande dessinée » est utilisé par plusieurs historiens pour désigner certaines œuvres anglo-saxonnes, afin de distinguer les travaux dits sérieux des autres.

Des auteurs comme Dave McKean, Frank Miller ou Neil Gaiman sont des auteurs qui publient couramment des romans graphiques.

Actuellement

Dans le monde francophone, l'usage actuel du terme roman graphique comporte les deux influences.

Il désigne le plus souvent une publication en un tome d'une histoire complète où le texte n'est plus nécessairement encastré dans des phylactères.

Bibliographie

Analyse

  • Romans graphiques : 101 propositions de lectures des années soixante à deux mille de Joseph Ghosn, éditions Le Mot et le reste, 2009
  • « Le roman graphique francophone » de Patrice Rousseau et Guillaume Gravé-Rousseau, l’Ecole des lettres, 2008/09-05-06, p.103-110.
  • Le roman graphique, des origines aux années 1950, David A. Berona, éditions de la Martinière, 2009

Œuvres notables

Adaptations cinématographiques

Notes et références

  1. (en)"graphic novel, a and n." Oxford English Dictionary Additions Series, 1993, OED Online, Oxford University Press, 15 mars 2000.
  2. (fr) Laure Garcia, « Vous avez dit roman graphique? », NouvelObs.com, 2009. Mis en ligne le 29 janvier 2009, consulté le 5 septembre 2010. « C'est la vedette du 36e Festival d'Angoulême »Article de NouvelObs.com de janvier 2009
  3. (en)Weiner, Stephen & Couch, Chris. Faster than a speeding bullet: the rise of the graphic novel, NBM, 2004, ISBN 1-56163-368-2

Voir aussi

Article connexe

Documentation

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roman graphique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Palestine (roman graphique) — Pour les articles homonymes, voir Palestine (homonymie). Palestine est le titre d un roman graphique écrit et dessiné par le journaliste maltais Joe Sacco sur ses expériences en Palestine. L auteur livre une description de la société… …   Wikipédia en Français

  • Roman (littérature) — Pour les articles homonymes, voir Roman. Le roman est un genre littéraire aux …   Wikipédia en Français

  • Roman Cieślewicz — (* 13. Januar 1930 in Lwów, Polen; † 21. Januar 1996 in Paris) war ein polnisch französischer Grafiker und Illustrator, Plakatkünstler und Fotograf. Roman Cieślewicz studierte Kunst an der Kunsthochschule Krakau mit Abschluss im Jahr 1955. 1963… …   Deutsch Wikipedia

  • Roman Cieślewicz — *1930 13 January Born in Lwów Poland now Lviv Ukraine as Roman Cieślewicz *1949 1954 studied at Cracow Academy of Fine Arts *1959 62 artistic editor of Ty i Ja monthly (Warsaw) *1963 Moved to France *1971 Naturalized French citizen *Worked as art …   Wikipedia

  • Scorpia (roman) — Alex Rider : Scorpia est un roman de l écrivain britannique Anthony Horowitz paru en 2004. Résumé Alex Rider va maintenant commencer un retour à ses origines. Les dernières paroles de Yassen Gregorovitch lui enjoignant d aller à Venise pour… …   Wikipédia en Français

  • Snakehead (roman) — Snakehead Auteur Anthony Horowitz Genre Aventure, Espionnage Pays d origine Royaume Uni Traducteur Annick Le Goyat Éditeur Livre de Poche Jeunesse Date de parution …   Wikipédia en Français

  • Stormbreaker (roman) — Cet article concerne le roman de 2000. Pour le film de 2006, voir Stormbreaker (film). Stormbreaker Auteur Anthony Horowitz Genre Aventure, Espionnage Pays d origine Royaum …   Wikipédia en Français

  • Pointe blanche (roman) — Pour les articles homonymes, voir Pointe Blanche. Pointe blanche est le second tome des romans d Alex Rider écrits par Anthony Horowitz. Histoire Le corps de Michael J. Roscoe est retrouvé au bas d une cage d ascenseur, après une chute de… …   Wikipédia en Français

  • Les Rats (roman) — Les Rats (Rats en Version originale) est un roman britannique de James Herbert paru en 1974. Il s agit du premier roman de son auteur. Sommaire 1 Synopsis 2 L histoire 2.1 Les premières attaques …   Wikipédia en Français

  • Les rats (roman) — Les Rats (Rats en Version originale) est un roman britannique de James Herbert paru en 1974. Il s agit du premier roman de son auteur. Sommaire 1 Synopsis 2 L histoire 2.1 Les premières attaques …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.