Roi de Naples


Roi de Naples

Liste des rois de Sicile

Roger de Hauteville, le premier roi de Sicile, tel que représenté à l'église de la Martorana de Palerme

Le royaume de Sicile a dans le passé recouvert plusieurs zones géographiques différentes au fil du temps. L'histoire du royaume a été particulièrement mouvementée, marquée par des assassinats, des guerres de succession, des séparations. Les rois de Sicile n'ont donc pas tous régné sur un territoire identique. On a même pu parler, lors des périodes au cours desquelles les territoires ont été réunis de « Royaume des Deux-Siciles ».

Géographiquement, la Sicile est l'île de forme triangulaire (parfois appelée de ce fait Trinacrie) qui se trouve à l'extrémité sud-ouest de la péninsule italienne. Mais le royaume qui porte le nom de cette île ne s'est pas limité aux limites insulaires. Il a été l'objet de convoitises de la part des plus grandes familles européennes, qui se sont battues pour s'en assurer la possession.

Historiquement, jusqu'au XIe siècle, la Sicile était depuis quatre siècles sous domination musulmane. C'est alors que des comtes normands de la famille de Hauteville en firent la conquête et s'intitulèrent comtes de Sicile. Le comte Roger II prit le contrôle des comtés et principautés normandes de l'Italie méridionale : (Apulie, Calabre, Capoue, Bénévent) et reçut en 1130 du pape le titre de roi de Sicile, de Pouilles, de Longobardie et d’Afrique, ce terme représentant la moitié sud de l'Italie et l'île sicilienne. Le royaume passa ensuite par mariage à la maison impériale de Hohenstaufen.

En 1266, le pape, alors en lutte avec les Hohenstaufen, retira le royaume à Manfred de Hohenstaufen et en investit Charles d'Anjou. Ce dernier vainquit et tua Manfred, mais Pierre III d'Aragon, gendre de Manfred, reprit la lutte à son compte et chassa Charles de la partie insulaire à l'occasion des Vêpres siciliennes (1282). Il y eut alors deux royaumes qui s'intitulèrent alors royaume de Sicile, chacun des deux rois se considérant comme le seul roi légitime :

  • la partie insulaire, aussi appelée par les sources médiévales royaume de Sicile au-delà du Phare [di là dal Faro : le Faro étant la pointe extrême de la Sicile au Nord de Messine] et dont la capitale fut Palerme. Il arrive que, pour désigner ce royaume, on parle de royaume de Sicile.
  • la partie péninsulaire, ou royaume de Sicile en-deçà du Phare [di qua dal Faro] et dont la capitale fut Naples. L'historiographie médiévale parla également de royaume de Pouille [regnum Apuliae ou regno di Puglia], tandis que l'historiographie moderne emploie volontiers le terme inapproprié de royaume de Naples, déjà utilisé au Moyen-Âge, par exemple au XVe siècle par Philippe de Commines. Cette dernière appellation fut cependant officielle pendant le début du XIXe siècle, sous le règne des deux rois installés par Napoléon Bonaparte.

Par la suite, les deux royaumes furent réunis et l'on parle alors de royaume des Deux-Siciles.

Sommaire

Armoiries

Rois de Sicile insulaire : écartelé en sautoir d'or aux quatre pals de gueules qui est d'Aragon et d'argent à l'aigle de sable qui est de Hohenstaufen
 
Rois de Sicile péninsulaire, improprement nommés rois de Naples : d'azur semé de fleurs de lys d'or au lambel de gueules

Comtes de Sicile (1062-1130)

Blason sicile famille Hauteville.svg

Dynastie normande de Hauteville

En 1130, il reçoit l'investiture royale de l'antipape Anaclet II

Rois de Sicile (1130-1282)

Il associe à son règne successivement ses deux fils :
Armoiries Manfred de Sicile.svg

Dynastie souabe de Hohenstaufen

Il associe à son règne son fils aîné :
Blason comte fr Anjou.svg

Dynastie capétienne d'Anjou

En 1282, les Vêpres siciliennes le chassent de la partie insulaire du royaume

Séparation des royaumes (1282-1442)

Royaume de Sicile (insulaire)

Capitale : Palerme

Aragon Arms.svg

Maison de Barcelone-Aragon

Il devient ensuite roi d'Aragon et donne la Sicile à son frère cadet.
Aragon-Sicily Arms.svg
Mariée en 1392 à :

Maison de Trastamare

Armoiries Aragon Sicile.svg
En 1442, il fit la conquête du royaume de Naples

Royaume de Sicile (péninsulaire)

Capitale : Naples

Armoiries Anjou Jérusalem.svg

Première dynastie d'Anjou

À la mort de Jeanne, une guerre de succession éclate entre son cousin Charles, duc de Durazzo et son fils adoptif Louis, duc d'Anjou. Elle s'achève à la mort de Louis d'Anjou en 1384 par la victoire de Charles de Durazzo qui devient le roi Charles III.

Branche d'Anjou-Durazzo

Armoiries André Hongrie.svg
Mariée à Jacques II de Bourbon-La Marche
Adopte René d'Anjou (roi René Ier, voir ci-dessous)

Seconde dynastie d'Anjou

  • 1382-1384 : Louis Ier, roi titulaire, fils adoptif de Jeanne Ire et descendant de Charles II
  • 1384-1417 : Louis II, roi titulaire, fils du précédent
  • 1417-1434 : Louis III, roi titulaire, fils du précédent
  • 1434-1435 : René Ier, roi titulaire, frère du précédent
Lorraine Arms 1435.svg
Le royaume est conquis par l'Aragon, mais la prétention au trône subsiste et passe en 1480 aux rois de France, héritiers des ducs d'Anjou. Pour affirmer leurs droits, ils déclencheront les guerres d'Italie.

Royaume des Deux-Siciles (1442-1458)

À sa mort, Naples revient à son fils bâtard, tandis que la couronne d'Aragon et la Sicile reviennent à son frère.

Séparation des royaumes (1458-1504)

Royaume de Sicile (insulaire)

Royaume de Sicile (péninsulaire)

Blason comte fr Anjou.svg
Déposé du trône en 1504 par son cousin Ferdinand II d'Aragon


Royaume des Deux-Siciles (1501-1714)

Maison de Habsbourg

Armoiries Philippe II d'Espagne.svg

Maison de Bourbon

  • 1700-1713 : Philippe V d'Espagne, Philippe IV de Sicile et Naples, petit-neveu du précédent, fils de Louis, dauphin de France, lui-même fils de Louis XIV et de Marie Thérèse d'Espagne, sœur de Charles II.
Mais cette succession n'est pas acceptée par le reste de l'Europe et la Guerre de Succession d'Espagne éclate. Au traité d'Utrecht, Philippe IV renonce à la Sicile, qui est partagée.

Séparation des royaumes (1713-1720)

Royaume de Sicile (insulaire)

Maison de Savoie

En 1720, il l'échange contre la Sardaigne.

Royaume de Sicile (péninsulaire)

Maison de Habsbourg


Royaume des Deux-Siciles (1720-1799)

Maison de Bourbon-Sicile

  • 1738-1759 : Charles de Bourbon (Charles V en Sicile et Charles VII à Naples), fils de Philippe V, roi d'Espagne sous le nom de Charles III à partir de 1759
  • 1759-1825 : Ferdinand de Bourbon (Ferdinand III roi de Sicile et Ferdinand IV roi de Naples), se proclame Ferdinand Ier, roi des Deux-Siciles, fils cadet du précédent
Sous son règne, la République parthénopéenne est brièvement proclamée en 1799, puis Napoléon forme un royaume de Naples établi en Italie méridionale.

Séparation des royaumes (1806-1815)

Royaume de Sicile (insulaire)

Royaume de Naples ou « Royaume de Deux Sicilies »

Blason Joseph Ier Bonaparte Roi de Naples.svg
Blason Joachim Murat Roi de Naples (Grandes Armes).svg



Royaume des Deux-Siciles (1815-1860)

Armoiries Bourbon-Sicile.svg

En 1860, le royaume est conquis par Garibaldi et réuni au royaume d'Italie.


  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de l’Italie Portail de l’Italie
  • Portail de la Sicile Portail de la Sicile
  • Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire Portail de l’Anjou et de Maine-et-Loire
Ce document provient de « Liste des rois de Sicile ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roi de Naples de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Roi de Sicile — Liste des rois de Sicile Roger de Hauteville, le premier roi de Sicile, tel que représenté à l église de la Martorana de Palerme Le royaume de Sicile a dans le passé recouvert plusieurs zones géographiques différentes au fil du temps. L histoire… …   Wikipédia en Français

  • Roi des Deux-Siciles — Liste des rois de Sicile Roger de Hauteville, le premier roi de Sicile, tel que représenté à l église de la Martorana de Palerme Le royaume de Sicile a dans le passé recouvert plusieurs zones géographiques différentes au fil du temps. L histoire… …   Wikipédia en Français

  • Roi René — René d Anjou René d Anjou, ou René Ier d Anjou, ou encore René Ier de Naples ou René de Sicile, surnommé par ses sujets provençaux, le Bon Roi René (né le 16 janvier 1409 à Angers mort le 10 juillet 1480 à Aix en Provence), fut seigneur puis… …   Wikipédia en Français

  • Roi d'Aragon — Liste des souverains d Aragon Voici la liste des comtes puis des rois d Aragon. Sommaire 1 Comtes d Aragon 1.1 Premiers comtes 1.2 Maison de Navarre 2 Rois d Aragon …   Wikipédia en Français

  • Naples — (en ital. Napoli) v. d Italie (Campanie), au fond du golfe de Naples, sur la mer Tyrrhénienne; 1 207 750 hab.; cap. de la Campanie et ch. l. de la prov. du m. nom. Port de voyageurs et de comm. (pétrole surtout). Grand centre industr. du… …   Encyclopédie Universelle

  • NAPLES (histoire) — NAPLES, histoire Capitale de la Campanie, Neapolis, colonie de Cumes fondée au NAPLES (histoire) VIIe siècle à côté d’une hypothétique Parthénopè, occupait le centre de la ville actuelle (entre Santa Chiara et la Porta Capuana) qui en a conservé… …   Encyclopédie Universelle

  • NAPLES (histoire de l’art) — NAPLES, histoire de l’art Capitale politique aux destins sinueux, ville royale sous plusieurs dynasties, Naples ne connut pas la fortune de négoce de Gênes ou de Barcelone. Mais son décor naturel et archéologique en fait depuis le Settecento une… …   Encyclopédie Universelle

  • Naples — Pour les articles homonymes, voir Naples (homonymie). Naples Naples et le Vésuve …   Wikipédia en Français

  • Roi fol — Charles VI de France Pour les articles homonymes, voir Charles VI. Charles VI …   Wikipédia en Français

  • Roi loco — Charles VI de France Pour les articles homonymes, voir Charles VI. Charles VI …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.