Roi de Jérusalem


Roi de Jérusalem

Liste des rois de Jérusalem

Armes du royaume de Jérusalem

Le royaume de Jérusalem fut fondé par les princes chrétiens à la fin de la première croisade, lorsqu'ils s'emparèrent de la ville. C'est l'un des États latins d'Orient. On peut distinguer plusieurs périodes dans son histoire : celles où le titre de roi de Jérusalem est associé à la mainmise croisée sur la ville (1099 - 1187 et 1229 - 1244), et celles où le titre représente le plus haut niveau de suzeraineté des croisés en Terre sainte, mais durant lesquelles la ville en elle-même n'appartient pas aux soldats croisés.

Le royaume de Jérusalem fut créé en 1099 après la prise de la ville, et ne disparut réellement qu'avec le départ des derniers croisés de Tortose en août 1291, soit moins de deux siècles plus tard. Ne seront pas indiqués ici les rois occidentaux qui, postérieurement à la disparition des États chrétiens de Terre Sainte, se revendiqueront rois de Jérusalem (les rois de France notamment)

Sommaire

1099 - 1187 : Le royaume à Jérusalem

Jérusalem tombe aux mains de Saladin le 20 septembre 1187. Le nom de royaume de Jérusalem restera l'appellation officielle du royaume croisé de Terre Sainte, que le titulaire règne ou pas sur la ville sainte (elle sera effectivement incluse dans le royaume de 1229 à 1244).

1187 - 1291 : Le royaume de Saint-Jean-d'Acre

La perte de Jérusalem n'empêche pas les luttes internes dans le camp franc entre les époux des deux filles d'Amaury Ier. En 1192, un accord est trouvé entre les compétiteurs Guy de Lusignan et Conrad de Montferrat : le premier reçoit Chypre et le second ce qui reste du royaume de Jérusalem.

En 1243, les seigneurs se débarrassent des forces de Frédéric II et organisent un gouvernement collégial. Ils maintiennent la fiction d'une royauté, mais celle-ci est purement nominale et les rois ne sont jamais venus dans le royaume. Plusieurs membres de la famille royale se proclament régents du royaume, sans vraiment assumer le gouvernement.

Rois de Jérusalem

Régents de Jérusalem

Chefs de gouvernement

En 1268, à la mort de Conradin, deux de ses cousins revendiquèrent le trône :

Armes des rois de Chypre et de Jérusalem
En 1277, elle vend ses droits sur le royaume à Charles d'Anjou, frère de Saint-Louis.
Armes de Charles d'Anjou

En 1291, la ville de Saint-Jean-d'Acre, dernier bastion latin en Palestine, tombe aux mains des musulmans. La royauté de Jérusalem ne devient plus qu'un titre prestigieux mais vain.

Prétendants depuis 1291

C'est un titre qui subsiste longtemps après la disparition du royaume, et encore de nos jours.

Après la prise de Saint-Jean-d'Acre, deux lignées revendiquent le titre :

Généalogie

Eustache II de Boulogne
│
├──> Godefroy de Bouillon
│
└──> Baudouin Ier
     X1) Godehilde de Tosny
     X2) Arda
     X3) Adélaïde de Savone
Hugues, comte de Rethel
│
├──> Baudouin II, cousin de Baudouin Ier
│    X Morfia de Matalya
│    │
│    ├──> Mélisende
│    │    X  Foulques d'Anjou
│    │    │
│    │    ├──> Baudouin III
│    │    │    X Théodora Comnène
│    │    │
│    │    └──> Amaury I
│    │         X1) Agnès de Courtenay-Edesse
│    │         X2) Marie Comnène
│    │         │
│    │         ├─1> Sibylle
│    │         │    X1) Guillaume de Montferrat
│    │         │    X2) Guy de Lusignan
│    │         │    │
│    │         │    └─1> Baudouin V
│    │         │
│    │         ├─1> Baudouin IV le lépreux
│    │         │
│    │         └─2> Isabelle Ier
│    │              X1) Onfroy de Toron
│    │              X2) Conrad de Montferrat
│    │              X3) Henri II de Champagne
│    │              X4) Amaury II de Lusignan
│    │              │
│    │              ├─2> Marie de Montferrat
│    │              │    X Jean de Brienne
│    │              │    │
│    │              │    └──> Isabelle II
│    │              │         X Frédéric II de Hohenstaufen
│    │              │         │
│    │              │         └──> Conrad IV
│    │              │              X Elisabeth de Bavière
│    │              │              │
│    │              │              └──> Conrad V
│    │              │
│    │              ├─3> Alix de Champagne, régente
│    │              │      X1) Hugues Ier de Lusignan roi de Chypre
│    │              │      X2) Bohémond V d'Antioche
│    │              │      │
│    │              │      ├──> Marie de Lusignan
│    │              │      │    X Evrard de Brienne
│    │              │      │    ==> leurs descendants ne semblent pas avoir eu de prétentions sur le titre
│    │              │      │
│    │              │      ├──> Isabelle, régente
│    │              │      │    X Raymond de Poitiers-Antioche
│    │              │      │    │
│    │              │      │    └──> Hugues III de Lusignan, roi de Chypre
│    │              │      │         X Isabelle Ibelin
│    │              │      │         │
│    │              │      │         ├──> Jean Ier de Lusignan, roi de Chypre et roi titulaire de Jérusalem
│    │              │      │         │
│    │              │      │         └──> Henri II de Lusignan, roi de Chypre
│    │              │      │              X Isabelle d'Arménie
│    │              │      │
│    │              │      └──> Henri Ier, régent, roi de Chypre
│    │              │           X Plaisance d'Antioche, régente
│    │              │
│    │              ├─3> Philippa de Champagne
│    │              │    X Erard de Brienne
│    │              │
│    │              └─4> Mélisende de Lusignan
│    │                   X Bohémond IV, prince d'Antioche
│    │                   │
│    │                   └──> Marie d'Antioche, prétendante, vend ses droits à Charles d'Anjou
│    │ 
│    ├──> Alix de Jérusalem  X  Bohémond II d'Antioche
│    │
│    └──> Hodierne  X  Raymond II de Tripoli
│
└──> Hodierne  X  Roger de Salerne, régent d'Antioche

Bibliographie

  • René Grousset, L'Empire du Levant : Histoire de la Question d'Orient, Payot, coll. « Bibliothèque historique », Paris, 1949 (réimpr. 1979), 648 p. (ISBN 2-228-12530-X) 
  • Portail du Moyen Âge Portail du Moyen Âge
  • Portail des croisades Portail des croisades
Ce document provient de « Liste des rois de J%C3%A9rusalem ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roi de Jérusalem de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • BAUDOUIN Ier (roi de Jérusalem) — BAUDOUIN Ier (1058 1118) roi de Jérusalem (1100 1118) Fils du comte Eustache de Boulogne et frère de Godefroi IV de Boulogne dit Godefroi de Bouillon, Baudouin Ier prit part à la première Croisade mais abandonna les autres croisés avant le siège… …   Encyclopédie Universelle

  • Jerusalem — Jérusalem Wikipédia …   Wikipédia en Français

  • Roi de Chypre — Liste des rois de Chypre Armoiries hypothétique du royaume de Chypre …   Wikipédia en Français

  • Roi René — René d Anjou René d Anjou, ou René Ier d Anjou, ou encore René Ier de Naples ou René de Sicile, surnommé par ses sujets provençaux, le Bon Roi René (né le 16 janvier 1409 à Angers mort le 10 juillet 1480 à Aix en Provence), fut seigneur puis… …   Wikipédia en Français

  • JÉRUSALEM — Métropole en pleine expansion dans tous les domaines et dont l’État d’Israël a fait sa capitale, Jérusalem s’étend sur 10 000 hectares et compte 500 000 habitants en 1989, dont 361 000 Juifs. Parmi ses visages multiples, il en est plusieurs qui… …   Encyclopédie Universelle

  • roi — [ rwa ] n. m. • rei 1080; rex Xe; lat. rex, regis « roi » → reine 1 ♦ Chef d État (homme) de certains pays (⇒ royaume) accédant au pouvoir souverain à vie par voie héréditaire (⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • Jerusālem — (in den Keilinschriften Ursalimmu, in den Hieroglyphen Schalam, griech. und lat. Hierosolyma, hebr. Jeruschalajim, »Wohnung des Friedens«, bei den Arabern El Kuds, »das Heiligtum«, bei den Türken Küdsi Schêrif genannt), die alte Hauptstadt… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • JÉRUSALEM (ROYAUME DE) — JÉRUSALEM ROYAUME DE État fondé en fait lors de la prise de Jérusalem par les croisés (15 juill. 1099) et de l’élection de Godefroy de Bouillon comme avoué du Saint Sépulcre, et en droit par le couronnement de Baudouin Ier comme roi (25 déc.… …   Encyclopédie Universelle

  • Roi Klein — (hebräisch ‏רועי קליין‎ ; * 27. Juli 1975; † 26. Juli 2006) war ein Major in der Golani Brigade der Israelischen Streitkräfte. Inhaltsverzeichnis 1 Leben 2 Ehrungen …   Deutsch Wikipedia

  • Roi Klein — ( he. רועי קליין; IPA he|ʁoˈʕi klajn; July 10 1975–July 26 2006) was a Major in the Golani Brigade of the Israeli Defense Forces. Klein was killed in the Battle of Bint Jbeil during the 2006 Lebanon War after jumping on a grenade to save his… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.