Roi Josias


Roi Josias

Josias

Josiah écoutant la lecture de la loi par Julius Schnorr von Carolsfeld

Josias est selon la Bible le successeur d'Amon et le 16ème roi de Juda de -640 à -609, année où il est vaincu et mortellement blessé à la bataille de Megiddo contre le pharaon Nékao II.

Historique

C'est sous Josias que le Grand-prêtre (Kohen Gadol) Hilqiyyahu aurait été « Découvreur » dans le temple de Jérusalem d'une copie du livre de la Loi (voir 2 roi 22-8). Certains savants considèrent que ce livre est la Torah (c'est-à-dire les 5 livres du Pentateuque), d'autres de plus en plus nombreux militent pour le seul Deutéronome (le dernier livre du pentateuque).

Josias fait de ce Livre la base de la réforme de la religion juive et de l'éradication du culte des idoles, des « haut lieux » (semble-t-il des sanctuaires installés sur des hauteurs) et de divinités entourant Yahvé

Le polythéisme israélite est en effet bien attesté avant Josias. « Les inscriptions datant du VIIIe siècle avant Jésus-Christ, trouvée sur le site de Kuntillet Ajrud, dans le nord-est du Sinaï [...] font apparemment référence à la déesse Asherah comme étant l'épouse de Yahvé »[1]. On trouve aussi la mention « YHWH et son Ashera[1] » sur une inscription datant de la monarchie tardive (vers -600) dans la région de la Shefelah (royaume de Juda).

La Bible présente Josias comme luttant contre ces cultes : il « ordonna […] de retirer du sanctuaire de Yahvé tous les objets de culte qui avaient été faits pour Baal, pour Ashera et pour toute l'armée du ciel […]. Il supprima les faux prêtres que les rois de Juda avaient installés et qui sacrifiaient […] à Baal, au soleil, à la lune, aux constellations et à toute l'armée du ciel. […] Il démolit la demeure des prostituées sacrées, qui était dans le temple de Yahvé […][2] »

Cette réforme religieuse est présentée par la Bible comme un retour au monothéisme originel partiellement oublié par les israélites.
A l'inverse, bon nombre d'historiens considèrent Josias comme le véritable créateur du monothéisme hébraïque moderne, ayant imposé une vision de Yahvé comme dieu unique, et non plus seulement comme dieu suprême des israélites. Dans cet hypothèse, Josias n'est pas le créateur de cette vision (qui se dessine dans les sources plus anciennes dites du Yahviste et dans l'Elohiste de l'hypothèse documentaire), mais son porte-parole dans le combat théologique l'opposant à la tendance élohiste.

Notes et références

  1. a  et b Israël Finkelstein et Neil Asher Silberman, La bible dévoilée, p. 276.
  2. Deuxième livre des rois, 23:4 et suivants.
  • Portail de l’histoire Portail de l’histoire
  • Portail du monde antique Portail du monde antique
  • Portail du Proche-Orient ancien Portail du Proche-Orient ancien
  • Portail de la culture juive et du judaïsme Portail de la culture juive et du judaïsme
Ce document provient de « Josias ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Roi Josias de Wikipédia en français (auteurs)