Robert II Estienne


Robert II Estienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Estienne.

Robert II Estienne (né v. 1530 à Paris - mort en 1571), fils de Robert Estienne, était un imprimeur français, descendant d'une longue lignée de noblesse provençale remontant au XIIe siècle.

Biographie

Robert II Estienne ne partagea point les sentiments de son père touchant la Réforme, et refusa de l'accompagner à Genève lorsqu'il s'y retira pour jouir du libre exercice de sa religion. Cette conduite indisposa tellement son père qu'il le déshérita ; mais il avait su se créer des ressources par son intelligence et par son travail.

Dès 1556 il possédait une imprimerie pourvue de beaux caractères, comme on peut en juger par les Rudimenta de Despautère, le premier livre sorti de ses presses. Il s'associa avec Guillaume Morel pour l'impression de quelques ouvrages, entre autres des poésies d'Anacréon, corrigées et traduites en vers latins par Henri II Estienne, son frère.

On croit qu'il obtint le brevet d'imprimeur du roi après la mort de son père ; cependant il n'en prit le titre qu'en 1561. Il mourut en 1571, au mois de février, puisque Fédéric Morel, son neveu, fut pourvu de son brevet le 4 mars de la même année. Il avait eu de son mariage avec Denise Barbé trois fils, Robert, François, mort jeune, et Henri III. Sa veuve épousa Mamert Patisson.

Il écrivit des pièces liminaires pour le théâtre de Robert Garnier.

Sources

  • « Robert II Estienne », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Robert II Estienne de Wikipédia en français (auteurs)