Robert III Estienne

Robert III Estienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Estienne.

Robert III Estienne, fils de Robert II Estienne, imprimeur français.

Biographie

Il fut élevé par le célèbre Desportes, qui lui inspira le goût de la poésie. Il commença à exercer l'imprimerie en 1572, et deux après il eut le brevet d'imprimeur du roi. Il traduisit du grec en français les deux premiers livres de la Rhétorique d'Aristote, et les imprima lui-même en 1629, in-8°. Il prend en tête de cet ouvrage le titre de poète et interprète du roi pour les langues grecque et latine. C'ëtait un homme de beaucoup d'esprit, ayant la repartie vive et piquante. On lui accordé aussi un talent particulier pour les devises, et on cite celle qu'il fit pour le duc de Sully, grand-maître de l'artillerie ; elle-représentait un aigle tenant la foudre dans une de ses serres, avec ces mots au bas : Quo jussa Joins. Il mourut en 1620 sans postérité.

Outre la traduction de la Rhétorique d'Aristote et plusieurs petites pièces de vers en grec et en latin, on a encore de lui :

  1. Vers chrétiens au comte du Bouchage, 1587, in-4° ;
  2. Discours en vers au connétable de Montmorency, 1595, in-4° ;
  3. Epître de Grégoire de Nysse touchant ceux qui vont à Jérusalem, traduite en français, avec une préface contre l'abus des pèlerinages modernes, écrite avec assez de liberté pour avoir fait soupçonner que l'auteur n'était pas éloigné des principes des protestants.

Source

« Robert III Estienne », dans Louis-Gabriel Michaud, Biographie universelle ancienne et moderne : histoire par ordre alphabétique de la vie publique et privée de tous les hommes avec la collaboration de plus de 300 savants et littérateurs français ou étrangers, 2e édition, 1843-1865 [détail de l’édition]



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Robert III Estienne de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Robert Ier Estienne — Robert Estienne Pour les articles homonymes, voir Estienne. Robert Estienne Robert Estienne, né en 1503 à Paris et mort le 7 septembre 1559 à …   Wikipédia en Français

  • Robert IV Estienne — Pour les articles homonymes, voir Estienne. Robert IV Estienne, frère de Henri IV Estienne, avocat au parlement, acheva la traduction de la Rhétorique d Aristote, commencée par son oncle Robert III Estienne, et la publia à Paris, 1630, in 8°. Il… …   Wikipédia en Français

  • Robert II Estienne — Pour les articles homonymes, voir Estienne. Robert II Estienne (né v. 1530 à Paris mort en 1571), fils de Robert Estienne, était un imprimeur français, descendant d une longue lignée de noblesse provençale remontant au XIIe siècle.… …   Wikipédia en Français

  • Henri III Estienne — Pour les articles homonymes, voir Estienne. Henri III Estienne, fils de Robert II Estienne, fut pourvu de la charge de trésorier des bâtiments du roi. Prosper Marchand croit qu il exerça l imprimerie en 1618 ; mais on ne connaît aucun… …   Wikipédia en Français

  • Estienne — Famille Estienne (imprimeurs) Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Estienne Sommaire 1 Imprimerie 1.1 Bibliographie …   Wikipédia en Français

  • Robert Estienne — Pour les articles homonymes, voir Estienne. Robert Estienne Robert Estienne, né en 1503 à Paris et mort le 7 septembre 1559 à Genève, est un …   Wikipédia en Français

  • ESTIENNE (LES) — ESTIENNE ou ÉTIENNE LES Au XVIe siècle, les Estienne forment une famille d’imprimeurs et d’érudits. Célèbres en leur temps, ils le sont demeurés pour la qualité des travaux auxquels ils se sont attachés. Leur marque, un olivier, évoque Laure de… …   Encyclopédie Universelle

  • Estienne, Henri II — or Henri II Étienne born 1528, Paris, France died 1598, Lyon French scholar printer. As a young man he traveled Europe studying ancient manuscripts and visiting scholars before returning to his father s Geneva printing firm to publish the first… …   Universalium

  • Estienne Family —    French publishers and printers who created one of the most famous publishing firms of Renaissance Europe, noted for its publication of classical, biblical, and humanistic texts. The firm was founded at Paris by Henri I (ca. 1470 1520), whose… …   Historical Dictionary of Renaissance

  • Robert Garnier — Pour les articles homonymes, voir Garnier. Robert Garnier Robert Garnier, né à La Ferté Bernard (Sarthe) vers 1545 …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»