Rob Andrew


Rob Andrew
Rob Andrew Portail du rugby à XV
Pas d'image ? Cliquez ici.
Fiche d'identité
Nom complet Christopher Robert Andrew
Naissance 18 février 1963
à Richmond (Yorkshire du Nord) (Royaume-Uni)
Taille 1,75 m
Position demi d'ouverture
Carrière en senior
Période Équipe M (Pts)*
1985-1986
1987-1995
1995-1999
Nottingham RFC
London Wasps
Newcastle Falcons
Carrière en équipe nationale
Période Équipe M (Pts)**
1985-1997
1989, 1993
Drapeau : Angleterre Angleterre
Drapeau : Lions britanniques et irlandais Lions
71 (396)
13 (40)
Carrière d'entraîneur
Newcastle Falcons

* Matchs joués et points marqués dans chaque équipe comptant
pour les compétitions nationales et continentales officielles.
** Matchs joués et points marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Christopher Robert Andrew, né le 18 février 1963 à Richmond, est un joueur de rugby anglais, évoluant au poste de demi d'ouverture.

Il est l'un des joueurs les plus controversés de l'histoire du rugby anglais. Critiqué pour un jeu privilégiant le jeu au pied, et pour un taux de réussite non satisfaisant aux yeux de ses détracteurs, il a même été nommé comme le « pire joueur ayant jamais représenté l'Angleterre » par un ancien capitaine du XV de la Rose[réf. nécessaire]. Cependant, c'est un formidable défenseur et il travaille dur ses points faibles : il deviendra ainsi un des joueurs essentiels de l'ère du capitaine Will Carling à la fin des années 1980 et le début des années 1990.

Pour ses débuts contre la Roumanie, il marque 18 points, un record pour sa première sélection. Bien qu'il soit l'ouvreur titulaire jusqu'à la Coupe du monde de rugby 1987, il n'y dispute que 2 matchs dont l'un en tant que remplaçant.

En automne 1988, bien qu'il soit pressenti pour devenir capitaine du XV anglais, Will Carling lui est préféré. Celui-ci commence par une grande victoire contre l'équipe d'Australie à Twickenham.

En 1989, après une première désillusion suite à sa non sélection pour les Lions, il fait finalement partie de la tournée en Australie en remplaçant d'un blessé. Après une première défaite, il participe grandement à la victoire dans le second par son jeu au pied qui éloigne la menace Michael Lynagh. La victoire 19-18 dans le 3e donne la victoire dans la série et un nouveau prestige en Angleterre. Lors du tournoi des cinq nations suivant, en 1990, le Grand Chelem se joue lors du dernier match entre les 2 prétendants à la victoire à Murrayfield. Finalement le XV écossais de Gavin Hastings remporte le match et le grand chelem.

L'Angleterre prend sa revanche avec deux grands chelems lors des 2 éditions suivantes. Entre temps, la Coupe du monde de rugby 1991 se déroule en partie à domicile. Bien que favoris, les anglais y perdent leur premier match contre les Blacks. Cependant, ils atteignent la finale, battus par les Australiens de Nick Farr-Jones.

Malgré la perte de sa place d'ouvreur en Angleterre, il fait à nouveau partie du squad des Lions en 1993 en Nouvelle-Zélande où il y dispute 2 nouveaux tests pour une défaite dans la série par 2 à 1. Il devient ensuite le buteur titulaire du XV anglais après avoir beaucoup travaillé sur sa technique. Il prouve immédiatement ses nouvelles qualités lors d'une tournée en Afrique du Sud où il marque 27 points lors du premier test victorieux contre les Boks à Prétoria. Le tournoi 1995 voit l'Angleterre renouer avec le grand chelem. La Coupe du monde qui suit en Afrique du Sud voit les anglais échouer en demi-finale, assommés par les Blacks d'un certain Jonah Lomu.

Il ne rejouera avec le XV anglais qu'une seule fois 2 ans plus tard lors d'un match du tournoi contre les Gallois.

Finalement, lorsqu'il prend sa retraite internationale, il détient un grand nombre de records, comme le record de points marqués par un anglais en test match, le record du monde de drops marqués (21) en test match, le record du nombre de points marqués dans un test match (30, record partagé avec Didier Camberabero) et dans un match du tournoi des 5 nations (24, en 1995).

En 1995, il effectuera une saison à l'ouverture au Stade toulousain.

Plus tard, il a pris en mains les destinées de son club de Newcastle Falcons le conduisant à un titre de champion en 1998. Il devient également le mentor de Jonny Wilkinson qui le dépossédera en 2003 de son record de point marqués pour le XV anglais.

Palmarès

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rob Andrew de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rob Andrew — Christopher Robert Andrew MBE (born 18 February 1963 in Richmond, Yorkshire), nicknamed Squeaky , is a former English rugby union footballer and currently Director of Elite Rugby at the RFU. He was formerly the Director of Rugby of Newcastle… …   Wikipedia

  • Andrew Martin — en 2006. Nom(s) de ring Martin Kane T.J. Thunder Test Big Foot Andrew Test Martin The Punisher Taille 1,96 m Poids …   Wikipédia en Français

  • Andrew Bynum — Saltar a navegación, búsqueda Andrew Bynum Datos personales Andrew Lee Bynum …   Wikipedia Español

  • Andrew Bogut — Saltar a navegación, búsqueda Andrew Bogut Datos personales Andrew Michael Bogut …   Wikipedia Español

  • Andrew Martin — Nacimiento 17 de marzo de 1975[1] …   Wikipedia Español

  • Rob Byrnes — is a 21st century American, gay novelist and blogger, whose fiction focuses primarily on homosexuals, drag queens and other sexual minorities. Byrnes s work is often set in New York City, where he lived until recently with his partner (since… …   Wikipedia

  • Rob Reiner — Reiner en 2008 Données clés Naissance 6 mars  …   Wikipédia en Français

  • Rob Conway — Ring name(s) Raging Robby Rob Conway[1] Conquistador Uno Robért Conway Billed height 6 ft 1 in (1.85 m) Billed weight 234 lb (106 kg) …   Wikipedia

  • Rob Hirst — (born in 1955 Camden, New South Wales as Robert Hirst) is an Australian musician. He is a founding member of rock band Midnight Oil with whom he played drums from the 1970s until the band s break up in 2002. He also wrote a book, Willie s Bar… …   Wikipedia

  • Andrew Wakefield — Born 1957 (age 53–54) Nationality British Education King Edward s School, Bath Alma mater St Mary s Hospital Medical School, London …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.