Ricardo Oliveira


Ricardo Oliveira
Ricardo Oliveira
Ricardo Oliveira.jpg
Situation actuelle
Club actuel Drapeau : Brésil São Paulo FC
Biographie
Nom Ricardo Oliveira
Nationalité Drapeau : Brésil Brésil
Naissance 6 mai 1980 (1980-05-06) (31 ans)
à São Paulo, Brésil Drapeau : Brésil
Taille 1,86 m
Poste Attaquant
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
2000-2002 Drapeau : Brésil Portuguesa FC 46 (23)
2002-2003 Drapeau : Brésil Santos FC 34 (22)
2003-2004 Drapeau : Espagne Valence CF 27 (9)
2004-2006 Drapeau : Espagne Betis Seville 51 (30)
2006-2006 Drapeau : Brésil São Paulo FC 36 (30)
2006-2007 Drapeau : Italie Milan AC 26 (4)
2007-2009 Drapeau : Espagne Real Saragosse 37 (17)
2009 Drapeau : Espagne Betis Seville 16 (6)
2009-2010 Drapeau : Émirats arabes unis Al Jazira Abu Dhabi 11 (8)
2010- Drapeau : Brésil São Paulo FC (prêt) 15 (8)
Sélections en équipe nationale **
Années Équipe M. (B.)
2004- Drapeau du Brésil Brésil 12 (4)
* Compétitions officielles nationales et internationales.
** Matchs officiels.

Ricardo Oliveira est un footballeur brésilien né le 6 mai 1980 à São Paulo (Brésil). Il joue au poste d'attaquant à São Paulo et en équipe du Brésil.

Sommaire

Carrière en club

Portuguesa

Oliveira commence sa carrière à Portuguesa, inscrivant 23 buts en 46 matchs avant d'être transféré au Santos Futebol Clube.

Santos

Oliveira inscrit 4 buts en 14 matchs de championnat durant son bref séjour à Santos, avant d'être transféré au Valence CF. En tout, Oliveira joue 34 matchs pour Santos, inscrivant 22 buts, la plupart en Copa Libertadores durant la saison 2003. Ses buts permettent même à Santos de disputer la finale de l'épreuve continentale. Mais avec ses prometteurs coéquipiers (Alex, Léo, Renato, Diego, Néné, Elano, Robinho) il s'incline lors des deux manches de la finale face au Boca Juniors de l'argentin Tevez (2-0 à l'aller ; 3-1 au retour).

Valence

Sous les ordres de Rafael Benítez, Oliveira inscrit 8 buts en 21 matchs de championnat, signant notamment une fantastique remontée de terrain lors d'un match face au FC Barcelone. Remportant la Coupe de l'UEFAface à Marseille et le Championnat d'Espagne, il est transféré à la fin de la saison au Real Betis Balompié.

Real Betis Balompié

Au Real Betis Balompié, il inscrit 22 buts en 37 matchs de championnat pour sa première saison au club. Il remporte la Coupe d'Espagne (Copa del Rey) en inscrivant un but lors de la finale face à Osasuna. IL inscrit 5 buts au total dans cette compétition. La saison suivante (2005-2006), Oliveira inscrit face à Anderlecht son premier but en ligue des champions. S'ensuivront deux autres, dont un superbe face à l'AS Monaco. Malheureusement le buteur brésilien subit une grave blessure au genou lors d'un match de Ligue des Champions face à Chelsea. Il ne dispute donc que 9 matchs de championnat lors de cette saison pour 4 buts inscrits.

São Paulo

Suite à sa blessure, Oliveira est prêté en 2006 à São Paulo, pour essayer de gagner une place dans l'équipe qui disputera la Coupe du monde. Mais un temps de récupération plus long que prévu fait qu'il n'est pas retenu par le sélectionneur Carlos Alberto Parreira pour disputer le mondial 2006 qui se déroule en Allemagne alors qu'il était dans le groupe brésilien vainqueur de la Copa America 2004 et de la Coupe des Confédérations 2005. Lors de ce premier passage à Sao Paulo, il inscrit 5 buts dans le Brasileirao (Sao Paulo sera champion cette année-là) et un but en Copa Libertadores face aux mexicains de Chivas en demi-finale. .

Oliveira retourne au Real Betis Balompié 9 jours plus tard que prévu. Le retard provient d'un match qui a été décalé par la CONMEBOL, à savoir la finale de la Copa Libertadores face à l'Internacional Porto Alegre que le joueur désire disputer. Oliveira essaie d'avoir un arrangement avec Séville pour pouvoir disputer la rencontre, mais le club espagnol refuse. Oliveira ne peut donc pas jouer cette finale qui aurait constitué le match le plus important de sa carrière. Sans lui, Sao Paulo, tenant du titre, perd la finale (2-1 ; 2-2) face aux coéquipiers du jeune Rafael Sobis qui sera le successeur de Oliveira au Bétis.

Milan AC

Oliveira signe au Milan AC le 31 août 2006, soit le tout dernier jour de la période des transferts. En réalité, Oliveira a déjà consenti à rejoindre les Rossoneri presque une semaine auparavant, mais le joueur est entré en contact avec Milan sans obtenir une autorisation préalable de la part du Betis. De plus, le président du Betis, Manuel Ruiz de Lopera, n'est pas d'accord sur le prix à payer par le Milan. Le prix original du joueur est de 10 millions d'euros, le montant final obtenu par le Betis atteint les 15 millions d'euros plus un joueur, Johann Vogel.

A Milan, Oliveira a la très lourde tâche de faire oublier Andriy Shevchenko, parti à Chelsea. Sa saison chez les Rossoneri est d'ailleurs difficile, puisqu'il ne fait que 22 apparitions en Serie A et ne participe pas à la finale de la Ligue des Champions remportée par le Milan. Il inscrit seulement 3 buts en Championnat.

Real Saragosse

N'ayant pu s'imposer dans l'effectif pléthorique du Milan AC, il retourne à la fin de la saison en Espagne, au Real Saragosse précisément, où il est prêté pour une saison. Sous ses nouvelles couleurs il inscrit un nombre honorable de 17 buts en 38 matchs de championnat, terminant par la même occasion meilleur buteur du club et formant, avec le puissant buteur argentin Diego Milito l'une des paires d'attaque les plus prolifique de la Liga. Malgré ce duo, le club est relégué à l'issue de la saison en deuxième division.

Le 25 mai 2008, par le biais d'une déclaration sur son site officiel, le Real Saragosse confirme qu'il lève l'option d'achat sur le joueur pour 11 millions d'euros pour un contrat portant sur les 4 prochaines saisons. Le but de cet achat est en réalité de faire une plus value sur le joueur : Saragosse, relégué en deuxième division espagnole et souhaite pouvoir vendre son attaquant au prix fort.

Mais malgré tout, le temps passe, et Oliveira reste à Saragosse. Le joueur débute donc la saison 2008-2009 en deuxième division espagnole. Durant les cinq premiers mois, il inscrit 9 buts en 18 rencontres de championnat, soit une moyenne d'un but tous les deux matchs.

Retour à Séville

En janvier 2009, à la toute fin du mercato d'hiver, Oliviera quitte Saragosse, et revient au Real Betis Balompié (Betis Séville), où il avait déjà joué deux saisons. Le joueur signe un contrat de 3,5 ans et l'indemnité de transfert s'élève à 8,977 millions d'euros[1]. Il réalise une bonne moitié de championnat sur un plan personnel car il inscrit 6 buts en 16 matchs, mais connaît une nouvelle fois la relégation à l'issue de la saison.

Les Emirats

Il signe le 19 juillet 2009 aux Drapeau des Émirats arabes unis Émirats arabes unis à Al Jazira pour 14 millions d'euros et un contrat de 3 ans. Il touchera 4.5 M€ pour ces 3 saisons.

Retour à Sao Paulo

Au début de l'année 2010, il est prêté par le club du Golfe à Sao Paulo. En copa Libertadores, il atteint les demi-finales de la compétition mais Sao Paulo s'incline face à l'Internacional Porto Alegre malgré un but du joueur à l'aller (2-1/0-1). En championnat, Sao Paulo réalise un parcours peu convaincant puisqu'il termine seulement à la 9e place, tandis que Ricardo Oliveira inscrit seulement 7 buts. A l'issue de Sao Paulo qui souhaite le garder ne peut pas payer l'indemnité de transfert réclamée, de même que son ex-club également intéressé par le transfert. De fait le joueur retourne à Al Jazira.

Parcours en Seleção

Olivera fait ses débuts en équipe du Brésil contre catalan XI le 25 mai 2004, inscrivant un but. Cependant, ce match n'est pas considéré comme un match amical "officiel" par la FIFA. Sa première cape n'est donc officiellement gagnée que durant la Copa América 2004 face au Chili (victoire 1-0 but de Luis Fabiano). Le brésil remporte la Copa America et Olivera inscrit un but en quart de finale face au Mexique pour une victoire éclatante du Brésil 4-0. Le Brésil remporte l'épreuve mais Ricardo Oliveira n'entre pas en jeu. Oliveira est ensuite régulièrement sélectionné, en compagnie de joueurs tel que Ronaldo, Adriano et Robinho. Il participe à la Coupe des Confédérations 2005 se déroulant en Allemagne, que son équipe remporte. Mais il n'est pas retenu pour participer à la Coupe du monde 2006, suite à une grosse blessure. Il passe alors un an sans être appelé en sélection nationale. Il est finalement rappelé par le nouvel entraîneur Dunga le 15 novembre 2006 pour un match amical face à la Suisse. Il connaît une nouvelle sélection face au Ghana début 2007, mais n'est pas retenu pour la Copa America qui clôture la saison. C'est à ce jour sa dernière sélection. Entre blessures et choix de carrière douteux, Ricardo Oliveira est sans doute passé à côté d'une carrière beaucoup plus glorieuse.

Palmarès

En équipe nationale

En club


Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Ricardo Oliveira de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ricardo Oliveira — 2007 Spielerinformationen Geburtstag 6. Mai 1980 Geburtsort São Paulo, Brasilien …   Deutsch Wikipedia

  • Ricardo Oliveira — Saltar a navegación, búsqueda Ricardo Oliveira Apodo Oligol, La Sonrisa del Gol …   Wikipedia Español

  • Ricardo Oliveira — es un jugador del Real Betis Balompié en el que en la temporada 2004 2005 fue el tercer mejor goleador de la liga española de fútbol con su actual club deportivo …   Enciclopedia Universal

  • Ricardo Oliveira — Football player infobox playername = Ricardo Oliveira dateofbirth = birth date and age|1980|5|6 cityofbirth = São Paulo countryofbirth = Brazil height = height|meter=1.83 currentclub = Real Zaragoza clubnumber = 9 nickname = Oli position =… …   Wikipedia

  • Nuno Ricardo Oliveira Ribeiro — Maniche Maniche …   Wikipédia en Français

  • Oliveira (surname) — Oliveira is the Portuguese name for the olive tree. It is a common surname of toponymic origin in regions with strong Portuguese influence, mainly Portugal itself, Brazil, and Galicia. Contents 1 People with the surname Oliveira …   Wikipedia

  • Oliveira (Familienname) — Oliveira ist ein portugiesischer Familienname, abgeleitet von port. Oliveira mit der Bedeutung „Olivenbaum“. Namensträger Ana Cristina de Oliveira (* 1973), US amerikanisch portugiesische Schauspielerin Ana Cristina Oliveira Leite (* 1991),… …   Deutsch Wikipedia

  • Oliveira — hace referencia a: Personalidades Anderson Luís de Abreu Oliveira, futbolista brasileño. Ricardo Oliveira, futbolista brasileño del São Paulo Futebol Clube. António de Oliveira Salazar, presidente de Portugal entre 1932 1968. Manoel de Oliveira,… …   Wikipedia Español

  • Ricardo Jorge Oliveira Ribeiro Duarte — Pour les articles homonymes, voir Ribeiro. Ricardo Jorge Oliveira Ribeiro Duarte, dit Santamaria, est né le 11 février 1982 à Pontinha. Il mesure 183 cm pour 83 kg. Ce défenseur central est, actuellement, prêté au SC Olhanense par le Sporting CP …   Wikipédia en Français

  • Ricardo Llorca — Saltar a navegación, búsqueda El compositor Español Ricardo Llorca nació en 1962 en Alicante, ciudad de un Levante cuna de grandes musicos Oscar Espla, Ruperto Chapi, Jose Iturbi, Lopez Chavarri, Martin y Soler, Joaquin Rodrigo, Tarrega, etc.… …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.