Reza Deghati


Reza Deghati
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reza (homonymie).
Reza Deghati
Reza en 2010
Reza en 2010

Naissance 26 juillet 1952
Tabriz
Profession Photographe
Distinctions Ordre national du Mérite

Reza Deghati (en persan : رضا) (né à Tabriz en 1952[1]) est un photojournaliste français d'origine iranienne. Son nom d'auteur est Reza.

Sommaire

Biographie

Reza est l’un des reporters-photographes les plus reconnus de sa profession sur la scène internationale. Il prend sa première photographie à 14 ans et publie deux ans plus tard, au lycée, le journal Parvaz (l’envol), ce qui lui vaut d’être poursuivi une première fois par la police politique. Jeune étudiant en architecture, il affiche clandestinement ses photographies sur les grilles de l’Université de Téhéran. Pour son militantisme artistique contre le régime du Shah, il est arrêté à 22 ans, emprisonné pendant trois ans et torturé pendant cinq mois. En 1979, il couvre la Révolution iranienne pour l’agence Sipa Press et le magazine Newsweek. Il est définitivement contraint à l’exil en 1981 pour ses photographies dénonçant l’oppression de la République islamique. Il quitte l’Iran pour New York puis Paris.


Reza se rend au Liban en 1982 et réalise un reportage sur le siège de Beyrouth. Il publie le livre Paix en Galilée-Beyrouth en 1983 et reçoit son premier prix du World Press Photo pour ses reportages en Afghanistan.

Reza photographie les conflits, les révolutions, les catastrophes humaines. Time Magazine, Stern, Newsweek, Geo, Paris Match, National Geographic et bien d’autres journaux internationaux publient régulièrement ses reportages.

1991 marque le début d’une longue et étroite collaboration avec National Geographic. L’année suivante, Reza ouvre son agence de photographie à Paris, Webistan. En 1998, il est membre du jury du World Press Photo et présente sa première grande exposition « Mémoires d’Exil » au Carrousel du Louvre à Paris. En 2000, National Geograophic Channel réalise un documentaire sur le travail de Reza et sur ses rencontres avec le Commandant Massoud, « Journal du Front », récompensé par un Emmy Award en 2002. En 2003, il expose son travail « Destins Croisés » sur les grilles du Jardin du Luxembourg à Paris qui donne lieu à la publication d’un livre éponyme. Cette même année est réalisé le deuxième documentaire de National Geographic « Vivre sa Vie ». En 2004 sort le livre Insouciances. En 2006, Reza est à l’initiative de la première exposition en extérieur de la National Geographic Society, dont il devient académicien (« National Geographic Fellow »), « Une Terre, Une Famille ». L’Université du Missouri – Columbia School of Journalism - lui décerne par ailleurs une médaille d’honneur pour l’ensemble de son travail. Son premier livre de rétrospective sur trente années de reportages, Entre Guerres et Paix sort en 2008. À cette occasion, une grande exposition est organisée au Mémorial de Caen. En 2008, il entreprend également un voyage initiatique avec son fils, Delazad Deghati, de Pékin à Paris, raconté dans le livre Chemins Parallèles.

Les photographies de Reza sont autant de témoignages du chaos de la guerre, de ses ravages et du désarroi des Hommes pris dans la tourmente. Elles racontent les cultures du monde, les traditions, l’histoire et, plus que tout, l’espoir infaillible de Reza en un monde meilleur. Ses reportages ont également été l’occasion de rencontres exceptionnelles : de l’enfant croisée dans un Sarajevo en guerre, au Commandant Massoud, en passant par les réfugiés sur les routes de l’exil.

Influencé par de telles rencontres, Reza s’engage dès 1983 dans l’action humanitaire en formant à la photographie des réfugiés afghans. De 1989 à 1990, il assume le rôle de consultant pour les Nations unies en Afghanistan, chargé de mission pour la reconstruction du pays après la guerre. En 1996 au Rwanda, il œuvre aux côtés de l’UNICEF en donnant une chance aux parents de retrouver leurs enfants perdus lors de l’exil, en initiant les réfugiés à la photographie. 12 000 portraits d’enfants sont affichés dans les camps de populations déplacées. En 1998, Reza s’implique dans la construction d’une école pour les enfants réfugiés de Bakou, en Azerbaïdjan. Il fonde en 2001 l’ONG internationale Aina qui ouvre un premier centre à Kaboul en Afghanistan. Partant du principe que seules les libertés de la presse, d’expression et d’opinion pourront faire avancer les peuples sur le chemin de la paix, l’association se donne pour objectifs de former aux techniques des médias et de la communication les jeunes et les femmes. Aina a pour vocation d’élargir son champ d’action à de nombreux pays.

L’engagement humanitaire de Reza et son travail photographique ont été distingués à plusieurs reprises. En 1996, le prix de l’Espoir Unicef lui est décerné lors du festival de photoreportage international de Perpignan, Visa pour l'image. En 2006, il est récompensé par le Prix de reconnaissance du travail humanitaire pour les citoyens du Monde par l’Université de Chicago. Il reçoit en 2009 le Prix d’honneur de l’engagement humanitaire décerné par la Fondation Cinéma-Vérité.

Pour l’ensemble de sa carrière de photographe-reporter, pour saluer son engagement et ses combats en faveur de l’éducation des enfants et de l’émancipation des femmes dans le monde, Reza est également élevé au rang de chevalier de l’Ordre national du Mérite par le Président de la République française, Jacques Chirac, en 2005. Il devient Senior Fellow de la fondation Ashoka en 2008 et Docteur honoris causa de l’Université Américaine de Paris en 2009.

Reza continue aujourd’hui à marier engagement humanitaire et photographie. Plusieurs documentaires ont été réalisés sur ses activités : Dans l’ombre de Saddam et Vivre sa vie, par National Geographic, Paroles de liberté par TF1, sur son travail au sein de Aina. En 2009, il se voit décerner le prestigieux Lucy Award pour l’ensemble de sa carrière de photojournaliste. Il reçut en mai 2010 à New York un Infinity Award du photojournalisme de ICP (International Center of Photography) pour son travail intitulé Il était une fois l’Empire Russe. Reza a récemment participé à un Workshop au Burkina Faso, avec comme futur projet l’organisation d’une exposition et la création d’un centre de formation aux médias inspiré de celui d’Aina à Kaboul. Il travaille actuellement au projet Librino qui a pour ambition de former de jeunes habitants d’une banlieue sicilienne à la photographie. Il expose actuellement à Paris Chemins parallèles dans la gare de RER Luxembourg et prépare une grande exposition dans le parc de la Villette Une Terre, une famille pour septembre ainsi qu’une exposition permanente au musée du Mémorial de Caen en janvier 2011.

Bibliographie

  • Paix en Galilée, Les Editions de Minuit, 1983
  • Bayan Ko, Jaca Book, 1986
  • Paris-Pékin-Paris, Editions d’Art Phoebus, 1987
  • Air Race Around the World, Imax, 1992
  • Kurdes. Les chants brûlés, Benteli, 1993
  • Massoud, des Russes aux talibans, 20 ans de résistance afghane, n°1, 2001
  • La France. Midi-Pyrénées et Languedoc Rousillon, National Geographic Society, 2001
  • Eternités Afghanes, Editions du Chêne et Unesco, 2002
  • Le pinceau de Bouddha, La Martinière, 2002
  • Plus loin sur la Terre, Hors Collection, 2002
  • Destins Croisés – Carnets d’un reporter photographe, Hors Collection, 2003
  • Insouciances, Castor & Pollux, 2004
  • Sur la Route de la Soie, Hoëbeke, 2007
  • Reza War + Peace, Focal Point, 2008
  • Reporters Sans Frontières - 100 photos pour la liberté de la presse, RSF, 2008
  • Vers l’Orient, Sindbad par Reza, Glénat, 2009
  • Chemins Parallèles, Hoëbeke, 2009

Prix décernés

Liens externes

Notes et références



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Reza Deghati de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reza Deghati — (Persian: رضا, born 1952 in Tabriz, Iran [ [http://www.nationalgeographic.com/photography/biographies/reza.html National Geographic biography] .] ) is an Iranian French photojournalist, who works under the name Reza.BiographyDeghati was born in… …   Wikipedia

  • Reza (photographe) — Reza Deghati Pour les articles homonymes, voir Reza (homonymie). Reza Deghati (en persan : رضا) (né à Tabriz en 1952[1]) est un photojournaliste français d origine iranienne. Son nom d auteur est Reza. Citoyen français d origine iranienne,… …   Wikipédia en Français

  • Reza (Fotograf) — Reza Deghati (* 1952 in Tabriz, Iran) ist ein französisch iranischer Fotojournalist. Er arbeitet unter dem Namen Reza ( persisch ‏رضا‎ ).[1] Inhaltsverzeichnis 1 Werdegang 2 Werk …   Deutsch Wikipedia

  • Reza — (persisch), auch Ridha (arabisch ‏رضا‎, DMG Riḍā; persisch Reżā), ist ein männlicher Vorname in islamischen Ländern, vor allem im Iran. Er kommt auch als Nachname vor. Der Name ist arabischer Herkunft und bedeutet ursprünglich so viel wie… …   Deutsch Wikipedia

  • Reza (name) — Reza PerB| , or Ridha ( ar. رضا, Bangla: রেজা Rejā ), is a male given name in Iran and many other Muslim countries. It is also a surname. In the Czech republic it is an possible abbreviation of the common name Tereza. People called Reza… …   Wikipedia

  • Reza — Pour les articles homonymes, voir Reza (homonymie). Reza ou Réza (persan: رضا), prénom masculin populaire en Iran, souvent combiné sous la forme Mohammad Reza ou Ali Reza. Personnalités Riza Abbasi (1565 1635), peintre et calligraphe perse Reza… …   Wikipédia en Français

  • Reza (homonymie) — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Reza est un prénom masculin iranien Sommaire 1 Nom de personnes célèbres 2 …   Wikipédia en Français

  • Manoocher Deghati — (Persian: منوچهر , born 1954 in Urmia, Iran) is an Iranian French photojournalist. Contents 1 Documenting the Iranian Revolution 2 Post 1990 3 Awards …   Wikipedia

  • List of Iranians — This is a list of notable Iranians: In the news * Nazanin Afshin Jam, Actress, Singer/Songwriter, Human Rights Activist, Miss World 2003 1st runner up; Miss Canada 2003. * Shohreh Aghdashloo, Iranian American actress * Goli Ameri, Republican… …   Wikipedia

  • List of Iranian artists — This is a list of Iranian artists. Calligraphists * Gholam Hossein Amirkhani * Ali Bozorgmehr [http://www.alibozorgmehr.com/] * Abolhassan Etessami * Mir Emad Hassani * Seyyed Jafar Kashfi * Yadollah Kaboli Khansari * Reza Mafi * Mishkín Qalam *… …   Wikipedia