Retraite de Russie


Retraite de Russie

La retraite de Russie (1812) désigne le repli de l’armée napoléonienne de Moscou jusqu’en France, à l’issue de la campagne de Russie et qui décima la quasi totalité de l’armée impériale. Le terme de "retraite" toujours utilisé est discutable: Napoléon avait pris Moscou après avoir battu l'armée russe de Koutouzov à la Moskova en septembre. Un mois plus tard, il décide de quitter Moscou et de ramener la Grande armée en Europe. S'agissant d'une décision volontaire (toutefois confortée par la défaite de Winkowo), il est plus juste de parler de "retour" que de "retraite". Le désastre que constituera ce déplacement est parfois assimilé à un échec militaire, ce qui pourrait expliquer le mot de "retraite", mais cela ne suffit pas puisque ce désastre a été dû aux rigueurs de l'hiver et non pas à un échec au combat.

"La retraite des Français en 1812" ; tableau de (en) Illarion Pryanishnikov peint en 1874.

Sommaire

Déroulement

La retraite de Russie débute dans la soirée du 18 octobre 1812, par l’ordre de retraite donné par Napoléon, à la suite de la bataille de Winkowo, remportée par le général Koutouzov. Napoléon sort de Moscou le 19 octobre, par un temps encore clément. En novembre, la température baisse brutalement. En décembre, par des températures de -35 °C, les derniers restes de la Grande Armée de Napoléon battent péniblement en retraite en direction de Vilnius (Lituanie), les Cosaques du tsar Alexandre Ier à leurs trousses. Environ quarante mille de ces soldats auront trouvé la mort les quelques semaines suivantes.

Durant cette retraite, l’armée française doit traverser un fleuve presque gelé, la Bérézina. Deux ponts sont rapidement construits, tandis qu'a lieu la Bataille de la Bérézina. Les pertes subies au cours de cet épisode tragique sont évaluées à 45 000 morts ou prisonniers.

Archéologie

Une des fosses communes où leurs corps ont été sommairement ensevelis a été mise au jour par l’équipe des archéologues et des scientifiques, dirigée par le docteur Rimantas Jankauska, pathologiste à l’université de Vilnius. Il en ressort que les soldats ne sont pas morts au combat, mais de froid, de privation et de maladie (au moins 30% de ces soldats seraient morts d’une maladie transmise par les poux, comme la fièvre des tranchées ou le typhus[1]).

Postérité littéraire

  • Balzac: dans Adieu publié en (1830), met en scène une femme séparée du militaire français qu'elle aimait lors du passage de la Bérézina, et devenue folle depuis. Le héros Philippe de Sucy brosse le tableau le plus effrayant de cet épisode : «  En quittant sur les neuf heures du soir les hauteurs de Stubzianka qu'ils avaient défendues pendant toute la journée du 28 novembre 1812 le maréchal Victor y laissa un millier d'hommes chargés de protéger jusqu'au dernier moment deux ponts construits sur la Bérézina qui subsistaient encore(…) ». Il décrit ensuite les soldats mourant de faim qui tuent son propre cheval (celui de Philippe), pour se nourrir et la mort du mari de Stéphanie de Vandières, tué par un glaçon[2]. La bataille de la Bérézina et la retraite de Russie est aussi évoquée dans La Peau de chagrin où le grenadier Gaudin de Witschnau a disparu .
  • Dans Le Médecin de campagne le commandant Genestas en fait un récit apocalyptique et il décrit la débandade de l'armée : « C'était pendant la retraite de Moscou. Nous avions plus l'air d'un troupeau de bœufs harassés que d'une grande armée[3]. ».
  • On retrouve aussi cet affreux épisode guerrier dans le récit du général de Montriveau dans Autre étude de femme : « L'armée n'avait plus, comme vous le savez, de discipline et ne connaissait plus d'obéissance militaire. C'était un ramas d'hommes de toutes nations qui allaient instinctivement. Les soldats chassaient de leur foyer un général en haillons et pieds nus[4]. ».

Notes et références

Bibliographie

  • Et s’il avait fait beau ? De l’influence de la météo sur les grands événements de l’Histoire. Laura Lee. Acropole. 2007.

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Retraite de Russie de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Retraite de russie — La retraite de Russie (1812) désigne le repli de l’armée napoléonienne de Moscou jusqu’en France, à l’issue de la campagne de Russie et qui décima la quasi totalité de l’armée impériale. Sommaire 1 Déroulement 2 Archéologie …   Wikipédia en Français

  • Retraite de la Grande armée en Russie — Retraite de Russie La retraite de Russie (1812) désigne le repli de l’armée napoléonienne de Moscou jusqu’en France, à l’issue de la campagne de Russie et qui décima la quasi totalité de l’armée impériale. Sommaire 1 Déroulement 2 Archéologie …   Wikipédia en Français

  • RETRAITE — Si le vieillissement individuel est un processus inhérent à la nature des êtres vivants et affecte même de nombreuses matières inanimées, le vieillissement des populations humaines est un phénomène du XXe siècle qui a pour corollaire l’extension… …   Encyclopédie Universelle

  • RUSSIE 1812 — Campagne de Russie (1812) Campagne de Russie de 1812 La retraite de Moscou par Adolph Northern XIXe siècle …   Wikipédia en Français

  • Retraite — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Retraite », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Le mot retraite désigne l action de se… …   Wikipédia en Français

  • Retraite (militaire) — Pour les articles homonymes, voir retraite. 1812 …   Wikipédia en Français

  • RUSSIE (histoire) — L’histoire de la Russie est celle de la formation d’un vaste empire qui, du Xe au XXe siècle, s’est peu à peu étendu, à partir des plaines de l’Europe orientale aux rives du Pacifique et aux montagnes d’Asie centrale. Le mot «Russie» désigne un… …   Encyclopédie Universelle

  • retraite — 1. (re trè t ) s. f. 1°   Action de se retirer. •   Ce n était qu un prétexte à faire sa retraite, CORN. Gal. du Pal. III, 10. •   Monsieur, il faut faire retraite, MOL. Mis. IV, 4. •   Le peuple.... fit cette retraite fameuse au mont Aventin,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • RUSSIE - Actualité (1990-1996) — P align=center Fédération de Russie Politique intérieure Jusqu’au 8 décembre 1991, tous les faits mentionnés concernent l’U.R.S.S. Le 12 mars 1990, le Congrès des députés du peuple adopte les amendements constitutionnels instaurant un régime… …   Encyclopédie Universelle

  • Russie — (Fédération de) état d Europe et d Asie, limité à l O. par la Finlande, l Estonie, la Lettonie, la Biélorussie et l Ukraine, au S. par la Géorgie, l Azerbaïdjan, le Kazakhstan, la Mongolie et la Chine, et baigné par la mer Baltique à l O., la mer …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.