Republique et liberte


Republique et liberte

République et liberté

Le groupe parlementaire République et liberté regroupe, de 1993 à 1997, plusieurs députés de gauche, de centre et de droite membres de petites formations ou non-inscrits. Présidé par le maire de Tours Jean Royer, il était d'une certaine façon l'équivalent du groupe RDSE au Sénat et comptait de nombreuses personnalités du Mouvement des radicaux de gauche, du Mouvement des citoyens et du Mouvement des réformateurs...

Historique du groupe

Dans la déclaration politique du groupe remise à la présidence de l'Assemblée nationale le 29 avril 1993, il est mentionné que "La liberté de conscience, la liberté de la pensée et de son expression sont l'apanage de la République. Elles sont inséparables de la dignité du citoyen et leur défense est le premier devoir du parlementaire. Pour le respect de ces libertés fondamentales dans le cadre de l'Assemblée nationale, se regroupent les députés agissant sous leur responsabilité personnelle et n acceptant d'autres directives que celle de leur conscience. En conséquence et pour l'exercice de leur mandat, les soussignés déclarent s'associer à la constitution du groupe « République et liberté »."

Lors de sa création le 29 avril 1993, le groupe République et liberté comportait 23 membres : Thérèse Aillaud, Gilbert Baumet (MDR), Jean-Louis Borloo, Edouard Chammougon, Bernard Charles (MRG), Régis Fauchoit, Alain Ferry (MDR), Pierre Cascher, Jacques Le Nay, Jean-Claude Lenoir, Alain Madalle, Philippe Martin, Alfred Muller, Jean Royer, Gérard Saumade, Jean-Pierre Soisson (MDR), Bernard Tapie (MRG), Christiane Tauhira-Delannon (MRG à partir de 1994), André Thien Ah Koon, Jean Urbaniak, Paul Vergès, Aloyse Warhouver, Emile Zuccarelli (MRG).

Le 29 mars 1994 Jean-Pierre Chevènement, Jean-Pierre Michel et Georges Sarre, députés MRC quittent le groupe socialiste pour le groupe République et liberté. Thérèse Aillaud, Alain Madalle et Philippe Martin rejoignent le groupe RPR tandis que Edouard Chammougon est déchu de plein droit par décision du Conseil constitutionnel du 3 novembre 1994.

Après la dissolution du groupe

Le groupe n'est pas reconduit en 1997 mais la plupart des députés radicaux de gauche et du mouvement des citoyens forment alors le groupe Radical-citoyen-vert. Lors des élections présidentielles de 2002, Jean Royer apporte son soutien à Jean-Pierre Chevènement aux côtés de radicaux de gauche et valoisiens réunis au sein de l'Union des républicains radicaux (U2R). Elu sénateur en 2008, Jean-Pierre Chevènement siège au groupe RDSE aux côtés de radicaux de gauche et valoisiens. Au cours de la XIIe législature, Jean-Louis Borloo et Alain Ferry ont rejoint le parti radical valoisien.

Source: http://archives.assemblee-nationale.fr/10/cri/1992-1993-ordinaire2/012.pdf http://www.assemblee-nationale.fr/10/deputes10.asp http://www.assemblee-nationale.fr/10/modif10.asp

Ce document provient de « R%C3%A9publique et libert%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Republique et liberte de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • République et liberté — Le groupe parlementaire République et liberté regroupe, de 1993 à 1997, plusieurs députés de gauche, de centre et de droite membres de petites formations ou non inscrits. Présidé par le maire de Tours Jean Royer, il était d une certaine façon l… …   Wikipédia en Français

  • Republique des Deux Nations — République des Deux Nations Pour les articles homonymes, voir République de Pologne. République des Deux Nations Rzeczpospolita Obojga Narodów po Regnum Serenissim …   Wikipédia en Français

  • République des deux nations — Pour les articles homonymes, voir République de Pologne. République des Deux Nations Rzeczpospolita Obojga Narodów po Regnum Serenissim …   Wikipédia en Français

  • LIBERTÉ — La question de la liberté peut être abordée à trois niveaux différents, dont chacun fait appel à un type propre de discours. À un premier niveau, celui du langage ordinaire, « libre » est un adjectif qui caractérise certaines actions humaines… …   Encyclopédie Universelle

  • République des Deux Nations — 50°03′N 19°56′E / 50.05, 19.933 …   Wikipédia en Français

  • République des îles Ioniennes — 39°37′N 19°55′E / 39.617, 19.917 …   Wikipédia en Français

  • Liberte, Egalite, Fraternite — Liberté, Égalité, Fraternité La devise de la République sur une école publique Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française. Si elle puise ses origines dans la Révolution française, au cours de laquelle elle est une… …   Wikipédia en Français

  • Liberté, Egalité, Fraternité — Liberté, Égalité, Fraternité La devise de la République sur une école publique Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française. Si elle puise ses origines dans la Révolution française, au cours de laquelle elle est une… …   Wikipédia en Français

  • Liberté, égalité, fraternité — La devise de la République sur une école publique Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française. Si elle puise ses origines dans la Révolution française, au cours de laquelle elle est une devise parmi d autres, elle ne… …   Wikipédia en Français

  • Liberté Egalité Fraternité — Liberté, Égalité, Fraternité La devise de la République sur une école publique Liberté, Égalité, Fraternité est la devise de la République française. Si elle puise ses origines dans la Révolution française, au cours de laquelle elle est une… …   Wikipédia en Français