Reprise


Reprise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reprise (homonymie).

Une reprise est un morceau existant et qu’un autre interprète que son créateur (au sens interprète original) rejoue, de façon similaire ou différente.

Pour la musique classique, on parle d’interprétation et non pas de reprise (ce terme étant alors synonyme de Da capo dans une œuvre musicale). Le mot « reprise » a également une signification très spécifique en matière de facture d’orgue.

On parle aussi de version (mais elle peut être interprétée par le même artiste). On utilise aussi le terme de reprise, en un sens plus littéral, lorsqu’un morceau figure une deuxième fois sur un même album. Les morceaux repris sont le plus souvent des morceaux de la musique populaire.

Dans le jazz et le blues la reprise est une pratique habituelle ; en jazz on utilise le terme de standard. Contrairement à la pratique des autres musiques populaires, où la reprise s’appuie sur la mélodie, en jazz la règle est plutôt de s’appuyer sur ce qu’on appelle une « grille d’accords » ou grille harmonique, celle du thème repris, le reste de la reprise étant une invention mélodique autour de ce thème.

Il y a plusieurs genres de reprises :

  • celles stricto sensu, on « reprend » un morceau existant tel quel, sans en changer la mélodie et les paroles, même si on peut en modifier les arrangements ; C’est souvent le cas des « tubes de l’été », comme peu de gens connaissent le nom de l’artiste original, d’autres artistes en profitent pour sortir leur propre version quasi identique à l’original. De plus, ces versions se retrouvent souvent dans les compilations car elles coûtent moins cher que l’original ; Exemples :
  • les adaptations musicales (avec ou sans reprise des paroles) où les arrangements concernent aussi la mélodie (par exemple, la reprise de chansons des Beatles par Cathy Berberian ou celle des mêmes dans le style choro du Brésil) ;
  • les adaptations textuelles non parodiques, dans la même langue ou en traduction ; dans ce cas on parle aussi d’adaptation. La pratique de l’adaptation fut très courante dans les pays non anglophones, dans le domaine du rock et de la pop de la décennie 1950 à la décennie 1970 ; en sens inverse, une des chansons parmi les plus souvent reprises en anglais puis par la suite dans de nombreuses autres langues, My Way, est l’adaptation de la chanson française Comme d’habitude créée par Claude François ;
  • les parodies, qui peuvent s’exercer sur la musique (version de My Way par les Sex Pistols) ou les paroles (I am fat de Weird Al Yankovic parodiant I am bad de Michael Jackson). Certaines émissions de radio comme le Festival Roblès puis Le 6/9 d’NRJ, Choum, ou certains groupes, comme Les Bidochons (textes humoristiques sur des chansons d’artistes connus), ou les Punkles (reprises « punk » de chansons Beatles) se sont fait une spécialité des reprises parodiques.

On utilise aussi ce terme pour faire un arrêt dans le morceau et reprendre à partir d’un endroit déjà joué.

Les parodies comme reprises diffèrent de celles dues aux imitateurs, du fait que ces parodistes ne visent précisément pas à imiter leur modèle mais au contraire à s’en différencier, à créer le rire par le contraste plutôt que par la similarité.

Il n’est pas rare que ceux qui font des reprises invitent l’artiste original à faire la reprise en duo avec eux. Voir liste

Parfois la reprise est plus connue du grand public que l’original : voir liste.

Parfois certains artistes font des reprises sous forme de « medleys » : (Le groupe Stars on 45 s’en est fait une spécialité dans les années 1980.) Voir liste.

Sommaire

Classement des titres les plus repris au monde

(le nom entre parenthèses indique le premier chanteur à l’avoir interprété)

Artistes ayant fait beaucoup de reprises

Notes et références

  1. (fr) Liste des reprises de Ne me quitte pas, de Jacques Brel
  2. Ludovic Tournès, Du phonographe au MP3. Une histoire de la musique enregistrée au XIXe-XXIe siècle, Autrement, coll. « Mémoires/Culture » no  138, 2008, p.  106.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Reprise de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • reprise — [ r(ə)priz ] n. f. • v. 1213; de reprendre I ♦ Action de reprendre (I); son résultat. 1 ♦ Action de prendre ce qu on avait laissé, donné. « ce héros obscur qui avait assisté à deux cents prises et reprises de villes » (Goncourt). Reprise d une… …   Encyclopédie Universelle

  • reprise — Reprise. s. f. Continuation de ce qui a esté interrompu. Le mur a esté fait à plusieurs reprises. ce Poëme, ce livre a esté imprimé à plusieurs reprises. On dit aussi en ce sens, Une reprise de procés. assigner en reprises. Reprise, signifie… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Reprise — Sf Wiederaufnahme per. Wortschatz fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. reprise, dem substantivierten Partizip von frz. reprendre wiederaufnehmen . Dieses aus l. reprehendere (Repressalie).    Ebenso nndl. reprise, ne. reprise, nschw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Reprise — (franz. Wiederaufnahme) steht für: die Wiederholung eines Satzteiles innerhalb einer musikalischen Komposition sowie das Wiederholungszeichen, siehe Reprise (Musik) die ganze oder teilweise Wiederholung einer Musiknummer im Musical, siehe Reprise …   Deutsch Wikipedia

  • reprise — [ri prīz′; ] for n.2 & vt., usually [ rə prēz′] n. [ME < OFr, fem. of repris, pp. of reprendre, to take back < L reprehendere: see REPREHEND] 1. Eng. Law a deduction and payment, as for an annuity, out of income from lands usually used in… …   English World dictionary

  • Reprise — Re*prise (r? pr?z ), n. [F. reprise, fr. reprendre, repris, to take back, L. reprehendere. See {Reprehend}.] [1913 Webster] 1. A taking by way of retaliation. [Obs.] Dryden. [1913 Webster] 2. pl. (Law) Deductions and duties paid yearly out of a… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • reprise — (n.) early 15c., yearly deduction from charges upon a manor or estate, from O.Fr. reprise act of taking back, fem. of repris, pp. of reprendre take back, from L. reprendere (see REPRISAL (Cf. reprisal)). Meaning resumption of an action is from… …   Etymology dictionary

  • reprise — s. f. 1.  [Brasil] Ato ou efeito de reprisar. 2.  [Brasil] [Cinema, Teatro, Televisão] Repetição de espetáculo, filme, programa televisual ou radiofônico. = REPOSIÇÃO   ‣ Etimologia: francês reprise …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • reprise — (del francés; pronunciamos reprís ) sustantivo masculino 1. (no contable) Área: mecánica Capacidad de un vehículo para pasar rápidamente de un régimen bajo de revoluciones del motor a otro superior: un coche con gran reprise. Sinónimo:… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • Reprise — Re*prise , v. t. [Written also reprize.] 1. To take again; to retake. [Obs.] Spenser. [1913 Webster] 2. To recompense; to pay. [Obs.] [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Reprise — (fr., spr. Reprihs), 1) Wieder , Zurücknehmung; 2) ein von dem Feinde genommenes Schiff, welches von ihm wieder abgenommen wird; 3) in Rechnungen ein Abzug durch Rückstände; 4) Wiederholung; 5) (Musik), so v.w. Wiederholungszeichen …   Pierer's Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.