Repentir


Repentir
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom.

Ce terme recouvre plusieurs sens :

  • au sens de la religion comme de la morale, le repentir désigne un état intérieur exprimant à la fois la prise de conscience d'un ou plusieurs actes néfastes ou péchés que l'on a commis et la tristesse constructive de les avoir commis. L'appréciation des actes négatifs dépendra du point de vue philosophique ou théologique. Le terme constructif est important. En effet, le repentir n'est pas la lamentation par exemple. Voir aussi repentance, qui en est la manifestation publique, envers un groupe de personne ou envers Dieu ;
  • en peinture (semble-t-il aussi en gravure), le repentir est une partie du tableau qui a été recouverte par le peintre, soit pour masquer un (des) personnage(s), des objets ou organes, soit pour modifier un aspect (position d'une main, par exemple). Les repentirs peuvent être détectés soit par analyse aux rayons X, soit par observation directe : souvent, la couche couvrante n'a pas la même qualité, et sa couleur, ou son opacité, change au fil du temps. Le roman d'Arturo Pérez-Reverte, Le tableau du maître flamand, se fonde sur un repentir. Le repentir est toutefois à distinguer des modifications opérées par d'autres acteurs, plusieurs années après. Par exemple, la volonté du Vatican d'« habiller » les nus du plafond de la Chapelle Sixtine ne saurait être analysée comme un repentir de Michel-Ange.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Repentir de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • repentir — (se) [ r(ə)pɑ̃tir ] v. pron. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. repænitereIXe; du lat. pænitere, altéré en pænitire 1 ♦ Ressentir le regret (d une faute), accompagné du désir de ne plus la commettre, de réparer. ⇒ regretter, se reprocher (cf.… …   Encyclopédie Universelle

  • repentir — (se) 1. (re pan tir), je me repens, tu te repens, il se repent ; je me repentais ; je me repentis ; je me repentirai ; je me repentirais ; repens toi ; que je me repente ; que je me repentisse ; repentant ; repenti v. réfl. Éprouver un chagrin… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • repentir\ se — repentir (se) [ r(ə)pɑ̃tir ] v. pron. <conjug. : 16> • 1080; bas lat. repænitereIXe; du lat. pænitere, altéré en pænitire 1 ♦ Ressentir le regret (d une faute), accompagné du désir de ne plus la commettre, de réparer. ⇒ regretter, se… …   Encyclopédie Universelle

  • repentir — Repentir, d avoir fait quelque chose, Poenitere, Poenitentiam agere, Pigere. Se repentir aucunement, Suppoenitere. Je vous prie qu il ne face point plus ne moins dequoy nous nous repentions apres, Obsecro ne quid plus minusve faxit quod nos… …   Thresor de la langue françoyse

  • repentir — REPENTÍR s. v. căinţă, mustrare, părere de rău, pocăinţă, regret, remuşcare. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime  repentír2, repentíri, s.m. (înv.) bucle lungi de păr. Trimis de blaurb, 14.11.2006. Sursa: DAR …   Dicționar Român

  • repentir — I. REPENTIR. Se repentir, v. n. p. Avoir regret d avoir fait, ou de n avoir pas fait quelque chose. Se repentir d avoir offensé Dieu. se repentir de ses pechez, de sa mauvaise conduite. il s en est repenti. il n est pas à s en repentir. vous ne… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • REPENTIR — s. m. Regret sincère d avoir fait ou de n avoir pas fait quelque chose. Il se dit particulièrement en parlant Des fautes qu on a commises. Repentir sincère, cuisant. Il en aura un éternel repentir. Il en est au repentir. Être touché de repentir,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REPENTIR — n. m. Action de se repentir. Repentir sincère, cuisant. Il en aura un éternel repentir. être touché de repentit, d’un grand repentir. Verser des larmes de repentir. Avoir le repentir de ses péchés. Je lui ai pardonné sa faute, parce qu’il m’en a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • REPENTIR — (SE). v. pron. Avoir une véritable douleur, un véritable regret. Se repentir d avoir offensé Dieu. Se repentir de ses fautes, de ses torts, de ses péchés, de ses égarements. Se repentir de sa mauvaise conduite. Il s en est repenti. Il n est pas à …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • REPENTIR (SE) — v. pron. Ressentir le regret d’une faute avec le désir de la réparer ou de n’y plus retomber. Se repentir d’avoir offensé Dieu. Se repentir de ses fautes, de ses péchés, de ses égarements. Se repentir de sa mauvaise conduite. Il s’en est repenti …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)