René-Joseph de Tournemine


René-Joseph de Tournemine
Les Mémoires de Trévoux.

René-Joseph Tournemine, né le 26 avril 1661 à Rennes et mort à Paris le 16 mai 1739, est un jésuite français.

Ayant achevé ses études, il embrassa, à l’âge de dix-neuf ans, la règle de saint Ignace et professa successivement les humanités, la philosophie et la théologie. Il acquit, dans l’exercice des diverses fonctions dont il était chargé, des connaissances très variées en histoire ancienne et moderne, chronologie, géographie, numismatique, morale , littérature, etc.

Il fut appelé, sur la fin de 1701, à Paris, pour prendre la direction des Mémoires de Trévoux et il l’enrichit d’une foule d’analyses et de dissertations qui le firent bientôt connaître dans toute l’Europe. Critique d’une rare impartialité, il ne dissimulait pas les torts ou les erreurs, même de ses confrères, de même qu’il rendit une justice complète aux écrivains dont il ne partageait ni les principes ni les opinions. Ainsi, il combattit les idées systématiques des pères Hardouin et Panel, mais déclara que la Mérope de Voltaire lui paraissait égaler tous les chefs-d’œuvre de l’antiquité.

Malgré ses occupations déjà si nombreuses, le père Tournemine entretenait une correspondance active avec les savants les plus distingués ; il était le protecteur de tous ceux qui montraient des dispositions pour les lettres, et se faisait un devoir de donner des conseils aux jeunes écrivains.

Suivant Voltaire, il était connu chez les Jésuites, par ces deux petits vers : « C’est notre père Tournemine Qui croit tout ce qu’il imagine. » Montesquieu, dans le premier voyage qu’il fit à Paris, fréquentait l’hôtel de Soubise, mais, trouvant que le père Tournemine y voulait dominer, et obliger tout le monde à se plier à ses opinions, s’en retira peu à peu, sans en cacher la raison. Depuis lors, Tournemine commença à lui faire des tracasseries dans l’esprit du cardinal de Fleury, au sujet des Lettres persanes. Pour s’en venger, Montesquieu ne fit jamais autre chose que de demander à ceux qui lui en parlaient : « Qui est-ce que le père Tournemine ? je n’en ai jamais entendu parler », ce qui piquait beaucoup ce jésuite assoiffé de célébrité.

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article René-Joseph de Tournemine de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • René Joseph de Tournemine — Les Mémoires de Trévoux. René Joseph Tournemine, né le 26 avril 1661 à Rennes et mort à Paris le 16 mai 1739, est un jésuite français. Ayant achevé ses études, il …   Wikipédia en Français

  • René-Joseph de Tournemine — Titelblatt der ersten Ausgabe, Januar/Februar 1701 René Joseph Tournemine (* 26. April 1661 in Rennes; † 16. Mai 1739 in Paris) war ein französischer Jesuit. Er gehörte zu den Autoren des Journal de Trévoux. Leben Tournemine trat im Alter …   Deutsch Wikipedia

  • René-Joseph Tournemine — (1661 1739) was a French Jesuit theologian and philosopher. He founded the Mémoires de Trévoux , the Jesuit learned journal published from 1701 to 1767 [http://pagesperso orange.fr/astrid01/journal 1.htm, in French] , and assailed Nicolas… …   Wikipedia

  • Tournemine — (Tournmihn), Réné Joseph, ein gelehrter Jesuit, geb. 1661 zu Rennes aus einer altadeligen Familie, trat 1680 in die Gesellschaft Jesu, wurde 1701 als Redactor der Mémoires de Trevoux nach Paris berufen und kam so in einen Wirkungskreis, der ihm… …   Herders Conversations-Lexikon

  • Liste bedeutender Jesuiten — Diese Liste ist chronologisch nach Geburtsjahr geordnet und beinhaltet eine Auswahl von überregional bedeutenden Mitgliedern des Jesuitenordens. Generalobere, deren Geburtsjahr unbekannt ist, wurden unmittelbar nach ihrem Vorgänger eingeordnet.… …   Deutsch Wikipedia

  • Jean Hardouin — (auch Harduin, latinisiert Harduinus, * 23. Dezember 1646 in Quimper, Bretagne, Frankreich; † 3. September 1729 in Paris) war ein Jesuit, Philologe und Theologe. Inhaltsverzeichnis 1 Vita 2 Werke …   Deutsch Wikipedia

  • Johann Friedrich Weidler — Johann Friedrich Weidler, né le 13 avril 1691 à Gros Neuhausen, en Thuringe, mort le 30 novembre 1755 à Wittemberg, est un écrivain, mathématicien et astronome allemand. Il enseigna à l’Université de Wittemberg à partir de… …   Wikipédia en Français

  • Giovanni Stefano Menochio — (1575 – 4 February 1655) was an Italian Jesuit biblical scholar. Life Menochio was born at Padua, and entered the Society of Jesus on 25 May 1594. After the usual years of training and teaching the classics, he became professor of sacred… …   Wikipedia

  • Michel Le Vassor — (1648?–1718) was a French Oratorian priest and author, who became a Protestant in exile in England. He is known for theological, historical and political works. Contents 1 Life 2 Works 3 References 4 Notes …   Wikipedia

  • Liste des seigneurs de Retz — Article principal : Pays de Retz. Armoiries de Retz : « D or à la croix de sable » …   Wikipédia en Français