Rennes-le-Chateau


Rennes-le-Chateau

Rennes-le-Château

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie).
Rennes-le-Château
Carte de localisation de Rennes-le-Château
Pays France France
Région Languedoc-Roussillon
Département Aude
Arrondissement Limoux
Canton Couiza
Code Insee 11309
Code postal 11190
Maire
Mandat en cours
Alexandre Painco
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Couiza
Latitude
Longitude
42° 55′ 41″ Nord
       2° 15′ 48″ Est
/ 42.9280555556, 02.263333333
Altitude 272 m (mini) – 568 m (maxi)
Superficie 14,95 km²
Population sans
doubles comptes
111 hab.
(1999)
Densité 8 hab./km²

Rennes-le-Château et Rènnas (del Castèl) en occitan) est une commune française, située dans le département de l'Aude et la région Languedoc-Roussillon.

Rennes-le-Château est connu grâce à un mystère qui entoure le célèbre curé, l'abbé Saunière qui aurait trouvé un trésor.

Sommaire

Géographie

Rennes-le-Château est situé dans le sud du département de l'Aude à quelques kilomètres de Couiza. Le village est juché sur un piton rocheux dominant la région naturelle du Razès, ancien comté rattaché au comté de Carcassonne.


Armoiries et Histoire

Blasonnement de la commune : D'azur à la bordure d'or.

Comme la plupart des villes et villages d'Europe, Rennes-le-Château a une histoire complexe qui s'est deployée en couches successives, ayant été un campement préhistorique, une colonie romaine puis une forteresse médiévale.
Tout d'abord les Gaulois fondent le premier village qui est envahi par les Romains.
Rennes-le-Château vient du latin Rhedae.
À l'époque de Charlemagne, la ville est (selon la légende) aussi importante que Narbonne et Carcassonne.
On prétend même qu'elle est le siège du royaume wisigoth du VIe et VIIe siècle mais il n'y a aucune preuve de ce point.
Elle est aussi le chef-lieu du Razès au VIIIe siècle.
Le comté de Razès passe en 1422 à la maison d'Hautpoul, originaire d'Aussillon près de Mazamet, par le mariage de Pierre-Raymond d'Hautpoul avec Blanche de Marquefave, fille de Jeanne de Voisins, decendante de Pierre II de Voisins à qui le Razès avait été inféodé en 1230.
François d'Hautpoul (1689-1753) releva le titre de marquis de Blanchefort tombé en désuétude, que lui apporta en dot son épouse Marie de Nègre d'Ables (1714-1781), dame de Niort, de Roquefeuil et de Blanchefort.
L'abbé Saunière arrive au village de Rennes-le-Château en 1885. De 1887 à 1897, il rénove l'église Sainte-Marie Madeleine. Il construit aussi la villa Béthanie, la Tour Magdala, une galerie, une tour de verre et des jardins. Une rumeur court sur la découverte d'un trésor par l'abbé Saunière.

Administration[1]

Liste des maires successifs
Période Identité Parti Qualité
 ? 1893 Jean Moulines
1893 1900 Pierre Sauzede
1900 1902 Pierre Rouge
1902 1919 Victor Riviere
1919 1924 Joseph Dalbies
1925 1935 François Pechou
avril 1935 octobre 1968 Etiene Delmas
octobre 1968 novembre 1987 Henri Lembege
02/11/1987 19/01/97 Roger Pujol
19/01/1997 06/11/97 Jean Balaguero
06/11/1998 17/03/08 Jean-François Lhuilier
17/03/2008 - Alexandre Painco
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Clercs

Liste des curés successifs entre 1804 et 1914
Période Identité Parti Qualité
1804 1821 Rougé -
1821 1821 Couvery -
1821 1822 Rougé -
1822 1822 Pagès -
1822 1830 Sadourny -
1830 1832 Delmas -
1832 1834 Pagès -
1834 1835 Blanc -
1835 1870 Pons -
1870 1871 Lacroix -
1871 1878 Pons -
1878 1881 Cézac -
1881 1884 Mauquin -
1884 1885 Croc -
1885 1909 Saunière -
1909 1914 Marty -
Toutes les données ne sont pas encore connues.

Démographie

Évolution démographique
1962 1968 1975 1982 1990 1999
104 90 80 63 88 111
Nombre retenu à partir de 1962 : population sans doubles comptes

Patrimoine religieux

La petite commune était nantie de deux églises.
Une seule est conservée : Sainte-Marie-Madeleine, édifice de Style roman remanié, entre autres par l'abbé Saunière qui l'a dotée à la fin du XIXe siècle d'une décoration sulpicienne.

Patrimoine civil

Une association, l'APARC (Association pour la Préservation de l'âme de Rennes-le-Château), a été créée en septembre 2006 par Jean-Luc Robin. "Cette association a pour but de contribuer à la préservation du patrimoine de Rennes-le-Château, de lutter par tous les moyens légaux nécessaires contre les défigurations apportées au site et contre toutes les initiatives entravant son développement harmonieux". On trouve parmi ses membres l'écrivain anglais Henry Lincoln.

Galerie Photos

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Références

  1. Source : Evêché de Narbonne via la mairie de Rennes-le-Château.

Voir aussi

Liens externes

Bibliographie

  • Jean-Pierre Garcia, Rennes-le-Château, Le Secret dans l'Art ou l'Art du Secret, éd. Pégase 2008
  • Laurent Buchholtzer "Octonovo", Rennes-le-château, une affaire paradoxale , Editions ODS 2008
  • Pagenelle, Rennes-le-Château et son Histoire
  • Blanc-Delmas, Chronique sur Rennes-le-Château
  • Jean-Luc Robin, Rennes-le-Château : mon village à l'heure du Da Vinci Code. Éditions Sud Ouest, 2006
  • Monteils Jean-Pierre, La rivière au bois dormant évocation de la vallée de la Sals et de l'ancien comté du Razés. Éditions Salicorne, ECLA, Rennes-les-Bains.
  • Daffos Franck, Rennes-le-Château, le Puzzle reconstitué, éd. Pégase (2007)
  • Christian Doumergue, Bérenger Saunière, prêtre libre à Rennes-le-Château, éd. Lacour (2000)
  • Christian Doumergue, L'Affaire de Rennes-le-Château", éd. Arqa (2007)
  • Michel Esnault, Tramontane 2008 [1] consacre une part importante du livre à décrypter les secrets du curé Saunière, ses liens avec la comtesse de Chambord, la salamandre de François 1er constructeur de Chambord.

- Steve Berry "L'héritage des templiers" éd. "Le CHERCHE MIDI" 2007

Autres

Le 3ème opus du jeu vidéo Gabriel Knight était consacré au mystère de Rennes-Le-Château et ses alentours.

  • Portail de l'Aude Portail de l'Aude
  • Portail des communes de France Portail des communes de France
Ce document provient de « Rennes-le-Ch%C3%A2teau ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rennes-le-Chateau de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rennes-le-château — Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie). Rennes le Château …   Wikipédia en Français

  • Rennes Le Château — Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie). Rennes le Château …   Wikipédia en Français

  • Rennes le Chateau — Rennes le Château Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie). Rennes le Château …   Wikipédia en Français

  • Rennes le Château — Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie). Rennes le Château …   Wikipédia en Français

  • Rennes-le-Chateau — Rennes le Château …   Deutsch Wikipedia

  • Rennes-le-Château — Saltar a navegación, búsqueda Rennes le Château Rènnas le Castèlh …   Wikipedia Español

  • Rennes-le-Château — Rennes le Château …   Deutsch Wikipedia

  • Rennes-le-Château — French commune|nomcommune=Rennes le Château caption=View of the Tour Magdala longitude=02.263333333 latitude=42.9280555556 région=Languedoc Roussillon|département=Aude arrondissement=Limoux|canton=Couiza insee=11309 cp=11190 maire=Alexandre… …   Wikipedia

  • Rennes-le-Château — Pour les articles homonymes, voir Rennes (homonymie). 42° 55′ 41″ N 2° 15′ 48″ E …   Wikipédia en Français

  • Sainte Marie-Madeleine (Rennes-le-Château) — Die Kirche in Rennes le Château Sainte Marie Madeleine ist eine Dorfkirche im südfranzösischen Rennes le Château. Sie wurde im Jahr 1059 eingeweiht und ist Maria Magdalena gewidmet. Der ehemalige Pfarrer der Dorfgemeinschaft, Abbé Bérenger… …   Deutsch Wikipedia


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.