Rene Renoult


Rene Renoult

René Renoult

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Renoult.
René Renoult
René Renoult.jpg
Parlementaire français
Naissance 29 août 1867
Décès 25 avril 1946
Mandat Député de la Haute-Saône (1902-1919)
Sénateur du Var (1920-1940)
Début du mandat {{{début du mandat}}}
Fin du mandat {{{fin du mandat}}}
Circonscription {{{circonscription}}}
Groupe parlementaire {{{groupe parlementaire}}}
IIIe République

René Renoult, dit René-Renoult, est un avocat, un homme politique et un résistant français né le 29 août 1867 à Paris et mort dans la même ville le 25 avril 1946.

Biographie

Fils d'un militant républicain, René Renoult s'engage très tôt en politique, combattant le boulangisme. Pendant ses années de lycée, il est huit fois lauréat du concours général. Il fait ensuite des études de droit, jusqu'au doctorat, et s'inscrit au barreau de Paris en 1888.

Dès l'année suivante, il succède à Paul Doumer comme chef de cabinet de Charles Floquet, président de la Chambre des députés. En 1894, René Renoult crée, avec Charles Floquet, Léon Bourgeois, René Goblet et Camille Pelletan le Comité central d'action républicaine, qui devient, après 1901, le comité directeur du Parti radical. René Renoult est élu président du Parti radical en 1903, puis président d'honneur, en 1931. Il est l'auteur de la célèbre formule « Pas d'ennemis à gauche ! »

Élu député de la Haute-Saône en 1902 et constamment réélu jusqu'en 1919, René Renoult consacre la plus grande partie de son activité parlementaires aux questions sociales et fiscales. Il fait adopter la loi établissant un salaire minimum pour les ouvrières à domicile du vêtement, et participe à l'élaboration de la loi sur les retraites ouvrières, avec Joseph Paul-Boncour. Il est, en 1914, le rapporteur de la loi instituant l'impôt progressif sur le revenu. Il connaît sa première expérience ministérielle en 1909/1910, comme sous-secrétaire d'État aux Finances.

Membre de la commission des Finances et plusieurs fois vice-président de la Chambre, René Renoult est président de la commission de l'Armée pendant la Première Guerre mondiale. Le 11 novembre 1918, il tient le discours d'hommage à Georges Clemenceau, Ferdinand Foch, et surtout « à la République, qui a fait le miracle de la victoire ». La Chambre vote à l'unanimité l'affichage public de ce discours.

Après la démission de Clemenceau de son mandat de sénateur du Var, René Renoult lui succède. Il est constamment réélu jusqu'en 1940. Il appartient à la commission des Finances, de l'Armée, des Affaires étrangères, puis de la Législation civile. En 1921, il critique le rétablissement des relations diplomatiques avec le Vatican, décidée par le gouvernement de Bloc national.

Garde des Sceaux dans le gouvernement d'Édouard Herriot, de juin à décembre 1932, il dépose un amendement visant à étendre les droits civils de la femme mariée. Il est ensuite rapporteur, au Sénat, de cet amendement, finalement concrétisé par loi du 18 février 1938 : la mention selon laquelle « la femme doit obéissance à son mari » est supprimée du code civil.

Dans les années 1930, il se range parmi les partisans d'une politique de fermeté face à Hitler.

Le 10 juillet 1940, il vote contre les pleins pouvoirs à Philippe Pétain. Il s'engage ensuite dans la Résistance. Arrêté en janvier 1944 par la Gestapo, il est libéré dès le 17 de ce mois par les Forces françaises de l'intérieur.

Après la Libération, René Renoult se retire de la vie politique.

Fonctions ministérielles

  • Sous-secrétaire d'État aux Finances du 24 juillet 1909 au 3 novembre 1910
  • Ministre du Travail et de la Prévoyance sociale du 27 juin 1911 au 14 janvier 1912
  • Ministre de l'Intérieur du 9 décembre 1913 au 17 mars 1914
  • Ministre des Finances du 17 mars au 9 juin 1914
  • Ministre des Travaux publics du 13 juin au 14 août 1914
  • Ministre de la Justice du 14 juin 1924 au 17 avril 1925
  • Ministre de la Justice du 28 novembre 1925 au 9 mars 1926
  • Ministre de la Marine du 19 au 23 juillet 1926
  • Ministre de la Justice du 3 juin au 18 décembre 1932

Sources


Précédé par René Renoult Suivi par
Antony Ratier
Ministre français de la Justice
Théodore Steeg
Paul Reynaud
Ministre français de la Justice
Abel Gardey
Camille Chautemps
Ministre français de la Justice
Pierre Laval
  • Portail de la politique Portail de la politique
  • Portail de la France Portail de la France
Ce document provient de « Ren%C3%A9 Renoult ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rene Renoult de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • René Renoult — (29 August 1867 ndash; 30 april 1946) was a French Minister and lawyer. Renoult is the son of Étienne and Élisa Geranger, a female day laborer. He studied at the Faculty of Law in Paris and obtained his doctorate in 1888. He married for the first …   Wikipedia

  • René Renoult — Pour les articles homonymes, voir Renoult. René Renoult Parlementaire français …   Wikipédia en Français

  • René Renout — René Renoult Pour les articles homonymes, voir Renoult. René Renoult …   Wikipédia en Français

  • René Viviani — en 1912. Mandats 49e Président du Conseil 13 …   Wikipédia en Français

  • René Besnard — Parlementaire français Date de naissance 12 avril 1879 Date de décès 12 mars 1952 Mandat …   Wikipédia en Français

  • René — (born again, or reborn, in French) is a very common given name in French speaking countries. It comes from the Latin name Renatus. René is normally, originally only a masculine name (Renée being the feminine form). But in non Francophone… …   Wikipedia

  • Renoult — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Renoult peut désigner : Patronyme Daniel Renoult (1880 1958), homme politique français. Florent Renoult (né en 1981), musicien français. Jean Renoult …   Wikipédia en Français

  • René Viviani — Infobox Prime Minister name=René Viviani order=81st Prime Minister of France term start =13 June 1914 term end =29 October 1915 predecessor =Alexandre Ribot successor =Aristide Briand birth date =8 November 1863 death date =death date and… …   Wikipedia

  • Gouvernement René Viviani (1) — Régime Troisième République Président du Conseil René Viviani Début 13 juin 1914 Fin 26 août 1914 Durée …   Wikipédia en Français

  • Gouvernement René Viviani (2) — Régime Troisième République Président du Conseil René Viviani Début 26 août 1914 Fin 29 octobre 1915 Durée …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.