Remontée capillaire


Remontée capillaire

Remontée d'humidité par capillarité

La remontée d'humidité par capillarité désigne la migration de vapeur dans un bâtiment depuis le sous-sol et qui s'évapore. Son débit d'évaporation dépend de la température ambiante et du taux hygrométrique de l'air.

On remarque que la limite de l'humidité est en forme de vagues. Cette humidité est présente dans toute l'épaisseur du mur, elle atteint la totalité du bâtiment aussi bien les murs de façades, de refend et les cloisons, parfois les sols.

Elle n'est pas toujours facilement visible.

La présence des remontées capillaires est due à la réunion de plusieurs facteurs :

  • l'absence d'arase étanche
  • un passage d'eau souterrain dessous le bâtiment
  • Une eau qui contient des sels minéraux
  • une charge électrique dans les murs
  • un terrain avec des capillaires

Le frottement de l'eau souterraine contre les matériaux crée une bande de fréquences naturelles qui va charger l'eau électriquement, cette charge électrique va lui donner la force necessaire pour monter dans les capillaires du terrain puis des murs et du sol.

Tant que l'humidité ne s'est pas évaporée : elle monte, parfois très haut.

Voir aussi

  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Remont%C3%A9e d%27humidit%C3%A9 par capillarit%C3%A9 ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Remontée capillaire de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Remontée Capillaire — Remontée d humidité par capillarité La remontée d humidité par capillarité désigne la migration de vapeur dans un bâtiment depuis le sous sol et qui s évapore. Son débit d évaporation dépend de la température ambiante et du taux hygrométrique de… …   Wikipédia en Français

  • Archéologie aérienne — Photographie aérienne du site protohistorique de Grézac (Charente Maritime). Grande nécropole gauloise avec diverses structures funéraires. Circulaires ou carrés, de toutes tailles, ces monuments funéraires abritaient des sépultures à… …   Wikipédia en Français

  • ALLUVIAUX (SOLS) — On considère sous le terme d’«alluviaux» des sols souvent assez différents par leur morphologie et leur évolution, mais présentant la particularité de se développer sur alluvions généralement récentes. Cela représente d’ailleurs un facteur… …   Encyclopédie Universelle

  • ressuage — [ rəsɥaʒ ] n. m. • 1692; de ressuer ♦ Techn. 1 ♦ Séparation des éléments d un métal brut (affinage), par fusion partielle (à la différence de la liquation). 2 ♦ Expulsion de l excédent d eau d une pâte céramique. ● ressuage nom masculin (de… …   Encyclopédie Universelle

  • Archeologie aerienne — Archéologie aérienne Photographie aérienne du site protohistorique de Grézac (Charente Maritime). Grande nécropole gauloise avec diverses structures funéraires. Circulaires ou carrés, de toutes tailles, ces monuments funéraires abritaient des… …   Wikipédia en Français

  • Archéologie Aérienne — Photographie aérienne du site protohistorique de Grézac (Charente Maritime). Grande nécropole gauloise avec diverses structures funéraires. Circulaires ou carrés, de toutes tailles, ces monuments funéraires abritaient des sépultures à… …   Wikipédia en Français

  • Cycle De L'eau — Le cycle de l eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant les flux entre les grands réservoirs d eau liquide, solide ou gazeuse, sur Terre : les océans, l atmosphère, les lacs, les cours d eau, les nappes souterraines, les… …   Wikipédia en Français

  • Cycle de l'eau — Le cycle de l eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant le parcours entre les grands réservoirs d eau liquide, solide ou gazeuse sur Terre : les océans, l atmosphère, les lacs, les cours d eau, les nappes souterraines et les… …   Wikipédia en Français

  • Cycle de l’eau — Cycle de l eau Le cycle de l eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant les flux entre les grands réservoirs d eau liquide, solide ou gazeuse, sur Terre : les océans, l atmosphère, les lacs, les cours d eau, les nappes… …   Wikipédia en Français

  • Cycle hydrologique — Cycle de l eau Le cycle de l eau (ou cycle hydrologique) est un modèle représentant les flux entre les grands réservoirs d eau liquide, solide ou gazeuse, sur Terre : les océans, l atmosphère, les lacs, les cours d eau, les nappes… …   Wikipédia en Français