Red Bull


Red Bull
Red Bull
Red Bull logo.jpg

Pays d’origine Drapeau d'Autriche Autriche
Date de création 1987
Type Boisson énergisante
Principaux ingrédients Eau gazéifiée
Sucre
Taurine
Slogan Red Bull donne des ailes !
Site web www.redbull.fr

Red Bull est une boisson énergisante contenant de la taurine, inventée par l'Autrichien Dietrich Mateschitz et le Thaïlandais Chaleo Yoovidhya. Son nom signifie « taureau rouge ». L'entreprise qui la commercialise est installée à Fuschl am See, un petit village autrichien situé à vingt kilomètres de Salzbourg et réalise un chiffre d'affaires annuel de plus de trois milliards d'euros[1]. En 2008, 4 613 employés travaillent pour la firme dans le monde[2].

Red Bull possède deux écuries de Formule 1 : Red Bull Racing et la Scuderia Toro Rosso, une de Nascar : la Team Red Bull, mais aussi cinq clubs de football : Red Bull Salzburg, Red Bull New York, Red Bull Leipzig, Red Bull Brasil et Red Bull Ghana, une équipe de hockey sur glace : l'EC Red Bull Salzbourg, et une équipe de moto : Red Bull KTM.

Sommaire

Historique

Lors de ses nombreux voyages, un entrepreneur autrichien, Dietrich Mateschitz, découvre le Krating Daeng, une boisson tonique thaïlandaise. Il se rend rapidement compte que la boisson l'aide à supporter le décalage horaire et que de nombreux chauffeurs de camions et de taxi en consomment pour rester éveillés. La boisson thaï Krating Daeng contient de la taurine et de la caféine, il décide de la commercialiser en dehors de l'Asie.

Le Krating Daeng est produit par la société thaïlandaise TC Pharmaceuticals. Mateschitz négociera avec le propriétaire de la compagnie thaïlandaise, la création de Red Bull GmbH, dont le siège se situera en Autriche, mais dont 51 % des capitaux resteront thaïlandais. Red Bull sera une version gazeuse et moins sucrée que le "Krating Daeng" thaïlandais.

Red Bull est lancée en 1987 d'abord sur le marché autrichien dans des canettes de 25 cL bleue et argent supportée par une publicité composée de dessins animés minimalistes, ponctués par le célèbre slogan « Red Bull donne des aiiiles » (Red Bull gives you wings), et un parrainage massif des sports extrêmes (base jump, grimpe, VTT, freeride, kite surf, sports mécaniques, etc.).

La boisson est alors interdite d'importation dans certains pays européens [3] dont la France. Cette interdiction est due à l'application du principe de précaution vis-à-vis des effets douteux de la taurine et au taux trop élevé de caféine.

En 1992, Red Bull s'est internationalisé en Hongrie. Feldschlösschen en assure alors la distribution.

En avril 2008, elle reçoit une autorisation de commercialisation en France en menaçant cette dernière d'une assignation en justice.

L'État français a été contraint d'autoriser la vente de ce produit, car ne pouvant démontrer la nocivité de cette boisson, l'Etat aurait pu être condamné à payer une amende de 300 millions d'euros pour cause d'interdiction de commercialisation. Par conséquent, le 15 juillet 2008, Christine Lagarde, Ministre de l'Économie autorise, malgré de possibles effets nocifs, la commercialisation en France d'une version dérivée de l'originale contenant de la taurine et du glucuronolactone. En contrepartie la canette devra porter la mention obligatoire « déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes ».

Législation

Aujourd'hui, Red Bull est présent dans 162 pays à travers le globe y compris tous les pays européens.

France

Voiture publicitaire Red Bull

Suite aux conclusions de l'AFSSA en 2003, le Red Bull a été interdit de commercialisation en France pour « effets neuro-comportementaux indésirables ». La série d'expériences menées sur des rats a montré un tel état d'excitation qu'ils en arrivent à se ronger les pattes. Soumis à un traitement de choc de taurine, les résultats sont détaillés dans l'avis rendu par l'AFSSA en date du 5 mai 2003, sont : « Entre 1 h et 2 h après administration, quelques animaux présentent une mastication importante de leurs membres, nécessitant la mise en place de protections individuelles pour éviter les automutilations ». Un peu plus loin dans le rapport, il est fait mention « d'une hyperactivité qui pourrait augmenter avec la dose », ainsi que « d’une grande sensibilité au bruit » et de « comportements bizarres »[4],[5],[6].

On ne connaît pas les effets à long terme de la taurine ou du glucuronolactone et une canette de Red Bull contient en plus de 80 mg de caféine, 1 000 mg de taurine et 600 mg de glucuronolactone[4]. L'AFSSA a opté pour le principe de précaution[7].

La boisson a obtenu le feu vert de la ministre de l'Économie et des Finances, Christine Lagarde, le 2 avril 2008. Cette dernière a autorisé la commercialisation de Red Bull au prix d'une sérieuse modification dans la composition chimique de la boisson. Dietrich Mateschitz, le directeur général de Red Bull, a pu surmonter les réserves de l'AFSSA, qui assimilait la boisson à un produit dopant.

Red Bull a effectué le lancement officiel de son produit modifié sur le sol français au 1er avril 2008 via une action de street-marketing dans la capitale française. Quelque 150 Mini Cooper aux couleurs de la marque et conduites par 300 ambassadrices venues de plusieurs pays d'Europe ont sillonné Paris pendant huit jours, distribuant 500 000 canettes d'énergie aux citadins. Red Bull avait accepté d'enlever la taurine de sa recette, modifiant pour la première fois la recette originale.

Le Red Bull modifié se distinguait du produit commercialisé à l'étranger. Conformément à la réglementation en vigueur, la version française ne contenait ni taurine ni glucuronolactone. Ces deux substances avaient été remplacées par de l'arginine. Son taux de caféine était également plus faible que le Red Bull classique. La quantité de caféine présente dans la canette de Red Bull classique est de 80 mg et équivaut à celle d´une tasse de café (D'après ce qu'il y a d'inscrit sur la canette de 250mL : « Teneur élevée en caféine : 32MG/100ML »). Cette dose est le double de celle du Coca-Cola. Seul l'emballage était identique à l'original.

Le Red Bull initial est arrivé sur le territoire français le 15 juillet 2008 succédant ainsi à la première version légalisée le 2 avril 2008, à l'arginine [8]. À la demande du Ministère de l'Économie et des Finances, la mention « À consommer avec modération : maximum deux canettes par jour. Déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes » figure sur le produit français[9]. Afin de ne pas créer de confusion dans l'esprit du consommateur, la version de Red Bull à l'arginine autorisée à la vente depuis le 2 avril 2008 fut retirée du marché le 15 juillet 2008. Le gouvernement français a décidé de ne pas tenir compte des avis de l'AFSSA qui assimile pourtant Red Bull à un produit dopant. « Cette boisson est autorisée dans 25 pays européens sur 27. Il n'y a pas d'élément probant qui démontre sa dangerosité », justifie l'entourage du ministre. Suite à cet accord, la société Red Bull a retiré sa plainte contre l'État français auprès du tribunal administratif de Paris.

En Suisse

En 1997, 17 millions de canettes étaient vendues[10]. En 1998, c'est plus de 25 millions de canettes bleues qui ont été bues en Suisse, pour une population de 7 millions d'habitants. En 2007 ce nombre a grimpé à 91 millions[10].

Les consommateurs de Red Bull sont essentiellement les adolescents et les jeunes adultes.

Concurrence

Malgré de nombreuses copies, la marque Red Bull conserve une part ultra-majoritaire dans les marchés de nombreux pays[11]. Ses concurrents majeurs sont The Coca-Cola Company, avec ses boissons énergisante Burn, Nalu et Full Throttle, ainsi que Dark Dog. On peut citer également comme concurrents notables Rockstar, White Frog et Monster Energy.

La concurrence avec Coca-Cola devrait augmenter prochainement, puisque Red Bull s'attaque au marché principal de son concurrent avec le lancement du Red Bull Cola (appelé également Red Bull Simply Cola ou Red Bull Symply Red). Ce cola contient plus de caféine que le Coca-Cola, mais la marque se vante d'avoir créé une boisson 100 % naturelle. Cette nouvelle boisson sera disponible en Suisse dans les bars et restaurants dès le 28 avril 2008 et dans les commerces dès le 5 mai 2008. Elle sera également vendue en Italie, Grande-Bretagne, Autriche, Russie et Irlande. Aux États-Unis la boisson devrait débarquer à Las Vegas en juin 2008[12].

Controverse

Comme la plupart des boissons dites "énergisantes", le Red Bull fait l'objet de critiques dues à sa composition[13].

La caféine à trop forte dose peut provoquer des effets secondaires : tachycardie, nervosité, insomnie, élévation de la tension artérielle. De ce fait, la consommation de Red Bull est contre-indiquée aux personnes souffrantes de troubles cardiaques à risque de décompensation tels que les troubles du rythme (ACFA), les troubles ischémiques (Angor, SCA / IDM), et l'insuffisance cardiaque, ainsi que des pathologies consécutives à l'HTA telles que les antécédents d'AVC et autres hémorragies internes risquant de se reproduire.

La taurine a été expérimentée sur les GIs durant la guerre de Corée et la guerre au Vietnam pour augmenter la vigilance mais elle aurait provoqué des maux de tête et quelques cas d'hémorragies cérébrales. Il n'y a pas d'étude fiable sur les effets d'une dose massive de taurine, seule ou associée à de l'alcool «favorise l’intelligence et la concentration». La taurine figure parmi les ingrédients “magique” des ‘Energy’ drinks et dans le lait de croissance Nutrilon de Nutricia. Il est intéressant cependant de constater que des études récentes ont prouvé qu’il existe de réelles interactions entre la taurine et l’alcool – d’où la popularité du cocktail vodka Red bull dans les boîtes de nuit. Les produits comme RedBull, qui en contiennent, ont été inscrits dans une nouvelle catégorie de produit au Canada: Produit de Santé Naturel (Ce pourquoi, avant 2005, Red Bull était interdit au Canada).

Aucune étude n'a été menée concernant les interactions entre caféine, taurine, glucuronolactone, alcool, médicaments, stupéfiants, en période de déshydratation due à l'effort physique et la transpiration[14].

En Australie, le 12 août 2007, un homme a fait un arrêt cardiaque après une trop importante consommation de Red Bull[15].

Avis scientifique concernant la taurine et le glucuronolactone

Suite à une demande de la Commission européenne, le groupe scientifique de l’EFSA a publié un communiqué de presse[16] abordant un avis scientifique[17] sur deux ingrédients, la taurine et la D-glucurono-gamma-lactone, communément utilisés dans certaines boissons énergétiques.

Le groupe scientifique de l’EFSA sur les additifs alimentaires et les sources de nutriments ajoutés aux aliments (groupe ANS) a ainsi conclu qu'une consommation journalière de 350 ml (soit moins de 2 cannettes) comporte une teneur en taurine et en d-glucuronolactone qui ne constitue pas un problème en termes de sécurité.

De plus, sur la base de nouvelles données provenant d’études chez l’homme, le groupe a considéré qu’il était peu probable qu’il existe des interactions cumulées entre la taurine et la caféine qui auraient des effets diurétiques (autrement dit, une perte d’eau et de sodium dans l’organisme).

La Société Française de Nutrition du Sport a émis un avis scientifique négatif sur la consommation de boissons énergisantes lors d'une pratique sportive. Celle-ci peut occasionner des problemes de santé (www.sfns.fr)

Red Bull selon la presse

Compte rendu du reportage de TF1 en juin 2008 : Il a été dit, lors de leur interview par TF1 à la suite de plusieurs morts étranges d'adolescents à la suite de "Redbull Party", que le Red Bull n'était pas dangereux pour la santé, officiellement aucune étude n'a été faite pour déterminer la toxicité de cette boisson. Cela dit, avec un chiffre d'affaires de 3 milliards en 2007 et toujours en hausse, le reportage trouve étonnant que la compagnie Red Bull ne fasse pas d'étude afin de prouver la non toxicité de leur boisson.

25 juillet 2008 : Boire trop de Red Bull rend inconscient. C'est ce que démontre une étude américaine réalisée auprès de 6200 étudiants et publiée sur le site web de la revue américaine Journal of Adolescent Health. La sociologue Kathleen Miller, qui a mené l'étude, a établi un lien entre la consommation de boissons énergisantes et des conduites à risque chez les jeunes.

Les gros consommateurs (au moins six jours dans le mois) ont évoqué deux fois plus souvent la consommation de la marijuana ou des problèmes avec l'alcool. Ils étaient aussi davantage susceptibles d'avoir eu d'autres conduites à risque : pratique d'un sport extrême, ou acte dangereux accompli par défi.

Il n'est apparemment pas venu à l'idée à la sociologue qu'on pouvait établir une relation de causalité exactement inverse : étant donné l'image de Red Bull, les jeunes "rebelles" amateurs de sports extrêmes sont bien plus susceptibles de boire du Red Bull que leurs camarades plus sages.

Quelques chiffres

Enquête issue du magazine L'Express du mois de juillet :

  • 3 milliards d'euros : Le chiffre d'affaires de Red Bull en 2007.
  • 450 millions d'euros : La somme consacrée au sponsoring sportif, soit 15 % du chiffre d'affaires de la société, par an.

Commanditaires

Formule 1

Articles détaillés : Red Bull Racing et Scuderia Toro Rosso.
Sebastian Vettel champion du monde de F1 2010

Red Bull s'est investi en Formule 1 depuis 1995 en devenant d'abord commanditaire de l'écurie suisse Sauber. Elle a ensuite diminué sa participation en 2001 afin de commanditer une deuxième équipe, Arrows, qui embauchait Enrique Bernoldi, un pilote formé par Red Bull.

Fin 2004, Red Bull rachète l'écurie Jaguar, en garantissant à Ford d'investir l'argent nécessaire à la survie de l'équipe pour un délai minimum de trois ans[réf. nécessaire]. L'écurie, rebaptisée Red Bull Racing, est installée à Milton Keynes, en Grande-Bretagne, où elle emploie 350 personnes.

Un an plus tard, Red Bull rachète l'écurie Minardi, rebaptisée Toro Rosso (Red Bull en italien), et devient donc propriétaire de deux écuries sur les onze participant au championnat de F1.

En 2006, l'équipe Red Bull Racing utilise un châssis RB2 motorisé par un V8 Ferrari tandis que Toro Rosso dispose d'un nouveau châssis, très ressemblant au Red Bull RB1 de 2005, équipé du V10 Cosworth de 2005 limité à 16 700 tr/min.

En 2007, Red Bull a signé un contrat de motorisation avec Renault. Le moteur Renault a été utilisé par l'équipe Red Bull Racing, Toro Rosso reprenant le V8 Ferrari.

En 2008, l'équipe Toro Rosso remporte avec Sebastian Vettel (faisant partie de la filière Red Bull depuis de nombreuses années) sa 1re victoire au Grand Prix d'Italie à Monza, après avoir signé la pole position. Il est le plus jeune vainqueur, et le plus jeune poleman de l'histoire de la Formule 1.

En 2009, l'équipe Red Bull remporte, également avec Sebastian Vettel, sa 1re victoire au Grand Prix de Chine à Shangaï, après avoir signé la pole position.

En 2010, Red Bull devient champion du monde des constructeurs et Sebastian Vettel devient le plus jeune champion du monde des pilotes.

Le 9 octobre 2011, soit 1 mois avant la fin du championnat de formule 1, Sebastian Vettel devient pour la deuxième fois consécutive champion du monde des pilotes.

Championnat du monde des rallyes

Sébastien Loeb

En 2008, Citroën Sport accueille Red Bull comme nouveau partenaire pour le championnat du monde des rallyes de la FIA sur la Citroën C4 WRC. En 2010, Sébastien Loeb devient champion du monde des rallyes pour la septième fois.

Nascar

Moto

  • Team Red Bull KTM

Ce team est l'un des plus gros du monde du motocross avec notamment 4 titres de champion du monde :

-Marvin Musquin en MX2 en 2009 et 2010

-Antonio Cairoli en MX1 en 2010

-Stefie Laier en WMX en 2010.

Il est surtout implanté dans le championnat du monde, mais s’applique à s'étendre outre atlantique avec notamment le départ de Marvin Musquin pour la Compétition aux USA. Stefan Everts (10 fois champion du monde) ainsi que Roger De Coster sont les acteurs principaux de ce team.

Course d'endurance automobile

Depuis juin 2008, Red Bull a signé un contrat de sponsoring avec l'écurie de course automobile Pescarolo Sport.

Patinage de descente extrême

Hockey sur glace

Ski Alpin

Lindsey Vonn

Red Bull est en contrat avec la championne olympique américaine Lindsey Vonn et avec le skieur canadien, champion du monde de super-G, Erick Guay Erick Guay

Voltige aérienne

Football

Voir aussi

Notes et références

Liens internes

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes

  • Portail de l’alimentation et de la gastronomie Portail de l’alimentation et de la gastronomie

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Red Bull de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Red Bull — is an energy drink on the market and is sold by Red Bull GmbH. [see http://www.energyfiend.com/2007/04/the 15 top energy drink brands] In 2006, more than 3 billion cans were sold in over 130 countries. Its main headquarters are located in Austria …   Wikipedia

  • Red bull — Pays d origine  Autriche Date de création 1987 Type …   Wikipédia en Français

  • Red Bull — Saltar a navegación, búsqueda Para otros usos de este término, véase Red Bull (desambiguación). Latas de Red Bull Red Bull es una bebida energética distribuida por la compañía Red Bull GmbH …   Wikipedia Español

  • Red Bull — может означать: Red Bull  энергетический напиток; Red Bull GmbH  компания производитель; Red Bull Air Race  спортивное соревнование по аэробатике; Red Bull X Alps соревновательная гонка в европейских Альпах, сочетающая… …   Википедия

  • Red Bull X1 — (Рэд Булл ИКС 1) самый быстрый автомобиль в мире. Он оснащён V образным двигателем V6 с 8 мя турбинами. Двигатель почти реактивный, так до 100 км/ч он разгоняется за 0.7 с, до 200 км/ч за 1,8 с, а до 400 км/ч за 6 секунд. Максимальная скорость… …   Википедия

  • Red Bull — (izg. rȅd bȕl) m DEFINICIJA bezalkoholno izoteričko piće ETIMOLOGIJA engl. tvorničko ime proizvoda© …   Hrvatski jezični portal

  • Red Bull — Produkt Logo der eingetragenen Bild /Wortmarke Red Bull (englisch für Roter Stier) ist ein Energy Drink des gleichnamigen österreichischen Getränkeherstellers Red Bull. Inhaltsverzeichnis …   Deutsch Wikipedia

  • Red Bull (Unternehmen) — Red Bull GmbH Unternehmensform GmbH Gründung 1984 …   Deutsch Wikipedia

  • Red Bull GmbH — Rechtsform GmbH Gründung 1984 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Red Bull Racing — Red Bull Name Red Bull Racing Unternehmen Red Bull Racing Ltd.[1] Unternehmenssitz …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.