Reconstruction après la guerre de Sécession


Reconstruction après la guerre de Sécession

La reconstruction après la guerre de Sécession, appelée aux États-Unis la Reconstruction, est la période suivant la guerre de Sécession, de 1863 à 1877, et qui vit la destruction du système esclavagiste de la Confédération, le retour des États du Sud dans l'Union et l’échec de l’intégration des affranchis afro-américains dans le système juridique, politique, économique et social dans les anciens États du Sud.

Sommaire

La Reconstruction sous les présidences Lincoln et Johnson

Les modalités de la politique de Reconstruction furent débattues dans le Nord pendant la guerre de Sécession et les premières expérimentations, comme l'expérience de Port Royal, eurent même lieu dès 1861. Les premières politiques furent toutefois mises en œuvre après la proclamation d'Émancipation, le 1er janvier 1863, lorsque les États confédérés passèrent l'un après l'autre sous le contrôle de l'armée de l'Union. Le président Abraham Lincoln installa ainsi plusieurs gouvernements « reconstruits » dans les États du Tennessee, de l'Arkansas et la Louisiane. L'orientation de Lincoln visait à assurer rapidement le rétablissement de l'unité du pays, en favorisant une politique d'amnistie qui devait permettre d'associer à nouveau rapidement les élites du Sud à la gestion du pays.

Après l'assassinat de Lincoln, le président Andrew Johnson nomma de nouveaux gouverneurs à l'été 1865 et déclara rapidement que les objectifs de la guerre – unité nationale et abolition de l'esclavage- avaient été atteints et que la Reconstruction était par conséquent achevée. Les États du Sud avaient profité de la période pour voter des Codes noirs restreignants fortement les droits des Afro-Américains nouvellement affranchis.

La Reconstruction radicale

Caricature menaçant les carpetbaggers de lynchage par le Ku Klux Klan

Les Républicains élus au Congrès s'opposèrent toutefois à Johnson et la victoire des républicains radicaux lors des élections législatives de 1866 leur donnèrent un contrôle suffisant sur le Congrès pour conduire la « Reconstruction radicale ». Le Congrès supprima les gouverneurs civils des États du Sud, à l'exception de celui du Tennessee, et placèrent les anciens États confédérés sous l'administration de l'armée. Dans dix États, des coalitions d'hommes venus du Nord (les carpetbaggers), d'hommes du Sud qui soutenaient la Reconstruction (les scalawags) et d'esclaves affranchis coopérèrent sous la bannière du Parti républicain pour former des gouvernements. Ils initièrent des programmes de reconstruction qui s'appuyait sur des hausses d'impôts pour établir et étendre le réseau ferré et construire des écoles publiques.

Les opposants conservateurs dénoncèrent l'étendue de la corruption qui entouraient ses opérations. L'émergence du Ku Klux Klan qui manifestait une opposition violente à l'égard des esclaves libérés et des supporters de la Reconstruction conduisit en 1871 à l'intervention du président Ulysses S. Grant qui interdit et démantela le groupe.

La « Rédemption » : la reprise en main du Sud par les démocrates

Les démocrates conservateurs, qui se désignaient sous le nom de « redeemers » (rédempteurs) regagnèrent État par État le contrôle du Sud, en utilisant parfois la fraude et la violence pour faire pencher les élections locales en leur faveur. Le compromis de 1877, la fin de l'occupation militaire du Sud et la perte des trois derniers États contrôlés par les Républicains marqua la fin de la Reconstruction.

Elle fut suivie par une période, désignés par les Blancs du Sud sous le nom de « Rédemption », où l'ensemble des droits accordés aux Afro-Américains furent remis en cause par l'adoption des lois Jim Crow qui créèrent un système de ségrégation raciale. Le Civil Rights Cases de 1883 puis l'arrêt Plessy v. Ferguson marqua la reconnaissance par les instances fédérale du nouveau rapport de force qui prévalait dans le Sud.

Sur le plan économique, les différentes propositions de réformes agraires qui devaient distribuer la terre aux affranchis (40 acres et une mule et Bureau of Refugees, Freedmen and Abandoned Lands) furent rapidement abandonnés au profit d'un statu-quo qui maintenait la concentration de la terre aux mains de l'aristocratie du Sud. Le modèle du métayage se répandit largement, en imposant aux affranchis un taux d'endettement qui les maintenait dans une situation de servitude vis-à-vis de leurs anciens maîtres.

« Durant toute la Reconstruction, les nôtres (la population noire), partout dans le Sud, s’en remettaient entièrement à l’État fédéral, comme un enfant se repose sur sa mère. Cela n’avait rien d’anormal. L'Union leur avait rendu la liberté, et la nation entière s’était enrichie pendant plus de deux siècles grâce au travail des Noirs. Que ce soit dans ma jeunesse ou plus tard, à l’âge d’homme, il m’est toujours apparu que l’État fédéral avait commis une cruelle erreur, à notre libération, en manquant de prendre des dispositions, en sus de celles que prendrait chaque État, pour assurer une instruction à notre peuple et lui permettre d’être mieux préparé à ses devoirs civiques »

— Booker T. Washington[1].

Notes et références

  1. Booker T. Washington, Up from Slavery, ascension d'un esclave émancipé, trad. J.M. Vazelle, Paris, les éditeurs libres, 2008.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Reconstruction après la guerre de Sécession de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Reconstruction apres la guerre de Secession — Reconstruction après la guerre de Sécession La reconstruction après la guerre de Sécession, appelée aux États Unis la Reconstruction, est la période suivant la guerre de Sécession, de 1863 à 1877, et qui vit la destruction du système esclavagiste …   Wikipédia en Français

  • Reconstruction après la Guerre de Sécession — La reconstruction après la guerre de Sécession, appelée aux États Unis la Reconstruction, est la période suivant la guerre de Sécession, de 1863 à 1877, et qui vit la destruction du système esclavagiste de la Confédération, le retour des États du …   Wikipédia en Français

  • Reconstruction après la guerre de sécession — La reconstruction après la guerre de Sécession, appelée aux États Unis la Reconstruction, est la période suivant la guerre de Sécession, de 1863 à 1877, et qui vit la destruction du système esclavagiste de la Confédération, le retour des États du …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Sécession — En haut à gauche : Armée nordiste à Stones River, Tennessee ; en haut à droite : des prisonniers confédérés à Gettysburg ; en bas : la bataille de Fort Hindman, Arkansas …   Wikipédia en Français

  • Guerre De Sécession — En haut à gauche : Armée nordiste à Stones River, Tennessee ; en haut à droite : des prisonniers confédérés à Gettysburg ; en bas : La bataille de Fort Hindman, Arkansas …   Wikipédia en Français

  • Guerre de Secession — Guerre de Sécession Guerre de Sécession En haut à gauche : Armée nordiste à Stones River, Tennessee ; en haut à droite : des prisonniers confédérés à Gettysburg ; en bas : La bataille de Fort Hindman, Arkansas …   Wikipédia en Français

  • Guerre de secession — Guerre de Sécession Guerre de Sécession En haut à gauche : Armée nordiste à Stones River, Tennessee ; en haut à droite : des prisonniers confédérés à Gettysburg ; en bas : La bataille de Fort Hindman, Arkansas …   Wikipédia en Français

  • Guerre de sécession — En haut à gauche : Armée nordiste à Stones River, Tennessee ; en haut à droite : des prisonniers confédérés à Gettysburg ; en bas : La bataille de Fort Hindman, Arkansas …   Wikipédia en Français

  • Origines de la guerre de Secession — Origines de la guerre de Sécession Les origines de la guerre de Sécession sont un ensemble complexe d éléments historiques, sociaux et économiques. Sommaire 1 L’économie 1.1 Des terres différentes 1.1.1 Le Nord 1.1.2 …   Wikipédia en Français

  • Origines de la guerre de Sécession — Les origines de la guerre de Sécession sont un ensemble complexe d éléments historiques, sociaux et économiques. Sommaire 1 L’économie 1.1 Des terres différentes 1.1.1 Le Nord 1.1.2 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.