Raúl Alberto Lastiri


Raúl Alberto Lastiri
Raullastiri.jpg

Raúl Alberto Lastiri (1915-1978) est un homme politique argentin qui présida brièvement la nation du 13 juillet au 12 octobre 1973 après le démission du président Héctor José Cámpora et du vice-président Vicente Solano Lima le 13 juillet 1973. Le président du Sénat Alejandro Díaz Bialet (péroniste) aurait du assumer la présidence par intérim, mais il fut écarté la veille de la démission de Cámpora et la direction du Parti justicialiste lui préféra Lastiri, président de la Chambre des Députés du Congrès et membre de l'aile droite péroniste. Il convoqua de nouvelles élections et livra de ce fait son mandat à Juan Domingo Perón, élu pour son troisième mandat.

Durant le bref gouvernement de Lastiri —qui était député du Frente Justicialista de Liberación ou FreJuLi et appartenait à l'aile conservatrice du péronisme — se produisit le virage à droite du gouvernement péroniste. Ainsi, seuls le ministre de l'Intérieur Esteban Righi et le ministre des Affaires étrangères Juan Carlos Puig, accusés à tort d'être proches des Montoneros et de la Tendance révolutionnaire, ne furent pas reconduits dans leurs fonctions[1], respectivement remplacés par Benito Llambí et Alberto Juan Vignes, proche de l'extrême-droite péroniste.

Lastiri était le beau-fils du célèbre idéologue de la Triple A ou Alianza Anticomunista Argentina (ou Alliance anticommuniste argentine), José López Rega, que Perón avait désigné comme ministre du Bien-être Social pour le gouvernement de Cámpora. On a pu considérer, pour cette raison, qu'il en était aussi le partisan. Cependant, selon Juan Abal Medina, secrétaire général du Parti justicialiste en 1971-72, Lastiri lui aurait affirmé que López Rega tramait un complot et prenait beaucoup trop d'influence auprès du général Perón [2].

Malgré le remplacement de Puig par Llambí aux Affaires étrangères, la politique extérieure resta tiers-mondiste. Ainsi en août 1973, l'Argentine accorda à Cuba un prêt de 200 millions de dollars pour acquérir des machines et des automobiles. José Ber Gelbard, confirmé comme ministre de l'économie, continua sa politique antérieure, nationalisant les dépôts bancaires et engageant un Plan Triennal de développement.

Le 25 septembre 1973, le secrétaire général de la Confédération Générale du Travail Argentin (CGT), José Ignacio Rucci fut assassiné. On accusa les Montoneros de ce crime. Peu après, l'ERP assaillit le Commandement de la Santé de l'Armée de Terre à Buenos Aires, ce qui fit un mort [réf. nécessaire]. Ces faits furent utilisés pour fermer le journal El Mundo [réf. nécessaire].

Ajoutons qu'on a accusé Lastiri d'avoir des liens avec la loge pseudo-maçonique P2 de Licio Gelli.

Notes et références

  1. Roberto Fernández Taboada et Pedro Olgo Ochoa. El relevo de Cámpora, Revue Somos, septembre 1983
  2. Habla Juan Manuel Abal Medina; Recuerdos de la muerte, Clarin, 7 avril 1996
Précédé par Raúl Alberto Lastiri Suivi par
Héctor José Cámpora
Coat of arms of Argentina.svg
Président de la Nation argentine
Juan Domingo Perón

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Raúl Alberto Lastiri de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raúl Alberto Lastiri — Saltar a navegación, búsqueda Raúl Alberto Lastiri 40.° Presidente de la Nación Argentina …   Wikipedia Español

  • Raul Alberto Lastiri — Raúl Alberto Lastiri Raúl Alberto Lastiri (1915 1978) est un homme politique argentin qui présida brièvement la nation du 13 juillet au 12 octobre 1973 après le démission d Héctor José Cámpora le 13 juillet 1973. Lastiri, qui présidait la Chambre …   Wikipédia en Français

  • Raúl Alberto Lastiri — (* 1915 in Buenos Aires; † 1978 in Buenos Aires) war ein argentinischer Politiker. Er war Präsident der Abgeordnetenkammer und provisorischer Präsident von Argentinien für drei Monate nach dem Rücktritt von Héctor José Cámpora im Jahre 1973. Er… …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl Alberto Lastiri — (1915 1978) fue un político argentino que presidió brevemente la Nación tras la renuncia a su cargo de Héctor José Cámpora en 1973. Lastiri, que presidía la Cámara de Diputados del Congreso, convocó a nuevas elecciones y entregó el mando a Juan… …   Enciclopedia Universal

  • Raúl Alberto Lastiri — Infobox President | name=Raúl Lastiri small nationality=Argentine order=40th President of Argentina term start=July 13 1973 term end=October 11 1973 predecessor=Héctor Cámpora successor=Juan Perón birth date=1915 birth place= Buenos Aires death… …   Wikipedia

  • Lastiri — Raúl Alberto Lastiri Raúl Alberto Lastiri (* 1915 in Buenos Aires; † 1978 in Buenos Aires) war ein argentinischer Politiker. Er war Präsident der Abgeordnetenkammer und provisorischer Präsident von Argentinien für drei Monate nach dem Rücktritt… …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl — ist ein spanischsprachiger männlicher Vorname. Ihm entsprechen Ralf im Deutschen, Holländischen und Schwedischen Ralph im Deutschen, Englischen und in skandinavischen Sprachen Raoul im Französischen Raul im Portugiesischen Raül im Katalanischen… …   Deutsch Wikipedia

  • Raul (Vorname) — Raul ist ein männlicher Vorname, der in verschiedenen Sprachen zu finden ist. Inhaltsverzeichnis 1 Herkunft und Bedeutung 2 Varianten 3 Namenstag 4 Bekannte Namensträ …   Deutsch Wikipedia

  • Elecciones legislativas de Argentina de 1973 — Anexo:Elecciones legislativas de Argentina de 1973 Saltar a navegación, búsqueda Contenido 1 ELECCIONES 11.03.1973 [1] 2 PRESIDENTES Y VICEPRESIDENTES DE LA CÁMARA 3 DIPUTADOS 1973 1977 …   Wikipedia Español

  • Gobernantes de Argentina — La Casa Rosada, actual sede de gobierno de la Argentina …   Wikipedia Español


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.