Raul Gonzalez


Raul Gonzalez

Raúl González

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir González Blanco.
Raúl González Blanco Football pictogram.svg
Raul Gonzalez 10mar2007.jpg
Situation actuelle
Club actuel Espagne Real Madrid
Numéro 7
Biographie
Nationalité Espagne Espagne
Naissance 27 juin 1977 (32 ans)
à Madrid, Espagne
Taille 1m80
Poste Attaquant
Surnom(s) El Siete, El angel de madrid, El flaco goleador, El Ferrari
Parcours junior
Saison Club
1988-1990 Espagne San Cristóbal
1990-1992 Espagne Atlético de Madrid
1992-1994 Espagne Real Madrid
Parcours professionnel*
Saison Club Matchs
(Buts)
1994- Espagne Real Madrid 710 (318)
Sélection(s) en équipe nationale**
Année(s) Équipe Matchs
(Buts)
1995 Espagne Espagne - 20 ans 5 (3)
1995-1996 Espagne Espagne Espoirs 9 (8)
1996 Espagne Espagne Olympique 4 (2)
1996- Espagne Espagne 102 (44)
* Statistiques en championnat national et en compétitions nationales et continentales.

** Statistiques en match officiel.

Raúl González Blanco, dit Raúl, est un footballeur espagnol né le 27 juin 1977 à Madrid, qui évolue au poste d'attaquant au Real Madrid. Considéré comme l'un des tout meilleurs joueurs espagnols et l'un des meilleurs attaquants actuellement, Raul détient de nombreux records, dont le record du nombre de buts inscrits en faveur du Real Madrid et en équipe d'Espagne.

Mesurant 1,80 m, Raúl a été deuxième au classement du ballon d'or en 2001.

Marié à Mamen Sanz (ex-mannequin) le 30 juin 1999, Raúl est père de quatre garçons : Jorge (2000), Hugo (20/09/2002), Hector et Mateo (17/11/2005) Actuellement sa femme attend une petite fille.

Sommaire

Biographie

Ses premiers pas à l'Atlético

Raúl González naît à Madrid le 27 juin 1977 dans une très modeste famille de la Colonia Marconi, à San Cristobal de Los Angeles quartier pauvre de Madrid. Il fait ses premiers tirs à l'Atletico Madrid Club de Football de Jesús Gil y Gil, inscrit par son père qui était un véritable « hincha » des « rojiblancos Atleti» (club rival du Real Madrid dans la capitale). Il sera d'ailleurs proche de son rêve, mais Gil, le président de l'Atletico Madrid, en proie à des problèmes financiers, supprima toutes ses sections juniors. Et c'est donc le Real Madrid, le voisin honni, qui récupère la perle rare. Un choix judicieux vu la carrière exceptionnelle qu'accomplira le jeune prodige. Pendant ses années à l'Atletico il finira plusieurs fois meilleur buteur du championnat en catégorie infantile et en tant que capitaine (déjà) il remportera un titre de champion d'Espagne junior.

Raúl et la Maison Blanche

Il est très rare qu'un joueur passe de l'Atlético de Madrid au Real Madrid - ou vice-versa - étant donné la rivalité entre les deux équipes. Il a débuté au Real Madrid dans l'équipe cadet le 19 septembre 1992, il a fait une grande première saison avec un pourcentage de but impressionnant : en 33 matchs, il a marqué 71 buts, dont 58 en championnat, et tout ça en 2506 minutes, soit une moyenne de 2.15 buts par match. Un ratio exceptionnel ! Deux ans plus tard, à 17 ans, le voilà en première équipe à la main de Jorge Valdano, qui est à la tête de cette prestigieuse équipe.

Le 29 octobre 1994, lors du match contre Real Saragosse, le Real Madrid est arrivé avec plusieurs absences importantes. Valdano, qui est en pleine lutte pour le titre national, a senti que le match lui échappe et c'est à ce moment-là qu'il a décidé de faire entrer un gosse de 17 ans et 124 jours sur la pelouse (Raúl González Blanco). Cette soirée-là, le Real a perdu son match (3-2) et Raúl n'a pas marqué mais a réalisé une passe décisive pour José Emilio Amavisca. Au-delà de ces détails, le club madrilène a gagné l'un des joueurs les plus charismatiques de son histoire. Une semaine plus tard, il place son premier but contre son ancien club l'Atlético de Madrid d'une magnifique frappe du gauche en pleine lucarne à l'entrée de la surface (3-1, 36e), offre une passe décisive à Ivan Zamorano et obtient un penalty. Et les Merengues dominèrent les Colchoneros 4 à 2.

Le 7 janvier 1995 arrive le jour du grand El Clásico, il affronte pour la première fois le FC Barcelone pour le compte de la 16e journée. Le choc tourne à la démonstration : 5-0 avec un triplé de Ivan Zamorano et 64 minutes de jeu pour Raúl. Lors de la 18e journée, le 22 janvier 1995 il signe son premier doublé face au Celta Vigo (4-0). En Copa del Rey de cette même saison, il marque un but au mythique Andoni Zubizarreta (1-0, 11e) mais le Real est éliminé par le Valence CF après deux défaites 2-1. Pour sa première saison, à 17 ans seulement, il inscrit donc 10 buts en 30 matchs (9/28 en Liga ; 1/2 en Coupe). C'est avec un nouveau statut et une place de titulaire qu'il évoluera désormais, reléguant sur le banc des remplaçants, en seulement quelques mois, une autre légende madrilène Emilio Butragueño.

L'Ange de Madrid

Le 30 septembre 1995 (5e journée), il inscrit son premier but dans un Clasico (1-0, 12e) et le match se termine sur le score de 1-1. Raúl inscrit ensuite l'unique but de la victoire lors du derby contre l'Atlético de Madrid (1-0, 9e), le 18 novembre 1995 lors de la 13e journée. Il s'offre deux doublés face au FC Séville (4-1, 15e j.) et à Oviedo (1-2, 24e j.). En Ligue des champions, le jeune joueur inscrit 6 buts en 8 matchs dont son 1er triplé (1-0, 23e; 2-0, 24e; 6-1, 84e) contre Ferencváros TC lors d'un 6 à 1 mémorable mais le Real Madrid est éliminé cette année-là par la Juventus de Turin en 1/4 de finale (1-0/0-2) malgré le but que L'Ange de Madrid marque à Angelo Peruzzi lors du match aller (1-0, 20e). Cette saison-là, il inscrit 26 buts en 52 matchs, soit une moyenne d'un but tous les deux matchs ! Il devient le chouchou du Stade Santiago Bernabeu, le mythique stade du Real Madrid et gagne le surnom de El Angel de Madrid (L'Ange de Madrid). Un surnom qui correspond parfaitement au joueur tellement ses coups de génie auront conduit le Real vers les sommets.

Une seconde jeunesse

Saison 2007-2008:

Malgré des critiques en tout genre, Raul retrouve son génie et toute son efficacité devant le but. Sous la houlette de son nouvel entraîneur (qui est en même temps l'un de ses admirateurs) Schuster, son compteur buts affiche désormais seize unités après trente-et-une journées de championnat, et il affiche cinq buts en huit matchs en Ligue des Champions où il détient le record de buts inscrits en coupe d' Europe (66) ex aequo avec l'Italien Pippo Inzaghi. Il marque même un doublé contre Valladolid lors de l'éclatante victoire madrilène 7-0 à Santiago Bernabeu. Il marque ensuite contre le Récréativo Huelva puis contre l'Espanyol Barcelone. Il marque même son 200e but en Championnat Espagnole lors de ce même match. Le 23 mars, il inscrit un nouveau doublé contre Valence au Bernabeu et inscrit donc ses 14 et 15eme buts en 29 matchs de championnats.

Il finit la saison avec 18 réalisations en championnat avec notamment un très joli but marqué lors du classico face à l'ennemi de toujours, le FC Barcelone (4 à 1 pour les madrilènes). Il contribue au 31ème titre de champion du Real Madrid. Le journal 'Marca' lui attribue le titre de meilleur joueur de la saison ('Trofeo Di Stefano')[1].

Saison 2008-2009:

Il commence la saison par des prestations très moyennes. Puis il redevient très efficaces devant le but. Il termine la saison avec 18 Buts inscrits en Liga (24 buts toutes compétitions confondues) dont un triplé réalisé contre le FC Séville.


Saison 2009-2010:

Avec les arrivés de Benzema, C.Ronaldo, Kaka il est annoncé de plus en plus sur le banc. Mais lors de la première journée de la Liga contre le Deportivo la Corogne, il est le meilleur madrilène avec Lassana Diarra, il marque et provoque un pénalty. De plus, lors de la présaison (matchs amicaux et "copa de la paz"), Raul termine meilleur buteur avec 5 réalisations.

Raul, la légende en club...

15 ans après son premier match avec le Real Madrid, soit le 31 janvier 2009, Raul marque encore plus l'histoire du Real Madrid en inscrivant face à Numancia, en championnat, son 307e but pour les Merengues ce qui lui permet d'égaler Don Alfredo Di Stefano. Il devient le 15 février 2009 le seul meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid avec 309 réalisations à son actif après avoir inscrit un doublé face à Sporting Gijon et ce n'est pas encore fini... Il devient aussi le joueur ayant disputé le plus de match avec le Real Madrid le 31/10/2009 à l'occasion du match du Real contre Marseille en dépassant Manuel Sanchís est ses 708 unités.

... et en équipe nationale

International depuis octobre 1996 contre la République tchèque, Raúl est aujourd'hui le meilleur buteur espagnol de l'histoire (44 buts) et ce depuis qu'il a 25 ans, devançant des joueurs comme Fernando Hierro, Emilio Butragueno ou Alfredo Di Stefano. Brillant en éliminatoires (11 buts en 8 matchs), il manque un penalty à la dernière minute du quart de finale de l'Euro 2000 perdu contre la France. Il marque trois buts dans ce tournoi, mais une blessure aux adducteurs l'empêche de disputer le quart de finale de la Coupe du Monde de la FIFA perdu contre la République de Corée en 2002. Désigné capitaine, il marque lors des deux matches de barrage pour l'Euro 2004 contre la Norvège, mais il ne parvient pas à trouver le chemin des filets contre le Portugal en phase finale. Il dispute les quatre rencontres de la Coupe du Monde 2006 pour l'Espagne, il marque contre la Tunisie. Après le Mondial, il fête sa 100e sélection contre l'Islande[2].

Malgré son très bon début de saison avec le Real Madrid, Luis Aragonés ne le rappelle toujours pas. En effet, il n'entre pas dans la liste pour le match amical contre la France, ce qui prouve une fois de plus la tension existante entre Luis Aragonés et l'attaquant madrilène. Le 17 mai 2008, Luis Aragonès donne sa liste de 23 joueurs pour disputer l'Euro 2008 et Raúl n'en fait pas partie. Finalement l'Espagne remportera l'Euro 2008 et Raúl n'ajoutera donc pas le titre de champion d'Europe des nations à son palmarès.

Il attend toujours l'appel de Del Bosque pour la sélection, compliqué vu la concurrence (Llorente, Torres, Villa, Guiza et Negredo qui veut faire son entrée dans l'équipe). Il va dechirer le REAL par sa titularite face a HIGUAIN le jeune remplacent argentain .

Les caractéristiques du joueur

Joueur chez lequel aucune qualité particulière ne se détache, Raul est toutefois un joueur complet qui possède un très bon jeu de tête et une frappe de balle d'une grande précision. Aussi, il manifeste une très grande intelligence de jeu, s'adaptant à tous les systèmes, entraîneurs ou coéquipiers. Il anticipe souvent les actions, se plaçant au bon endroit pour marquer, sa bonne lecture du jeu lui permet souvent de voler des ballons dangereux aux adversaires, de même son jeu collectif est très bon. Il aime surgir dans le dos des défenseurs, s'avère complet et doté d'un fort tempérament de gagneur ce qui en fait un capitaine exemplaire: des buts, des passes décisives, de plus sa régularité, sa vision de jeu incroyable, sa technique très appliquée, et son sens de l'anticipation en font un joueur exceptionnel, d'ores et déjà l'un des plus grands de l'histoire de l' Espagne. Peu de soucis physiques (il ne manque que 3 ou 4 matchs par saison) en font une forme d'assurance tous risques. L'année 2006 est donc l'exception qui confirme la règle (retour délicat après une blessure aux ligaments croisés).

Statistiques

Statistiques saisons par saisons

Saison Club Pays Championnat Coupe d'Espagne Coupe d'Europe Supercoupe d'Europe Coupe Intercontinentale
Division Matchs Buts Cartons Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
Carton jaune Carton rouge
1988 - 1990 San Cristobal (Jeunes) Espagne Espagne Division - - ? ? - - - - - - - - -
1990 - 1992 Atlético de Madrid (Jeunes) Espagne Espagne Division - - ? ? - - - - - - - - -
1992 - 1994 Real Madrid (Jeunes) Espagne Espagne Division - - ? ? - - - - - - - - -
1994 - 1995 Real Madrid Castilla Espagne Espagne Division 2 1 0 ? ? - - - - - - - - -
1994 - 1995 Real Madrid C Espagne Espagne Division 3 7 16 ? ? - - - - - - - - -
1994 - 1995 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 28 9 0 0 2 1 - - - - - - -
1995 - 1996 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 40 19 4 0 2 1 C1 8 6 - - - -
1996 - 1997 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 42 21 2 0 5 1 - - - - - - -
1997 - 1998 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 35 10 2 0 1 0 C1 11 2 - - - -
1998 - 1999 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 37 25 1 0 2 0 C1 8 3 1 0 1 1
1999 - 2000 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 34 17 2 0 4 0 C1 15 10 - - - -
2000 - 2001 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 36 24 3 0 - - C1 12 7 1 1 1 0
2001 - 2002 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 35 14 2 0 6 6 C1 12 6 - - - -
2002 - 2003 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 32 16 2 0 2 0 C1 12 9 1 0 1 0
2003 - 2004 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 35 11 1 0 6 6 C1 9 2 - - - -
2004 - 2005 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 32 9 1 0 1 0 C1 10(1) 4 - - - -
2005 - 2006 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 26 5 0 0 1 0 C1 6 2 - - - -
2006 - 2007 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 35 7 1 0 1 0 C1 7 5 - - - -
2007 - 2008 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 36 18 3 0 1 0 C1 8 5 - - - -
2008 - 2009 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 33 18 0 0 1 3 C1 5 3 - - - -
2009 - 2010 Real Madrid Espagne Espagne Division 1 2 1 0 0 0 0 C1 1 1 - - - -
Total 518 224 24 0 35 18 - 124 65 3 1 3 1

Dernière mise à jour le 1er février 2009

Statistiques dans les compétitions "mineures"

  • 1995-96 : Real Madrid A : 2/0 en Supercoupe d'Espagne
  • 1997-98 : Real Madrid A : 2/3 en Supercoupe d'Espagne
  • 1999-00 : Real Madrid A : 4/2 en Championnat du Monde des Clubs
  • 2001-02 : Real Madrid A : 2/3 en Supercoupe d'Espagne
  • 2003-04 : Real Madrid A : 2/1 en Supercoupe d'Espagne
  • 2004-05 : Real Madrid A : 2/0 en Tour Préliminaire [(1)(compris dans le total ci-dessus)]
  • 2007-08 : Real Madrid A : 2/0 en Supercoupe d'Espagne
  • 2008-09 : Real Madrid A : 2/0 en Supercoupe d'Espagne

Récapitulatif des buts/matchs de Raul au Real Madrid (au 16/09/09)


Si on ajoute le Total des buts marqués par Raul avec son équipe nationale (44 buts en matchs officiels en 102 matchs), voici les chiffres carrière de Raul :

Palmarès

- Real Madrid CF|Real Madrid -

Distinctions personnelles

  • Meilleur buteur de la Liga (Pichichi) : 1999 (25 buts), et 2001 (24 buts).
  • Meilleur buteur de la Ligue des Champions : 1999-2000 (10 buts) et 2000-2001 (7 buts)
  • Meilleur buteur de la Copa del Rey : 2001/2002 (6 buts) ; 2003-04 (6 buts)
  • Prix Don Balón de Meilleur joueur espagnol : 1997, 1999, 2000, 2001, 2002.
  • Prix Don Balón de joueur révélation de l'année : 1995.
  • 2e du Ballon d'or : 2001.
  • 3e meilleur joueur du monde choisi par la FIFA : 2001 (5e en 1997, 6e en 2002).
  • Meilleur buteur mondial de l'année 1999 désigné par l'IFFHS.
  • Meilleur buteur de toute l'histoire du Real Madrid avec 317 buts.
  • Meilleur buteur de toute l'histoire de la sélection espagnole avec 44 buts.
  • Deuxième meilleur buteur de toute l'histoire de la Ligue des Champions avec 67 buts.
  • Trophée Di Stéfano au Meilleur joueur de la Liga 2007-08.

Divers et anecdotes

  • Le 7 avril 1997, contre Compostela, Raul a joué son 100e match en Liga à 19 ans et 284 jours ce qui constitue un record en Espagne[3].
  • Le 15 avril 2000, contre Saragosse, Raul a marqué son 100e but en Liga sur penalty à seulement 22 ans et 292 jours.
  • Le 8 mars 2008, contre l'Espanyol, Raul a marqué son 300e but en Liga sur penalty à 30 ans et 9 mois.
  • Le 4 février 2002, à 25 ans il devient le meilleur buteur en activité dans la Liga face à Malaga en marquant son 112e et 113e buts en 7 saisons et 236 matchs.
  • Le 11 décembre 2002, à bientôt 24 ans, lors de la deuxième phase de la ligue des champions, Raul a marqué ses deux cent et deux cent-unième buts toutes compétitions officielles confondues avec le Real Madrid.
  • Avec la Sélection, le 12 février 2003, contre l'Allemagne, le capitaine espagnol a marqué ses trentième et trente et unième buts en équipe nationale. Il est devenu ainsi seul meilleur buteur de toute l'histoire de la Sélection.
  • Raul est devenu dimanche 30 mars 2008, le 2e meilleur buteur de l'histoire du Real Madrid, ex-aequo avec Carlos Alonso Santillana, en marquant face au FC Séville son 290e but en match officiel avec le maillot "merengue". Le 20 avril 2008, il le dépasse.
  • Ligue des champions : 65 buts en 126 matches, soit 0.52 buts par match.
  • Liga : 224 buts en 524 matchs, soit 0.43 buts par match.[4]
  • Copa del Rey : 18 buts en 35 matchs, soit 0.51 buts par match.[5]
  • Supercoupe d'Espagne : 7 buts en 12 matchs, soit 0.58 buts par match.
  • Autres : 3 buts en 10 matches, soit 0.33 buts par match.
  • En avril 2008, à la suite d'un sondage réalisé sur le site officiel du Real Madrid, Raúl est élu 3ème meilleur joueur de l'histoire du Real Madrid par les supporters du club merengue. Il devance Roberto Carlos mais est devancé par Zinedine Zidane 2ème et par Alfredo Di Stefano 1er.
  • Soit, si on ajoute les 44 buts en 102 matchs avec sa sélection nationale, un total de 362 buts en 806 matchs dans sa carrière professionnelle, soit 0.45 buts par match (statistiques arrêtées au 15/07/2009).
  • Depuis 1999, Raul salue chacun de ses buts par un baiser sur son alliance.
  • Discret et secret, Raul cultive une apparence lisse pour échapper à certaines contraintes de son métier. Les médias le laissent donc tranquille malgré un mariage avec l'ex-mannequin Mamen Sanz.
  • Le 19 juin 2006, grâce à un but contre la Tunisie, Raul devient le 18e joueur à avoir marqué dans 3 Coupes du monde différentes. Il a marqué lors de la Coupe du Monde 1998, de la Coupe du Monde 2002 et de la Coupe du Monde 2006.
  • Le 26/05/07, Raúl a rejoint Gento dans l'histoire du Real Madrid avec 605 matchs officiels avec les Merengue. Seuls Manuel Sanchis et Santillana ont fait mieux avec respectivement 712 et 643 rencontres disputées sous le maillot du Real. Le 1er mars 2008, lors d'un Recreativo Huelva - Real, il rejoint Santillana avec 643 matchs officiels sous le maillot du Real. Le 5/03/08, en 8ème de finale de Champions League contre la Roma, il le dépasse.
  • Le 11 novembre 2008, à Santiago Bernabeu contre le Real Union (match de Copa del Rey), Raul marque un triplé ce qui porte son total de buts avec le Real à 300, toutes compétitions officielles confondues.
  • Le 11 janvier 2009, à l'occasion de la 18ème journée et du déplacement des Merengues à Majorque, Raul dispute son 500ème match de Liga avec le Real Madrid. Le Real s'impose 3 à 0, Raul inscrit un but du talon, ce qui porte son total de but en Liga à 212 unités. Ce but est son 305ème toutes compétitions confondues sous le maillot blanc, ce qui le place à seulement deux réalisations du légendaire record d'Alfredo di Stefano (307 buts).
  • Le 31 janvier 2009, lors de la rencontre opposant le Real Madrid à Numancia, Raúl égale le nombre de buts de Di Stefano (307 buts). Il devient par là même le co-meilleur buteur merengue de tous les temps.
  • Le 15 février 2009, lors de la rencontre contre le Sporting Gijon, Raúl devient le meilleur buteur du Real Madrid en marquant ses 308ème et 309ème but avec la Maison Blanche, dépassant ainsi le mythique Alfredo Di Stefano.
  • Le 26 avril 2009, lors de la rencontre FC Séville - Real Madrid (2-4), Raul marque un triplé. C'est son troisième triplé en Liga depuis ses débuts.
  • Les buts s'enchainent à son compteur mais pas les cartons, pour preuve Raul n'a jamais reçut le moindre carton rouge de toute sa carrière!(exemple à suivre!)

Voir aussi

Liens externes

Commons-logo.svg

Notes et références

  1. [1]
  2. Raul
  3. [2]
  4. Voir les statistiques ici en espagnol après son 461ème. [3]
  5. Voir les statistiques ici en espagnol en avril 2007.[4]


  • Portail du football Portail du football
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne

Ce document provient de « Ra%C3%BAl Gonz%C3%A1lez ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Raul Gonzalez de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raul Gonzalez — ist der Name folgender Personen: Raúl González (Leichtathlet) (* 1952), mexikanischer Geher Raúl González (Handballspieler) (* 1970), spanischer Handballspieler Raúl González Blanco (Raúl; * 1977), spanischer Fußballspieler Raul Maravilla… …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl González — Blanco o Raúl, (*Madrid, España, 27 de junio de 1977) futbolista español. Debutó en el Real Madrid en 1994, club donde ha realizado toda su carrera deportiva, a excepción de su formación, ya que procede de la cantera del Atlético de Madrid. Ganó… …   Enciclopedia Universal

  • Raúl González — Pour les articles homonymes, voir Raúl González (athlète). Raúl González …   Wikipédia en Français

  • Raúl González — Dieser Artikel beschreibt den ehemaligen mexikanischen Leichtathlet und Olympiasieger Raúl González Rodríguez. Für den spanischen Fußballspieler siehe Raúl González Blanco Raúl González Rodríguez (* 29. Februar 1952) ist ein ehemaliger… …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl González — 489||209||36||15||119||63||664||296International goalsIg match n = 1 d=1996 12 14 st=Estadio Mestalla | ci1=Valencia | co=Spain o=Yugoslavia sc=2 0 fr=2 0 comp=1998 World Cup QualifierIg match n = 2 d=1998 03 25 st=Estadio Balaídos | ci=Vigo | co …   Wikipedia

  • Raùl Gonzalez Blanco — Raúl González Pour les articles homonymes, voir González Blanco. Raúl González Blanco …   Wikipédia en Français

  • Raúl González Blanco — Raúl González Pour les articles homonymes, voir González Blanco. Raúl González Blanco …   Wikipédia en Français

  • Raúl González (desambiguación) — Saltar a navegación, búsqueda Raúl González (o cualquiera de sus grafías) es el conjunto de un nombre propio Raúl y primer apellido González que puede referirse a varios personajes: Raúl González Blanco (1977 ), futbolista español; Raúl González… …   Wikipedia Español

  • Raúl González Blanco — Raúl Spielerinformationen Voller Name Raúl González Blanco Geburtstag 27. Juni 1977 Geburtsort Madrid, Spanien …   Deutsch Wikipedia

  • Raúl González (disambiguation) — Raúl González is a Spanish footballer. *Raúl González may also refer to:*Raúl González (athlete), Mexican Olympic medalist in race walking *Raúl González (boxer), Cuban Olympic medalist in boxing *Raúl González (handball player), who represented… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.