Rapport Kinsey


Rapport Kinsey

Rapports Kinsey

Les Rapports Kinsey (Kinsey Reports en anglais) sont deux livres découlant des recherches du Dr. Alfred Kinsey sur le comportement sexuel humain : Sexual Behavior in the Human Male (1948) et Sexual Behavior in the Human Female (1953). Leur contenu étonna le grand public et prêta immédiatement à la controverse ainsi qu'au sensationnalisme. À l'époque, ils provoquèrent de la colère parce que les observations défiaient les croyances à propos de la sexualité humaine et discutaient de sujets tabous.

En effets, ces rapports établissent par exemple la capacité de l'enfant pré-pubère à une sexualité génitale orgasmique, comparable à celle de l'adulte.

Des critiques ont affirmé que certaines données avaient été obtenues en observant, ou en participant à, des abus sexuels d'enfants ou encore en collaborant avec des pédophiles[1]. ,[2]. Le Kinsey Institute rejette ces accusations, mais reconnaît que Kinsey a interviewé des hommes ayant eu des expériences sexuelles avec des enfants[3][4].

Les deux ouvrages de Kinsey ont été traduits en français sous les titres Le Comportement sexuel de l’homme (1948) et Le Comportement sexuel de la femme (1954).

Sommaire

Découvertes

La sexualité génitale et orgasmique de l'enfant pré-pubère

L'un des apports majeurs des rapports Kinsey est qu'ils établissent, par l'observation, la capacité sexuelle orgasmique des enfants des deux sexes, à tous les âges, de quelques mois à l'adolescence[5]. Ces orgasmes, explique Kinsey, s'expriment de manière similaire à ceux des adultes : « L'orgasme chez un nourisson ou chez un jeune garçon est une copie frappante de l'orgasme d'un adulte, mis à part l'absence d'éjaculation. »[trad 1]

Ainsi, chez le garçon, excepté l'absence d'éjaculation, les mêmes manifestations orgasmiques sont constatées que chez l'homme pubère : « le comportement passe par une série de changements physiologiques graduels, le développement de mouvements rythmiques du corps avec des contractions du pénis et des poussées du bassin, un changement évident des capacités sensorielles, une tension finale des muscles, particulièrement au niveau de l'abdomen, des hanches et du dos, un relâchement soudain avec des convulsions, incluant des contractions anales rythmiques, puis la disparition de tous les symptômes. »[trad 2].

Les mêmes constats seront faits chez la jeune fille pré-pubère. Kinsey prétend établir la corrélation entre ces symptômes et l'orgasme tel qu'il est connu des adultes, au travers d'études suivant des enfants à la période de leur puberté, jusqu'à ce que la nature orgasmique des phénomènes constatés ne laisse plus de doute[6].

Kinsey a rapporté dans son étude que l'enfant pré-pubère pouvait, dans une période de temps donnée, avoir un plus grand nombre d'orgasmes qu'un adolescent, qui lui-même peut en avoir plus qu'un adulte. La capacité à avoir des orgasmes multiples semble donc être une capacité qui décroît avec le développement de l'individu (la puberté)[7]. La latence sexuelle est d'après lui imposée par la société[8]. Les rapports Kinsey montrent que la masturbation jusqu'à l'orgasme est possible et présente chez des enfants de tout âge ; l'étude le prouve pour des enfants à partir de 3 ans[9] et jusqu'à la puberté et le constate chez les garçons dès l'âge de 5 mois et 4 mois chez les filles[10].

Les observations de Kinsey sur les orgasmes pré-pubères masculins sont fondées sur un échantillon de plus de 300 enfants âgés de cinq mois à 14 ans, détaillés dans les tableaux 30 à 34 du livre.

Premier rapporteur de l'existence d'une sexualité génitale chez l'enfant pré-pubère, Kinsey et les rapports dans lesquels il présente cette thèse ont été la source de nombreuses critiques[11]. L'écrivain américain T. C. Boyle, entre autres critiques, dit de lui qu'il « détestait » Freud et son approche théorique[12].

Cependant, d'autres études[13]ont par la suite confirmé les affirmations des rapports Kinsey en matière de sexualité infantile ; la plus connue étant due à la sexologue allemande Shere Hite : The Hite report on male sexuality (Shere Hite. – Macdonald, 1981)[précision nécessaire].

Les méthodes d'investigation dans le domaine de la sexualité infantile étant sujettes à de nombreuses polémiques, l'Institut Kinsey (The Kinsey Institute for Research in Sex, Gender, and Reproduction) clarifie celles employées notamment par Kinsey dans ses célèbres rapports.[11]. Ainsi, selon l'Institut, aucune expérience n'a été conduite de manière directe sur des enfants : Kinsey aurait interrogé personnellement des milliers de personnes sur leur vie sexuelle. Les informations collectées sur la sexualité des enfants proviennent principalement de personnes adultes se remémorant leur propre enfance ; une partie provient de parents ayant observé leurs enfants, une partie de professeurs ayant observé des enfants engagés dans des actes sexuels. Enfin, neuf des personnes interrogées par Kinsey avaient eu des relations sexuelles avec des enfants, et lui donnèrent la manière dont l'enfant avait répondu et réagi à leurs stimulations. Face à la controverse sur le témoignage de pédophiles, l'institut Kinsey répond qu'un très grand nombre de comportements sexuels étaient de toute façon prohibés au moment de l'étude (même entre deux adultes mariés), et que Kinsey a choisi de les prendre en compte en toute confidentialité, pour refléter au mieux la réalité de la vie sexuelle de sa population d'étude. [14]

Orientation sexuelle

Différentes parties des Rapports Kinsey à propos de la diversité de l'orientation sexuelle sont régulièrement mises à contribution pour affirmer qu'environ 10% de la population humaine est homosexuelle. Cependant, les découvertes ne sont pas aussi tranchées et Kinsey évitait et désapprouvait l'utilisation de termes comme homosexuel et hétérosexuel pour décrire les individus, affirmant que la sexualité évolue au fil du temps et que le comportement sexuel peut à la fois être vu comme un contact physique et une manifestation de la pensée (désir, attirance sexuelle et fantasme).

À la place de trois catégories, (hétérosexuel, bisexuel et homosexuel), Kinsey a proposé un système à sept degrés. L'échelle de Kinsey catégorise les comportements sexuels de 0 à 6, allant de complètement hétérosexuel à complètement homosexuel. Une catégorie 7 a été créée par les collègues de Kinsey pour catégoriser les asexuels.

Les rapports affirment que près de 46% des sujets mâles ont sexuellement « réagi » face à des sujets d'un sexe ou l'autre pendant leur vie adulte et 37% ont vécu au moins une expérience homosexuelle[15]. 11.6% des hommes blancs âgés entre 20 et 35 ans ont reçu un degré de 3 en se basant sur leurs expériences sexuelles en tant qu'adultes[16]. L'étude a aussi rapporté que 10% des mâles américains étudiés étaient « plus ou moins exclusivement homosexuels pendant au moins 3 ans entre les âges de 16 ans et 55 ans »[trad 3],[17], c'est-à-dire dans les catégories 5 et 6.

7% des femmes célibataires âgées de 20 à 35 ans et 4% des femmes mariées auparavant, aussi âgées de 20 à 35 ans, ont été classées dans la catégorie 3 de l'échelle de Kinsey pour cette période de leur vie[18]. De 2 à 6% des femmes, âgées de 20 à 35 ans, ont été classées dans la catégorie 5[19] et de 1 à 3% des femmes non mariées âgées de 20 à 35 ans ont été classées exclusivement homosexuelles[20].

Article connexe : Orientation sexuelle.

Échelle de Kinsey

Les enquêtes menées par Alfred Kinsey au tournant des années 1950 ont permis de constater que homosexualité et hétérosexualité ne sont pas deux orientations sexuelles et amoureuses exclusives. Elles constituent plutôt les pôles d'un même continuum de l'orientation sexuelle. À partir de deux études sur le comportement sexuel des Américains effectuées auprès de quelques 5 300 hommes (en 1948) et de 8 000 femmes (en 1953), Kinsey a conçu une échelle portant sur la diversité des orientations sexuelles. Cette échelle, graduée entre hétérosexualité (0) et homosexualité (6), avait comme but d'évaluer les individus en fonction de leurs expériences et leurs réactions psychologiques :

Score Explication
0 Exclusivement hétérosexuel(le)
1 Prédominance hétérosexuelle, expérience homosexuelle
2 Prédominance hétérosexuelle, occasionnellement homosexuel(le)
3 Bisexuel sans préférence
4 Prédominance homosexuelle, expérience hétérosexuelle
5 Prédominance homosexuelle, occasionnellement hétérosexuel(le)
6 Exclusivement homosexuel(le)

Ce schéma montre la diversité possible des orientations sexuelles. Selon Kinsey, tout être humain porte en lui une composante hétérosexuelle et une composante homosexuelle. Celles-ci s’aménageant diversement d’une personne à l’autre, on ne peut finalement établir des catégories sexuelles étanches et « tranchées au couteau ». De plus, s’ajoute à l’acte sexuel, les questions de sensibilité et d’affectivité qui complexifient davantage les choses.

Rapports sexuels en mariage

La fréquence moyenne des coïts au sein des couples mariés, tel que rapporté par des femmes, était[21]

  • de 2,8 fois par semaine à la fin de l'adolescence ;
  • de 2,2 fois par semaine à l'âge de 30 ans ;
  • et de une fois par semaine à l'âge de 50 ans.

Rapports sexuels hors mariage

Kinsey a estimé qu'environ 50% de tous les hommes mariés ont eu des relations sexuelles extra conjugales [22]. Environ 26% des femmes dans la quarantaine avaient eu une relation hors mariage. Entre 1 sur 6 et 1 sur 10 des femmes âgées de 26 à 50 ans avaient des relations sexuelles hors mariage[23]. Cependant, Kinsey avait catégorisé les couples qui avaient vécu ensemble pour au moins un an comme étant mariés, ce qui biaisait les données sur les relations sexuelles hors couple[24],[25].

Sadomasochisme

12% des femmes et 22% des hommes ont rapporté avoir eu une réaction sexuelle face à une histoire sadomasochiste[26]

Méthodologie

Les données furent principalement recueillies lors d'interviews, qui furent codées pour maintenir la confidentialité. Les journaux intimes de personnes condamnées pour avoir eu des relations sexuelles avec des enfants furent aussi mis à contribution.[réf. nécessaire]

Les données furent saisies dans des banques de données pour faciliter leur traitement. Tout ce matériel, incluant les notes des premiers chercheurs, peut encore (en 2008) être consulté au Kinsey Institute par les chercheurs qui font la preuve que cela peut servir leurs recherches. L'institut permet aussi aux chercheurs de recourir à des logiciels de traitement statistique (tels que PSPP et SPSS) pour analyser les données.

Les sujets étudiés se prêtaient au sensationnalisme. S'appuyant sur les informations publiées par Kinsey, certains affirmèrent[réf. nécessaire] que 10% de la population est homosexuelle et que les femmes, dans le cadre du mariage, augmentent leur plaisir en se masturbant avant un rapport sexuel. Kinsey n'aurait jamais écrit ces affirmations.

Critiques

Oppositions selon des critères moraux

Les livres ont été régulièrement critiquées par les conservateurs américains comme favorisant la dégénérescence.

Sexual Behavior in the Human Male a été inscrits sur deux listes différentes comme pires livres des temps modernes. Il était 3e sur le (en) 50 Worst Books of the Twentieth Century du Intercollegiate Studies Institute et 4e sur le (en) Ten Most Harmful Books of the Nineteenth and Twentieth Centuries du Human Events.

Oppositions à la méthodologie

Les critiques de nature académique portent sur le choix des échantillons et le biais échantillonal. Les deux problèmes principaux identifiés sont :

  1. Une portion significative des sujets étaient des prisonniers ou des prostitués ;
  2. Les personnes qui ont participé aux interviews sur des sujets tabous étaient probablement des personnes qui s'étaient volontairement désignées, ce qui crée un biais statistique vis-à-vis la population étudiée.

En 1948, un comité du American Statistical Association, composé notamment de John Tukey, a condamné la méthode d'échantillonnage. Tukey est probablement celui qui s'est le plus exprimé à ce sujet : « Une sélection aléatoire de trois personnes aurait probablement été plus représentative qu'un groupe de 300 choisi par M. Kinsey. »[trad 4],[27],[28]. Les critiques portèrent principalement sur la surreprésentation de quelques groupes dans les échantillons : 25% des personnes interrogées étaient ou avaient été emprisonnées et 5% étaient des prostitués mâles[29].

D'autres critiques, faites par des psychologues américains notables de l'époque, tel que Abraham Maslow, notèrent que Kinsey n'avait pas considéré le « biais des volontaires ». Les données publiées ne représentaient que ceux qui participaient volontairement aux discussions sur les tabous. La plupart des américains étaient probablement réticents à discuter les détails intimes de leur vie sexuelle, même avec leurs amis proches ou leur conjoint. Avant que Kinsey ne publie ses rapports, Maslow a testé le biais des échantillons retenus. Il a conclu que les échantillons de Kinsey n'étaient pas représentatifs de la population en général[30].

En réponses à ces critiques, Paul Gebhard, le successeur de Kinsey à la direction du Kinsey Institute, a mis des années à « nettoyer » les données de Kinsey, éliminant par exemple tout le matériel provenant de détenus. En 1979, Gebhard et Alan B. Johnson publièrent The Kinsey Data: Marginal Tabulations of the 1938–1963 Interviews Conducted by the Institute for Sex Research. Leur conclusion fut qu'aucune des valeurs originalement estimées par Kinsey n'était perturbée de façon significative par ces biais. Les prisonniers, les prostitués mâles et ceux qui avaient volontairement participé aux études sur les tabous sexuels avaient les mêmes tendances sexuelles que la population en général.

Les résultats furent résumés par l'historien, scénariste et activiste pour les droits gay Martin Duberman :

« À la place du 37 % de Kinsey (pour les hommes ayant eu au moins une expérience homosexuelle), Gebhard et Johnson obtinrent 36,4 %. L'estimé de 10 % (hommes ayant été « plus ou moins exclusivement homosexuels pendant au moins 3 ans entre les âges de 16 ans et 55 ans »), en exluant les prisonniers, devint 9,9 % pour les blancs ayant reçus au moins 12 ans de scolarité et de 12,7 % pour les autres moins éduqués. [trad 5] »

— Martin Duberman [31]

Certains scientifiques s'opposent cependant au « nettoyage » de données qu'ils jugent non représentatives. En conséquence, des études supplémentaires par d'autres chercheurs furent réclamées. Les résultats d'un sondage, auprès de 3 321 mâles américains dans leur vingtaine ou trentaine, effectué par Billy, et al. fut publié dans Family Planning Perspective de mars/avril 1993. Ils rapportèrent que seulement 2,3 % eurent des contacts homosexuels dans les dix dernières années et que seulement 1,1 % s'engagèrent dans une relation uniquement homosexuelle pendant la même période.

D'autres critiques se centrèrent sur la vie sexuelle et les motivations de Alfred Kinsey. La biographie de James H. Jones, Alfred C. Kinsey: A Public/Private Life, a décrit Kinsey comme bisexuel et expérimentant le masochisme. Il encourageait le sexe en groupe auprès de ses étudiants, de sa femme et de ses collègues. Kinsey a filmé des actes sexuels chez lui dans le cadre de ses recherches[32]. Le biographe Jonathan Gathorne-Hardy affirme que Kinsey a pris cette décision dans le but de maintenir le secret sur les lieux de tournage, sinon le public aurait crié au scandale[33],[34]. James H. Jones a de plus écrit que l'appétit de Kinsey pour du sexe hors norme et son dédain de la morale sexuelle traditionnelle de l'époque, ont incité Kinsey à éliminer la culpabilité entourant le sexe et à miner la moralité traditionnelle. Des critiques affirment que les buts cachés de Kinsey ont coloré son travail[35]. Ils critiquent aussi la surreprésentation des prisonniers et des prostitués, ainsi que le classement des couples qui ont vécu ensemble au moins un an en tant que couples mariés[36],[37].

Opposition organisée

Quelques groupes fondamentalistes, dont RSVPAmerica mené par le Dr. Judith A. Reisman, et le Family Research Council, ont affirmé qu'ils voulaient discréditer les Rapports Kinsey. Ces groupes accusent régulièrement les travaux de Kinsey de promouvoir des pratiques sexuelles malsaines ou immorales.

RSVPAmerica promeut différentes publications s'opposant aux travaux de Kinsey, dont Kinsey: Crimes & Consequences et Kinsey, Sex and Fraud: The Indoctrination of a People, les deux rédigés par Reisman, ainsi que la vidéo The Children of Table 34, subventionnée par le Family Research Council. Le site web du groupe affirme que la vidéo présente les découvertes du Dr. Reisman à propos des abus sexuels qu'auraient perpétrés Kinsey sur des enfants.

En 1998, en réponse aux principales allégations formulées par Reisman, John Bancroft, directeur du Kinsey Institute, a affirmé que les données sur les enfants listés dans les tableaux 31 à 34 de Sexual Behavior of the Human Male provenaient en grande partie du journal intime d'un seul adulte pédophile, qui avait eu des relations sexuelles avec ces enfants. Le journal avait débuté en 1917, bien avant les recherches qui menèrent aux Rapports Kinsey. Bancroft a de plus ajouté que Kinsey avait explicitement indiqué que les agissements de l'homme étaient illégaux et qu'il lui avait offert l'anonymité. Bancroft a réitéré que Kinsey n'a jamais eu de relations sexuelles avec des enfants ni employé qui que ce soit pour en avoir, et qu'il a interviewé les enfants en présence de leurs parents[38].

Contexte et importance

Les Rapports Kinsey sont associés à un changement de perception, dans les années 1960, parmi le public sur la sexualité humaine. Suite à l'introduction des premiers contraceptifs oraux, ce changement a mené à la révolution sexuelle. Également, Masters et Johnson ont publié les résultats de leurs recherches sur la physiologie du sexe, mettant fin à différents tabous et mauvaises compréhensions.

Les Rapports Kinsey, qui se vendirent à plus de 750 000 copies et furent traduits dans 13 langues, sont probablement l'ouvrage scientifique le plus lu du XXe siècle et, par ricochet, l'une des ouvrages les plus influents de ce siècle.[réf. nécessaire] Il est difficile d'établir avec certitude quels effets ont eu sur le public les informations publiées par Kinsey, mais les Rapports Kinsey font encore au XXIe siècle l'objet de vives discussions.

Notes et références

Références
  1. (en) Judith Reisman, « A Personal Odyssey to the Truth ». Consulté le 1 janvier 2008
  2. (en) Anna C. Salter, Ph.D., Treating Child Sex Offenders and Victims: A Practical Guide, Sage Publications Inc, 1988, 22-24 p. (ISBN 0803931824) 
  3. (en) Kinsey Institute statement denies child abuse in study
  4. (en) Andrews Welsh-Huggins, « Conservative group attacks Kinsey data on children », dans Herald-Times, septembre 1995 [texte intégral] :
    « (en) 'There couldn't have been any research if we turned them in,' he said. 'Of course we knew when we interviewed pedophiles that they would continue the activity, but we didn't do anything about that.' Providing such absolute assurances of anonymity was the only way to guarantee honest answers on such taboo subjects, said Gebhard. »
     
  5. « Orgasm has been observed in boys of every age from five months to adolescence. », « Orgasm is in our records for a female babe of four months. » A. Kinsey et at., Sexual Behaviour in the Human Male, Saunders, Philadelphia, 1948; Sexual Behaviour in the Human Female, Saunders, Philadelphia, 1953
  6. « In five cases of young pre-adolescents, observations were continued over periods of months or years, until the individuals were old enough to make it certain that true orgasm was involved; and in all of these cases the later reactions were so similar to the earlier behaviour that there could be no doubt of the orgastic nature of the first experience. » Bronisław Malinowski, The Sexual Life of Savages in North West Melanesia, Halcyon House, New York, 1929.
  7. « The most remarkable aspect of the pre-adolescent population is its capacity to achieve repeated orgasm in limited periods of time. This capacity definitely exceeds the capacity of teenage boys who, in turn, are much more capable than any older males. », Sexual Behaviour in the Human Male, p. 179.
  8. « The cessation of pre-adolescent sex play in the later pre-adolescent years was taken by Freud and many of his followers to represent a period of sexual latency. On the contrary, it seems to be a period of inactivity which is imposed by the culture upon the socio-sexual activities of a maturing child, especially if the child is female. », Sexual Behaviour in the Human Female, A. Kinsey, p. 116.
  9. Voir par exemple le récit de la mère d'une petite fille de 3 ans ayant observé sa fille se masturber par deux fois, jusqu'à l'orgasme, à l'aide d'une poupée, in Sexual Behaviour in the Human Female, p. 104-5 (« typical reactions of a small girl in orgasm, made by an intelligent mother who had frequently observed her three-year-old in masturbation »)
  10. « Orgasm has been observed in boys of every age from five months to adolescence.” et “Orgasm is in our records for a female babe of four months. »
  11. a  et b The Kinsey Institute - Response to controversy
  12. Le cas Kinsey selon T. C. Boyle (article nouvelobs.com)
  13. Par exemple : Children and sex : new findings, new perspectives, de Larry L. Constantine et Floyd M. Martinson
  14. The Kinsey Institute - Response to controversy : « Kinsey [...]did not carry out experiments on children; he did not hire, collaborate, or persuade people to carry out experiments on children. [...]Kinsey did talk to thousands of people about their sex lives, and some of the behaviors that they disclosed, including abuse of children, were illegal. In fact, many sexual behaviors, even those between married adults, were illegal in the 1940's and 1950's. Without confidentiality, it would have been impossible to investigate the very private lives of Americans then, and even now. [...]Kinsey clearly stated in his male volume the sources of information about children's sexual responses. The bulk of this information was obtained from adults recalling their own childhoods. Some was from parents who had observed their children, some from teachers who had observed children interacting or behaving sexually, and Kinsey stated that there were nine men who he had interviewed who had sexual experiences with children who had told him about how the children had responded and reacted. »
  15. Sexual Behavior in the Human Male, p. 656
  16. Sexual Behavior in the Human Male, tableau 147, p. 651
  17. Sexual Behavior in the Human Male, p. 651
  18. Sexual Behavior in the Human Female, tableau 142, p. 499
  19. Sexual Behavior in the Human Female, p. 488
  20. Sexual Behavior in the Human Female, tableau 142, p. 499 et p. 474
  21. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Female, p. 348-349, 351.
  22. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Male, pp. 585, 587
  23. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Female, p. 416
  24. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Female, p.53.
  25. James H. Jones' Alfred C. Kinsey: A Public/Private Life, 1997, New York: Norton.
  26. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Female, p.677-678
  27. (en) « John Tukey, 85, Statistician; Coined the Word 'Software' », dans The New York Times, 28 juillet 2000 
  28. (en) John Tukey criticizes sample procedure
  29. (en) [1], Judith Reisman
  30. A.H. Maslow et J. Sakoda, « Volunteer error in the Kinsey study », Journal of Abnormal Psychology, 1952 Apr;47(2):259-62.
  31. (en) Martin Duberman on Gebhart's "cleaning" of data, Kinsey Institute
  32. (en) Kinsey Establishes the Institute for Sex Research, PBS. Consulté le 3 janvier 2008
  33. (en) The Kinsey Institute - [Publications]
  34. (en) The Kinsey Institute - [Publications]
  35. (en) Judith Reisman, Kinsey's Attic: The Shocking Story of How One Man's Sexual Pathology Changed the World, 2006, WND Books.
  36. Alfred Kinsey, Sexual Behavior in the Human Female, p. 53.
  37. James H. Jones, Alfred C. Kinsey: A Public/Private Life, 1997, New York: Norton.
  38. (en) Kinsey Institute director denies allegations by Reisman, Kinsey Institute
  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu d’une traduction de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Kinsey_Reports ».
Traductions de
  1. « The orgasm in an infant or other young male is, except for the lack of ejaculation, a striking duplicate of orgasm in an older adult », Kinsey, Sexual Behaviour in the Human Male, p. 177.
  2. « the behaviour involves a series of gradual physiologic changes, the development of rhythmic body movements with distinct penis throbs and pelvic thrusts, an obvious change in sensory capacities, a final tension of muscles, especially of the abdomen, hips and back, a sudden release with convulsions, including rhythmic anal contractions followed by the disappearance of all symptoms. »
  3. (en) more or less exclusively homosexual for at least three years between the ages of 16 and 55
  4. (en) A random selection of three people would have been better than a group of 300 chosen by Mr. Kinsey.
  5. (en) Instead of Kinsey's 37% (men who had at least one homosexual experience), Gebhard and Johnson came up with 36.4%; the 10% figure (men who were "more or less exclusively homosexual for at least three years between the ages of 16 and 55"), with prison inmates excluded, came to 9.9% for white, college-educated males and 12.7% for those with less education.

Liens externes

  • Portail de la sexualité et de la sexologie Portail de la sexualité et de la sexologie
Ce document provient de « Rapports Kinsey ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rapport Kinsey de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Kinsey (film) — Dr Kinsey Dr Kinsey Réalisation Bill Condon Acteurs principaux Liam Neeson Laura Linney Peter Sarsgaard Chris O Donnell Timothy Hutton John Lithgow Oliver Platt Tim Curry Dylan Baker William Sadler Production Gail Mutr …   Wikipédia en Français

  • Alfred Kinsey — Pour les articles homonymes, voir Kinsey. Couverture du magazine Time Magazine du 24 août 1953 où Kinsey est représenté en dessin. Alfred Charles Kinsey (23 juin …   Wikipédia en Français

  • Rapports Kinsey — Les Rapports Kinsey (Kinsey Reports en anglais) sont deux livres découlant des recherches du Dr. Alfred Kinsey sur le comportement sexuel humain : Sexual Behavior in the Human Male (1948) et Sexual Behavior in the Human Female (1953). Leur… …   Wikipédia en Français

  • Alfred Charles Kinsey — Alfred Kinsey Pour les articles homonymes, voir Kinsey. Couverture du magazine Time Magazine du 24 août 1953 où Kinsey est représenté en dessin …   Wikipédia en Français

  • Échelle de Kinsey — Alfred Kinsey Pour les articles homonymes, voir Kinsey. Couverture du magazine Time Magazine du 24 août 1953 où Kinsey est représenté en dessin …   Wikipédia en Français

  • Dr. Kinsey — Dr Kinsey Dr Kinsey Réalisation Bill Condon Acteurs principaux Liam Neeson Laura Linney Peter Sarsgaard Chris O Donnell Timothy Hutton John Lithgow Oliver Platt Tim Curry Dylan Baker William Sadler Production Gail Mutr …   Wikipédia en Français

  • Dr Kinsey — Pour les articles homonymes, voir Kinsey. Dr Kinsey Données clés Titre original Kinsey Réalisation Bill Condon Acteurs principaux Liam …   Wikipédia en Français

  • Position ventro-ventrale — Position du missionnaire Dessin érotique de Édouard Henri Avril La position du missionnaire est la position sexuelle la plus courante dans la sexualité occidentale. La femme est couchée sur le dos, cuisses écartées, et son partenaire s allonge… …   Wikipédia en Français

  • Position du missionnaire — Un couple dans la position du missionnaire Des …   Wikipédia en Français

  • Bestialité — Zoophilie Lithographie de Paul Avril (Sodomie d une chèvre faite par un Ancien Grec). La zoophilie, du grec ancien ζωον (zôon, « animal ») et φιλία (philia, « amitié » ou « amour »), est l attirance sexuelle d un… …   Wikipédia en Français