Rapport C/N


Rapport C/N

Rapport C/N

Le rapport C/N ou rapport carbone sur azote est un indicateur qui permet de juger du degré d'évolution de la matière organique, c'est-à-dire de son aptitude à se décomposer plus ou moins rapidement dans le sol:

Les microorganismes du sol ont un rapport C/N moyen de 8. Ils consomment les deux tiers du carbone pour l'énergie (celui-ci est alors transformé en dioxyde de carbone) et un tiers pour leur constitution. L'azote est quant à lui presque seulement utilisé pour la constitution. L'équilibre nutritionnel des microorganismes est donc situé à un rapport C/N de 24. En dessous de ce rapport, l'azote est en excès et sera donc libéré, à la disponibilité des plantes. Au dessus, de l'azote sera prélevé dans la solution du sol pour subvenir aux besoins des microorganismes. D'où :

  • C/N < 15 : production d'azote, la vitesse de décomposition s'accroît ; elle est à son maximum pour un rapport C/N = 10
  • 15 < C/N < 30 : besoin en azote couvert pour permettre une bonne décomposition de la matière carbonée,
  • C/N > 30 : Pas assez d'azote pour permettre la décomposition du carbone (phénomène de "faim d'azote"). L'azote est alors prélevé dans les réserves du sol. La minéralisation est lente et ne restitue au sol qu'une faible quantité d'azote minéral.

Il est couramment admis que, plus le rapport C/N d'un produit est élevé, plus il se décompose lentement dans le sol mais plus l'humus obtenu est stable.

Cet indicateur est fréquemment utilisé dans la pratique pour préciser l'utilisation d'un produit organique inconnu. Il est utile par exemple lors de l'épandage de bois raméal fragmenté ou pour la fabrication d'un bon compost. Pour que le compostage se fasse dans des conditions optimales, le rapport Carbone/Azote doit être situé entre 15 et 30. En effet, si le mélange à composter est trop faible en azote, il ne chauffera pas (pas de dégradation). Si la proportion d'azote est trop élevée, le compost peut surchauffer et tuer les micro-organismes du compost. Il faudra donc veiller à équilibrer les apports.

Utilisé seul, ce critère de qualité a ses limites : deux produits ayant le même C/N peuvent avoir des actions différentes sur l’évolution de la teneur en micro-organismes du sol. Le C/N doit donc être considéré comme un indicateur partiel de qualité à compléter par d’autres informations.

Le rapport C/N est un facteur essentiel de la dynamique du carbone et de l’azote.

Rapport C/N de différentes matières organiques

Le rapport C/N est très élevé pour la matière végétale fraiche (50 à 150 pour la paille) et diminue tout au long de sa décomposition en se stabilisant autour de 10 pour l'humus.

Le C/N est très variable pour les résidus végétaux (de 10 à 100 environ). Le C/N de l’humus est plus stable (autour de 9) et le C/N moyen de la biomasse microbienne du sol est proche de 8. L ’effet net de l’incorporation de résidus sur la dynamique de l’azote dans le sol peut être décrit par 3 paramètres : le rendement d’assimilation Y (proportion de carbone décomposé par les microorganismes qui est assimilé), le rapport C/N des résidus et le rapport C/N de la biomasse microbienne.

  • Urine 0,8
  • jus d'écoulement du fumier 1,9 - 3,1
  • Déchets d'abattoir mélangés 2
  • Sang 2
  • Matières fécales humaines 5 - 10
  • Matières végétales vertes 7
  • Humus, terre noire 10
  • Compost de fumier après 8 mois de fermentation 10
  • Gazon 10
  • Fientes de volailles 10
  • Déjections d'animaux domestiques 15
  • Compost de fumier mûr, 4 mois, sans adjonction de terre 15
  • Fumier de ferme après 3 mois de stockage 15
  • Fanes de légumineuses 15
  • Luzerne 16 - 20
  • Fumier frais pauvre en paille 20
  • Déchets de cuisine 10-25
  • Fanes de pommes de terre 25
  • Compost urbain 34
  • Aiguilles de pin 30
  • Fumier de ferme frais avec apport de paille abondant 30
  • Tourbe noire 30
  • Feuilles d'arbre (à la chute) 20-60
  • Déchets verts de plantes 20-60
  • Tourbe blonde 50
  • Paille de céréales 50 - 150
  • Paille d'avoine 50
  • Paille de seigle 65
  • Ecorce 100-150
  • Paille de blé 150
  • Papier 150
  • Sciure de bois décomposée 200
  • Sciure de bois feuillus (jeunes feuilles) (moyenne) 150 - 500

Exemple d'utilisation

On mélange 2 brouettes de gazon (C/N = 10) avec 1 brouette de branches broyées (C/N = 70):

Rapport moyen = 2 * 10 + 1 * 70 = 90/3=30

Le rapport C/N obtenu est de 30. Bon pour le compost mais le mélange n'est pas assez riche en matériaux structurant. Il vaut mieux avoir un peu trop de carbone mais une bonne structure. En effet, si le tas se tasse de trop, une fermentation apparaîtra, d'où les mauvaises odeurs et un ralentissement du processus.

Ce document provient de « Rapport C/N ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rapport C/N de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rapport — [ rapɔr ] n. m. • raipor 1214; de rapporter I ♦ Action de rapporter. A ♦ 1 ♦ Littér. Action de raconter, d exposer à qqn ce qu on a vu, entendu; ce que l on rapporte. ⇒ récit, relation, témoignage . « Les querelles que causent les rapports… …   Encyclopédie Universelle

  • rapport — Rapport. s. m. Revenu, ce que produit une chose. Ce champ, cette vigne, ce pré, cet arbre est d un grand rapport. cette terre est de meilleur rapport que celle qui la joint. Rapport, signifie aussi, Recit, tesmoignage. Fidelle rapport. faux… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rapport — Rapport, C est recit de bouche, ou par escrit de ce qu on a veu, fait, ouy ou entendu, Relatio. Selon ce on dit, Le rapport d un proces fait au bureau par un juge. Le rapport d un Veneur de ce qu il a veu rencontré et destourné en sa queste. Le… …   Thresor de la langue françoyse

  • Rapport — (frz.: „Ertrag, Bericht, Beziehung ) steht für: Rapport (Bauwesen), im Baubereich das interne und externe Controlling Rapport (Psychologie), der Zustand verbaler und nonverbaler Bezogenheit von Menschen aufeinander, z. B. in der Hypnose Rapport… …   Deutsch Wikipedia

  • Rapport C/H — En chimie, pour un composé ou pour un ensemble de composé, le rapport C/H est le rapport du nombre d atomes de carbone sur le nombre d atomes d hydrogène. Ce rapport présente un intérêt dans la formule brute d un composé. Par ailleurs, dans le… …   Wikipédia en Français

  • Rapport — Sm Bericht, Berichterstattung; sich auf Geweben u.ä. stets wiederholendes Muster per. Wortschatz fach. (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. rapport, eigentlich das Wiederbringen , zu frz. apporter herbeibringen und frz. re , aus l. apportāre,… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • Rapport à — ● Rapport à en ce qui concerne, à propos de : Rapport à ton père, je ne sais rien ; à cause de : Il ne peut pas sortir, rapport à ses parents …   Encyclopédie Universelle

  • Rapport — Rap*port (r[a^]p*p[=o]rt ; F. r[.a] p[^o]r ), n. [F., fr. rapporter to bring again or back, to refer; pref. re re + apporter to bring, L. apportare. Cf. {Report}.] Relation; proportion; conformity; correspondence; accord. [1913 Webster] T is… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • rapport — (n.) 1660s, reference, relationship, from Fr. rapport, back formation from rapporter bring back, from re again (see RE (Cf. re )) + apporter to bring, from L. apportare to bring, from ad to (see AD (Cf …   Etymology dictionary

  • Rapport — »Bericht‹erstattung›, dienstliche Meldung«: Das Fremdwort wurde Anfang des 17. Jh.s aus gleichbed. frz. rapport entlehnt. Das zugrunde liegende Verb frz. rapporter »zurückbringen; erzählen, berichten« ist eine Bildung mit dem Präfix frz. re… …   Das Herkunftswörterbuch