Rama I


Rama I

Rama Ier


Rama Ier

Bouddha Yodfa Chulaloke ou Rama Ier le Grand, a été roi de Thaïlande du 6 avril 1782 au 7 septembre 1809 ; il est le fondateur de la dynastie Chakri toujours régnante aujourd'hui.

Rama Ier est né sous le nom de Thong Duang le 20 mars 1737 à Ayutthaya, fils de Phra Aksorn Sundara Smiantra, un noble du royaume d'Ayutthaya. Après son éducation dans un temple bouddhiste, son père l'envoie servir d'écuyer pour le roi Utumporn, et c'est à ce moment qu'il rencontre son ami Sin, qui deviendra le roi Taksin, son prédécesseur sur le trône. Après la chute d'Ayutthaya en 1767, il rejoint les rangs du roi Taksin sous le nom de Chao Phraya Chakri. Le nom de Bouddha Yodfa Chulaloke lui fut donné à titre posthume par le roi Rama III, Nangklao.

Général de l'armée siamoise, il conquiert Vientiane en 1778 et 1779, mettant le pays sous le joug du roi Taksin. Il enlève le Bouddha d'Émeraude pour l'installer à Thonburi. En 1782, quand le roi Taksin est déclaré fou suite à un coup d'État et exécuté, il assume le pouvoir en établissant la dynastie Chakri et est couronné le 7 avril de cette même année. Cette date est maintenant un jour férié en Thaïlande.

Le roi Rama Ier poursuit la tâche de Taksin de sauver le pays nouvellement réunifié ; il restitue les traditions du pays en récupérant les textes bouddhistes perdus après le saccage d'Ayutthaya. Il construit aussi la nouvelle capitale Bangkok (Khrungthep pour les Thaïs) ainsi que le temple pour loger le Bouddha d'Émeraude (1784), crée un nouveau code de lois, le Livre des Trois Sceaux. La littérature étant sa passion, il adapte à la culture thaïe l'épopée du Ramayana sous le nom de Ramakien.

Commons-logo.svg

Précédé par Rama Ier Suivi par
Taksin
Roi de Thaïlande
1782-1809
Rama II
  • Portail de la Thaïlande Portail de la Thaïlande
Ce document provient de « Rama Ier ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rama I de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • rama — rama …   Dictionnaire des rimes

  • Rama V — Rama V. Rama V. mit seinem Sohn Kronprinz Maha Vajirunnahis (Porträt des National History Museum, Bangkok) König Chulalongkorn der Große, im Westen besser bekannt als Rama V …   Deutsch Wikipedia

  • Rama V. — Rama V. Rama V. mit seinem Sohn Kronprinz Maha Vajirunnahis (Porträt des National History Museum, Bangkok) König Chulalongkorn der Große, im Westen besser bekannt als Rama V …   Deutsch Wikipedia

  • Rama — bezeichnet: Rama (Religion) bzw. Ram, im Hinduismus die 7. Inkarnation des Gottes Vishnu Rama (Fluss), Fluss im nördlichen Herzegowina Rama (Lebensmittel), Markenname eines vom Konzern Unilever angebotenen Streichfetts Rama (Volk), ein indigenes… …   Deutsch Wikipedia

  • Ramâ — Rāma Pour les articles homonymes, voir Rama. Râma Père Dasharatha …   Wikipédia en Français

  • Râma — Rāma Pour les articles homonymes, voir Rama. Râma Père Dasharatha …   Wikipédia en Français

  • Rāma — Saltar a navegación, búsqueda Rama Avatar de Vishnú Precedido por Parashurama Sucedido por Krishna …   Wikipedia Español

  • rama — sustantivo femenino 1. Parte de la planta que sale del tronco o del tallo, en la que nacen hojas, flores y frutos: Podaremos luego las ramas del árbol del jardín. 2. Parte de una ciencia o actividad: Carmen estudió Filología en la rama de… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • -rama — → orama rama V. orama. ⇒ RAMA, ORAMA, élém. formant Élém. tiré du gr. « spectacle », entrant, à l orig., dans la constr. de subst. masc. de caractère sav., créés pour la plupart sur le modèle de panorama. A. [La base est un mot gr. ou un mot fr.… …   Encyclopédie Universelle

  • Râma IX — Rama IX Rama IX 55e roi de Thaïlande …   Wikipédia en Français