Raie Manta


Raie Manta

Raie manta

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Manta.
Comment lire une taxobox
Raie manta
 Raie manta
Raie manta
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Chondrichthyes
Sous-classe Elasmobranchii
Super-ordre Euselachii
Ordre Rajiformes selon ADW & FishBase
Myliobatiformes selon ITIS
Famille Myliobatidae selon ADW & FishBase
Mobulidae selon ITIS
Genre Manta
Nom binominal
Manta birostris
(Walbaum, 1792)
Statut de conservation IUCN :

NT  : Quasi menacé
Schéma montrant le risque d'extinction sur le classement de l'IUCN.

 Raie manta et ses rémoras

Raie manta et ses rémoras

Wikispecies-logo.svg Retrouvez ce taxon sur Wikispecies

Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La raie manta (Manta birostris), aussi appelée « diable des mers », est une espèce de poisson cartilagineux de la famille des Myliobatidae. Elle doit son nom au mot espagnol Manta signifiant "couverture". C'est la plus grande des raies, atteignant plus de huit mètres d'envergure et plus de trois tonnes. Elle vit dans les eaux tropicales, souvent autour des récifs coralliens. C'est un être paisible et tout à fait inoffensif.

Sommaire

Description

Il s'agit d'un poisson cartilagineux rajiforme dont le corps possède deux grandes « ailes », une queue courte, ainsi qu'une tête presque plate avec, de chaque côté, deux extrémités appelés cornes céphaliques, évoquant un animal cornu, d'où son nom vernaculaire de « diable des mers ». Les yeux, petits, se trouvent aux côtés bas de chaque extrémité, en opposition à la bouche. L'animal possède, sur la phase ventrale, 5 paires d'ouïes. La mâchoire supérieure est édentée, mais l'inférieure possède plusieurs dents dont la fonction exacte est inconnue ; il pourrait s'agir de parties vestigiales.

La raie manta possède une coloration la plupart du temps bleue, mais peut être noire ou grise, souvent tachetée de blanc sur certaines parties. La zone ventrale de l'animal est généralement blanche, parfois tachetée de noir.

Alimentation

La raie manta se nourrit d'animaux planctoniques et de petits animaux nectoniques (petits poissons). Elle creuse le fond sablonneux avec ses cornes céphaliques pour obliger les proies qui s'y dissimulent à sortir et les avale grâce à sa gueule grande ouverte, les cornes céphaliques dirigeants la nourriture vers la bouche, puis l'eau est filtrée puis ressortie par les ouïes, les animaux les plus petits étant gardés pour être mangés. Ce comportement alimentaire se retrouve chez le requin baleine et le requin pèlerin[1].

Comportement

La raie manta mène une vie pélagique mais fréquente aussi les eaux superficielles près des récifs et dans les baies abritées. C'est un animal grégaire, vivant en bandes de quelques individus [2]ou en couples, rarement seul. On l'observe souvent sauter hors de l'eau, notamment pour accoucher de ses petits.[réf. nécessaire]

Reproduction

La reproduction est sexuée. Ce sont des animaux vivipares aplacentaires : les œufs éclosent (ovipare) dans le ventre de la femelle. Ces dernières mettent au monde leurs petits en sautant hors de l'eau.[réf. nécessaire]

Vie associée

Des poissons de la famille des Echeneidae, dont Remora remora s'accrochent toujours sur une raie manta pour voyager sans se fatiguer et récupérer la nourriture délaissée par leur hôte. De nombreux parasites font de même. On pense que les sauts hors de l'eau peuvent servir à se débarrasser des parasites et des rémoras accrochées. [réf. nécessaire]

Distribution

Cosmopolite de toutes les eaux tropicales et subtropicales de tous les océans, (excepté la mer des Caraïbes), Atlantique, Pacifique et Indien. Présent en mer Rouge, sa présence en mer Méditerranée est contestée. On estime que 100 000 raies manta vivent près des Maldives.

Prédateurs

Ses seuls prédateurs connus sont l'orque, l'homme — mais de manière plus restreinte —, et certains requins lorsque la raie manta est blessée ou trop faible pour se défendre.

Une présence humaine trop importante risquent de faire fuir les raies manta des zones riches en plancton. Leur cycle de reproduction est lent, elles sont donc vulnérables à la surpêche.

Autres

Raies manta pêchées à Elinkine, dans l'embouchure du fleuve Casamance (Sénégal)

Cette grande raie n'est plus guère pêchée. En revanche, sa présence est un atout touristique non négligeable.

Pour l'heure, ce que l'on sait des raies manta demeure succinct. Il aura fallu attendre 2008 pour qu'un spécialiste propose de scinder l'espèce en deux unités : les raies manta résidentielles, plus petites, comme celles des Maldives, qui ne s'éloignent pas du rivage et les raies manta pélagiques, plus grandes (dont l'envergure peut atteindre huit mètres), qui parcourent les océans tropicaux.

Galerie

Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Liens externes

Notes et références

  1. Cousteau Les requins 1970, Guide du Récif Corallien de Mer Rouge Debelius Helmut
  2. Siliotti A. (2006) Poissons de la Mer Rouge. Geodia Edizioni, Vérone, 287 p.
  • Portail de la biologie marine Portail de la biologie marine

Ce document provient de « Raie manta ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Raie Manta de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Raie manta — Pour les articles homonymes, voir Manta. Raie manta …   Wikipédia en Français

  • Manta birostris — Raie manta Pour les articles homonymes, voir Manta …   Wikipédia en Français

  • Manta hamiltoni — Manta hamiltoni …   Wikipédia en Français

  • Manta raya — Manta raya …   Wikipédia en Français

  • Raie — Pour les articles homonymes, voir Raie (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Raie  » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Manta (genre) — Pour les articles homonymes, voir Manta. Manta …   Wikipédia en Français

  • Manta (SeaWorld Orlando) — 28° 24′ 43″ N 81° 27′ 42″ W / 28.412036, 81.461609 …   Wikipédia en Français

  • Manta — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le manta (de l espagnol manta, couverture) désigne une pièce de tissu en laine, généralement de forme carrée utilisée par les bergers actuels et le peuple …   Wikipédia en Français

  • Manta hamiltoni — Manta hamiltoni …   Wikipédia en Français

  • Manta ehrenbergii — Manta ehrenbergii …   Wikipédia en Français