Rabbi Nathan


Rabbi Nathan
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Nathan ben Isaac HaBavli ni Nathan de Bratslav.

Rabbi Nathan HaBavli (en hébreu: רבי נתן הבבלי) est un tanna palestinien de la troisième génération (IIe siècle), d'origine juive babylonienne. On lui attribue traditionnellement la rédaction du traité Avot deRabbi Nathan.

Sommaire

Éléments biographiques

Fils d'un exilarque (autorité temporelle des Juifs en exil), il choisit de quitter, pour des raisons indéterminées, la Babylonie et s'établit en terre d'Israël, où il dirige l'école talmudique d'Ousha[1]. Il est également mandaté par le patriarche R. Shimon ben Gamliel pour parvenir à une réconciliation avec Rabbi Hananya de Babylone qui, croyant le Sanhédrin de Judée disparu à la suite des persécutions hadrianiques, en avait fondé un nouveau à Nehar Pekod, en Babylonie. Nathan s'acquitte de cette mission avec succès, avec l'aide de Rabbi Isaac[2].

Peu après, cependant, Rabbi Nathan et Rabbi Meïr s'opposent à Rabbi Shimon ben Gamliel, en raison des mesures prises par ce dernier pour abolir l'égalité existant jusque là entre les membres de l'académie, et limiter les témoignages d'estime à donner par la communauté aux membres de l'école d'une distinction inférieure à celle du Nassi. Œuvrant secrètement à sa déposition, Rabbi Nathan et Rabbi Meïr sont découverts, et expulsés de l'école. Ils parviennent cependant à faire ressentir le vide causé par leur absence, et sont réadmis, à la condition expresse que leur nom ne soit pas associé à leurs décisions en matière de Halakha (Loi juive). C'est pourquoi les décisions de Rabbi Nathan sont souvent introduites par la formule « certains disent[3]. »

Œuvres

Rabbi Nathan était une haute autorité talmudique, et de nombreuses sentences de lui, tant halakhiques (législatifs en matière de Loi juive) qu'aggadiques (non-législatifs) ont été consignées. L'un de ses plus importants contradicteurs en matière de Halakha était Rabbi Juda Hanassi, compilateur de la Mishna. Cependant, Rabbi Nathan aurait participé à la rédaction de la Mishna[4] et Juda le tenait en haute estime[5].

Outre le traité Avot deRabbi Nathan, pouvant être considéré comme une tossefta au traité Avot, il aurait été l'auteur de la Baraïta Mem Ṭet Middot (« Baraïta des Quarante-neuf Règles »), un petit traité non inclus dans la Mishna, aujourd'hui disparu, traitant de la Aggada et des mathématiques[6].

Notes et références

  1. T.B. Hor. 13b ; Grätz, Gesch. iv. 185
  2. Selon Grätz, l.c. pp. 188 et seq. Toutefois, selon I. Halevy (in Dorot ha-Rishonim, p. 185), cet épisode se produit alors que Rabbi Nathan et Rabbi Isaac résidaient encore à Babylone
  3. T.B. Hor. 13b
  4. T.B. B.M. 86a, et commentaire de Rachi ad loc
  5. T.B. B.B. 131a
  6. Frankel, Darke ha-Mishnah, p. 191, Leipsic, 1859

Cet article comprend du texte provenant de la Jewish Encyclopedia de 1901–1906, article « NATHAN » par Wilhelm Bacher & A. S. Waldstein, une publication tombée dans le domaine public.

Voir aussi

Articles connexes

  • Avot deRabbi Nathan

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Rabbi Nathan de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Rabbi Nathan — (Hebrew: רבי נתן הבבלי) was a Palestinian tanna of the third generation (2nd century), the son of a Babylonian exilarch. For unknown reasons he left Babylonia, and his bright prospects there, to settle in the land of Israel, where he was made… …   Wikipedia

  • Avot de-Rabbi Nathan — (hebr. אבות דרבי נתן, abgekürzt ARN) ist ein in zwei Hauptfassungen erhaltenes rabbinisches Kommentarwerk zur Mischna Avot und zählt zu den außerkanonischen Traktaten, die im Anhang zum babylonischen Talmud, in der Regel als Anhang zur Ordnung… …   Deutsch Wikipedia

  • AVOT DE-RABBI NATHAN — (Heb. אָבוֹת דְּרַבִּי נָתָן; The Fathers according to Rabbi Nathan ), a commentary on, and an elaboration of, the mishnaic tractate Avot. The work contains many ethical sayings, but also historical traditions, stories and bits of folklore. The… …   Encyclopedia of Judaism

  • SHI'BUDA DE-RABBI NATHAN — (Aram. Rabbi Nathan s Lien ), a rule of law attributed to R. Nathan, a tanna of the second century, and cited in the Babylonian Talmud as follows: Whence is the rule derived that if one man (A) claims a maneh (100 zuz) from his neighbor , and his …   Encyclopedia of Judaism

  • Nathan de Bratslav — Tombe de Reb Nosson Présentation Nom de naissance Nathan Sternhartz Surnom(s) Reb Nosson Naissance 22 jan …   Wikipédia en Français

  • Nathan of Breslov — Rabbi Nathan (Noson) Sternhartz Ohel over the grave of Nathan of Breslov Personal details Born …   Wikipedia

  • Rabbi Akiva — ben Yosseph (judéo araméen babylonien : רבי עקיבא בן יוסף ; judéo araméen galiléen : רבי עקיבה בן יוסף) est l un des plus importants maîtres de la troisième génération de docteurs de la Mishna (Ier et IIe siècles).… …   Wikipédia en Français

  • NATHAN HA-BAVLI — ( the Babylonian ; middle of the second century C.E.), tanna. It is said of Rabbi judah ha nasi and Rabbi Nathan that they constituted the conclusion of the Mishnah (BM 86a), i.e., that they were the outstanding scholars of the close of the… …   Encyclopedia of Judaism

  • Rabbi meir — Rabbi Meïr Transmission de la Torah Haza l Grande Assemblée • Zougot Tannaïm • Amoraïm Savoraïm Gueonim Rishonim Aharonim …   Wikipédia en Français

  • Nathan (given name) — Nathan Nathan the Prophet advising king David Pronunciation NAY thǝn Gender Male Origin …   Wikipedia