RMS Celtic


RMS Celtic
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Celtic.
Celtic
RMS Celtic.jpg
Le RMS Celtic en 1903

Type Paquebot transatlantique (Big Four)
Histoire
Lancement 4 avril 1901
Mise en service 26 juillet 1901
Statut Échoué le 10 décembre 1928 et démantelé sur place
Caractéristiques techniques
Longueur 213,8 m
Maître-bau 22,9 m
Capacité 2 857 passagers à l'origine ; environ 2 500 après une refonte en 1927
Tonnage 21 035 tjb
Propulsion Deux machines à quadruple expansion activant deux hélices
Vitesse 16 nœuds
Autres caractéristiques
Chantier naval Harland & Wolff, Belfast
Armateur White Star Line
Pavillon Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Port d'attache Liverpool

Le RMS Celtic est un paquebot britannique de la White Star Line mis en service en 1901. Il est le second navire de la compagnie à porter ce nom (le premier ayant été construit en 1872). Premier navire dépassant le Great Eastern par le tonnage[1], il est le premier d'une série de quatre navires de plus de 20 000 tonneaux, les Big Four ; les suivants étant le Cedric, le Baltic et l’Adriatic. Sa carrière est marquée par plusieurs collisions avec d'autres navires. Elle se termine en 1928 lorsqu'il s'échoue en Irlande. Sa coque est démolie en 1933.

Sommaire

Histoire

Construction et débuts

À la mort de Thomas Ismay, son fils, Joseph Bruce Ismay abandonne l'idée de la construction d'un sister-ship à l’Oceanic au profit d'une série de quatre navires au tonnage inégalé, les Big Four. Le premier d'entre-eux, le Celtic, est lancé le 4 avril 1901 dans les chantiers Harland & Wolff de Belfast, et, cédé à la White Star le 4 juillet. Il part en voyage inaugural de Liverpool à New York le 26 juillet de cette même année. De par sa taille imposante, le chenal menant au port de New York est agrandi[2]. À l’époque de sa mise en service, la White Star avait choisi d'abandonner la course au Ruban bleu au profit du confort et de la sécurité. Ainsi, s’il est moins rapide, le Celtic est plus économique en termes de consommation de charbon.

En février 1902, le Celtic entreprend une croisière en Méditerranée avec 800 passagers à son bord. Celle-ci dure cinq semaines, après quoi il reprend son service transatlantique[2]. En 1907, il est prêté à l’American Line, mais conserve son pavillon rouge à étoile blanche[3].

Première Guerre mondiale

Au début de la Première Guerre mondiale, le Celtic est converti en croiseur auxiliaire. Sa coque est blindée, et des canons sont installés à des emplacements prévus à cet effet dès la construction du navire[2], et le navire rejoint le 4 décembre le dixième escadron de croiseurs. Cependant, sa consommation excessive de charbon conduit à sa conversion en transport de troupes en janvier 1916 et il est utilisé pour emmener des soldats en Égypte. Il reprend sa route habituelle en mars.

En 1917, le Celtic touche une mine au large de l'île de Man. 17 personnes sont tuées mais le navire reste à flot. Il est remorqué à Peel Bay et réparé à Belfast. En mars 1918, le U-Boot UB-77 torpille le Celtic en Mer d'Irlande[4]. Six personnes sont tuées à bord, mais encore une fois, le paquebot ne coule pas, son équipage ayant décidé de l'échouer provisoirement[5]. Il est remorqué à Liverpool et à nouveau réparé.

Après guerre

Le Celtic échoué au large de Cobh

En 1920, après des travaux pour lui redonner ses décors d'origine, le Celtic reprend la mer sur la route Liverpool - New York[6]. La série des malheurs du Celtic ne s'arrête pas là puisque, le 25 avril 1925, il heurte le Hampshire Coast en mer d'Irlande, sans subir de dégâts notables ; l'autre navire, en revanche, est plus sérieusement endommagé mais peut regagner un port sain et sauf[7]. En 1927, le même incident se produit avec l’Anaconda. Encore une fois les dégâts sont minimes.

Tôt le 10 décembre 1928, il heurte le Pollock Rock de Cobh. Les passagers sont tous sauvés, ainsi que la cargaison, un pont étant construit entre le navire et la côte. Cependant, le Celtic ne peut être déplacé ou récupéré. Ses cheminées sont immédiatement abattues pour éviter qu'elles ne cachent la lumière du phare proche[2], et l'épave est vendue à une compagnie danoise. Il est entièrement démantelé et envoyé à la ferraille en 1933.

Caractéristiques et décoration

De taille plus réduite que ses sister-ships[8], le Celtic n'en est pas moins le plus gros navire au monde lors de sa mise en service, et ce jusqu'à la mise en service du Cedric. Il reste cependant moins long que l’Oceanic qui conserve le record jusqu'en 1904.

Alimenté par des machines à triple expansion et propulsé par deux hélices, le Celtic peut atteindre une vitesse de 19 nœuds. Cependant, la compagnie demande, par mesure d'économie et pour améliorer le confort, de naviguer à une moyenne de 16 nœuds[6]. La silhouette du navire est proche de celle de l’Oceanic, avec coque noire, superstructure blanche et deux cheminées ocre brun et noires. Le navire est également pourvu de quatre mâts qui n'ont pas vocation à recevoir des voiles (mais servent de support aux câbles de la TSF et au nid de pie).

Bien que légèrement plus réduit, le Celtic offre un luxe équivalent à ses sister-ships (bien que l’Adriatic bénéficie d'installations inédites comme sa piscine). Le navire possède des cabines spacieuses, alimentées en électricité, ainsi qu'une majestueuse salle à manger surmontée d'une verrière, et d'un fumoir doté de vitraux rappelant celui du Titanic. Les passagers ont également accès à une bibliothèque, un pont promenade, un salon et un café véranda[9].

Notes et références

  1. (en) R.M.S. Celtic (II), Great Ships. Consulté le 16 juillet 2009
  2. a, b, c et d (en)Celtic (2), The White Star Line. Consulté le 16 juillet 2009
  3. L'American Line, comme la White Star, appartient en effet à l'International Mercantile Marine Co. et les filiales de ce trust ont pour habitude de se prêter des navires selon leurs besoins
  4. (en)SS Celtic (2nd), White Star Ships. Consulté le 16 juillet 2009
  5. (en) Celtic II of the White Star Line, Titanic-Titanic.com. Consulté le 16 juillet 2009
  6. a et b (en) RMS Celtic II, Ayrshire Scotland. Consulté le 20 juillet 2009
  7. (en) Celtic (II) sur The Great Ocean Liners.
  8. Le Cedric jauge quelques tonneaux de plus, le Baltic et l’Adriatic jaugent quant à eux plus de 2 000 tonneaux de plus que leur aîné.
  9. (en) The Famous Big 4 of the New York - Liverpool Service - White Star Line - 1909 Brochure Gjenvick-Gjønvik Archive. Consulté le 20 juillet 2009

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes

Précédé par RMS Celtic Suivi par
Great Eastern
Queen Mary 2 05 KMJ.jpg
Plus grand paquebot du Monde (tonnage)
1901 - 1903
Cedric
  • Portail des paquebots Portail des paquebots

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article RMS Celtic de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • RMS Celtic (1901) — RMS Celtic was an ocean liner belonging to the White Star Line. She was the first of a quartet of ships measuring over 20,000 tons, dubbed The Big Four. She was the first ship larger than the SS|Great Eastern in gross tonnage. Celtic was launched …   Wikipedia

  • RMS Cedric — was laid down in 1902 at the shipyard of Harland Wolff, Belfast. RMS Cedric was the second of White Star s series known as the Big Four , the other three being RMS|Celtic|1901|6, RMS|Baltic|3=2 and RMS|Adriatic|1907|6. The RMS Celtic was the… …   Wikipedia

  • RMS Atlantic — Holzstich aus der Zeitung Harper s Weekly, April 1873 p1 …   Deutsch Wikipedia

  • Celtic (1901) — Celtic 1903 Die Celtic (auch RMS Celtic genannt) war ein britisches Passagierschiff der White Star Line. Inhaltsverzeichnis 1 Bau und Schiffsdaten …   Deutsch Wikipedia

  • RMS Adriatic — Pour les articles homonymes, voir Adriatic. Adriatic Type Paquebot transatlantique …   Wikipédia en Français

  • RMS Baltic — Балтик RMS Baltic …   Википедия

  • Celtic — The words Celt and Celtic can have a variety of meanings. Sometimes a pronunciation distinction is maintained see Pronunciation of Celtic. Pronounced /kelt(ik)/Relating to the ethnic, linguistic and cultural group*Celts or Modern Celts *Celtic… …   Wikipedia

  • RMS Baltic (1903) — The RMS Baltic was the second ship of that name belonging to the White Star Line. At 23,876 gross tons, she was the largest ship in the world until 1905. She was the third of a quartet of ships, all measuring over 20,000 gross tons, dubbed The… …   Wikipedia

  • Celtic (1872) — Celtic Celtic 1871 p1 …   Deutsch Wikipedia

  • RMS Oceanic (1899) — RMS Oceanic Die Oceanic in New York (1907) p1 …   Deutsch Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.