REC.


REC.

REC (film)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir REC.
[●REC]
Titre original [●REC]
Réalisation Paco Plaza et Jaume Balagueró
Acteurs principaux Manuela Velasco et Manuel Bronchud
Scénario Jaume Balagueró, Jordi Galcerán et Luis A. Berdejo
Photographie Pablo Rosso
Montage David Gallart
Production Julio Fernández
Budget 1,500,000 €
Format Couleur - 35 mm
Genre Film d'horreur
Durée 75 minutes
Sortie 23 novembre 2007
Langue(s) originale(s) Espagnol
Pays d’origine Espagne Espagne

[●REC] ou REC est un film d'horreur espagnol réalisé en 2007 par Paco Plaza et Jaume Balagueró.

Sommaire

Synopsis

Aux commandes de l'émission Pendant que vous dormez qui fait découvrir à ses téléspectateurs des métiers et activités nocturnes, une jeune journaliste, Angela, accompagnée de son cameraman Pablo, est embarquée durant la nuit dans une caserne de pompiers de Barcelone. Les premières heures sont très calmes, quand un appel survient : les habitants d'un immeuble ont entendu leur voisine crier. L'équipe de nuit, accompagnée des deux journalistes, se rend sur les lieux ou ils rejoignent les dits-voisins ainsi que deux policiers. Angela et les pompiers y découvrent des voisins terrifiés par des hurlements qu'ils ont entendu. Ils entrent, et découvrent alors une femme qui attaque brutalement l'un des policiers en le mordant profondemment. Contraints de l'abattre, ils fuient l'appartement en le portant, laissant sans s'en rendre compte l'un des pompiers derrière eux. Alors qu'ils tentent de sortir du batiment pour sauver le blessé, ils découvrent que le gouvernement les a mystérieusement mis en quarantaine.

Analyse

Tout comme dans Le Projet Blair Witch ou Cloverfield , c'est une caméra embarquée qui entraîne le spectateur dans l'horreur. Le film n'est en fait que la bande vidéo brute filmée par le caméraman de l'émission. Ce film se distingue par le fait que la caméra est un personnage du film. Tout le film se voit depuis le point de vue du caméraman Pablo (Manuel Bronchud) qui filme les évènements. Le spectateur ne voit pas le point de vue de Pablo mais voit ce que filme la caméra. On ne voit pas une seule fois le visage du caméraman, on voit ses chaussures, ses mains, et vaguement son corps (mais pas la tête). Il arrive que la caméra tombée à terre filme sans qu'elle soit portée, ou qu'elle soit portée par un autre personnage.

Casting

Ce qui suit dévoile des moments clés de l’intrigue.

Dans la scène finale, la personne qui interprète la fille possédée par le diable est en fait un homme, Javier Botet, un comédien réputé pour son corps rachitique dû au syndrome de Marfan, qui lui permet d'incarner toutes sortes de monstres.[1].

Tournage

Le film n'étant pas construit en plans différenciés, les séquences sont très longues, notamment une séquence de 22 minutes sans interruption. Les seules coupures sont l'arrêt momentané de la caméra, sa chute ou des retours sur image. Ces longs plans ont entraîné les acteurs à improviser parfois pour ne pas avoir à reprendre tout depuis le départ. Le tournage n'a duré qu'une vingtaine de jours.

La promotion

La promotion du film est elle aussi originale : au lieu d'une bande-annonce classique contenant des extraits du film, celle-ci provenait d'une caméra présente dans un cinéma montrant ainsi la terreur qui ressort des visages des spectateurs durant le film. Le spectateur peut alors en déduire à quel point le film peut être effrayant. On peut voir aussi les critiques du public visiblement satisfait (et horrifié) sur le site officiel.

Reception publique et critique

En Espagne, [●REC] a attiré près d'1,5 million de spectateurs, audience exceptionnelle pour un film d'horreur à petit budget.

La critique cinématographique considère que REC renouvelle le genre et terrifie le spectateur[2]. Une partie de la critique considère REC comme l'adaptation officieuse du jeu vidéo Resident Evil.

Remake et suite

Une suite, [●REC 2], a été annoncée, et se déroulerait quelques heures après la fin du premier. Manuela Velasco serait encore de la partie. Le film a fait l'objet d'un remake américain, En quarantaine, sorti en octobre 2008. Reprenant plan par plan [●REC] avec des acteurs américains[3].

Fiche technique

  • Titre : [●REC]
  • Réalisation : Paco Plaza, Jaume Balagueró
  • Scénario : Jaume Balagueró, Jordi Galcerán et Luis A. Berdejo.
  • Production : Julio Fernández
  • Photographie : Pablo Rosso
  • Montage : David Gallart
  • Pays d'origine : Espagne Espagne
  • Format : couleurs, 35mm
  • Genre : fantastique, horreur
  • Durée : 75 minutes
  • Date de sortie :
    23 novembre 2007 (Espagne Espagne)
    23 avril 2008 (France France)
  • Interdit aux moins de 12 ans

Distribution

  • Manuela Velasco : Angela Vidal
  • Manuel Bronchud : Pablo
  • Ferran Terraza : Manu
  • Martha Carbonell : Mme Izquierdo
  • Claudia Font : Jennifer Izquierdo
  • Vicente Gil : le policier

Version française

  • Adaptation : Christian Niemiec

Distinctions

Récompenses

  • Festival du Film fantastique de Gérardmer : Prix du jury, Prix du jeune public, Prix du public
  • Festival international de Sitges 2007 : Prix du public, Prix de la critique, Prix des meilleurs réalisateurs, Prix de la meilleure actrice pour Manuela Velasco.
  • Festival FanTasia : Prix du public, Fantasia d'argent pour meilleur film Nord-Américain ou Européen, Fantasia d'argent pour meilleur film innovateur.

Nominations

Notes

Liens externes

  • Portail du cinéma Portail du cinéma
  • Portail de l’Espagne Portail de l’Espagne
Ce document provient de « REC (film) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article REC. de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • REC 2 — [REC]² Données clés Titre original [REC]² Réalisation Paco Plaza …   Wikipédia en Français

  • REC 2 — Saltar a navegación, búsqueda [•REC]² Título [•REC]² Ficha técnica Dirección Jaume Balagueró Paco Plaza Dirección artística Gemma Fauria Producción …   Wikipedia Español

  • Reč — Ajouter une image Administration Nom cyrillique Реч Pays  Montenegro !Monténégro …   Wikipédia en Français

  • REC — Saltar a navegación, búsqueda El término REC tiene distintas acepciones: REC, programa de televisión chileno en formato talk show REC, serie de animación japonesa REC, película española de terror lanzada en 2007. REC 2, secuela de la anterior,… …   Wikipedia Español

  • REC — may refer to: * Reformed Episcopal Church, an Anglican church in the United States and Canada. * Regional Engineering College, colleges of engineering and technology education in India * Regional Environmental Center for Central and Eastern… …   Wikipedia

  • REC — steht für: RAM Expansion Controller, eine Schnittstelle zu einer Speichererweiterung Recife, den IATA Code des Flughafens in Brasilien Renewable Energy Certificate, ein Zertifikatssystem für erneuerbare Energien Renewable Energy Corporation,… …   Deutsch Wikipedia

  • Rec — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. {{{image}}}   Sigles d une seule lettre   Sigles de deux lettres > Sigles de trois lettres …   Wikipédia en Français

  • rec — REC, recuri, s.n. Drug, bară fixă (pe care se fac exerciţii de gimnastică). – Din germ. Reck. Trimis de claudia, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  rec s. n., pl. récuri Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa: Dicţionar ortografic  REC recuri n. Bară fixă …   Dicționar Român

  • Rec. — steht für: RAM Expansion Controller, eine Schnittstelle zu einer Speichererweiterung Recife, den IATA Code des Flughafens in Brasilien Renewable Energy Certificate, ein Zertifikatssystem für erneuerbare Energien Renewable Energy Corporation,… …   Deutsch Wikipedia

  • Rec. — Rec. 〈Abk. für lat.〉 recipe * * * Rec. = ↑ recipe. * * * Rec. = recipe …   Universal-Lexikon