Quartier de Paris


Quartier de Paris
Paris et ses 20 arrondissements
Chronologie de Paris · Lutèce · Histoire de Paris
Coordonnées 48° 51′ 24″ N 2° 21′ 07″ E / 48.856578, 2.35182848° 51′ 24″ Nord
       2° 21′ 07″ Est
/ 48.856578, 2.351828
  
Altitude 28 (mini) – 130 (maxi)
Superficie 105.40 km2
Population sans
doubles comptes
2 193 031 hab.
(2007)
Densité 20 807 hab./km2

La notion de quartier prend plusieurs significations à Paris :

  • dans le langage courant, un quartier désigne un espace urbain pourvu d'une identité commune sur le plan architectural, social, fonctionnel mais délimité sans précision : le quartier latin, le Marais, le quartier asiatique font partie des quartiers parisiens les plus connus.
  • dans le champ administratif, chacun des vingt arrondissements est découpé en quatre quartiers. On donne plus bas la liste exhaustive de ces quartiers.
  • enfin, la mise en place des conseils de quartier s'est basée sur un nouveau découpage de l'espace parisien en 121 quartiers, décrits plus bas.

Sommaire

Historique des quartiers de Paris

Période médiévale

À l'origine, Paris était divisé en quatre parties, d'où le nom de « quartiers ». Avant la mise en chantier des travaux de Philippe Auguste, quatre quartiers sont clairement identifiés : l’île de la Cité et, sur la rive droite, Saint-Jacques-de-la-Boucherie, la Verrerie et la Grève. La rive gauche est la possession d'abbayes.

Après l'édification de l'enceinte de Philippe Auguste, le nombre de quartiers passe à huit. S'ajoutent en effet à ceux qui existaient sous saint Louis : Sainte-Opportune et Saint-Germain-l'Auxerrois sur la rive droite, Saint-André et Maubert sur la rive gauche.

Huit nouveaux quartiers s'ajoutent à la liste avec l'érection de l'enceinte de Charles V, achevée en 1383. Jusqu'à la fin du XVIe siècle, Paris est ainsi divisé en seize quartiers, eux-mêmes divisés en « dizaines » : la Cité, la Grève, les Halles, Maubert, la Verrerie, Saint-André, Saint-Antoine, Saint-Denis, Saint-Eustache, Saint-Germain-l'Auxerrois, Saint-Gervais, Saint-Honoré, Saint-Jacques-de-la-Boucherie, Saint-Martin, Sainte-Avoye, Sainte-Opportune[1].

Les quartiers de Paris servent de circonscription de base pour l'action publique et l'élection aux charges municipales, par opposition aux paroisses et seigneuries autour desquelles s'organise la vie sociale. Dans chaque quartier, un « quartenier » (ou « quartinier ») est chargé des tâches administratives, tandis que la police relève d'un colonel de quartier[2]. L'institution des colonels de quartier sera étendue à l'ensemble des villes françaises par Louis XIV.

Période moderne

Suite à la Fronde, les fortifications sont détruites et l'administration royale cherche à limiter l'autonomie parisienne. Cela débouche sur la création de la lieutenance de police (édit du 3 mars 1667), la réforme des quarteniers (l'édit de juillet 1681 en fait des offices seulement honorifiques : les « conseillers et quarteniers de la Ville »[3]) et un nouveau découpage des quartiers (16 selon l'arrêt du Conseil du 12 avril 1680, vingt selon celui du 14 janvier 1702). Avec quatre nouveaux quartiers, Paris en a désormais vingt en 1702[4] :

  • cinq sur la rive gauche : Saint-Germain-des-Près, Luxembourg, Saint-André-des-Arts, Saint-Benoît, place Maubert,
  • un sur les îles : la Cité,
  • quatorze sur la rive droite où se trouvent 80 % de la population : Palais-Royal, Montmartre, Saint-Denis, Saint-Eustache, Louvre, les Halles, Sainte-Opportune, Saint-Jacques-de-la-Boucherie, Saint-Martin, Sainte-Avoye, la Grève, Saint-Antoine, Saint-Paul et le faubourg Saint-Antoine.

Ces quartiers sont sous la surveillance des commissaires obéissant au lieutenant général de police, qui ont sous leurs ordres deux inspecteurs dans chaque quartier (à partir de 1708). Les quartiers servent aussi à la perception de certains impôts, capitation, dixième, etc.

En avril 1789, la ville est découpée en 60 districts pour les élections des délégués aux états généraux, chaque ancien quartier est divisé en 3 ou 4 districts ; chaque district forme dans l'année un bataillon de la garde nationale.

Le 21 mai 1790 ce nombre est réduit à 48 sections. En 1795, ces 48 sections deviennent officiellement 48 quartiers, soit quatre par arrondissement.

Article détaillé : Section révolutionnaire de Paris.

L'annexion des communes limitrophes le 1er janvier 1860 crée huit nouveaux arrondissements, donc 32 nouveaux quartiers, portant à 80 le nombre total des quartiers parisiens. Certains des quartiers créés prennent d'ailleurs le nom des communes annexées.

Quartiers administratifs aujourd'hui

Les 80 quartiers administratifs constituent le niveau le plus fin de l'administration publique à Paris. Chacun contient un poste de police.

Article détaillé : Quartiers administratifs de Paris.

Conseils de quartier

Article détaillé : Conseils de quartier de Paris.

Les conseils de quartier regroupent des habitants de Paris désireux de s'informer ou de formuler des propositions relatives à la vie du quartier. Ils sont rattachés à la mairie d'arrondissement. Les quartiers représentés par ces conseils ne correspondent pas nécessairement aux limites des quartiers administratifs. C'est ainsi que Paris est divisé en 121 quartiers[5]. Ce sont en principe les mairies d'arrondissement qui déterminent à leur convenance le nombre des conseils de quartier au sein de leur circonscription. Il s'avère cependant dans les faits que ce nombre dépend en grande partie de l'importance de la population : ainsi le 3e arrondissement ne comprend que trois conseils de quartier, alors que le 15e en compte dix. Contre-exemple : les 1er (le moins peuplé de Paris), 4e, 5e et 7e arrondissements ont maintenu les limites des quartiers administratifs pour l'établissement de leurs conseils de quartier, quatre conseils de quartier y cohabitant donc dans chacun d'eux.

Notes et références

  1. Un trésor des mots de la ville, parution prévue en 2006 (charte éditoriale et exemples de notices).
  2. L'administration de la ville et des quartiers de Paris à la fin du XVIe siècle, document de cours de Denis Crouzet, « Le royaume de France (1559-1610) », Université Paris IV-Sorbonne, 1997–1998.
  3. Édit de juillet 1681 sur les offices de la Ville, BN, 4°F., 23 613
  4. Lacaille, Atlas des vingt quartiers de Paris, 1714.
  5. Plan des conseils de quartier (site de la Ville de Paris)

Source

Descimon & Jean Nagle, « Les quartiers de Paris du Moyen Âge au XVIIIe siècle, évolution d'une espace plurifonctionnel », in Annales, Économies, Sociétés, Civilisations, 1979.

Voir aussi


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quartier de Paris de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Quartier de paris — Paris et ses 20 arrondissements Chronologie de Paris ·Lutèce · …   Wikipédia en Français

  • Quartier Plaisance (Paris) — Quartier de Plaisance Pour les articles homonymes, voir Plaisance. Le quartier de Plaisance ou 56e quartier de Paris est un quartier administratif de Paris situé dans le 14e arrondissement. Le quartier de Plaisance se situe entre le boulevard… …   Wikipédia en Français

  • Quartier asiatique (Paris) — Hochhäuser im Pariser Quartier asiatique Das Pariser asiatische Viertel (quartier asiatique de Paris) befindet sich im 13. Arrondissement der französischen Hauptstadt zwischen der Avenue d’Ivry und der Avenue de Choisy, östlich der Rue de Tolbiac …   Deutsch Wikipedia

  • 50e quartier de Paris — Quartier de la Gare Pour les articles homonymes, voir Quartier de la Gare (homonymie). 48°49′45″N 02°22′20″E / …   Wikipédia en Français

  • 77e quartier de Paris — Quartier de Belleville Pour les articles homonymes, voir Belleville. Le quartier de Belleville ou 77e quartier de Paris est l’un des 80 quartiers administratifs de Paris et l’un des 4 quartiers administratifs de Paris du 20e arrondissement de… …   Wikipédia en Français

  • 71e quartier de Paris — Quartier de la Goutte d Or La rue de Chartres au cœur du quartier ; en arrière plan, la basilique du Sacré Cœur de Montmartre. Le quartier de la Goutte d’Or ou 71e quartier de Paris est un quartier administratif du 18e arrondissement de …   Wikipédia en Français

  • 51e quartier de Paris — Quartier de la Maison Blanche Pour les articles homonymes, voir Maison Blanche (homonymie). La rue Dieulafoy, dans le quartier de la Maison Blanche Le quartier de la Ma …   Wikipédia en Français

  • 54e quartier de Paris — Quartier du Parc de Montsouris Pour les articles homonymes, voir Parc Montsouris (homonymie). Pari …   Wikipédia en Français

  • Maison-Blanche (quartier de Paris) — Quartier de la Maison Blanche Pour les articles homonymes, voir Maison Blanche (homonymie). La rue Dieulafoy, dans le quartier de la Maison Blanche Le quartier de la Ma …   Wikipédia en Français

  • 47e quartier de Paris — Quartier de Bercy 48°50′10″N 2°23′0″E / 48.83611, 2.38333 …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.