Quantum


Quantum
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quantum (homonymie).

En physique, un quantum (mot latin signifiant « combien » et qui s'écrit « quanta » au pluriel) représente la plus petite mesure indivisible, que ce soit celle de l'énergie, de la quantité de mouvement ou de la masse. Cette notion est centrale en théorie des quanta, laquelle donnera naissance à la mécanique quantique.

Sommaire

Description

La théorie des quanta ou théorie quantique, affirme que l'énergie rayonnante est discontinue. Les quanta sont alors les « grains » composants cette énergie de valeur h.ν, où :

Ainsi, on peut déterminer facilement l'énergie contenue dans un photon en multipliant sa fréquence (déduite de sa longueur d'onde puisque sa vitesse est constante) par h.

La valeur de h est faible : 6,626.10-34 J.s.

Et \frac{E}{\nu}=n \times h, c'est-à-dire que le quotient \frac{E}{\nu} est toujours un multiple de h.

Histoire

Pour les Grecs de l'Antiquité, l'atome était vu comme une unité indivisible. En effet, le mot provient du grec ἄτομον (« atomon »), « que l'on ne peut diviser » - le « a » indique la négation et « tomê- » la division. On pourrait en déduire aujourd'hui qu'un atome est un quantum. Cependant, cette théorie fut mise à mal par différentes expériences menées par Ernest Rutherford à la fin du XIXe siècle, lesquelles démontraient que l'atome était composé de particules chargées : l'électron et de proton.

John Rayleigh énonça que la puissance rayonnée par un corps chauffé est proportionnelle à sa température absolue et inversement proportionnelle au carré de la longueur d'onde de la couleur refléchie. Cependant, des mesures ont démontré que sa théorie n'était vraie que pour les longueurs d'onde allant de l'infrarouge au vert. À partir du bleu, l'expérience est en contradiction avec les valeurs théoriques. Paul Ehrenfest appela cette erreur la « catastrophe ultraviolette ».

Max Planck, en 1900, proposa que les vibrations issues de la chaleur d'un corps se répartissent suivant une loi déterminée, régie par la constante h qui porte son nom. Il fut, au même titre que les autres physiciens, déstabilisé par sa théorie. Il essaya longtemps de conserver son résultat en supprimant les quanta, pour finalement renoncer et les admettre. La théorie des quanta était née. Elle fut le point de départ de la mécanique quantique, l'une des deux grandes théories physiques du XXe siècle.

La mécanique quantique, qui fait notamment appel à la fonction d'onde, fut initiée par Bose, de Broglie, Dirac, Einstein, Fermi, Feynman, Heisenberg, Pauli et Schrödinger. De Broglie liera le quantum à la longueur d'onde dans la mécanique ondulatoire, où une particule possède la double caractéristique quantique et ondulatoire. Une partie importante des travaux de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle seront consacrés à l'établissement de cette dualité.

Richard Feynman et Julian Schwinger ont par la suite développé l'électrodynamique quantique relativiste, théorie qui considère que l'interaction électromagnétique entre particules chargées se fait par l'échange de photons ; par extension, l'interaction gravitationnelle se ferait par l'échange de gravitons et les interactions faibles et fortes par l'intermédiaire de bosons. Pour décrire l'interaction des particules élémentaires, il a fallu développer une autre théorie portant le nom de théorie quantique des champs.

Application en Electronique

En électronique, le quantum correspond à la tension analogique de la valeur numérique la plus petite dans un convertisseur numérique/analogique, soit un 1 logique. C'est donc la différence de tension qu'il y a entre une valeur numérique et la valeur numérique suivante, à la sortie d'un convertisseur numérique/analogique.

q = \frac{V_{PE}}{2^{n}-1} avec VPE la Tension Pleine Echelle

Exemple

Les suites binaires suivantes sur n=4 bits :
- De l'analogique au numérique on a :

 0 0 0 0 si Ua < 3mV 
0 0 0 1 si 3mV <Ua < 6mV
1 1 1 1 si 45mV < Ua < TPE
Ainsi le quantum q = 3mV (on augmente de 3mV en analogique pour 0 0 0 1 en numérique)

- Du numérique à l'analogique on a :

 0 0 0 1 = 3mV ( = q )
0 0 1 0 = 6mV ( = 2q )
1 1 1 1 = 45mV ( = 15q )

Étymologie

  • Quantum est une forme latine correspondant à ce qui désigne en physique une quantité insécable (quanta au pluriel) ;
  • Quantus, adjectif signifiant « combien » dans le mode interrogatif et exclamatif (quanta au féminin singulier ou au neutre pluriel).

Citons quelques mots dérivés de « quanta » :

  • quantification
  • quantique (logique, théorie, nombre, formalisme, particule, probabilité)
  • quantifier
  • quantificateur

Utilisation fiscale

En droit fiscal français, le terme quantum est utilisé pour désigner le montant des impositions qui sont contestées devant l'administration ou devant le juge de l'impôt.


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Quantum de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • quantum — plur. quanta [ k(w)ɑ̃tɔm, k(w)ɑ̃ta ] n. m. • 1624; mot lat. « combien » 1 ♦ (par l angl.) Philos. Quantité déterminée. ♢ Dr., admin. Montant (d une amende, d une pension, d une part). 2 ♦ (1911; all …   Encyclopédie Universelle

  • Quantum — Quan tum, n.; pl. {Quanta}. [L., neuter of quantus how great, how much. See {Quantity},] 1. Quantity; amount. Without authenticating . . . the quantum of the charges. Burke. [1913 Webster] 2. (Math.) A definite portion of a manifoldness, limited… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • quantum — (n.) 1610s, one s share or portion, from L. quantum how much, neuter singular of quantus how great (see QUANTITY (Cf. quantity)). Introduced in physics by Max Planck, 1900; reinforced by Einstein, 1905. Quantum theory is from 1912; quantum… …   Etymology dictionary

  • Quantum 2 — Localisation Coordonnées …   Wikipédia en Français

  • Quantum — (von lateinisch für „wie viel“, „wie groß“) ist: ein umgangssprachlicher Begriff mit der Bedeutung eine bestimmte Menge oder eine bestimmte Anzahl eine ehemalige Automobilmarke; siehe Quantum (Automarke) ein US Unternehmen, das… …   Deutsch Wikipedia

  • quantum — index bulk, proportion, quantity, quota Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • quantum — UK US /ˈkwɒntəm/ noun [C, usually singular] FORMAL ► an amount of something: quantum of sth »Earnings depend on the quantum of work done by you. »During this period, the quantum of oil production increased to 16.10 million barrels from 15.84… …   Financial and business terms

  • Quantum — Sn erw. fremd. Erkennbar fremd (16. Jh.) Entlehnung. Neutralform von l. quantus wieviel . Wird aus der Wissenschaftssprache und Kaufmannssprache übernommen und nicht eingedeutscht.    Ebenso nndl. quantum, ne. quantum, nfrz. quantum, nschw.… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • quantum — |quantum| s. m. 1. Quantidade ou soma que não se designa. 2. Quantidade referente a cada um numa repartição. 3. Montante de uma indenização. 4.  [Física] Quantidade mínima de energia que pode ser emitida, propagada ou absorvida. [A teoria dos… …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • Quantum — Quantum: Der Ausdruck für »Menge, Anzahl; Anteil; ‹bestimmtes› Maß« wurde im 17. Jh. in der Kaufmannssprache aus lat. quantum, dem Neutrum von lat. quantus »wie groß, wie viel; so groß wie« übernommen. – Dazu: Quantität »Menge, Masse, Anzahl; (in …   Das Herkunftswörterbuch

  • quantum — [kwän′təm] n. pl. quanta [kwän′tə] [L, neut. sing. of quantus, how much: see QUANTITY] 1. quantity, or amount 2. a specified quantity; portion 3. in the quantum theory, a (or the) fixed, elemental unit, as of energy, angular momentum, etc …   English World dictionary