Prémisse


Prémisse
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir prémices.

Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle-même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux premières prémisses s'appellent la majeure et la mineure.

L'une des prémisses les plus célèbres dans l'histoire de la philosophie est l'immanentisme, système présenté notamment par Spinoza.

Argument dont découle un raisonnement

{...}


Étymologie

Lat. praemissa, sous-entendu sententia, proposition mise en avant, de prae, en avant, et mittere, envoyer.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prémisse de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prémisse — [ premis ] n. f. • 1310; lat. præmissa (sententia) « (proposition) mise en avant » 1 ♦ Log. Chacune des deux propositions placées normalement au début d un raisonnement et dont on tire la conclusion. Axiome constituant l une des prémisses d un… …   Encyclopédie Universelle

  • Premisse — Prémisse  Pour l’article homophone, voir prémices. Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux …   Wikipédia en Français

  • prémisse — prielaida statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. assumption; premise; supposition vok. Annahme, f; Prämisse, f; Voraussetzung, f rus. допущение, n; предположение, n; предпосылка, f pranc. prémisse, f; présupposition, f; supposition, f …   Fizikos terminų žodynas

  • Prémisse —    см. Предпосылка …   Философский словарь Спонвиля

  • Prémisses — Prémisse  Pour l’article homophone, voir prémices. Une prémisse est une proposition, considérée comme évidente par elle même ou démontrée dans un autre raisonnement, à partir de laquelle on déduit une conclusion. Dans un syllogisme, les deux …   Wikipédia en Français

  • Syllogisme — En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels, or Socrate …   Wikipédia en Français

  • Copule (logique) — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Deuxième Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Première Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français

  • Exemples De Syllogismes De La Quatrième Figure — Syllogisme En logique aristotélicienne, le syllogisme est un raisonnement logique à deux propositions (également appelées prémisses) conduisant à une conclusion qu Aristote a été le premier à formaliser. Par exemple, Tous les hommes sont mortels …   Wikipédia en Français