Préfet


Préfet
Page d'aide sur l'homonymie Cette page d’homonymie répertorie les articles traitant d'un même sujet en fonction du pays ou de la juridiction.
Préfet de Phu-doan, Tonkin, (Indochine) - 1884

Le préfet est un fonctionnaire envoyé par l'État dans un ressort particulier avec une délégation de pouvoir préalablement définie, il a donné son nom aux préfectures.

Le mot préfet vient du latin præfectus (celui qui a été mis à la tête de...). Le terme de préfet provient donc de la Rome Antique.

Sommaire

Empire romain

Le titre de préfet dans la Rome antique correspondait à de nombreux types de charges.

Les grandes préfectures

Elles constituent des charges essentielles dans le gouvernement de l'Empire

Préfectures confiées à des sénateurs

  • les préfets du trésor (præfectus ærarii), ils étaient chargé d'administrer le trésor du sénat et le trésor militaire.

Les préfectures dans la carrière des chevaliers

La carrière équestre qui se structura progressivement au cours du premier siècle du Haut-Empire comportait de nombreux postes comportant le titre de préfet.

  • préfet des ouvriers (praefectus fabrum) : ce fut jusqu'au IIe siècle de notre ère le poste le plus courant pour débuter une carrière équestre, le jeune chevalier devant assister à Rome un magistrat.
  • les préfets commandant des unités auxiliaires : préfet de cohorte (praefectus cohortis) et préfet des ailes de cavalerie (præfectus alae). La carrière équestre commençait en général par l'exercice de responsabilités militaires, les milices équestres. Après Claude leur succession fut clairement fixée : on débutait par une préfecture de cohorte, puis après un tribunat de légion on exerçait une préfecture d'aile.
  • préfet de vexillations : le commandant d'une vexillation, détachement de soldats prélevés sur une unité régulière, peut porter le titre de préfet.
  • les préfets territoriaux : un certain nombre de commandement sur des régions sont attestés avec des titres divers : praefectus ripae pour la surveillance des grands fleuves frontières (Rhin, Danube, Euphrate), préfet de région comme le praefectus Berenicidis en Égypte contrôlant la route entre Koptos et Berenike, praefectus orae maritimae pour la surveillance des littoraux comme en Espagne citérieure ou dans le Pont.
  • les préfets de tribus : l'administration d'un peuple soumis à Rome mais auquel Rome ne voulait pas conférer l'autonomie politique pouvait être confiée à un responsable portant le titre de préfet (praefectus gentis). On trouve parfois des préfets de cités qui correspondent aussi à ce cas.
  • les préfets de province : certaines petites provinces de l'empire furent confiées, aux débuts de l'empire, à des chevaliers portant le titre de préfet. Par la suite le titre des gouverneurs de province équestre fut celui de procurateur.
  • les préfets de la flotte. Le titre de préfet de la flotte (præfectus classis) pouvait désigner le commandement des deux grandes flottes prétoriennes (Misène et Ravenne), mais il pouvait aussi s'appliquer à des flottes régionales (flotte du Rhin, du Danube, de Bretagne…).
  • le titre de préfet de légions (præfectus legionis) est donné à un chevalier agissant à la place d'un légat de légion. En dehors de quelques cas particuliers, ce titre ne se rencontre fréquemment qu'à partir du moment où les légions ne furent plus confiées à des sénateurs.

La carrière équestre culmine avec les grandes préfectures, à l'exception de la préfecture de la Ville qui est confiée à un sénateur.

Autres préfectures dans l'armée romaine

  • préfet du camp
  • préfet des vétérans

Les préfectures dans la vie des cités

On trouve parfois le titre de préfet dans l'administration des cités de l'empire. Le préfet de cité est généralement un grand personnage local désigné pour remplacer l'empereur lorsque l'on a désigné ce dernier comme magistrat de la cité pour l'année à venir. Le préfet de cité peut aussi être un personnage exerçant momentanément l'autorité politique par délégation à la place des magistrats normaux de la cité. Le titre de préfet peut aussi être donné à des personnages administrant une subdivision de la cité en représentant son autorité, comme dans le cas d'un praefectus pagi, préfet de pagus[1]. Enfin le titre de préfet peut désigner un certain nombre de missions au service de la cité : préfet des affaires sacrées (praefectus sacrorum) à Lepcis Magna[2], préfet des vigiles et des armes (praefectus uigilum et armorum) à Nîmes[3], préfet chargé de la répression du brigandage (praefectus arcendis latrociniis) à Nyon[4], préfet préposé à la sécurité et aux biens (praefectus praesidio et priuatis Vocontiorum) chez les Voconces[5].

Drapeau de Belgique Belgique

Drapeau du Canada Canada

Drapeau : Québec Québec

Au Québec, le préfet est un élu qui dirige une municipalité régionale de comté.

Drapeau de France France

En France, le préfet est un haut fonctionnaire représentant de l'État dans un département (le préfet de département) ou une région (le préfet de région), lesquels sont à la fois des découpages administratifs et des collectivités territoriales.

Pour une femme, le terme employé peut être préfet ou préfète[6].

Le terme de préfet est aussi employé à l'Education Nationale depuis le programme ECLAIR mis en oeuvre pour la rentrée 2011-2012 ("préfet des études").

Royaume de Hollande

Les Pays-Bas ont eu des préfets (landdrost), sur le modèle français, entre 1807 et 1810.

Drapeau d'Italie Italie

En Italie, le préfet est le représentant du gouvernement dans une circonscription territoriale.

Vallée d'Aoste

La région autonome et bilingue (italien-français) Vallée d'Aoste, est la seule région italienne sans provinces. Par conséquent, les fonctions de la préfecture sont exercées par les organes de pouvoir régionaux, et le président de la région est considéré comme le préfet territorial.

Flag of the Vatican City.svg Saint-Siège

Drapeau de Suisse Suisse

  • Dans le canton de Berne, le préfet (al. Regierungsstatthalter) représente le gouvernement cantonal (le Conseil-exécutif) dans un arrondissement. Il a des pouvoirs administratifs étendus : il décide sur plainte ou recours contre toutes décisions des communes, surveille les communes de tout statut (municipales, ecclésiastiques, bourgeoises etc.), est autorité de police en matière d'ordre et de sécurité, ordonne les placements aux fins d'assistance, ordonne l'exécution des peines et coordonne la gestion de crise.
  • Dans le canton de Vaud, le préfet est nommé par l'exécutif cantonal appelé Conseil d'État et dans le canton de Fribourg il est élu par le peuple. Il est le représentant du gouvernement cantonal dans son district.

Drapeau du Japon Japon

Préfet est une traduction française possible des termes japonais 県令 (kenrei?) (de 1871 à 1886) puis 知事 (chiji?) (depuis 1886), utilisés pour désigner l'administrateur nommé à la tête d'une préfecture japonaise, entre 1871 et 1947. En effet, le système japonais mis en place à partir de 1871 est largement inspiré du modèle des préfets français[7].

Élu directement au suffrage universel depuis 1947, l'exécutif en chef d'une préfecture est, à partir de cette date, plus généralement nommé "gouverneur" en français, bien que le terme japonais reste identique (知事 (chiji?))[8].

Notes et références

  1. CIL XII, 2346 et 1376 et 1529
  2. IRT, 321
  3. Par exemple CIL XII, 3223
  4. Par exemple CIL XII,5010
  5. CIL XII,1368
  6. Exemple : Décret du 28 octobre 2005 portant élévation de classe (administration préfectorale), Journal officiel n°254 du 30 octobre 2005
  7. Éric SEIZELET, « La fonction préfectorale au Japon » in Revue française d’administration publique, n°96, octobre-décembre 2000, p. 639
  8. Comme dans Jean-Marie BOUISSOU (dir.), Le Japon contemporain, Paris, Fayard, 2007, 618 p.

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Préfet de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • préfet — [ prefɛ ] n. m. • v. 1170; lat. præfectus « préposé », de præ et facere « faire » 1 ♦ Hist. L un des hauts magistrats chargés de l administration de Rome. ♢ L un des préfets du prétoire qui étaient à la tête d un département de l Empire… …   Encyclopédie Universelle

  • Prefet — Préfet Préfet de Phu doan (Indochine) 1884 Le préfet est un fonctionnaire envoyé par l État dans un ressort particulier avec une délégation de pouvoir préalablement définie, il a donné son nom aux préfectures. Le mot préfet vient du latin… …   Wikipédia en Français

  • prefet — PREFET, ou prefect. s. m. C estoit autrefois un Officier principal dans l Empire Romain, qui estoit establi, preposé avec pouvoir, authorité. Prefet du Pretoire. Prefet des Gaules. Prefet de l Egypte. On se sert encore de ce mot pour signifier… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • préfet — (pré fè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des pré fè z actifs ; préfets rime avec traits, succès, mauvais, etc.) s. m. 1°   Celui qui, chez les Romains, occupait une préfecture. Le préfet des Gaules. •   Burrhus était préfet ou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PRÉFET — s. m. Celui qui occupait une préfecture dans l empire romain. Le préfet du prétoire. Le préfet de Rome. Le préfet des Gaules. Le préfet d Égypte.   Il se disait autrefois, dans plusieurs Colléges, Du maître qui avait une inspection particulière… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRÉFET — n. m. Celui qui occupait une préfecture dans l’empire romain. Le préfet de Rome. Le préfet des Gaules. Le préfet d’égypte. Le préfet du prétoire. Il désigne, dans l’organisation administrative actuelle de la France, le Magistrat chargé de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Préfet —    Droit administratif: dépositaire unique de l autorité de l Etat dans le département …   Lexique de Termes Juridiques

  • préfet — n. PRÉFÈ, TA (Albanais, Annecy, Arvillard, Saxel) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • préfet — …   Useful english dictionary

  • Prefet du pretoire — Préfet du prétoire Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français