Prunellier


Prunellier
Aide à la lecture d'une taxobox Prunellier
 Prunus spinosa
Prunus spinosa
Classification classique
Règne Plantae
Sous-règne Tracheobionta
Division Magnoliophyta
Classe Magnoliopsida
Sous-classe Rosidae
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
Sous-famille Prunoideae
Genre Prunus
Nom binominal
Prunus spinosa
L., 1753
Classification phylogénétique
Ordre Rosales
Famille Rosaceae
 Fleurs

Fleurs

 Fruits

Fruits

D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons

Le prunellier ou prunelier (Prunus spinosa), est un arbuste de la famille des Rosaceae.
Il est aussi appelé buisson noir, épinette ou épine noire.
En raison de son caractère épineux et d'une forte tendance à drageonner, il est très utilisé pour former des haies infranchissables pour le bétail. Comme l'aubépine, il peut former une haie ou un taillis inextricable en quelques années. Ses fruits étant appréciés des oiseaux qui disséminent ses graines, il est une espèce envahissante des friches et de certaines pâtures.

Sommaire

Description

Le prunellier peut mesurer de 2 à 6 mètres de haut. Ses branches épineuses portent des petites fleurs blanches très mellifères au mois de mars ou avril selon le climat. Ses baies (à un seul noyau appelées prunelles, localement plosses) violettes sont astringentes et très âpres tant qu'elles n'ont pas subi les premières gelées.

Il existe différents cultivars du prunellier dont le Prunus spinosa 'Plena' qui dispose de fleurs doubles.

Sur les autres projets Wikimedia :

Distribution

Le prunellier est largement distribué de l'Europe de l'Ouest à l'Asie mineure, dans la région du Caucase et en Afrique du Nord[2].

Propriétés médicinales

Les fruits sont astringents et toniques car riches en tanin, vitamine C et acides organiques.

En décoction, le prunellier est laxatif, et ses fruits sont utilisés comme remède contre les constipations.

Utilisation

  • Le prunellier est un des constituants naturels des haies car les bovins et ovins n'apprécient pas ses fruits et restent à bonne distance de ses épines.
  • Ses prunelles sont comestibles blettes et peuvent être utilisées pour obtenir une liqueur réputée (comme le patxaran) et pour l'élaboration d'eau-de-vie. La confiture de prunelle était très souvent confectionnée autrefois dans les régions au climat rude, elle est encore utilisée en cuisine dans l'élaboration des recettes à base de vin rouge, bourguignons, civets, etc.
  • Ses drageons à croissance rapide en font un arbuste idéal pour la consolidation des terrains en pente.
  • Son bois est très dur, il était utilisé comme bois d'œuvre et pour la confection des cannes.
  • Il peut être utilisé comme porte-greffe naturel pour le prunier, le pêcher et l'abricotier. Au bout de 2 à 3 ans, on obtient une fructification faible avec une durée de vie assez courte.
  • Ce sont ses sommités qui sont utilisées pour faire le vin d'épines.

Écologie

Cet arbuste est un excellent site d'accueil pour de nombreux lépidoptères tels que les thecla. Il est l'hôte principal de la chenille du Thécla du bouleau (Thecla betulae) et un des hôtes d'autres chenilles de Lépidoptères Rhopalocères comme :

Culture

Le prunellier se reproduit par semis ou par multiplication végétative des drageons. Il supporte très bien la sécheresse mais ne s'épanoui véritablement que dans une terre profonde.

Ennemis

Les chenilles de papillons de nuit (hétérocères) suivants (classés par famille) se nourrissent de prunelier :

- cidarie du prunier,
- citronnelle rouillée,
- hibernie hâtive,
- phalène sillonnée,
- phalène soufrée (Geometridae),
- bombyx laineux,
- feuille-morte du chêne,
- livrée des arbres (Lasiocampidae),
- double oméga (Noctuidae),
- moyen paon de nuit,
- petit paon de nuit (Saturniidae),
- zygène des épines (Zygaenidae).

(Voir aussi ces papillons sur le Wiktionnaire)

Photos

Sleedoorn bloemen (Prunus spinosa).jpg Prunus spinosa2.jpg
Prunus spinosa en fleur Prunelles

Références

  1. données d'après :Julve, Ph., 1998 ff. - Baseflor. Index botanique, écologique et chorologique de la flore de France. Version : 23 avril 2004.
  2. G. Hegi, Illustrierte Flora von Mittel-Europa, Lehmann, 1995 

Références externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prunellier de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prunellier — [ prynəlje ] n. m. • 1694; prunelier 1549; de 1. prunelle ♦ Arbrisseau épineux des haies (rosacées), qui porte les prunelles, appelé aussi prunier épineux. Fleurs blanches des prunelliers. On écrirait mieux prunelier (cf. étym. ). ● prunellier… …   Encyclopédie Universelle

  • prunellier — Prunellier. s. m. L arbrisseau qui porte les prunelles …   Dictionnaire de l'Académie française

  • prunellier — dygioji slyva statusas T sritis vardynas apibrėžtis Erškėtinių šeimos dekoratyvinis, maistinis, vaistinis nuodingas augalas (Prunus spinosa), paplitęs Europoje ir vakarų Azijoje. Naudojamas džinui gaminti. atitikmenys: lot. Prunus spinosa angl.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • PRUNELLIER — s. m. Prunier sauvage, arbrisseau épineux qui porte les prunelles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRUNELLIER — n. m. Prunier sauvage, arbrisseau qui porte les prunelles …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prunellier — (pru nè lié ; l r ne se prononce pas et ne se lie pas ; au pluriel, l s se lie : des prunelliers épineux) s. m. Nom vulgaire du prunier épineux. ÉTYMOLOGIE    Prunelle 1 ; Berry, preunellier, peurnellier …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • prunellier — nm. : bèlofî nm. (Albanais.001, Annecy.003b, Balme Si., Moye), palofréhir (Montricher), pèlossî (Épagny) || blosnî (003a, Thônes.004), R. => Prunelle ; épnà naira <épine noire> nf. (001,004), épena (Saxel.002). A1) lieu planté de… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Prunellier à gros fruits — Prunus ×fruticans Prunus ×fruticans …   Wikipédia en Français

  • Thecle du prunellier — Thècle du prunellier Thècle du prunellier ou de l aubépine …   Wikipédia en Français

  • Laineuse du prunellier — Laineuse du chêne Laineuse du chêne ou du prunellier …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.