Provinces du Japon


Provinces du Japon
Les anciennes provinces du Japon

Avant que l'actuel système de préfectures soit établi, le Japon était divisé en dizaines de provinces (, kuni?). Chaque province était elle-même divisée en gun (?, comtés, auparavant appelés kōri).

Historique

Les provinces furent à l'origine établies à la fois en tant qu'unités administratives et régions géographiques par le Ritsuryō, en particulier par le code de Taihō en 701. De la période Asuka (538-710) à la période Muromachi (1336-1573), le Japon de l'époque (Honshū, Shikoku et Kyūshū) était divisé en huit régions : le Kinai, actuel Kansai, autour de la capitale, et les sept routes (), formant l'ensemble gokishichidō. Le Kinai était divisé en cinq provinces (Izumi, Kawachi, Settsu, Yamashiro, Yamato), auxquelles s'ajoutaient 61 provinces dans le reste du Japon à l’application du code de Taihō.

À la fin de la période Muromachi, sous l'impulsion de Hideyoshi Toyotomi, la fonction des provinces fut graduellement supplantée par les domaines des daimyos de la période Sengoku. Durant la période Edo, ces fiefs devinrent connus sous le nom de han. Les provinces demeurèrent des entités géographiques et les gens se référaient souvent à un endroit en couplant le nom de la province avec celui du han.

Lors de la restauration de Meiji (1867-1868), les han furent légitimés en tant qu'unités administratives, mais furent rapidement remplacées par les préfectures avec l'abolition du système han. En 1871, le nombre de préfectures était de 304, correspondant généralement à d'anciens han, alors que le nombre de provinces était de 68, sans compter Hokkaidō et la province de Ryūkyū. Les séparations entre les nombreuses préfectures étaient non seulement très compliquées, mais de plus ne correspondaient pas à celles des provinces. Les préfectures furent graduellement fusionnées pour atteindre le nombre de 37 en 1881 ; quelques-unes furent alors divisées pour atteindre le nombre de 45 en 1885. L'ajout de Hokkaidō et Okinawa produit le nombre actuel de 47 préfectures.

À ce jour, aucun ordre officiel n'a été promulgué dans le but d'abolir les provinces. Elles sont cependant aujourd'hui considérées comme obsolètes, bien que leurs noms sont toujours largement utilisées, notamment dans les noms de sociétés ou de marques. Ainsi au début des années 2000, le gouverneur de la préfecture de Nagano a proposé de renommer sa préfecture en Shinshū (信州?), nom courant de l'ancienne province de Shinano (信濃国, Shinano no kuni?).

Sur les autres projets Wikimedia :


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Provinces du Japon de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Provinces du japon — Les anciennes provinces du Japon. Époque de Kamakura (1868) Avant que l actuel système de préfectures soit établi, le Japon était divisé en dizaines de provinces (国, kuni). Chaque province était elle même divisée en gun (郡, comtés, auparavant… …   Wikipédia en Français

  • Japon féodal — L ère féodale du Japon qui commence avec l ère Kamakura et de termine par l époque d Edo dure 700 ans ( 17e 19e siècle ). Des samouraïs arpentent le pays en quête de seigneurs assez puissants pour assouvir leurs ambitions, tandis que ces mêmes… …   Wikipédia en Français

  • Provinces — Province  Ne doit pas être confondu avec Provence. La province est une division administrative utilisée dans plusieurs États, depuis l Empire romain. Le mot province vient du latin provincia qui signifie « pays vaincus » ou pro… …   Wikipédia en Français

  • JAPON - Histoire — Dans l’histoire de l’Asie, le Japon occupe une place particulière du fait de son insularité. On l’a souvent comparée à celle de l’Angleterre dans l’histoire de l’Europe. Mais cette similitude géographique ne doit pas masquer les dissemblances qui …   Encyclopédie Universelle

  • JAPON - La littérature — Dans le domaine des lettres comme en bien d’autres, les Chinois avaient été les initiateurs des Japonais. Avec l’écriture, en effet, ceux ci avaient importé, entre le IVe et le VIIIe siècle, à peu près tous les écrits de ceux là. Mais après une… …   Encyclopédie Universelle

  • JAPON - Les arts — Issu, comme tous les arts de l’Extrême Orient, de la Chine qui lui a fourni techniques et modèles, l’art japonais se distingue, cependant, par l’originalité de ses créations. Son développement est scandé de périodes d’absorption, où se manifeste… …   Encyclopédie Universelle

  • JAPON - Analyse socio-politique — Ayant recouvré son indépendance le 8 septembre 1951, date de la signature à San Francisco du traité de paix qui mettait fin à six années d’occupation américaine, le Japon se caractérise toujours, sur le plan politique, par une remarquable… …   Encyclopédie Universelle

  • Japon — 日本 Nippon ou Nihon (ja) État du Japon (fr) …   Wikipédia en Français

  • Japon impérial — Empire du Japon Empire du Japon 大日本帝國 Dai Nippon Teikoku (ja) …   Wikipédia en Français

  • Province du Japon — Provinces du Japon Les anciennes provinces du Japon. Époque de Kamakura (1868) Avant que l actuel système de préfectures soit établi, le Japon était divisé en dizaines de provinces (国, kuni). Chaque province était elle même divisée en gun (郡,… …   Wikipédia en Français


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.