Production I.G


Production I.G
Logo de Production I.G

Logo de Production I.G
Création 15 décembre 1987[1]
Personnages clés Mitsuhisa Ishikawa, Président[1]
Forme juridique Kabushiki kaisha[1]
Siège social Drapeau du Japon Musashino[1] (Japon)
Activité Médias et divertissement
Produits Séries, courts et longs métrages d'animation (anime)[1]
Société mère I.G Port[1]
Sociétés sœurs Mag Garden
Xebec
Production I.G.,LLC (marché américain)[1]
Effectif 120[1]
Site web production-ig.co.jp

Production I.G (株式会社プロダクション・アイジー, Kabushiki-gaisha Purodakushon Ai Jī?) est un studio de production de films et de série d'animation japonaise créé le 15 décembre 1987 sous le label I.G Tatsunoko avant de devenir Production I.G en 1993. Le nom provient des initiales des deux créateurs : Mitsuhisa Ishikawa et Takayuki Gotou[2] .

Sommaire

Histoire

Tout au long des années 1980, Mitsuhisa Ishikawa travaille comme producteur pour le studio Tatsunoko sur plusieurs travaux du studio comme par exemple Okawari-Boy Starzan S. En 1987, il se voit confier la direction d'une annexe du studio avec qui il travaillera sur Akai Kodan Zillion[3]. À cet époque, Tatsunoko est en grande difficultés financière et l'annexe dirigée par Ishikiwa manque de moyens. Ishikiwa propose alors à Takayuki Gotou, qui travaille avec lui, que l'annexe fasse scission. C'est chose faite le 15 décembre 1988 et l'annexe est renommée I.G Tatsunoko[3]. Tatsunoko finance néanmoins en partie la nouvelle entreprise.

I.G Tatsunoko produit alors un grand nombre d'OAV et de films en collaboration notamment avec les studios animate film, Deen et Kitty Mitaka. Au début des années 1990, le studio travaille notamment avec Mamoru Oshii sur les OAV et sur le premier film de Patlabor. Travaillant depuis son film Tenshi no tamago principalement avec Studio Deen, Oshii est séduit par le studio I.G et décide dans un premier temps de lui confier l'animation des parties animés de son film-live Talking head sortis en 1992. En 1993, Oshii réalise son premier film chez I.G, Patlabor 2 qui sera suivis 2 ans plus tard par le mondialement acclamé Ghost in the shell.

En septembre 1993, le studio change de nom et devient Production I.G[3], son nom actuel. En juin 1990, Ishikawa crée ING[3] qui sert de maison-mère pour Production I.G[4] jusqu'en septembre 2000 où elle est réintégrée au studio[3]) Le studio créait également de nombreuses filiales :Xebec en mai 1995[3], studio plus axé sur la production de séries TV, Production I.G., LLC (installé à Los Angeles), chargé de la distribution internationale, en mai 1997[3] et Bee Train en 1997 qui deviendra par la suite indépendante. Le 1er décembre 2007, Production I.G s'est unie avec Mag Garden, éditeur de manga, dont il détenait déjà 15%. La nouvelle société crée appelle I.G Port et est dirigée par Matsuhisa Ishikawa. La nouvelle structure détient 100% de Production I.G, Xebec et Mag Garden[5].

En avril 2010, le studio est transféré de Kokubunji à Musashino

Production

Sources[6],[7]

Série TV

  • Blue Seed (oct 1994 - mars 1995) (26 épisodes) (avec Ashi Productions)
  • PaRappa Rappa (avril 2001 - septembre 2001) (30 épisodes) (avec J.C. Staff)
  • Vampiyan Kids (oct 2001 - mars 2002?) (26 épisodes) (avec Xebec)
  • Ghost in the Shell: Stand Alone Complex (oct 2002 - mars 2003) (26 épisodes)
  • Le Bahut des tordus (Sakigake!! Cromartie Koukou) (oct 2003 - mars 2004) (26 épisodes de 12 min)
  • Ghost in the Shell: Stand Alone Complex 2nd GIG (janvier 2004 - janvier 2005) (26 épisodes)
  • Otogizoushi (juillet 2004 - mars 2005) (26 épisodes)
  • Windy tales (septembre 2004 - février 2005) (13 épisodes)
  • IGPX (oct 2005 - mars? 2006) (24 épisodes)
  • Blood+ (oct 2005 - septembre 2006) (50 épisodes)
  • Idaten Jump (oct 2005 - septembre 2006)(52 épisodes) (avec Trans art?)
  • xxxHolic (avril 2006 - septembre 2006) (24 épisodes)
  • Le Chevalier D'Eon (août 2006 - février 2007) (24 épisodes)
  • Reideen (mars 2007 - septembre 2007) (26 épisodes)
  • Seirei no moribito (avril 2007 - septembre 2007) (26 épisodes)
  • Sisters of Wellber (avril 2007 - juin 2007) (13 épisodes) (avec Trans art)
  • Ghost hound (oct 2007 - avril 2008) (22 épisodes)
  • Sisters of Wellber Zwei (janvier 2008 - mars 2008) (13 épisodes) (avec Trans art)
  • Real Drive (avril 2008 - septembre 2008?) (26 épisodes)
  • xxxHOLiC: Kei (avril 2008 - juin 2008) (13 épisodes)
  • Toshokan Sensō (avril 2008 - juin 2008) (12 épisodes)
  • World Destruction (juillet 2008 - septembre 2008) (13 épisodes)
  • Kemono no Sou-ja Erin (janvier 2009 - décembre 2010) (50 épisodes) (avec Trans art)
  • Sengoku Basara (avril 2009 - juin 2009) (12 épisodes)
  • Higashi no Eden (avril 2009 - juin 2009) (11 épisodes)
  • Kimi ni todoke (octobre 2009 - mars 2010) (25 épisodes)
  • Sengoku Basara 2 (juillet 2010 - septembre 2010) (12 épisodes)
  • Kimi ni todoke S2 (janvier 2011 - mars) (12 épisodes)
  • Moshidora (avr 2011 - mai 2011) (10 épisodes)
  • Yondemasu yo, Azazel-san (avr 2011 - juil 2011) (13 épisodes)
  • Usagi Drop (juil 2011 - sept 2011) (11 épisodes)
  • Blood-C (juil 2011 - sept 2011) (12 épisodes)
  • Guilty Crown (oct 2011 - en cours)

Films

OAV

Jeux vidéo

Les parties d’anime seulement :

Courts métrage

  • The Adventures of Slaim (1995)
  • Dimensional Adventure Numa Monjar (1996)
  • Samsung Home Appliances (3 publicités pour Samsung) (1996)
  • Beer and Samurai (Publicité pour Murphy's Irish Stout) (1997)
  • TBS Image Spot (3 publicités pour TBS) (1997)
  • Samsung (Nagano Olympic Campaign) (7 publicités pour Samsung) (1998)
  • One Pièce Taose! Kaizoku Gyanzakku (1998)
  • The Adventures of Slaim: Wolf Goes For It! (1998)
  • The Adventures of Slaim - Wow! The Sea! (1999)
  • Quantum Leap (clip musical, m-flo) (2000)
  • J-SKY Station (2000)
  • The Prince Of Tennis Summer Festival (2002)
  • The Prince of Tennis - A Day at the Survival Mountain (2002)
  • Tales of The World - Narikiri Dungeon 2 (2002)
  • Tales of Phantasia (Publicité pour la version GBA) (2003)
  • Eyeshield 21: The Phantom Golden Bowl (2003)
  • T-Mobile Sidekick (2003)
  • Chains & Rings (clip musical pour une chanson de Linda, chanteuse pop russe) (2003)
  • Jun (clip musical, Takuro Yoshida) (2003)
  • Oval x Over (en 3 parties) (2005)
  • HAL Institute of Computer Technology (publicité) (2005)
  • Kirin Lemon 77 (publicité pour Kirin Lemon) (2005)
  • Kirin Lemon Black (publicité pour Kirin Lemon) (2005)
  • UIA 2011 Tokyo En Kaleidoscope Showcase (vidéo promotionnel pour le congrès de l'IUA de 2011)
  • Peut-être toi (clip musical, Mylène Farmer) (2006)
  • Universe (clip musical, Maaya Sakamoto) (2007)
  • Asience: Hairy Tale (publicité pour Kao) (2007)

Divers

  • Emotion Logo (logo pour le label Emotion de Bandai) (1998)
  • Making-of du jeu Ghost in the Shell (1998)
  • XX (contenu pour portable) (2007)
  • Chocolate Underground (contenu pour portable)

Personnalités ayant travaillé chez Production I.G

  • Mitsuhisa Ishikawa, Président, co-fondateur de production I.G et producteur (les deux films et les deux séries Ghost in the shell, Blood : The last Vampire, Blood +, Dead Leaves, FLCL, Jin Roh, ...)[9]
  • Takayuki Gotou, Vice président, co-fondateur de Production I.G, responsable du studio 1, directeur de l'animation (Ghost in the shell: Stand Alone Complex, Please save my earth, ..') et charadesigner (Blue seed, Video girl Ai...)[10]
  • Kazuchika Kise, responsable du studio 2, directeur de l'animation (Blue Seed, Patlabor 2, Le continent du vent, ...) et charadesigner (Blue Seed, Otogi zoshi, le film et la série xxxHolic, ...)[11]
  • Kenji Kamiyama, réalisateur (Ghost in the shell: Stand Alone Complex, Mini pato, Seirei no moribito)[12]
  • Yoshiki Sakurai, scénariste (Ghost in the shell: Stand Alone Complex, xxxHolic, Otogi zoshi, ...)[13]
  • Hiromasa Ogura, Directeur artistique (Ghost in the shell, Jin roh, Dead Leaves, xxxHolic, ...)[14]
  • Mitsuru Hongou, Réalisateur (IGPX, Reideen, Sakura wars: The movie, ...)[15]
  • Hiroyuki Okiura, réalisateur (Jin roh) et charadesinger (Ghost in the shell, Innocence :Ghost in the shell 2)[16]

Notes et références

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i (ja)Informations sur la société sur le site officiel de Production I.G. Consulté le 23 avril 2011
  2. (ja)Foire Aux Questions sur le site officiel de I.G Port. Consulté le 12 janvier 2009
  3. a, b, c, d, e, f et g (ja)Historique de la société sur le site officiel de Production I.G. Consulté le 7 septembre 2007
  4. (en)Information sur l'absorption d'ING par Production I.G sur AnimeNewsNetwork. Consulté le 13 Septembre 2007
  5. (fr)Article sur l'union de Production I.G et Mag Garden sur Anime-days. Consulté le 13 septembre 2007
  6. (ja) Réalisations du studio sur le site officiel de Production I.G. Consulté le 2 avril 2010
  7. (en) Réalisations du studio sur le site officiel anglais de Production I.G. Consulté le 2 avril 2010
  8. (en) Wario Land Shake Details sur IGN Entertainment, 13 juin 2008
  9. (en) Mitsuhisa ISHIKAWA sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  10. (en) Takayuki GOTO sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  11. (en) Kazuchika KISE sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  12. (en) Kenji KAMIYAMA sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  13. (en) Yoshiki SAKURAI sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  14. (en) Hiromasa OGURA sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  15. (en) Mitsuru HONGO sur l'Encyclopédie de Anime News Network
  16. (en) Hiroyuki OKIURA sur l'Encyclopédie de Anime News Network

Liens externes


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Production I.G de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • production — [ prɔdyksjɔ̃ ] n. f. • producion 1283; du lat. productus I ♦ Dr., admin. 1 ♦ Document, pièce qu on présente. 2 ♦ Le fait, l action de présenter un document, une pièce, etc. (⇒ présentation). Production de pièces à un procès. Production de témoins …   Encyclopédie Universelle

  • Production I.G. — Logo de Production I.G., Inc. 株式会社プロダクション・アイジー [1] Création 15 décembre 1987 …   Wikipédia en Français

  • Production IG — Production I.G Logo de Production I.G., Inc. 株式会社プロダクション・アイジー [1] Création 15 décembre 1987 …   Wikipédia en Français

  • Production I.G — Тип кабусики гайся Год основания 1987 Расположение …   Википедия

  • production — Production, Productio. La production d une partie, Instrumentum litis. Il pense que les juges asserront jugement sur sa seule production, Suis tabulis causam dicit. Les pieces et productions des parties, Litis instrumentum, Copiae sacculariae,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Production — may be:In Economics: * Production, the act of making products (goods and services) * Production, the act of manufacturing goods * Production as statistic, gross domestic productIn Entertainment: * Production, phase of filmmaking * Production,… …   Wikipedia

  • Production I.G — Rechtsform Kabushiki gaisha (Aktiengesellschaft) Gründung 15. Dezember 1987 Sitz …   Deutsch Wikipedia

  • Production I.G — Saltar a navegación, búsqueda Production I.G. Tipo Estudio de animación Fundación 15 de Diciembre de 1987 Fundador(es) Mitsuhisa Ishikawa Sede …   Wikipedia Español

  • production — I (operation) noun execution, industry, manifestation, manufacture II (output) noun accomplishment, attainment, business, compilation, composition, constitution, construction, consummation, creation, discharge, disclosure, dispatch, effectuation …   Law dictionary

  • production — Production. s. f. v. Ouvrage, effet. Il se dit également des Ouvrages de la nature, & de ceux de l art & de l esprit. Toutes les productions de la nature sont admirables. c est une des belles productions de l art. on a vû plusieurs productions de …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Production — Pro*duc tion, n. [L. productio a lengthening, prolonging: cf. F. production. See {Produce}. ] [1913 Webster] 1. The act or process or producing, bringing forth, or exhibiting to view; as, the production of commodities, of a witness. [1913… …   The Collaborative International Dictionary of English


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.