Proconsul (Rome)


Proconsul (Rome)

Proconsul (Rome antique)

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Proconsul.
rmn-military-header.png

Monarchie romaine
753509 av. J.-C.
République romaine
50927 av. J.-C.
Empire romain
27 av. J.-C.476
Empire byzantin
3951453

Magistratures ordinaires
Consul
Proconsul
Préteur
Propréteur
Censeur
Tribun
Édile
Questeur
Magistratures extraordinaires
Dictateur
Maître de cavalerie
Tribun consulaire
Interroi
Décemvir
Triumvir
Titres et honneurs
Empereur romain
Auguste
César
Préfet du prétoire
Tétrarque
Dux
Magister militum
Princeps senatus
Pontifex maximus
Préfet de Rome
Imperator
Légat
Licteur
Institutions et lois
Constitution romaine
Sénat romain
Assemblées
Magistrats
Cursus honorum
Auctoritas
Droit romain
Mos majorum
Citoyenneté
Imperium
Potestas
Série Rome antique

La fonction de proconsul dans la Rome antique correspond à la notion actuelle de gouverneur. Étymologiquement, ce terme vient du préfixe latin pro, à la place de, et consul.

Le premier cas de proconsulat historiquement cité par Denys d'Halicarnasse date de 464 av. J.-C., lorsque Titus Quinctius Capitolinus Barbatus reçut le pouvoir de diriger une armée (imperium) pour aller au secours d'un consul assiégé[1]. Il s'agit alors d'une solution improvisée sous la pression des événements.

La fonction réapparaît avec l'agrandissement de la République romaine au IVe siècle av. J.-C., lorsqu'un consul doit finir une campagne militaire ou doit gouverner un territoire au delà de la durée normale de son mandat de consul (un an). Son pouvoir (imperium consulaire) est alors prolongé, en général pour une durée de un an et toujours sur un territoire précis, le plus souvent une province.

Le terme "proconsul" tient au fait qu'ils exercaient un pouvoir consulaire, mais ces derniers n'étaient pas forcément d'anciens consuls. Les proconsuls étaient choisis parmi d'anciens magistrats ayant déjà détenu l'imperium, anciens préteurs ou anciens consuls. La province qui leur était attribuée était tirée au sort lors de leur élection.

Des exceptions étaient possibles dans l'attribution des provinces : ainsi en 63 av. J.-C., Cicéron renonça à son futur mandat de proconsul sur la Macédoine, qu'il céda à son collègue afin de s'en faire un allié dans l'affaire Catilina. En 59 av. J.-C., Jules César reçut trois provinces, (Gaule narbonnaise, Gaule cisalpine et Dalmatie) pour un mandat de cinq ans.

A partir de 52 av. J.-C., par la Lex Pompeia, un délai de cinq ans est imposé entre une magistrature (consulat) et une promagistrature (proconsulat).

Sous l'Empire, seules deux provinces sénatoriales, de par leur importance et leur prestige exigeaient au préalable d'avoir été consul : la province d'Asie et la province d'Afrique, qualifiées de provinces proconsulaires. Les autres provinces sénatoriales étaient dirigées par un ancien préteur.

Dans les récits et légendes hagiographiques, des proconsuls (aussi appelés préfet ou gouverneur) dirigent les persécutions contre les chrétiens, (par exemple Dacien en Espagne et en Aquitaine[2]).

Notes

  1. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, livre IX, 62-63
  2. Jacques de Voragine, Légende Dorée
  • Portail de la Rome antique Portail de la Rome antique
Ce document provient de « Proconsul (Rome antique) ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Proconsul (Rome) de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Proconsul (rome) — Proconsul (Rome antique) Pour les articles homonymes, voir Proconsul. Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine …   Wikipédia en Français

  • Proconsul (Rome antique) — Pour les articles homonymes, voir Proconsul. Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C …   Wikipédia en Français

  • Proconsul romain — Proconsul (Rome antique) Pour les articles homonymes, voir Proconsul. Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine …   Wikipédia en Français

  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République — La République romaine a duré pendant près de cinq siècles, de 509 à 29 avant J. C. Elle a connu tour à tour la mise en place d’institutions qui ont subsisté jusqu’au principat d’Auguste, la conquête de l’Italie, puis du bassin méditerranéen,… …   Encyclopédie Universelle

  • Rome (antiquité) — Rome antique Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • Rome Antique — Monarchie romaine 753 – 509 av. J. C. République romaine 509 – 27 av. J. C. Empire romain 27 av. J. C. – 476 Empire byzantin 395 – 1453 …   Wikipédia en Français

  • proconsul — [ prokɔ̃syl ] n. m. • 1140; lat. proconsul ♦ Hist. rom. Nom donné, après Sylla, aux anciens consuls qui recevaient le gouvernement d une province et possédaient les pouvoirs militaire, civil et judiciaire. ⇒ gouverneur, magistrat. ♢ Fig. « Être… …   Encyclopédie Universelle

  • ROME ET EMPIRE ROMAIN - Le Haut-Empire — Pendant plusieurs siècles, l’Empire romain a assuré la paix et l’unité du monde méditerranéen et façonné dans ses provinces la majeure partie de l’Europe. Les Romains n’avaient certes pas que des qualités et leur domination résulte partout de… …   Encyclopédie Universelle

  • Rome (serie televisee) — Rome (série télévisée) Pour les articles homonymes, voir Rome (homonymie). Rome Titre original Rome Genre Série historique Créateur(s) John Milius William J. MacDonald Bruno Heller Musique …   Wikipédia en Français

  • proconsul — [prō kän′səl] n. [ME < L < pro consule, (acting) for the consul: see PRO 2 & CONSUL] 1. an official of ancient Rome who commanded an army in one or more of the provinces and, often, acted as a provincial governor 2. a governing official in… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.