Procession des penitents de Lessines


Procession des penitents de Lessines

Procession des pénitents de Lessines

Depuis plus de 500 ans, le Vendredi saint, la ville de Lessines (Hainaut, Belgique) porte le Christ au tombeau au cours de la procession des pénitents.

Sommaire

Historique

Si le plus ancien document rapporte déjà l'existence « d'une mise au tombeau » du Christ en 1475, la manifestation a sans doute pris naissance dans le cadre des « Mystères » du Moyen Age. Ce spectacle populaire tenant à la fois du théâtre et de la liturgie se déroulait sur le parvis des églises lors des grandes fêtes.

En l'an 1600, il avait encore lieu à l'intérieur de l'église où il avait pris part au sein de l'office religieux du Vendredi-Saint . Ce n'est qu'en 1670 que l'on décida « d'emmener Notre Seigneur de par la ville ».

Tout commence par l'office religieux célébré dans l'église Saint Pierre où le Christ gisant a pris place à l'endroit même où est déposé le cercueil lors de toutes funérailles. Après l'office traditionnel, à la tombée de la nuit, tout est éteint en ville. Les lessinois vont porter le Christ vers sa dernière demeure, une tradition unique dans tout le Nord de l'Europe, s'apparentant non à un chemin de croix mais à ces traditions du Vendredi-Saint de tout le bassin méditerranéen… et pourtant nous sommes bien en Belgique.

En tête, prennent place les pénitents frappant les tambours voilés de crêpe, tambours rappelant ceux qui accompagnaient le « condamné à mort » jusqu'à l'échafaud, les crécelles alternent avec leur crépitement marquant la peur et l'éloignement de celui qui est rejeté comme le pestiféré ou le lépreux. La longue marche des pénitents est précédé de la croix et de tous les symboles de la souffrance du Christ : lance, marteau, clous, fouet, … Vêtus de la bure, symbole de pénitence et coiffé de la cagoule marquant l'anonymat de la pénitence, les pénitents portent des torches médiévales éclairant le convoi funèbre. Le Christ gisant est porté à bras d'homme et est suivi des « deuillantes », ces dames qui accompagnaient les funérailles. Des jeunes filles portent aussi la statue de Notre-Dame des Sept Douleurs. Enfin, le clergé et les fidèles venus en masse murmurent chants et prières.

Démarche authentique de piété et respect de la tradition, tels sont les éléments essentiels de cette procession de la mise au tombeau qui se termine dans l'église Saint Pierre où le Christ est déposé à nouveau dans sa dernière demeure terrestre jusqu'au prochain Vendredi-Saint.

Ordre de la procession

A l'issue de l'office, les pénitents entrent dans l'église et en font le tour intérieur en partant vers la droite, passent devant le chœur et continuent vers la gauche pour revenir au fond de l'église.

Les groupes déjà en place dans l'église s'écartent pour laisser le passage libre.

  1. Un groupe de tambour
  2. Premier groupe de crécelles
  3. La croix entourée de deux lanternes
  4. Un premier groupes de pénitents
  5. Le christ entouré de 4 lanternes et des acolytes avec encensoirs
  6. Les chantres
  7. Un deuxième groupe de pénitents
  8. Un groupe de tambour
  9. Deuxième groupe de crécelles
  10. Les deuillantes en capes noires
  11. Notre-Dame des sept douleurs entourée de 4 lanternes
  12. Les deuillantes
  13. Les chantres
  14. Le clergé
  15. La foule

Sources

  • GUIGNIES, V.-J— Histoire de la ville de Lessines.
  • LESNEUCQ-JOURET, Th— Histoire de la ville de Lessines. 2e édition


Liens externes


  • Portail de la Wallonie Portail de la Wallonie
Ce document provient de « Procession des p%C3%A9nitents de Lessines ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Procession des penitents de Lessines de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Procession des pénitents de lessines — Depuis plus de 500 ans, le Vendredi saint, la ville de Lessines (Hainaut, Belgique) porte le Christ au tombeau au cours de la procession des pénitents. Sommaire 1 Historique 2 Ordre de la procession 3 Sources …   Wikipédia en Français

  • Procession des pénitents de Lessines — Depuis plus de 500 ans, le Vendredi saint, la ville de Lessines (Hainaut, Belgique) porte le Christ au tombeau au cours de la procession des pénitents. Sommaire 1 Historique 2 Ordre de la procession 3 Sources 4 …   Wikipédia en Français

  • Lessines — Géolocalisation sur la carte : Belgique …   Wikipédia en Français

  • Traditions de Wallonie — Les géants dansent à la Ducasse d Ath La Wallonie est une région riche de traditions : célébrations religieuses, fêtes populaires, coutumes locales, vie associative, gastronomie, ... Elles sont vécues avec beaucoup de ferveur par la… …   Wikipédia en Français

  • Lessen — Lessines   Lessines …   Wikipédia en Français

  • Henri Storck — est un cinéaste et documentariste belge né à Ostende le 5 septembre 1907 et décédé à Uccle (Bruxelles) le 17 septembre 1999. Auteur de plus de soixante films, célèbre pour des courts métrages comme Misère au Borinage, son nom… …   Wikipédia en Français

  • Henri Storck — (1907, Ostend ndash; September 17, 1999) was a Belgian author, film maker and documentarist. In 1933, he directed, with Joris Ivens, Misère au Borinage , a film about the miners in the Borinage area. In 1938, with Andre Thirifays and Pierre… …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.