Prix Viareggio


Prix Viareggio

Le prix Viareggio est un prix littéraire italien fondé en 1929 dans la ville éponyme par Leonida Rèpaci, Alberto Colantuoni et Carlo Salsa.

Sommaire

Histoire

La motivation de la création du nouveau prix fut rédigée par Rèpaci, auteur de Storia dei fratelli Rupe ; il écrivit :

« Nous, ceux qui le fondent, voulons créer un prix qui serait de plus grande envergure que le prix Bagutta, né il y a quelques mois dans le restaurant Pepori à Milan et prédestiné à une vie de cercle prestigieux. Nous voulons (...) le faire connaître dans la société littéraire italienne bien plus que le Bagutta, et construire autour de lui, avec prudence, une possibilité de rencontre et de reconnaissance de toutes ces forces, tous les témoignages qui ont subi la pression idéologique de la dictature (...). Il suffisait que parmi les fondateurs se trouvait le soussigné (le souvenir de la prison de Palmi m'était encore très vif, ainsi que ceux de mon activité journalistique sur la presse anti-fasciste jusqu'à la fin août 1925), pour que le prix soit perçu en tant qu'anti-conformiste et pour qu'il rassemble la sympathie de ceux que la dictature était en train d'isoler et de paralyser pour ensuite les asservir[1]. »

Luigi Pirandello et Massimo Bontempelli assistèrent à la première remise du prix. Le premier millésime fut remporté par Lorenzo Viani (Ritorno alla patria, publié chez la maison d'édition de Mussolini, Alpes), ex-aequo avec Anselmo Bucci (Il pittore volante, ed. Ceschina).

En 1931, Lando Ferretti remplaça Répaci, et à partir de 1934 c'est Galeazzo Ciano qui supervise le prix.

L'attribution du prix Viareggio fut suspendue pendant la guerre et repris tout de suite après, selon la volonté de Rèpaci. Celui-ci s'occupera du prix jusqu'à sa mort en 1985.

Le choix du lauréat de presque tous les prix, depuis du premier, furent très polémiques, à cause des interventions de Rèpaci dans les décisions du jury, bien que ce fût lui-même qui en sélectionnait les membres.

Ainsi par exemple, en 1946 le jury avait choisi de donner le prix à Umberto Saba, mais quand Rèpaci sut que Giacomo Debenedetti l'avait déjà annoncé au poète, il reconvoqua le jury et ne les laissa partir que jusqu'ils aient attribué le prix à Saba pour Il canzoniere ex-aequo avec le Pane duro de Silvio Micheli, tous les deux publiés chez Einaudi.

En 1947 surgit une autre polémique. Tout le monde était convaincu que le vainqueur serait Alberto Moravia, mais ce fut Antonio Gramsci qui gagna pour son Quaderni dal carcere, alors que les règles du prix Viareggio stipulaient qu'il ne pouvait être donné qu'aux auteurs vivants (Gramsci est mort en 1937).

Plusieurs lauréats ont envoyé au jury des réponses devenues célèbres. Ainsi, d'Italo Calvino envoya ce télégramme :

« Trouvant l'époque des prix littéraires définitivement finie, je renonce au prix parce que je ne me sens pas en l'état de continuer à avaliser des institutions désormais vides de sens[2]. »

Entretemps, il y eut beaucoup de critiques lors de l'ajout au prix, l'objet lui-même, de chiffres et de texte, jugés superflus.

Après la mort de Rèpaci les organisateurs du prix furent Natalino Sapegno et Cesare Garboli (ce dernier jusqu'à sa mort en avril 2004).

Le prix est aujourd'hui divisé en quatre sections : Opera prima (première œuvre), Narrativa, Poesia et Saggistica (essai). Pour chacun sont désignés un nombre variable de finalistes, parmi lesquels sont choisis cinq œuvres (le fameux cinquine). Enfin, on choisit le vainqueur parmi ces cinq livres.

Le jury décerne aussi le prix international Viareggio-Versilia, donné chaque année à une personnalité connue qui se dévoue à la communication entre les peuples, le progrès social et la paix.

Liste des lauréats

  • 1930
    • Anselmo Bucci, Il pittore volante
    • Lorenzo Viani, Ritorno alla patria
  • 1931 - Corrado Tumiati, I tetti rossi
  • 1932 - Antonio Foschini, Le avventure di Villon
  • 1933 - Achille Campanile, Cantilena all'angolo della strada
  • 1934 - Raffaele Calzini, Segantini, romanzo della montagna
  • 1935
  • 1936 - Riccardo Bacchelli, Il rabdomante
  • 1937 - Guelfo Civinini, Trattoria di paese
  • 1938
    • Vittorio G. Rossi, Oceano
    • Enrico Pea, La Maremmana
  • 1939
    • Roman : Arnaldi Frateili, Clara fra i lupi
    • Saggistica,Maria Bellonci, Lucrezia Borgia
  • dal 1940 al 1945 - (non assegnato a causa della guerra)
  • 1946
    • Roman : Silvio Micheli, Pane duro
    • Poesia,Umberto Saba, Il Canzoniere
  • 1947 - Antonio Gramsci, Lettere dal Carcere
  • 1948
  • 1949 - Arturo Carlo Jemolo, Stato e Chiesa in Italia negli ultimi cento anni
    • Renata Viganò, L'Agnese va a morire
  • 1950 - Francesco Jovine, Le terre del sacramento
  • 1950 - Carlo Bernari, Speranzella
  • 1951 - Domenico Rea, Gesù fate luce
  • 1952 - Tommaso Fiore, Un popolo di formiche
  • 1953 - Carlo Emilio Gadda, Novelle dal ducato in fiamme
  • 1954 - Rocco Scotellaro, È fatto giorno
  • 1955 - Vasco Pratolini, Metello
  • 1956
    • Carlo Levi, Le parole sono pietre
    • Gianna Manzini, La Sparviera
  • 1957
  • 1958 - Ernesto De Martino, Morte e pianto rituale nel mondo antico
  • 1959 - Marino Moretti, Tutte le novelle
  • 1960 - Giovanni Battista Angioletti, I grandi ospiti
  • 1961 - Alberto Moravia, La noia
  • 1962 - Giorgio Bassani, Il giardino dei Finzi Contini
  • 1963
  • 1964 - Giuseppe Berto, Il male oscuro
  • 1965 - Goffredo Parise, Il Padrone
  • 1966 - Alfonso Gatto, La storia delle vittime
  • 1967 - Raffaello Brignetti, Il gabbiano azzurro
  • 1968 - Libero Bigiaretti, La controfigura
  • 1969 - Fulvio Tomizza, L'albero dei sogni
  • 1970 - Nello Saito, Dentro e fuori
  • 1971 - Ugo Attardi, L'erede selvaggio
  • 1972 - Romano Bilenchi, Il bottone di Stalingrado
  • 1973 - Achille Campanile, Manuale di conversazione
  • 1974 - Clotilde Marghieri, Amati enigmi
  • 1975 - Paolo Volponi, Il sipario ducale
  • 1976
  • 1977 - Davide Lajolo, Veder l'erba dalla parte delle radici
  • 1978
    • Antonio Altomonte, Dopo il presidente
    • Mario Luzi,Al fuoco della controversia
  • 1979 - Giorgio Manganelli, Centuria
  • 1980 - Stefano Terra, Le porte di ferro
  • 1981 - Enzo Siciliano, La principessa e l'antiquario
  • 1982 - Primo Levi, Se non ora, quando?
  • 1983 - Giuliana Morandini, Caffè specchi
  • 1984 - Gina Lagorio (it), Tosca dei gatti
  • 1985 - Manlio Cancogni (it), Quella strana felicità
  • 1986 - Marisa Volpi (it), Il maestro della betulla
  • 1987 - Mario Spinella (it), Lettera da Kupjansk
  • 1988 - Rosetta Loy, Le strade di polvere
  • 1989 - Salvatore Mannuzzu (it), Procedure
  • 1990 - Luisa Adorno (it), Arco di luminara
  • 1991 - Antonio Debenedetti (it), Se la vita non è vita
  • 1992 - Luigi Malerba, Le pietre volanti
  • 1993 - Alessandro Baricco, Oceano mare
  • 1994 - Antonio Tabucchi, Sostiene Pereira
  • 1995 - Maurizio Maggiani, Il coraggio del pettirosso
  • 1996
    • Ermanno Rea (it), Mistero napoletano
    • Alda Merini, Luisa Ballate non pagate
  • 1997 - Claudio Piersanti (it), Luisa e il silenzio
  • 1998 - Giorgio Pressburger (it), La neve e la colpa
  • 1999 - Ernesto Franco (it), Vite senza fine
  • 2000
    • Giorgio Van Straten, Il mio nome a memoria
    • Sandro Veronesi, La forza del passato
  • 2001
    • Niccolò Ammaniti, Io non ho paura
    • Michele Ranchetti, Verbale
    • Giorgio Pestelli, Canti del destino
  • 2002
    • Roman : Jaeggy Fleur, Proletarka
    • Essai : Alfonso Berardinelli,
    • Poésie : Iolanda Insana, La stortura
  • 2003
    • Roman : Giuseppe Montesano, Di questa vita menzognera
    • Essai :
    • Poésie :
  • 2004
    • Roman : Edoardo Albinati, Svenimenti
    • Essai : Andrea Tagliapietra, La virtù crudele
    • Poésie : Livia Livi, Antifona
  • 2005
  • 2006
    • Roman : Gianni Celati, Vite di pascolanti
    • Essai : Giovanni Agosti, Su Mantegna I
    • Poésie : Giuseppe Conte, Ferite e rifioriture
    • Première œuvre : Roberto Saviano, Gomorra
  • 2007
    • Roman : Filippo Tuena, Ultimo parallelo
    • Essai : Paolo Mauri, Buio
    • Poésie : Silvia Bre, Marmo
    • Première œuvre : non attribué. Mentions spéciales aux finalistes : Simona Baldanzi, Figlia di una vestaglia blu; Paolo Colagrande, Fideg et Paolo Fallai, Freni
  • 2008
    • Roman : Francesca Sanvitale, L'inizio è in autunno
    • Essai : Miguel Gotor, Aldo Moro. Lettere dalla prigionia
    • Poésie : Eugenio De Signoribus, Poesie. (1976 - 2007)
    • Première œuvre : non attribué.
  • 2009
    • Roman : Edith Bruck, Quanta stella c'è nel cielo (Garzanti)
    • Essai : Adriano Prosperi, Giustizia bendata (Einaudi)
    • Poésie : Ennio Cavalli, Libro Grosso (Aragno)
  • 2010
    • Roman : Nicola Lagioia, Riportando tutto a casa (Einaudi)
    • Essai : Michele Emmer, Bolle di sapone. Tra arte e matematica (Bollati Boringhieri)
    • Poésie : Pierluigi Cappello, Mandate a dire all'Imperatore (Crocetti)
  • 2011
    • Roman, Alessandro Mari, Troppa umana speranza (Feltrinelli)
    • Essai, Mario Lavagetto, Quel Marcel! Frammenti dalla biografia di Proust (Einaudi)
    • Poésie, Gian Mario Villalta, Vanità della mente (Mondadori)

Notes et références

  1. "Volevamo, noi che lo fondammo, creare un premio che avesse un respiro più ampio del Bagutta, nato qualche mese prima nell'osteria del Pepori a Milano, e circoscritto ad una vita di cenacolo. Volevamo (...) farlo circolare assai più del Bagutta nella società letteraria italiana, e costituire intorno ad esso, con la prudenza richiesta dalla situazione, una possibilità di incontro e riconoscimento di tutte quelle forze, di quelle testimonianze, che meno avessero subito la pressione ideologica della dittatura (...). Bastava che tra i fondatori fosse il sottoscritto (il ricordo del carcere sofferto a Palmi era ancora vivo intorno a me, e altrettanto vivo il ricordo della mia attività giornalistica sulla stampa antifascista fino all'agosto 1925) perché il premio apparisse anticonformista e convogliasse verso di esso le simpatie di coloro che la dittatura stava isolando prima di paralizzarli e, in seguito, asservirli." Leonida Rèpaci.
  2. « Ritenendo definitivamente conclusa epoca premi letterari rinuncio al premio perché non mi sento di continuare ad avallare con il mio consenso istituzioni ormai svuotate di significato »

Liens internes

Liens externes

Source


Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prix Viareggio de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Viareggio — Hôtels Excelsior (à droite) et Principe di Piemonte (Prince de Piémont) (à gauche) Administration Pays …   Wikipédia en Français

  • Prix Viarregio-Rèpaci — Prix Viareggio Le prix Viareggio est un prix littéraire italien fondé en 1929 dans la ville éponyme par Leonida Rèpaci, Alberto Colantuoni et Carlo Salsa. Sommaire 1 Histoire 1.1 Liste des lauréats 1.2 Notes et références …   Wikipédia en Français

  • Prix litteraire — Prix littéraire Un prix littéraire est une distinction remise pour une performance littéraire particulière par des institutions gouvernementales ou non, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. La… …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires — Prix littéraire Un prix littéraire est une distinction remise pour une performance littéraire particulière par des institutions gouvernementales ou non, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. La… …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraire — Un prix littéraire est une distinction remise pour une œuvre littéraire particulière par des institutions gouvernementales ou non, des associations, des académies, des fondations ou encore des personnes individuelles. La plupart des remises se… …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires 1995 — Liste des prix littéraires décernés au cours de l année 1995 : Sommaire 1 Prix internationaux 2 Canada 3 Espagne 4 États Unis …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires 1996 — Liste des prix littéraires décernés au cours de l année 1996 : Sommaire 1 Prix internationaux 2 Belgique 3 Canada 4 Espagne …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires 1997 — Liste des prix littéraires décernés au cours de l année 1997 : Sommaire 1 Prix internationaux 2 Canada 3 Espagne 4 États Unis …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires 1998 — Liste des prix littéraires décernés au cours de l année 1998 : Sommaire 1 Prix internationaux 2 Canada 3 Espagne 4 États Unis …   Wikipédia en Français

  • Prix littéraires 1999 — Liste des prix littéraires décernés au cours de l année 1999 : Sommaire 1 Prix internationaux 2 Canada 3 Espagne 4 États Unis …   Wikipédia en Français