Prise en t


Prise en t

Prise en T

Adaptateur prise en T / RJ-11
Schéma de connexion

La prise en T, nommée ainsi du fait de sa forme semblable à la lettre T, est le type de connecteur téléphonique historique en France. On l'appelle parfois conjoncteur PTT du nom de l'ancienne administration des postes et télécommunications (PTT). Elle a été utilisée sur les installations terminales de France Télécom jusqu'à la fin 2003.

La prise en T permet notamment le branchement des téléphones, modems, filtres ADSL, fax, et autres prises gigognes.

En 2007, cette connectique est utilisée chez la plupart des particuliers et dans certaines entreprises.

Cependant, les connexions entre les box ADSL et les terminaux utilisés pour la téléphonie sur IP se fait généralement par des prises RJ-11 (standard nord-américain).

La prise en T est décrite dans les Spécifications techniques d'interface de France Telecom[1].

Depuis fin 2003, France Télécom emploie pour les nouvelles installations des prises conformes à la norme CEI 60603-7, qui ne sont autres que des RJ-45. Les conventions établies entre France Télécom et les promoteurs ou réalisateurs d’ensembles immobiliers recommandent l'installation de CEI 60603-7.

Les lignes analogiques du réseau public de France Télécom, utilisent donc désormais deux standards :

  • prise en T avec 3, 6 ou 8 plots (contacts) ;
  • prise CEI 60603-7.

Toutefois, dans une même habitation, toutes les prises doivent être du même type[1].

Les prises téléphoniques en T sont vouées à disparaître suite aux dispositions mises en place en 2008 dans la norme NF C 15-100, et visant à remplacer les prises en T par des prises RJ45 dans toute nouvelle installation.[2],[3]

Références

http://www.orange.com/fr_FR/groupe/reseau/documentation/att00005989/STI01-ed080507.pdf

Voir aussi

Articles connexes

Ce document provient de « Prise en T ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prise en t de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Prise — Prise …   Deutsch Wörterbuch

  • prise — [ priz ] n. f. • 1170; p. p. fém. de prendre I ♦ A ♦ 1 ♦ Littér. Action, manière de prendre qqch. pour tenir. ⇒ préhension. L énergie de sa prise. Spécialt, cour. Manière de saisir et d immobiliser l adversaire. Prise de catch, de judo. « il… …   Encyclopédie Universelle

  • prise — Prise. s. f. Capture, arrest qu on fait d une personne en justice. Depuis la prise de ces voleurs les chemins sont plus libres. Prise, se dit aussi des Bestes fauves, & des autres. Se trouver à la prise du cerf. Il se dit aussi, des Personnes qui …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Prise 2 — Création 9 février 2006 Propriétaire Groupe TVA (Quebecor Média) Slogan « la télé Qu on aime » Langue …   Wikipédia en Français

  • Prise — (Perfekt des frz. prendre, nehmen) bezeichnet: die Beute bei einer Kaperfahrt oder im Seekrieg. Dabei kann es sich um die Ladung oder das ganze Schiff handeln, siehe Prisenrecht/Prisenordnung im Schachspiel war bis in das 20. Jahrhundert für eine …   Deutsch Wikipedia

  • prise — BrE prize AmE [praız] v [T always + adverb/preposition] to move or lift something by pushing it away from something else ▪ I tried to prise the lid off. prise out of [prise sth out of sb] phr v to get something such as information or money from… …   Dictionary of contemporary English

  • Prise — Sf std. (16. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. prise, im 16. Jh. in der Bedeutung von einem Freibeuter aufgebrachtes Schiff , im 18. Jh. als kleiner Griff Schnupftabak (und danach auch Salz u.ä.) . Das französische Wort ist Verbalabstraktum zu… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • prise — (US prize) ► VERB 1) use force in order to open or move apart. 2) (prise out of/from) obtain (something) from (someone) with effort or difficulty. ORIGIN from Old French prise a grasp, taking hold …   English terms dictionary

  • Prise — Prise, n. An enterprise. [Obs.] Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Prise — Prise, n. & v. See {Prize}, n., 5. Also {Prize}, v. t. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English