Principaute d'Orange


Principaute d'Orange

Principauté d'Orange

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Orange.

La principauté d'Orange était une principauté souveraine, presque entièrement enclavée dans le comté de Provence et ayant sa capitale dans la ville d'Orange, dans l'actuel département de Vaucluse (France).

Le titre de prince d'Orange est actuellement porté par le prince Guillaume-Alexandre des Pays-Bas de la maison d'Orange-Nassau.

Blason ville fr Orange (Vaucluse).svg

Sommaire

Histoire

Quatre genérations de Prince d'Orange: Guillaume I, Maurice et Frederick Henry, Guillaume II, Guillaume III. (Guillaume d'Honthorst, 1662)

Le comté d'Orange, devenu principauté d'Orange en 1181, était un fief du Saint Empire romain germanique, car il faisait partie du royaume de Bourgogne. Le comté puis la principauté bénéficiaient donc des droits féodaux et de la souveraineté propre aux terres d'Empire.

Le comté est passé en 1173 à la maison des Baux, puis la principauté est elle-même passée en 1388 à la maison de Chalon, et en 1544 à la maison de Nassau.

Le dernier descendant de la maison de Chalon, René de Chalon, marié à Anne de Lorraine (fille du duc Antoine de Lorraine), laissa la principauté à son cousin Guillaume Ier d'Orange-Nassau, dit le Taciturne, qui n'était pas un descendant des princes originels.

Louis XIV occupe plusieurs fois le territoire de la principauté dans le cadre des guerres menées contre le stadhouder Guillaume III d'Orange (qui devient plus tard le roi Guillaume III d’Angleterre et d’Écosse) : en 1673, 1679, 1690 et 1697. Une dernière occupation, à partir de 1702[1] mène à la reconnaissance définitive de l’acquisition au traité d'Utrecht en 1713.

Revendication du titre de prince d'Orange

  • Maison d'Orange-Nassau

Cependant, Guillaume III désigna dans son testament un autre héritier, Jean Guillaume Friso de Nassau, descendant de lignée mâle du frère du Taciturne et par les femmes du Taciturne lui-même. Celui-ci fut désigné héritier des princes d'Orange aux Pays-Bas, et plusieurs de ses descendants furent stadhouders. Cette prétention se fondait sur la loi salique et sur le testament de Guillaume III. La France ne leur permit jamais d'obtenir quoi que ce soit de la principauté elle-même, mais ils en portèrent le titre. C'est ainsi que ce titre fit partie de la titulature des derniers stadhouders des Provinces-Unies, et de la famille royale néerlandaise actuelle, la maison d'Orange-Nassau.

  • Maison de Mailly-Nesles

Après l'annexion par la France en 1673, Louis XIV autorisa en 1706 Louis de Mailly-Nesle, marquis de Nesles (1689-1764), héritier de la maison de Châlon, à se qualifier prince d'Orange. Cette famille porte encore le titre prétendu aujourd'hui.

  • Maison de Bourbon-Conti

Cependant, Louis XIV réunit Orange à la Couronne et donna cette principauté en 1712 à Louis Armand II de Bourbon-Conti.

D'autres familles et descendants qui n´ont jamais possédé la principauté d´Orange ont prétendu porter le titre de Prince d´Orange.

Liste des princes d'Orange

Maison des Baux

  • Bertrand Ier des Baux (1171-1181)
  • Guillaume Ier des Baux (1182-1218)
  • Raymond Ier des Baux (1218-1282)
  • Bertrand IV des Baux (1281-1314)
  • Raymond IV des Baux (1314-1340)
  • Raymond V des Baux (1340-1393)

Maison de Châlon

Maison d'Orange-Nassau

Littérature

Dans le roman catalan du XVe siècle Curial et Guelfe (Curial i Güelfa), la principauté d'Orange, et donc le titre, est octroyé au héros, Curial, par le roi de France. [1]

Liens

Références

  1. Jacques Cru, Histoire des Gorges du Verdon jusqu’à la Révolution, co-édition Édisud et Parc naturel régional du Verdon, 2001, ISBN : 2-7449-0139-3, p 241
  • Portail de l’Occitanie Portail de l’Occitanie
  • Portail de Vaucluse Portail de Vaucluse
Ce document provient de « Principaut%C3%A9 d%27Orange ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Principaute d'Orange de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Principauté d’Orange — Principauté d Orange Pour les articles homonymes, voir Orange. La principauté d Orange était une principauté souveraine, presque entièrement enclavée dans le comté de Provence et ayant sa capitale dans la ville d Orange, dans l actuel département …   Wikipédia en Français

  • Principauté d'Orange — Pour les articles homonymes, voir Orange. Pour le vin, voir principauté d orange (IGP). La principauté d Orange était une principauté souveraine, presque entièrement enclavée dans le Comtat Venaissin et ayant sa capitale dans la ville d Orange,… …   Wikipédia en Français

  • Principauté d'Orange (VDP) — Vallée du Rhône Dans le Nord Vaucluse : Un des terroirs des vins de pays de la Principauté d Orange Désignation(s) …   Wikipédia en Français

  • Principauté-d'orange (IGP) — Pour l État, voir principauté d Orange. Vallée du Rhône …   Wikipédia en Français

  • Principauté de Polotsk — Полоцкое княжество ru Полацкае княства by IXe siècle – 1307 armoiries …   Wikipédia en Français

  • Orange [3] — Orange (spr. āngsch ), Arrondissementshauptstadt im franz. Depart. Vaucluse, in der Rhoneebene, an einem linken Seitenarm des Eygues, Knotenpunkt an der Mittelmeerbahn, hat eine romanische Kathedrale (12. Jahrh.), Standbilder des Grafen Raimbaud… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Orange-Nassau — nom que prirent (et conservèrent) les Nassau quand la principauté d Orange revint, par héritage, à la famille de Nassau (1544) …   Encyclopédie Universelle

  • Orange (Vaucluse) — Pour les articles homonymes, voir Orange. 44° 08′ 18″ N 4° 48′ 35″ E …   Wikipédia en Français

  • Orange — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Orange », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) « orange », sur le Wiktionnaire… …   Wikipédia en Français

  • Orange County — Comté d Orange  Cette page d’homonymie répertorie les différents comtés partageant un même nom. Le comté d Orange est le nom porté par un ancien domaine en France et par huit entités administratives actuelles aux États Unis. Sommaire 1… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.