Prieur


Prieur
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Prieur (homonymie).

Le statut de prieur est une dignité administrative et hiérarchique au sein d'une communauté religieuse chrétienne.

Prieur vient du latin prior, le premier. Féminin : prieure, sous-prieure.

Sommaire

Bénédictin, Cisterciens

Dans les congrégations de l'ordre de Saint-Benoît et chez les cisterciens, le prieur est le moine choisi par l'abbé pour le seconder: on parle alors de prieur claustral, le numéro deux d'une abbaye. Le prieur claustral peut être assisté ou suppléé par un sous-prieur.

En cas d'impossibilité d'élire un abbé, l'autorité supérieure d'une abbaye peut y nommer provisoirement un "prieur-administrateur" qui restera en fonction jusqu'à ce que soit possible l'élection d'un nouvel abbé.

Le mot "prieur" désigne aussi le supérieur d'une petite communauté détachée de celle d'une abbaye qu'on appelle alors un prieuré (prioratus). Un prieuré peut être soit dépendant, soit indépendant d'une abbaye mère. S'il s'agit d'un prieuré indépendant, son supérieur est un prieur conventuel.

Dans la congrégation Notre-Dame d'Espérance, tous les monastères sont des prieurés ayant pour supérieur un prieur local. La congrégation est dirigée un prieur général.

Chartreux, Grandmontains

Chez les Chartreux où, par signe d'humilité, il n'y a pas d'abbé, les responsables de chaque maison et de l'ordre prennent le titre de prieur. Le prieur de la Grande Chartreuse est le supérieur général de d'ordre. Une prieure, assistée d'un père vicaire, est à la tête d'une maison de moniales cartusiennes.

Chez les Grandmontains, le seul abbé existant est le responsable de l'abbaye chef d'ordre après 1317. Avant 1317, il était le seul prieur de l'ordre. Tous les autres responsables de celles grandmontaines (plusieurs centaines de petits monastères) sont dépourvus de titre à l'exception des celles érigées en prieurés en 1317 (à peu près un quart des celles) par le pape Jean XXII.

Dominicains

Chez les Dominicains, le titre de prieur est donné au frère (ou à la sœur) chargé de faire appliquer au sein du couvent ce qui a été décidé par tous au Chapitre : « Ce qui a été décidé par tous doit être appliqué par tous » disent les Constitutions de l'Ordre. Il ne représente en rien un « supérieur », ni le Christ, comme c'est le cas dans la règle de Saint Benoît. Le Prieur est élu pour 3 ans par ses frères.

Confrérie de Pénitents

Chez les pénitents le prieur est celui qui dirige la confrérie. Ses fonctions précises sont établies par les statuts de chaque confrérie mais on peut poser certains éléments communs à l'ensemble des pénitents: le prieur est toujours élu, sa charge est limitée dans le temps, il dirige la prière de l'ensemble des confrères lors des offices, il n'est pas un "supérieur" mais le premier des confrères qui veille au respect des statuts par chacun. Dans certaines confréries le prieur prend le titre de "recteur".

Ordre hospitalier

Administrativement, un grand-prieur peut également être le responsable d'un ressort géographique d'un ordre hospitalier, sous l'autorité d'un grand-maître.



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Prieur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • prieur — prieur, eure [ prijɶr ] n. • XIIe; fém. 1390; lat. prior « premier de deux, supérieur », spécialisé en lat. ecclés. ♦ Supérieur, supérieure de certains couvents (dits prieurés). Prieur, Père prieur. Prieure, Mère prieure. ● prieur, prieure nom… …   Encyclopédie Universelle

  • prieur — PRIEUR. s. m. Celuy qui a la superiorité & la direction dans un Monastere de Religieux. Prieur claustral. Prieur Conventuel. Prieur Commendataire. les Prieurs Commendataires n ont point de direction sur les Religieux. le Pere Prieur. le Prieur… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • PRIEUR (B.) — PRIEUR BARTHÉLEMY (1536 1611) Sculpteur français de religion réformée, dont la fille Madeleine épousa le sculpteur Guillaume Dupré, Prieur est nommé en 1594 sculpteur du roi, au détriment de Germain Pilon fils. On le trouve, cette même année,… …   Encyclopédie Universelle

  • Prieur — is: *The French word for and derived from the Latin substantive Prior *A surname: **Pierre Louis Prieur **Yves le Prieur …   Wikipedia

  • Prieur — ist der Familienname folgender Personen: Claude Antoine Prieur (1763–1832), Offizier, Wissenschaftler und ein Politiker während der Französischen Revolution Pierre Louis Prieur (1756–1827), französischer Politiker Diese Seite ist eine …   Deutsch Wikipedia

  • Prieur — Fréquent en de nombreuses régions, notamment en Normandie et en Bourgogne, correspond à la fonction de prieur (celui qui était à la tête d un établissement religieux), le nom étant sans doute employé sous forme de sobriquet …   Noms de famille

  • prieur — Prieur, Il vient de Prior. Le prieur et la prieure, Primus et Prima, B …   Thresor de la langue françoyse

  • PRIEUR — s. m. Celui qui a la supériorité et la direction, dans certains monastères de religieux. Prieur claustral. Prieur conventuel. Le père prieur. Prieur régulier.   Sous prieur, Celui qui a la supériorité, la direction, dans un monastère de religieux …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • PRIEUR — n. m. Supérieur dans certains monastères. Prieur claustral. Prieur conventuel. Le père prieur. Prieur régulier. Sous prieur, Celui qui a la direction dans un monastère après le prieur. Le père sous prieur. Prieur commendataire, Bénéficier qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • prieur — (pri eur) s. m. 1°   Prieur conventuel régulier, ou, simplement, prieur, celui qui régit des religieux en communauté ; il est opposé à prieur conventuel séculier et commendataire ; il ne diffère de l abbé que de nom ; il en a toute l autorité.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.