Pressigny-les-Pins


Pressigny-les-Pins
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pressigny.

47° 52′ 55″ N 2° 45′ 06″ E / 47.8819444444, 2.7516666667

Pressigny-les-Pins
Mairie de Pressigny-les-Pins
Mairie de Pressigny-les-Pins
Administration
Pays France
Région Centre
Département Loiret
Arrondissement Montargis
Canton Châtillon-Coligny
Code commune 45257
Code postal 45290
Maire
Mandat en cours
Brieuc Nicolas
2008-2014
Intercommunalité Communauté de communes de Châtillon-Coligny
Démographie
Population 412 hab. (2006)
Densité 35 hab./km²
Gentilé Pressigniens, Pressigniennes[1]
Géographie
Coordonnées 47° 52′ 55″ Nord
       2° 45′ 06″ Est
/ 47.8819444444, 2.7516666667
Altitudes mini. 106 m — maxi. 125 m
Superficie 11,90 km2

Voir la carte physique

Voir la carte administrative

Pressigny-les-Pins est une commune française située dans le département du Loiret et la région Centre.

Sommaire

Toponymie

Le toponyme Pressigny-les-Pins est issu du nom d'un Gaulois romanisé Pricinius, suivi du suffixe gaulois de localisation et de propriété -acum, qui possédait une villa « domaine rural » située à l'emplacement du vieux château. Le déterminant complémentaire -les-Pins a été rajouté au lendemain de la Première Guerre mondiale pour éviter la confusion avec d'autres communes au nom similaire.

Géographie

Pressigny-les-Pins se trouve à environ 75 km à l'est d'Orléans (accessible par la route nationale 60) et à environ 125 km de Paris (accessible par la route nationale 7).

La gare ferroviaire de Nogent-sur-Vernisson située à 2 km au sud de la commune permet une liaison avec la gare de Lyon à Paris en 1h15.

Lieux-dits et écarts

Communes limitrophes

Rose des vents Rose des vents
N
O    PRESSIGNY-LES-PINS    E
S

Histoire

Plusieurs fiefs se sont constitués au Moyen Âge : Le Vieux-Château, Motteux, la Ferrerie et le Vieux-Chevrier.

À cette époque, le village de Pressigny se trouvait au hameau nommé les Cours. Le bourg actuel était en fait le mail du château, l'église faisait fonction d'église seigneuriale et le bois de La Valette était la garenne du château.

En 1765, le marquis de Pressigny voulut construire un nouveau château dans sa garenne, mais la Révolution écarta ce premier projet. Il faudra attendre le XIXe siècle pour que le château de La Valette soit édifié[2].

Administration

Liste des maires successifs[3]
Période Identité Étiquette Qualité
  en cours Brieuc Nicolas    
1794   Michel Claudel    
Toutes les données ne sont pas encore connues.

En 2009, la commune a été mise sous tutelle pour défaut d'équilibre ; les impôts ont été augmentés de 120% suite à cela, taxe d’habitation (+15,21 %), taxe foncière sur le bâti (+19,97 %), taxe foncière sur le non bâti (+74,42 %)[4].

Démographie

Évolution démographique

En 2008, Pressigny-les-Pins comptait 421 habitants (soit une augmentation de 10 % par rapport à 1999). La commune occupait le 18 321e rang au niveau national, alors qu'elle était au 18 275e en 1999, et le 210e au niveau départemental sur 334 communes.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués à Pressigny-les-Pins depuis 1793.

Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par loi du 27 février 2002, dite loi de démocratie de proximité[5], afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises.

Pour les communes dont la population est inférieure à 10 000 habitants, les enquêtes sont exhaustives et ont lieu chaque année par roulement au cours d'une période de cinq ans[6]. Pour Pressigny-les-Pins, le premier recensement a été fait en 2006[7], les suivants étant en 2011, 2016, etc. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1e janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006, qui, pour Pressigny-les-Pins, est un recensement exhaustif[8].

Le maximum de la population a été atteint en 1891 avec 495 habitants.

Années 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
Population 220 232 231 256 260 290 298 301 343
Années 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
Population 364 409 420 420 432 374 430 495 432
Années 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
Population 408 418 371 353 353 332 303 338 379
Années 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2008 -
Population 376 321 340 361 396 383 412 421 -
Notes, sources, ... Sources : base Cassini de l'EHESS pour les nombres retenus jusqu'en 1962[9], base Insee à partir de 1968 (population sans doubles comptes puis population municipale à partir de 2006)[10],[11]

Pyramide des âges

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (21,1 %) est en effet inférieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (21,4 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,7 % contre 48,4 % au niveau national et 48,8 % au niveau départemental).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 50,7 % d’hommes (0 à 14 ans = 16,7 %, 15 à 29 ans = 17,7 %, 30 à 44 ans = 23,4 %, 45 à 59 ans = 23 %, plus de 60 ans = 19,2 %) ;
  • 49,3 % de femmes (0 à 14 ans = 18,7 %, 15 à 29 ans = 19,2 %, 30 à 44 ans = 20,7 %, 45 à 59 ans = 18,2 %, plus de 60 ans = 23,2 %).
Pyramide des âges à Pressigny-les-Pins en 2007 en pourcentage[12]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,5 
90  ans ou +
1,0 
4,8 
75 à 89 ans
5,9 
13,9 
60 à 74 ans
16,3 
23,0 
45 à 59 ans
18,2 
23,4 
30 à 44 ans
20,7 
17,7 
15 à 29 ans
19,2 
16,7 
0 à 14 ans
18,7 
Pyramide des âges du département du Loiret en 2007 en pourcentage[13]
Hommes Classe d'âge Femmes
0,4 
90  ans ou +
1,2 
6,2 
75 à 89 ans
9,1 
12,6 
60 à 74 ans
13,2 
20,5 
45 à 59 ans
20,2 
20,8 
30 à 44 ans
20,1 
19,7 
15 à 29 ans
18,1 
19,7 
0 à 14 ans
18,1 

Économie

  • Culture de céréales et de betterave ;
  • Fabrication de tuyaux de drainage, machines agricoles ;
  • Gîtes ruraux.

Culture

  • Bibliothèque.

Monuments et lieux touristiques

Église Saint-Pierre et Saint-Marc
Château de la Valette
  • Vieux château ;
  • Église Saint-Pierre et Saint-Marc ;
  • Lavoir ;
  • Étang des Tailles ;
  • Château de la Valette. Le château de la Valette a été construit en 1864 par Marie Joseph le Bouëdec dont le monogramme JB figure à la grille en fer forgé située sur le côté nord-ouest des limites du parc.

Après divers propriétaires, le château sera occupé à partir du second semestre 1893 par le Vicomte et la Vicomtesse Albert Isle de Beauchaine. Une chapelle de style néo-gothique est édifiée vers 1895-1896 à l'orée du parc pour abriter la dépouille du Vicomte décédé en mars 1895 au château. Sa veuve continue d'occuper les lieux jusqu'à sa propre mort en avril 1924. Le château conserve un souvenir de cette période "Beauchaine" : la mosaïque qui tapisse le vestibule (on y voit des fleurs de lys et des couronnes de vicomte). N'ayant pas d'enfant et n'étant pas en bons termes avec sa famille (belle-famille et cousins), la Vicomtesse lègue son château à un ami, M. Grandjean, qui y vit jusque vers 1932.

Après quelques années d'abandon, après la guerre civile d'Espagne, le château est acheté par les républicains espagnols et sert dès 1936 à accueillir des émigrés politiques espagnols. Il est ensuite repris par les franquistes.

Un mystère entoure la crypte de la chapelle qui contenait les cercueils du Vicomte et de la Vicomtesse : en effet, nul ne sait ce qu'ils sont devenus. Des anciens de Pressigny-les-Pins, enfants ou adolescents dans les années 1930, se souviennent être descendus dans la crypte et y avoir vu les deux cercueils, portant le nom des défunts. Il semblerait que les dépouilles aient disparu au tout début de l'occupation des lieux par les Espagnols (avant 1940).

Dans les années 1970, le château est transformé en collège espagnol qui fermera ses portes en 1986. Il hébergera ensuite un centre culturel espagnol, avant d'être peu à peu délaissé par l'ambassade d'Espagne. Il sera finalement vendu à la commune de Pressigny-les-Pins en 2002.

Le clocheton du château n'existe plus après 1930. M. Grandjean a fait don de l'horloge du clocheton à la commune quelques années plus tôt, vers 1925[14]. La cloche de la chapelle se trouve actuellement en possession de la mairie de Pressigny-les-Pins ; à l'époque des Espagnols, la cloche avait été descendue du clocheton de la chapelle et installée sous un arceau à l'entrée du parc, près du château, sans doute pour rythmer la vie du collège.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Enseignement

L'école de Pressigny-les-Pins

La commune dispose d'une école maternelle et primaire. Le collège de secteur est situé à Châtillon-Coligny, le lycée à Montargis.

Notes et références

  1. Gentilé de la commune sur Habitants.fr
  2. Pressigny-les-Pins : L'histoire d'un village. Dominique Lioret, 2002, ISBN 2-9518424-0-6.
  3. Listes des Maires de Pressigny-les-Pins sur MaireGenWeb
  4. Rapport de la Chambre régionale des comptes du Centre.
  5. Loi no 2002-276 du 27 février 2002 relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V "des opérations de recensement".
  6. INSEE : Les grandes étapes : 2002 – 2009
  7. Calendrier des recensements des communes du département du Loiret sur www.insee.fr, Insee. Consulté le 22 février 2011
  8. Par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de 5 ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 d’afficher dans le tableau des recensements : la population 2006, première population légale connue post-1999, les populations légales suivantes correspondant aux années réelles de recensement et enfin la dernière population légale publiée par l’INSEE. Dans le graphique sont par contre représentés l’ensemble des populations légales connues
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur site de l'École des hautes études en sciences sociales. Consulté le 22 février 2011
  10. Évolution et structure de la population (de 1968 à 2007) sur Insee. Consulté le 22 février 2011
  11. Recensement de la population au 1er janvier 2008 sur Insee. Consulté le 22 février 2011
  12. Évolution et structure de la population à Pressigny-les-Pins en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 22 février 2011
  13. Résultats du recensement de la population du Loiret en 2007 sur le site de l'Insee. Consulté le 22 février 2011
  14. Comptes rendus des séances du conseil municipal de Pressigny. Archives municipales de Pressigny.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes

Liens externes



Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Pressigny-les-Pins de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Pressigny-les-pins — Pour les articles homonymes, voir Pressigny. Pressigny les Pins Le château de la Valette (hiver 1983 1984) Administ …   Wikipédia en Français

  • Pressigny-les-Pins — is a village and commune in the Loiret département of northern central France.ee also*Communes of the Loiret department …   Wikipedia

  • Cléré-les-Pins — Cléré les Pins …   Wikipedia

  • Pressigny — ist der Name mehrerer Gemeinden in Frankreich: Pressigny (Deux Sèvres), Gemeinde im Département Deux Sèvres Pressigny (Haute Marne), Gemeinde im Département Haute Marne mit Namenszusatz: Pressigny les Pins, Gemeinde im Département Loiret Le Grand …   Deutsch Wikipedia

  • Pins — Pin (plante) Pour les articles homonymes, voir Pin …   Wikipédia en Français

  • Pressigny — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Grand Pressigny, commune française d Indre et Loire Le Petit Pressigny, commune française d Indre et Loire Pressigny, commune française de la Haute… …   Wikipédia en Français

  • Ouvrouer-les-Champs — Ouvrouer les Champs …   Wikipedia

  • Marigny-les-Usages — Marigny les Usages …   Wikipedia

  • Chambray-lès-Tours — Chambray lès Tours …   Wikipedia

  • Nouans-les-Fontaines — Nouans les Fontaines …   Wikipedia


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.