Presse alternative

Presse alternative

Média alternatif

Journalisme
Sujets

Actualité • Reportage • Éthique • Source d'information • Diffamation • Autres sujets

Genres

Journalisme citoyen
Journalisme gonzo
Journalisme d'enquête
Nouveau journalisme

Impact social

Quatrième pouvoir
Liberté de la presse
Biais médiatique
Relations publiques

Médias d'actualité

Presse écrite
Magazine
Agence de presse
Photojournalisme
Média alternatif

Rôles
Journaliste • Reporter • Éditeur • Éditorialiste • Photographe • Présentateur de nouvelles • Stage • Autres

 Cette boîte : voir •  • mod. 

Les médias alternatifs se présentent comme des médias différents des grands groupes de presse, de communication de masse, s'opposant de cette façon aux média de masse. Ils offrent des informations plus indépendantes en ce sens, souvent désintéressées financièrement (à la différence des grands groupes commerciaux), à contre-courant des tendances dominantes.

Difficiles à cerner précisément, une définition[1] présente qu'ils véhiculent des idées et informations habituellement peu diffusées dans les grands médias commerciaux.
Aujourd'hui, les médias alternatifs peuvent revêtir des formats « traditionnels » (journaux, radio, magazine…) ou qui le sont moins : magazines en ligne et autres supports virtuels, multimédia dans Internet.

Historiquement, les média alternatifs ont accompagné l'évolution des techniques de communication : presse alternative, radios alternatives, associatives (dès les années 1970), télévisions alternatives, Internet alternatif.

Internet a également donné un second souffle aux radios libres, associatives par la technique du streaming (voir également webradio).

Sommaire

Historique

La presse

Vers la fin du XIXe siècle, les mauvaises conditions de travail et la médiocrité des conditions sociales favorisent l'expansion d'une presse ouvrière, qui remet en question la presse politique dominante[1] de l'époque et critique les inégalités sociales, préconisant selon les tendances des réformes progressives ou des solutions radicales, révolutionnaires.

Les penseurs révolutionnaires de l'époque contribuèrent également à des revues alternatives et même clandestines : Karl Marx, après avoir contribué à un journal d'opposition, travaille à la rédaction d'un journal publié en France : les annales franco allemandes. Lénine termine son traité politique Que faire ? par un appel non pas à organiser un parti mais un journal. Comme Lénine le reconnaît, les journaux non seulement sont utiles pour répandre les idées mais aussi pour créer une conscience politique de classe et pour coordonner les actions[2].

Pour Antonio Gramsci, pour contrer l'hégémonie, l'idéologie dominante, cette presse est un facteur crucial avec les intellectuels acquis à l'idéologie marxiste pour la formation du mouvement de masse.

Concrètement, les exemples ne manquent pas dans les groupes marxistes ou anarchistes : citons en Italie, en 1920, sous le régime fasciste, le quotidien Umanita nova, journal de la fédération anarchiste italienne.

Les radios

Certaines stations commerciales revendiquent le terme d'alternative. On peut citer Radio Nova qui a longtemps été une radio pirate et a évolué au fur et à mesure de la naissance de nouveaux styles de musique.

Radios associatives

À côté des radios publiques et des radios commerciales existe un tiers secteur radiophonique, constitué par les radios associatives non commerciales. Elles se revendiquent du mouvement des radios libres. Inscrites au niveau local, elles pratiquent la radio de manière différente, soucieuses de donner la parole à des personnes qui ne sont pas journalistes ou techniciens professionnels. On peut citer à titre d'exemple Radio Canut à Lyon, de Radio Zinzine ou Radio Galère dans le Sud-Est, Radio Ici et Maintenant, Radio Néo, Aligre FM, Radio Libertaire, Fréquence Paris Plurielle à Paris, Radio Pulsar à Poitiers...

Web radios

Internet a permis le développement de nouveaux médias, générant dans le domaine radiophonique la création de multiples webradios.

Les télévisions

Au début des années 1970, le Canada est le premier pays à établir des canaux pour des télévisions communautaires, où ce sont les populations locales qui produisent et diffusent leurs propres émissions[1].

Notes et références

  1. a , b  et c média alternatif (encyclopédie canadienne)
  2. in Social movement, a cognitive approach de Eyerman et Jamison, page 109. En sociologie des mouvements sociaux, ils utilisent le terme « identité collective » tandis que Lénine utilisait le terme de conscience de classe.

Voir aussi

Liens internes

Liens externes

  • Guide des médias alternatifs & des sources d'informations différentes, par Esteban, éditions le P'tit gavroche, en livre de poche, Lyon, septembre 2006.
  • Alternative Media Global Project Site collaboratif qui recense les publications portant sur les médias alternatifs, et propose un panorama géographique et historique du phénomène à l'échelle mondiale
  • Indymedia - créé en 1999 à l'occasion des manifestations contre l'OMC à Seattle, USA. A eu un rôle significatif auprès des grands médias en fournissant divers documents audiovisuels. 10 ans après, il est classé 4000ème en terme de trafic.
  • Portail du droit Portail du droit
  • Portail des médias Portail des médias
Ce document provient de « M%C3%A9dia alternatif ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Presse alternative de Wikipédia en français (auteurs)

См. также в других словарях:

  • Presse en argentine — < Argentine La presse en Argentine est représentée par une dizaine de grands quotidiens dont certains sont régionaux, avec des tirages compris entre 200 000 et 750 000 exemplaires. Ils couvrent les principales grandes tendances… …   Wikipédia en Français

  • PRESSE - La presse et ses lecteurs — En se diversifiant, la presse différencie également ses modes de relation avec les lecteurs. La variété de ses titres ne traduit plus seulement une pluralité de préférences partisanes ou d’orientations idéologiques; elle résulte tout autant de… …   Encyclopédie Universelle

  • Presse en Argentine — La presse en Argentine est représentée par une dizaine de grands quotidiens dont certains sont régionaux, avec des tirages compris entre 200 000 et 750 000 exemplaires. Ils couvrent les principales grandes tendances politiques, de… …   Wikipédia en Français

  • Presse underground des années 1960 et 1970 — Logo du journal underground britannique it On désigne par presse underground, ou underground press en anglais, un ensemble de publications, journaux et fanzines apparus dans les années 1960 et 1970, principalement aux États Unis où elle fut la… …   Wikipédia en Français

  • Presse anarchiste — en France La presse anarchiste utilise depuis la Première Internationale (1864) toutes les formes de diffusion écrite : livre, brochure, bulletin, revue, journal hebdomadaire ou quotidien. Pas une tendance, pas une formation de l anarchis …   Wikipédia en Français

  • Alternative santé — Pays  France Langue français Site web http://www.alternative sante.fr …   Wikipédia en Français

  • Alternative Santé — est un magazine mensuel français consacré à la santé et à la médecine. Il est édité par la société coopérative Regain Santé. Lancé en novembre 1977 par une équipe de journalistes, sous le nom de L Impatient, son titre a évolué pour devenir… …   Wikipédia en Français

  • Alternative sante — Alternative santé Alternative Santé est un magazine mensuel français consacré à la santé et à la médecine. Il est édité par la société coopérative Regain Santé. Lancé en novembre 1977 par une équipe de journalistes, sous le nom de L Impatient,… …   Wikipédia en Français

  • Alternative (Revue Royaliste) — Pour les articles homonymes, voir Alternative.  Alternative {{{nomorigine}}} …   Wikipédia en Français

  • Alternative (Revue) — Pour les articles homonymes, voir Alternative. Alternative, « Journal différent », était le mensuel satirique édité par le Front de la jeunesse et le Groupe union défense (GUD) dans les années 1970. Il rendit célèbres les fameux… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»