Poule domestique


Poule domestique

Gallus gallus domesticus

Articles principaux : Gallus gallus et Gallus (genre).
Comment lire une taxobox
Poule, coq, poulet
Coq Gaulois doré
Coq Gaulois doré
Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Classe Aves
Ordre Galliformes
Famille Phasianidae
Genre Gallus
Espèce Gallus gallus
Sous-espèce Gallus gallus domesticus
Commons-logo.svg D'autres documents multimédia
sont disponibles sur Commons
Parcourez la biologie sur Wikipédia :
AlphaHelixSection (blue).svg
Symbole-faune.png
Salmobandeau.jpg
PCN-icone.png
Icone botanique01.png
P agriculture.png
Patates.jpg
Extracted pink rose.png

La poule, coq, poulet domestique (Gallus gallus domesticus) est un oiseau de l'ordre des galliformes. Cet animal est élevé à la fois pour sa chair dans quel cas le terme générique pour le désigner est volaille, pour ses œufs, et parfois pour ses plumes. Il existe de nombreuses races, sous-espèces principalement issues de la domestication d'une espèce sauvage particulière, le coq doré.

Sommaire

Noms désignant les représentants de l'espèce

Le mâle de la poule est le coq. Un jeune est appelé poussin et un pré-adulte mâle est appelé coquelet puis devient poulet ; un poulet femelle est une poulette. Un jeune coq châtré pour que sa chair soit plus tendre est un chapon, une poulette à laquelle on a ôté les ovaires pour le même motif est une poularde. Chapons et poulardes sont plus corpulents et ont une chair plus grasse que leurs équivalents non castrés.

Répartition

Cette sous-espèce, bien que d'origine tropicale, a une répartition géographique très large, due à l'action de l'Homme. Elle s'adapte à une multitude de milieux, si l'on excepte les hautes latitudes, au delà du cercle polaire, où les jours sont trop courts en hiver. Les yeux des poules ne leur permettent pas de voir la nuit (absence de bâtonnets), ce qui en fait un animal diurne exclusivement.

Biologie

La poule est un animal terrestre et nidifuge.

Alimentation

L'oiseau est omnivore, son alimentation naturelle se composant des petits caryopses de poacées (graminées), d'invertébrés du sol, de quelques feuilles d'herbacées et de petits cailloux qui servent au broyage des aliments dans le gésier après avoir été imbibé de mucus dans le jabot. Les minéraux absorbés par voie digestive ont une importance dans le processus de fabrication de la coquille des oeufs.

C'est un animal adapté à la course (trois doigts posés au sol), mais peu au vol. Toutefois, l'archétype sauvage (coq doré ou bankiva), originaire d'Asie du Sud-Est est beaucoup plus léger que la poule commune (700 grammes contre 2,5 kg).

Reproduction

Article détaillé : Appareil reproducteur (oiseau).

La poule atteint l'âge adulte et pond (même en l'absence d'un coq) à partir de l'âge de 6 à 9 mois (selon les espèces). L'œuf ne peut bien sûr être fécondé que s'il y a présence d'un coq. Il est conseillé pour obtenir un bon résultat de fécondation d'avoir un bon cheptel : 1 coq pour 10 poules en races légères, 1 coq pour 8 poules en races moyennes et 1 coq pour 6 poules en races lourdes.

Dans son aire d'origine, elle pond toute l'année, les saisons n'étant pas marquées. Dans les zones tempérées, elle cesse de pondre quand les jours raccourcissent (de août à décembre) et recommence quand les jours rallongent car l'hormone déclenchant l'ovulation n'est produite qu'après au moins 10 heures d'exposition de la poule à la lumière. Dans ce cas, le lendemain matin, un jaune d'œuf est libéré dans l'oviducte ou il s'entoure d'albumen (le blanc) puis la coquille est fabriquée dans l'utérus en 16 à 19 heures.

La poule pond un œuf par jour ou un tous les deux jours (soit 100 à 300 œufs par an selon les espèces et l'âge). Chaque année, la poule diminue sa ponte de 20 à 30 %, jusqu'à épuisement des ovocytes (ménopause, vers 7-9 ans).

Les œufs sont pondus dans des nids grossièrement bâtis. Ils sont de couleurs variées. Les consommateurs urbains achètent certaines couleurs : œufs roux en Europe, blancs aux États-Unis, par exemple ; cela procède d'un préjugé fortement ancré socialement.

Une fois que 8 à 12 œufs sont déposés dans le nid, la poule change de comportement, se met à glousser et se déplume au niveau du bréchet, le tout étant déterminé par une augmentation du taux de progestérone. Les œufs sont alors incubés : la poule se lève une fois par jour pour s'alimenter et prendre un bain de terre ; elle retourne régulièrement les œufs (indispensable au développement harmonieux du fœtus). Le développement embryonnaire s'effectue au cours d'une période d'incubation pendant laquelle l'œuf est maintenu à une température aux alentours de 38-39 °C. C'est l'objet de la couvaison assurée naturellement par la poule ou artificiellement, par un incubateur artificiel. Au départ de la couvaison, la poule diffuse beaucoup de chaleur, mais vers la fin, elle chauffe moins les œufs, le métabolisme des poussins prenant le relais. La couvée arrive à terme de façon parfaitement synchrone, et il y a communication entre les poussins près à éclore (il faut 19 à 21 jours, selon les races et la taille).

Les poussins sont élevés sur 1,5 à 3 mois selon les races. Les jeunes s'emplument progressivement. Lorsque le taux de progestérone baisse chez la mère, et qu'elle va recommencer à pondre, elle rejette les jeunes, qui vivent alors en fratrie jusqu'à l'âge adulte.

Longévité

La longévité de la poule peut atteindre 18 ans, mais bien souvent la poule vieillit mal et présente une mauvaise santé qui lui fait rarement dépasser 12 ans. La ménopause survient vers 7-9 ans, lorsque les ovocytes de l'ovaire unique (le gauche) sont épuisés.

Dimorphisme sexuel

Coq Phoenix doré avec ses poules

Le coq se distingue de la poule par sa taille plus importante, par sa crête rouge vif sur la tête et ses barbillons plus développés, par ses ergots, par les coloris plus éclatants de son plumage et par sa queue en panache de plumes multicolores. Il se distingue aussi par son cri, le « cocorico ».

La combativité naturelle des coqs est mise à profit pour organiser des combats. Cette tradition fut très vivace dans le Nord de la France, où elle peut encore être observée, et en Belgique, où elle est désormais interdite. Elle perdure également dans le sud-est asiatique (Bali) ainsi qu'en Amérique centrale.

Suite à des dérèglements hormonaux, une poule ménopausée peut prendre le plumage d'un coq.

Communication

Article détaillé : vocalisation des oiseaux.

La poule cagnette, caquette (quand elle pond), claquette, cloque (quand elle parle à ses poussins dans l'œuf), clousse (quand elle couve), crételle, glousse (quand elle converse avec ses congénères). Il lui arrive même, rarement, de chanter comme un coq.

Le poussin pépie, piaille, piaule.

Le coq se distingue aussi par son cri, le « cocorico » dont la transcription phonétique varie selon les langues (cock a doodle do en anglais, quiquiriqui en espagnol, kokeriko en espéranto, etc.). Le chant du coq est inné, il n'est pas appris.

« Cocorico » est utilisé par certains Français pour manifester leur chauvinisme, probablement parce que ce cri est interprété comme une manifestation d'orgueil de la part du coq, mais surtout parce que le coq gaulois est l'emblème du pays.

Organisation sociale

Dans une basse-cour, les poules sont clairement rangées par ordre de priorité pour la nourriture, les perchoirs, les partenaires sexuels ; généralement, la hiérarchie de dominance est linéaire : elle comporte un animal A qui domine tous les autres, un animal B qui les domine tous sauf l'animal A, etc.

Captivité

En poulailler : protéger l'animal du vent et de la pluie ; compter au minimum 1 m² pour 2 poules. Le poulailler doit comporter perchoirs, nids (caisses stables remplies de foin ou paille), abreuvoirs.

En liberté : une poule revient toujours dormir au même endroit si elle s'y sent bien : abritée, au calme, disposant d'un haut perchoir.

Systématique

Histoire de la domestication

Le poussin est le petit de la poule. Dans les élevages, le poussin industriel tend partout à remplacer le poussin naturellement couvé par la mère.

Différents types de volailles sauvages sont apparus sur chaque continent : le tétras en Europe, la pintade en Afrique, la dinde en Amérique et le coq doré en Asie. C'est cette dernière espèce qui a donné lieu à la première domestication probablement en Nouvelle-Guinée il y a entre 6 000 et 3 500 ans av. J.-C.. Puis sa forme domestique s'est diffusée dans le monde entier pour la production de viande et d'œufs, si on se base sur le fait que le mot pour désigner le poulet domestique — *manuk — appartient à la langue reconstituée proto-austronésienne. Les poules, avec les chiens et les cochons, faisaient partie des animaux domestiques de la culture Lapita, la première culture néolithique de l'Océanie.

Grâce au commerce maritime, les poules ont atteint le continent asiatique, et de là se sont répandues vers l'Ouest, en Europe et en Asie occidentale.

Les premières représentations de poules en Europe se trouvent sur les céramiques corinthiennes du VIIe siècle av. J.-C.

Dans la Grèce ancienne, les poules étaient rares et constituaient une nourriture de luxe. Il semble que Délos ait été un centre d'élevage du poulet.

Sur l'île de Pâques, les poules n'ont été introduites par les navigateurs polynésiens que vers le XIIe siècle, et elles y étaient le seul animal domestique, à l'exception probable du rat polynésien (Rattus exulans). Elles étaient logées dans des poulaillers de pierre particulièrement solides.

De même, les poules sont arrivées en Amérique bien avant l'explorateur Christophe Colomb et ont été introduites par les Polynésiens, selon une étude génétique publiée dans Annales de l'Académie nationale des Sciences. race concernée : Araucana

  • Issue des sous-espèces du coq doré, ainsi que probablement d'autre sous-espèces disparues, car la diversité génétique des races domestiques ne peut se justifier seulement par la descendance des seules sous-espèces encore présentes à l'état sauvage en prouvé récemment par les progrès de la recherche en génétique, ainsi que notamment la présence d'un gène issu d'hybridation avec "Gallus sonneratii", découvert par des chercheurs Européens (dont une Française, Mme Texier-Boichard), ayant transmis le caractère héréditaire récessif (W*Y) "peau jaune" à plusieurs races domestiques, inexistant dans les populations sauvages du coq doré. (source : La Revue avicole, n°1683, janv.-fév. 2009)

Génétique

Le 9 décembre 2004, la revue scientifique Nature a annoncé qu'une équipe internationale de 170 chercheurs est parvenu à établir le séquençage du génome de la poule. Elle est le premier oiseau dans ce cas.

Les espèces proches faisan, caille, produisent toutes des hybrides stériles. Les espèces du genre Gallus, produisent peu d'hybrides fertiles.

Races de poules

Article détaillé : Liste des races de poules.

Il existe plus de 200 grandes races de poules (dont 45 françaises), de forme, de taille et de couleur diverses et autant de races naines.

Article détaillé : Races de poules françaises.
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Importance économique

Article détaillé : Volaille.

Les œufs de poule sont de loin les plus consommés parmi les différents types d'œufs mis sur le marché. Un coquelet est un poulet qui est abattu à un poids inférieur à un kilogramme (alors que le poids d'un poulet standard peut varier de 1,5 à 2,5 kg et plus).

Élevage industriel de poules pondeuses issues de Leghorn "type Américain"
Évolution de la production mondiale de poulet d'après la FAO[1], (en millions de têtes par année)
1964 1969 1974 1979 1984 1989 1994 1999 2004
4 228 4 986 5 801 6 922 8 275 10 285 12 535 13 689 16 365
La production de volaille mondiale de 2004[2]
(en milliers de tonnes)
Rang Pays Production Rang Pays Production
1 États-Unis États-Unis 15 536 11 Russie Russie 1 060
2 République populaire de Chine Chine 9 475 12 Afrique du Sud Afrique du Sud 973
3 Brésil Brésil 8 668 13 Canada Canada 950
4 Mexique Mexique 2 250 14 Turquie Turquie 940
5 Inde Inde 1 650 15 Argentine Argentine 885
6 Espagne Espagne 1 268 16 Flag of Thailand.svg Thaïlande 878
7 Royaume-Uni Royaume-Uni 1 242 17 Malaisie Malaisie 825
8 Japon Japon 1 241 18 Iran Iran 820
9 France France 1 135 -
10 Indonésie Indonésie 1 100 -

L'élevage des poules

Articles détaillés : Aviculture et poussin de un jour.
Quatre œufs de poules

Traditionnellement, il se faisait en basse-cour. Dès le Moyen Âge, chaque ferme ou même chaque maison villageoise avait un poulailler qui fournissait des œufs pour la consommation familiale et pour la vente au marché, ce qui permettait un revenu régulier même avec un effectif très réduit. La gestion du poulailler était le domaine des femmes et des enfants.

L'élevage industriel se fait le plus souvent en cages disposées en batteries, mais aussi au sol dans des poulaillers. Le législateur a dû intervenir pour réglementer l'espace vital des poules en batterie. En Europe, la directive 1999/74/CE du Conseil impose que les cages aménagées offrent une surface minimale de 750 cm² par animal (contre 500 cm² auparavant).

Pour stimuler la ponte, l'accouveur joue sur l'éclairage dont la durée quotidienne est progressivement augmentée pour atteindre jusqu'à 16 heures en période de ponte.

La France est le plus gros producteur européen avec 790 millions de poulets élevés chaque année. L'INRA constatait en 2004 que 75 % à 90 % des poulets claudiquaient, dont 26 % à 30 % « sévèrement ». Selon le Canard enchaîné du 26 juillet 2006, qui rapporte ces chiffres, ils passent près de 90 % de temps couchés faute d'espace (contre 60 à 70 % dans les années 1980), ce qui entraîne des déformations des pattes.

(voir aussi bien-être animal )

Poules de compagnies ?

Les poules, contrairement à l'idée reçue, ne sont pas stupides et inintéressantes. Parfois espiègles, elles s'apprivoisent aussi très bien. Il est très facile de leur apprendre des tours, comme se tenir sur l'épaule ou des choses plus compliquées (sauter dans un cercle…) ; De plus, de nombreuses races de poules ornementales existent.

Maladies

Le poulet est sensible à de nombreuses maladies, dont à la grippe aviaire hautement pathogène (H5N1 notamment).

Mais aussi la salmonellose, transmissible à l'homme, la coccidiose, qui ne l'est pas, et de nombreux autres virus mortels. En général, une poule malade a peu de chances de survivre, donc mieux vaut prévenir, par l'hygiène et une alimentation saine.

Culture

Symbolique

Symbolisme du coq

  • Dans la symbolique occidentale le coq est associé à la vigueur, au courage, à la vaillance, à la fierté et à la prétention.
  • Le terme de coq a donné son nom à cocktail, mélange de boissons de diverses couleurs.
  • Le coq gaulois est le symbole national de la France. Ceci est dû à un habile jeu de mot, car coq se disait « gallus », en latin et la Gaule se disait « Gallia ». C'est à la Renaissance que le gallinacé, symbole religieux d'espoir et de foi au Moyen Âge, est associé à l'idée de nation ; les effigies des rois sont souvent accompagnées d'un coq. Ce dernier ornait également des monnaies, des uniformes et il figure toujours sur la grille de l'Élysée. Bien qu'il ne soit plus reconnu comme emblème officiel par la République française, il l'est bel et bien dans l'imaginaire collectif.
  • Le coq est également l'emblème de la Wallonie, zone francophone de la Belgique. Afin de se distinguer du coq gaulois qui est statique, le coq wallon lève une patte.
  • Dans la symbolique chrétienne, le coq est associé au Christ : tel le coq qui annonce une nouvelle journée, le Christ annonce une nouvelle ère.
  • Dans la symbolique du bouddhisme tibétain, le coq représente l'avidité.
  • Au Japon, le coq est lié aux Toriis.

Symbolisme de la poule

  • Dans la symbolique occidentale, la poule est associée à la fécondité, la maternité et l'instinct maternel. L'origine de cette symbolique réside dans le fait que la poule peut pondre un œuf presque chaque jour, qu'elle les couve éventuellement avec assiduité et qu'elle porte une très grande attention à ses poussins.
  • En France, traditionnellement, à Pâques, c'est la poule qui est associée aux œufs dans l'imagerie populaire et non le lapin de Pâques comme dans les pays anglo-saxons[3].

Expressions

Expressions avec la poule

  • Une poule : prosaïquement, une prostituée ou plus familièrement, une petite amie.
  • Une poule de luxe (péjoratif) : courtisane, maîtresse.
  • Une poule mouillée : individu craintif.
  • la poule aux œufs d'or : source de richesse inépuisable (d'après la légende d'une poule qui pondait tous les jours un œuf en or). Tuer la poule aux œufs d'or : en référence à La Fontaine, gâcher une fortune à venir pour un profit immédiat.
  • Être une mère-poule/Être un père ou un papa poule  : être très maternante/être très couvant, parents excessivement protecteurs.
  • Avoir la chair de poule : au propre, horripilation, au figuré, avoir peur (provient de la similitude d'aspect que prend la peau humaine quand elle a froid, avec la peau d'une poule qui vient d'être plumée).
  • Avoir la bouche en cul de poule : mimique caractérisée par un arrondissement des lèvres, parfois pour montrer le dédain.
  • En tchèque, l'expression Quand le coq pondra des œufs. désigne un évènement qui n'arrivera jamais. (équivalent tchèque de Quand les poules auront des dents.)
  • Quand les poules auront des dents : ce dit quand un évènement n'est pas près de se réaliser, par extension : jamais. En tchèque, l'expression devient Quand le coq pondra des œufs.
  • pied de poule : type précis de petit motif géométrique sur des tissages (en plus grand : pied de coq).
  • La poule-au-pot : plat à base de poulet cuit à l'eau dans une marmite, et dont le roi Henri IV voulait que chacun puisse profiter au moins une fois par semaine.
  • Ça roule, ma poule : Expression paronymique populaire qui dénote une certaine forme d'affection ou d'amitié, et qui signifie tout simplement que tout va bien.
  • La poule est la meilleure solution que les œufs ont trouvé pour se reproduire : réponse humoristique à la question de savoir qui de la poule ou de l'œuf a donné naissance à l'autre.
  • Un nid de poule : trou dans la chaussée.
  • Cul de poule : récipient hémisphérique utilisé en cuisine.
  • En tchèque le mot slepice qui signifie poule, est couramment utilisé pour désigner les commères qui passent leur temps à médire dans le dos des autres ou à discuter entre elles sur des sujets futiles.
  • Être comme une poule qui a trouvé un couteau : perplexe, comme devant un objet dont on ignore l'usage.
  • Un Lait de poule : est une boisson à base de lait, de crème, de sucre et de jaune d'œuf.
  • Se lever et se coucher avec les poules : se lever tôt et se coucher tôt.
  • une cage à poule : appartement de petite taille, dans un grand ensemble immobilier.

Expressions avec poulet, poulette

  • Les poulets : surnom courant donné aux policiers.
  • Ma poulette : termes affectueux désignant un petit enfant

La poule dans la culture

Contes et Légende

Poules de fiction

Ginette la Poule, dans les Babibouchettes.

Jeux

  • Poule ou coq était un jeu enfantin, qui consistait à parier sur sa forme finale avant de dénuder une tige de graminée d'un coup sec.
  • Poule renard vipère est un jeu collectif par équipes. Le but des renards est d'attraper les poules, celui des poules de manger les vipères et les vipères doivent attraper les renards.

Livres

  • La Petite poule rousse, livre pour enfants de Pierre Delye et Cécile Hudrisier. Ed. Didier Jeunesse, 2007.
  • Les p'tites poules est une série de livres pour les enfants écrite par Christian Jolibois et Christian Heinrich et publiée aux éditions Pocket Jeunesse.

Films d'animation

Art

Sculpture :

Objets :

  • La poule couveuse est une forme souvent reprise pour la fabrication de soupières ou de terrines dont une corbeille forme le récipient et la poule le couvercle.
Ambox notice.png Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Utilisation culinaire

  • Bouillon de poule
  • Poularde farcie
  • Poule au blanc
  • La poule-au-pot : plat à base de poulet cuit à l'eau dans une marmite, et dont le roi Henri IV voulait que chacun puisse profiter au moins une fois par semaine.
  • Poule au riz

Autres

Notes et références

Voir aussi

Wikibooks-logo-fr.png

Wikibooks propose un ouvrage abordant ce sujet : Dire cocorico dans le monde.

Liens externes

  • Portail de l’ornithologie Portail de l’ornithologie
Ce document provient de « Gallus gallus domesticus ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Poule domestique de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Développement de la coquille d'oeuf chez la poule domestique — Développement de la coquille d œuf chez la poule domestique La coquille d oeuf de poule est principalement composée d aragonite une forme cristalline de calcite, carbonate de calcium (CaCO3). Les coquilles d œufs, qui pèsent en moyenne 5 grammes …   Wikipédia en Français

  • Développement de la coquille d'œuf chez la poule domestique — La coquille d oeuf de poule est principalement composée de calcite, un carbonate de calcium (CaCO3). Les coquilles d œufs, qui pèsent en moyenne 5 grammes, sont constituées à 40% de calcium. Il faut 16 heures à ce calcium pour se fixer sur la… …   Wikipédia en Français

  • Poule (animal) — Poule Pour les articles homonymes, voir Poule (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Poule » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Poule — Pour les articles homonymes, voir Poule (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Poule » s applique en français à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français

  • Domestiqué — Domestication Le mouton, une des premières espèces domestiquées. La domestication d une espèce, animale ou végétale est l acquisition, la perte ou le développement de caractères morphologiques, physiologiques ou comportementaux nouveaux et… …   Wikipédia en Français

  • Poule soie — Pour les articles homonymes, voir soie (homonymie). Articles principaux : Liste des races de poules et poule domestique. Poule soie …   Wikipédia en Français

  • Poule d'Alsace — Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules. Poule d Alsace …   Wikipédia en Français

  • Poule de Barbezieux — Pour les articles homonymes, voir Barbezieux. Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules. Poule de Barbezieux …   Wikipédia en Français

  • Poule de Pavilly — Pour les articles homonymes, voir Pavilly. Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules. Poule de Pavilly …   Wikipédia en Français

  • Poule de Bielefeld — Pour les articles homonymes, voir Bielefeld. Articles principaux : Gallus gallus domesticus et Liste des races de poules. La poule de Bielefeld ou Bielefelder est une race de poule domestique. Sommaire 1 Description …   Wikipédia en Français