Potentiel vecteur


Potentiel vecteur

Potentiel d'un champ vectoriel

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir potentiel (homonymie).
Articles d'analyse vectorielle
Champ vectorielChamp scalaire
Objets d'étude
Champ vectoriel Champ scalaire
Équation aux dérivées partielles
de Laplace de Poisson
Opérateurs
Nabla Gradient
Rotationnel Divergence
Laplacien scalaire Bilaplacien
Laplacien vectoriel D'alembertien
Théorèmes
de Green de Stokes
de Helmholtz de flux-divergence
du gradient du rotationnel

En physique, le potentiel d'un champ vectoriel est une fonction scalaire ou vectorielle qui donne des représentations alternatives de champs vectoriels aux propriétés remarquables. Ainsi, un champ vectoriel irrotationnel peut être représenté par un potentiel scalaire tandis qu'un champ vectoriel dont la divergence est nulle peut être représenté par un potentiel vecteur. L'utilisation des potentiels permet bien souvent de simplifier les manipulations de ces champs vectoriels, et de là calculer plus facilement les grandeurs physiques associées.

Potentiel scalaire

Si le rotationnel d'un champ vectoriel est nul, alors on peut écrire ce champ vectoriel sous forme du gradient d'une fonction scalaire, c'est le potentiel scalaire (dans la pratique, on omet souvent l'adjectif). L'existence de ce potentiel scalaire est un résultat du théorème de Stokes. Plus précisément, en notant \vec f le champ vectoriel et U le potentiel, on dit que le champ \vec f dérive du potentiel U et on a

\overrightarrow{f} = \pm\,\overrightarrow{\mathrm{grad}}\ U

Pour un champ vectoriel donné, le potentiel scalaire n'est pas unique, il est défini à une constante près. D'autre part le signe est choisi par convention ou commodité.

On utilise des potentiels scalaires dans différentes situations.

Les deux premiers cas correspondent au cas particulièrement important des forces conservatives. La constante arbitraire est souvent choisie en fonction des conditions aux limites du problème, et on choisit le signe moins, de sorte qu'une position d'équilibre stable correspond à un minimum de l'énergie potentielle associée.

Dans ce contexte, on confond souvent potentiel et énergie potentielle. En prenant en exemple le cas du potentiel électrique, cette confusion vient du fait que la même relation relie le champ électrique \overrightarrow E et le potentiel V d'une part, la force \overrightarrow F et l'énergie potentielle Ep d'autre part :


\begin{matrix}
\overrightarrow{E} &  = & -\,\overrightarrow{\mathrm{grad}}\ V \\
\overrightarrow{F} &  = & -\,\overrightarrow{\mathrm{grad}}\ E_p \\
\end{matrix}

On peut donc dire que la force dérive de l'énergie potentielle comme le champ dérive du potentiel, ou en d'autres termes que l'énergie potentielle est le potentiel scalaire associé à la force.

Notons toutefois que la seconde relation n'a un sens qu'à partir du moment où une particule chargée est placé dans le champ électrique. L'énergie potentielle Ep de la particule de charge q placée en un point et le potentiel V en ce point sont alors reliés par Ep = qV. La même relation relie la force et le champ électrique.

La situation est analogue pour le potentiel gravitationnel.

Potentiel vecteur

Si un champ vectoriel est de divergence nulle, alors on peut l'écrire comme le rotationnel d'un autre champ vectoriel, c'est le potentiel vecteur. Ce résultat nous est donné par le Théorème de Green-Ostrogradsky. En notant \vec B le champ vectoriel et \vec A le potentiel vecteur, on a :

\overrightarrow B = \overrightarrow{\mathrm{rot}}\,\overrightarrow A

De même que le potentiel scalaire, le potentiel vecteur n'est pas unique. En effet, le rotationnel d'un gradient étant toujours nul, on peut définir le potentiel vecteur à un gradient près. En d'autres termes, deux potentiels vecteurs reliés par une relation du type

\overrightarrow{A'} = \overrightarrow{A} + \overrightarrow\mathrm{grad}\,f

représentent le même champ vectoriel.

Le potentiel vecteur le plus couramment utilisé est celui du champ magnétique en électromagnétisme. Il est également possible de définir un potentiel vecteur en mécanique des fluides dans le cas des écoulements de fluides incompressibles.

Voir aussi


  • Portail de la physique Portail de la physique
Ce document provient de « Potentiel d%27un champ vectoriel ».

Wikimedia Foundation. 2010.

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Potentiel vecteur de Wikipédia en français (auteurs)

Regardez d'autres dictionnaires:

  • potentiel vecteur — vektorinis potencialas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. vector potential vok. Vektorpotential, n rus. векторный потенциал, m pranc. potentiel vecteur, m; potentiel vecteur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • potentiel-vecteur — vektorinis potencialas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. vector potential vok. Vektorpotential, n rus. векторный потенциал, m pranc. potentiel vecteur, m; potentiel vecteur, m …   Fizikos terminų žodynas

  • potentiel-vecteur — vektorinis potencialas statusas T sritis Standartizacija ir metrologija apibrėžtis Vektorinis dydis A, kurio rotorius lygus magnetinio srauto tankiui, t. y. B = rot A. atitikmenys: angl. magnetic vector potential vok. Vektorpotential, n rus.… …   Penkiakalbis aiškinamasis metrologijos terminų žodynas

  • Potentiel vecteur du champ magnetique — Potentiel vecteur du champ magnétique Le potentiel vecteur du champ magnétique, ou, plus simplement potentiel vecteur quand il n y a pas de confusion possible, est une quantité physique assimilable à un vecteur intervenant en électromagnétisme.… …   Wikipédia en Français

  • Potentiel vecteur du champ magnétique — Le potentiel vecteur du champ magnétique, ou, plus simplement potentiel vecteur quand il n y a pas de confusion possible, est une quantité physique assimilable à un vecteur intervenant en électromagnétisme. Elle n est pas directement mesurable,… …   Wikipédia en Français

  • Potentiel magnétique — Potentiel vecteur du champ magnétique Le potentiel vecteur du champ magnétique, ou, plus simplement potentiel vecteur quand il n y a pas de confusion possible, est une quantité physique assimilable à un vecteur intervenant en électromagnétisme.… …   Wikipédia en Français

  • Potentiel scalaire — Potentiel d un champ vectoriel Pour les articles homonymes, voir potentiel (homonymie). Articles d analyse vectorielle …   Wikipédia en Français

  • potentiel — potentiel, ielle [ pɔtɑ̃sjɛl ] adj. et n. m. • 1534; °potencielXVe; lat. didact. potentialis, de potentia « puissance » I ♦ Adj. 1 ♦ Philos. ou didact. Qui existe en puissance (opposé à actuel).⇒ virtuel. Cour. Ressou …   Encyclopédie Universelle

  • Vecteur de killing — En mathématiques, un vecteur de Killing[1], ou champ de Killing, est un champ vectoriel sur une variété riemannienne qui conserve la métrique de cette variété. Le nom de vecteur de Killing est donné en l honneur du mathématicien allemand Wilhelm… …   Wikipédia en Français

  • vecteur — [ vɛktɶr ] adj. et n. m. • 1752 n. « qui porte »; « conducteur » 1596; sens du lat. vector, de vehere « conduire » 1 ♦ Rayon vecteur : astron. segment de droite joignant un foyer (centre du Soleil, en général) à une planète en une position… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.